Chapitre Deux

par LolliKpop

Après la deuxième fois, Minseok ne pouvait pas croire que son corps avait encore assez de force pour en demander plus. Luhan termina son travail à l’intérieur du plus vieux et tomba à ses côtés, essoufflé, et regarda Minseok avec des yeux satisfaits.

-Comment n’a-t-on pas pu faire ça plus tôt?, demanda Luhan entre ses respirations, fixant le magnifique visage de l’aîné.

Minseok savait que ce qu’ils faisaient était mal. Il savait qu’il ne devrait pas flirter (plus comme baiser) avec le danger. Mais à chaque fois qu’il était proche du plus jeune, il ne pouvait pas résister à l’envie de le toucher. Être avec Luhan l’avait rendu plus heureux qu’il ne l’avait été dans un moment. C’était excitant, électrifiant et sensationnel.

Luhan l’avait rendu heureux. C’était aussi simple. Le bonheur était une drogue, et Minseok en voulait plus.

Et avec cette envie commença la troisième fois.

***

Minseok se réveilla au beau milieu de la nuit à cause de son cauchemar. Il savait que son cauchemar n’était qu’une lueur de son subconscient, mais ça le rendit quand même inquiet.

Il avait rêvé que Luhan et lui avaient été découverts par les médias. Leur relation était couverte sur toutes les formes de supports possibles, examinant le comportement scandaleux des deux. Mais la partie la plus effrayante était les fans. Les fans étaient furieux, essayant d’hanter Minseok pour qu’il arrête de coucher avec leur précieux Luhan.

Minseok se débarrassa de cette pensée et essaya de calmer sa respiration alors qu’il regardait à ses côtés. Il se sentit un peu déçu de trouver son chevet vide, signifiant que Luhan était parti quand il dormait.

Qu’est-ce que je fais avec ma vie? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de tout risquer alors que j’ai déjà eu quelques moments intimes avec Luhan?

Minseok se sentit en conflit sur l’opportunité de poursuivre l’affaire secrète ou de retourner à la façon dont les choses étaient avant. Bien sûr, elles ne pourraient jamais redevenir complètement normales, mais il restait encore du temps pour tout arrêter et revenir en arrière, avant que tous les deux deviennent trop investis émotionnellement et que les choses deviennent compliquées.

Je dois penser aux autres. Je ne devrais pas faire ça. En plus, je l’aime plus que lui m’aime. Il ne fait que m’utiliser pour le sexe, de toute façon…

Minseok devint rassuré lorsqu’il trouva la chose à faire. Demain à la pratique, il dirait à Luhan qu’ils ne pouvaient plus continuer cette affaire.

***

-Baozi!, appela Luhan dès qu’il vit Minseok en train de marcher dans le bâtiment.

Aujourd’hui était une pratique de groupe et il pouvait sentir les yeux de tout le monde sur lui. Minseok évita le regard de Luhan alors que les autres continuaient de le fixer.

-Nous allons pratiquer pendant quatre heures sans interruptions, aujourd’hui. Donc si quelqu’un a besoin de faire un appel, d’aller à la salle de bains ou manger, faites-le maintenant, dit Minseok avec un air d’autorité.

Les garçons se ruèrent pour se dépêcher de faire ce qu’ils avaient à faire alors que Minseok commençait à s’étirer.

-Hyung, est-ce qu’on en profite?, chuchota Luhan comme il marchait près de Minseok, affichant un sourire qui allait d’oreille en oreille tandis qu’il regardait l’aîné, alors que ce dernier, presque en train de tomber, regardait partout autour de lui pour voir si quelqu’un l’avait entendu.

-Luhan, g-garde le silence, siffla Minseok alors qu’il fixait le plus jeune. Pas ici, s’il te plaît. De plus, je dois te parler de quelque chose.

-Bien sûr, hyung. Encore chez toi?, ricana Luhan tandis qu’il commençait à travailler sur ses étirements.

-N-Non, pas chez moi. Humm… Allons plutôt parler dans la salle de pratique au troisième étage. Personne ne va à cet endroit alors on ne se fera pas prendre, murmura Minseok sérieusement, voulant frapper Luhan sur la tête mais lui mordre les lèvres en même temps.

***

Grosse erreur. Aussitôt qu’ils se rencontrèrent dans la salle de pratique, Luhan se lança sur Minseok, couvrant son cou de baisers profonds. Le plus vieux, qui voulait arrêter la chaleur qui commençait à monter entre ses jambes, poussa Luhan.

-H-Hyung…, débuta Luhan.

-Nous devons arrêter ça. C’était amusant, mais on ne devrait pas continuer, souffla Miseok, essayant de calmer l’étrange sensation que son estomac produisait.

-Quoi? Hyung, pourquoi? Si on ne devrait pas faire ça, alors pourquoi je me sens si bien?, questionna Luhan, déconcerté par la confession.

-Tu sais très bien pourquoi. Je peux perdre mon travail à cause de ça, Luhan! Si quelqu’un le découvrait, tu pourrais te retrouver en dehors d’EXO. C’est sérieux. Ce que nous faisons affectera la vie de tous, pas juste la nôtre. Arrêtons-en ici avant qu’il ne soit trop tard, raisonna Minseok en sentant son cœur fondre à chaque mot prononcé.

Luhan attrapa doucement Minseok par le cou puis l’embrassa tendrement.

-Personne ne le découvrira. Qu’est-ce qu’il pourrait bien nous arriver si nous gardons nos bouches fermées? , dit Luhan avant d’embrasser légèrement la peau de Minseok.

***

Minseok s’assit sur le siège de la toilette, l’estomac retourné, alors qu’il priait tous les dieux que ce n’était qu’une gastroentérite.

Les derniers jours avaient été remplis de nausées aléatoires, d’épuisement et d’émotions intensifiées.

Après avoir cherché ses symptômes sur Google, il voulait croire que ce malheur soudain n’était que ce qu’il redoutait.

Avec les mains tremblantes, il retira le test du pot et le regarda.

Deux lignes.

Minseok se rua sur le livret d’instructions et lut la signification des deux lignes.

Une ligne : Non-enceinte

Deux lignes : Enceinte

L’esprit de Minseok se vida alors qu’il essayait d’enregistrer l’information, incapable de comprendre la situation actuelle.

E-Enceinte?

Bien sûr, Luhan, qu’est-ce qu’il pouvait bien nous arriver?