My star !

par miku13

Un nouveau jour se terminait, c'était toujours la même routine, le jeune homme commençait à perdre cette petite étincelle qui faisait battre son cœur à chaque nouvelle rencontre pour le travail. Il avait l'impression de toujours vivre la même chose, de faire du surplace. Il recherchait une personne qui saurait rallumer cette petite étincelle, une personne au sourire sincère et au cœur pur. Il était lassé des femmes qui n'étaient intéressées que par l'artiste et non par le vrai lui. Il souhaitait que tout ça change, faire la rencontre de la personne qui changerait toute cette routine.

Ils venaient de finir un fansign qui avait duré plus longtemps que prévu, ils étaient tous épuisés et ne souhaitaient qu'une seule chose, rentrer pour dormir. Mais pour l'un d'entre eux c'était différent, il avait besoin de prendre l'air, de se vider la tête. Il marcha le long d'une rue qu'il n'avait pas souvent l'occasion d'emprunter, il tourna à droite puis monta une grande montée qui le mena à une petite colline où la vue était splendide. Le jeune homme observa la vue qui s'offrait à ses yeux avant de remarquer une jeune femme assise contre un arbre, elle admirait les étoiles qui brillaient dans le ciel, ses fines lèvres arborait un magnifique sourire. Elle était émerveillée par tant de beauté. La jeune femme ne remarqua pas tout de suite la présence du jeune homme, il se fit remarquer quand il avança de quelques pas. La jeune femme tourna la tête dans sa direction et perdit immédiatement son beau sourire, une expression de panique s'afficha sur son visage fin et pâle. Elle se releva d'un coup, elle voulait partir mais il lui bloquait le passage. Elle tourna la tête dans plusieurs directions afin de trouver une solution de fuite.


-Je suis désolé, je ne voulais pas vous faire peur, dit le jeune homme.


La jeune femme le regarda plus attentivement, sa voix ne lui était pas inconnue, elle était sûre de l'avoir déjà entendu quelque part mais impossible de se souvenir où. Le jeune homme allait s'approcher un peu plus mais il fut tirer en arrière avec une grande force, une main attrapa violemment le col de sa veste, une personne portant une casquette cachant la moitié de son visage lui faisait face, elle avait une poigne puissante et était légèrement plus petite que lui. La personne releva la tête, elle avait un regard noir à en donner des frissons, elle resserra un peu plus sa prise sur lui.


-Qu'est-ce que tu lui as fait ?!

-Rien... Je ne...


La jeune femme s'était précipitée vers la nouvelle personne, elle essaya de lui faire lâcher prise mais c'était peine perdue.


-Lâche le Hyung ! Il ne m'a rien fais.

-C'est vrai ?! Demanda la personne au jeune homme

-Oui, je ne l'ai pas touché.


La personne relâcha le jeune homme puis se tourna vers la jeune femme et l'examina de haut en bas, elle soupira de soulagement avant de poser sa main sur la tête de la jeune femme et de lui caresser les cheveux.


-Je t'avais demandé de rester à la maison ! Pourquoi tu ne m'as pas écouté ?!

-Je suis désolée Hyung mais je voulais absolument voir les étoiles, répondit-elle en fuyant son regard.

-Qu'est-ce qui s'est passé ? Elles s'en sont encore prises à toi ?! Je vais pas rester sans rien faire cette fois !


La personne allait partir mais la jeune femme attrapa son bras et la supplia de ne rien faire d'impardonnable, elle connaissait que trop bien son caractère de feu.


-Je t'en prie n'y va pas. Je ne veux pas qu'elles te fassent du mal.

-Ces vermines ne te toucheront plus !


Le jeune homme ne comprenait rien à leur échange mais ce qu'il ne comprenait pas c'est pourquoi la jeune femme utilisait Hyung pour désigner cette personne, elle devrait utiliser Oppa étant une fille. À moins que ce soit en réalité un homme qui préfère s'habiller en femme ? Le jeune homme regarda la jeune femme ou jeune homme plus attentivement ce qui la mit mal à l'aise, elle se cacha derrière son Hyung.


-Tu as un problème la starlette ? Demanda le Hyung

-Que... Comment as-tu su ? Dit-il surpris

-Sérieusement vous pensez vraiment qu'avec une simple paire de lunettes et un bonnet vous passez inaperçu ? Ma parole je ne savais pas les stars aussi idiotes.

-Tu ne devrais pas me parler aussi informellement surtout à ton Hyung.

-Mon Hyung ? Répondit la personne en éclatant de rire. Je crois qu'il y a méprise c'est toi qui devrait m'appeler comme ça enfin plutôt Noona.

-Noona ? Pourquoi j’appellerai un mec Noona ?

-Parce que je suis tout simplement une femme !

-Je ne te crois pas. Pourquoi elle t'appelle Hyung si tu es une femme, elle devrait t'appeler Unnie. Vous êtes tous les deux des hommes qui se prennent pour des femmes ?!

-Oh my god. On a affaire à un abruti. Écoute moi bien, moi être une femme et elle aussi et toi être un homme. Si je te parle comme ça tu comprends mieux ?

-Je ne suis pas un abruti ! Et si vous êtes vraiment toutes les deux des femmes pourquoi elle t'appelle Hyung ?!

-Parce que ça fait plus classe que Unnie, répondit-elle en souriant.


Le jeune homme abordait une mine désespérée sur le visage, pourquoi a-t-il fallu qu'il tombe sur deux personnes très bizarres ?


-Bon la starlette doit être attendue, nous n'allons pas le retarder plus. Au plaisir de ne jamais te revoir.


La jeune femme à la casquette et aux cheveux courts prit la main de son amie et la tira pour partir mais son amie se retourna et s'inclina devant le jeune homme avec un petit sourire gêné.


-Au revoir Jongdae...Oppa, dit-elle.


Elle reprit sa position initiale et partit avec l'autre jeune femme, le jeune chanteur les regarda partir encore surprit par ce que la jeune femme venait de prononcer, elle avait prononcer son prénom et non son nom de scène comme toutes les filles qu'ils croisaient, un fin sourire s'étira sur ses lèvres, il était à cet instant-là heureux. Il reprit peu à peu ses esprits et rentra au dortoir où les autres membres du groupe le questionnèrent sur sa sortie nocturne.


-Non Jongin je ne suis pas allé voir des strip-teaseuses, répondit le jeune homme

-Alors c'est quoi ce sourire idiot sur ton visage ?

-Tu rêves je ne souris pas.


Le jeune homme alla dans sa chambre et se laissa tomber sur son lit, il fixa le plafond en repensant à la rencontre avec ces deux jeunes femmes. L'une d'entre elles le perturbait, il se demandait s'il la reverrait. Il finit par s'endormir avec l'image de la jeune femme en tête. Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis cette fameuse nuit, il était retourné au même endroit plusieurs nuits mais il n'y avait aucune trace de la jeune femme. Jusqu'au jour où il la vit assise contre le même arbre que la première fois où il l'avait vu, elle était endormie. Il s'approcha d'elle et s'assit à côté d'elle, il regarda le ciel qui était parsemé de magnifiques étoiles, la tête de la jeune femme basculait légèrement plusieurs fois sur le côté, le jeune homme sourit à cette vue, il posa délicatement la tête de la jeune femme sur son épaule puis l'observa. Son visage était fin, elle avait de longs cils et des lèvres pulpeuses, son teint était comme celui d'une poupée en porcelaine, blanc. Il reprit sa contemplation du ciel étoilé, ses yeux finirent par se fermer et il s'endormit tout comme la jeune femme. Il se sentit tirer violemment vers l'avant, il ouvrit les yeux et sursauta en voyant le visage souriant de la jeune femme à la casquette à quelques centimètres du sien.


-Oh la belle au bois dormant se réveille enfin ? Ce n'est vraiment pas facile de te réveiller, dit-elle.

-Tu aurais pu me réveiller d'une autre manière.

-Pourquoi j'aurai fais ça ? J'ai déjà eu l'aimable amabilité de te réveiller alors remercie ta gentille Noona !

-Sans façon, je ne remercie pas les personnes malpolies.

-Euh Hyung ton repas va refroidir, dit une petite voix timide.


Le jeune homme ainsi que la jeune femme tournèrent tous deux la tête vers la personne qui venait de prononcer cette phrase, elle se sentit mal à l'aise et baissa la tête sentant le rouge lui monter aux joues.


-Oh tu es vraiment trop mignonne, dit la jeune femme avant de lui pincer les joues et de reprendre sa brochette des mains de son amie puis en tendre une au jeune homme. En espérant que la starlette accepte ce maigre cadeau en remerciement pour avoir veiller sur mon petit écureuil.

-Euh ce n'est rien et puis je me suis endormi aussi alors...

-Quand quelqu'un offre quelque chose pour remercier on accepte sans rien dire.


La jeune femme mit la brochette dans la main du jeune homme puis dévora la sienne, Chen la regarda puis porta la brochette à sa bouche, pourquoi se priver de manger quand on était affamé.


-Ah que suis-je bête nous ne nous sommes pas présentées à la petite starlette, dit la jeune femme entre deux bouchée. Voici Oh Sun Ah mon petit écureuil, désigna-t-elle son amie à côté d'elle.

-Enchantée, répondit Sun Ah avec un petit sourire gêné.

-Ah elle est vraiment trop mignonne, répliqua la jeune femme en souriant et en ébouriffant les cheveux de son amie qui fit une moue boudeuse en remettant ses cheveux en place. Quant à moi je m'appelle Robert.

-Robert ?! Dit le jeune homme en avalant de travers. Alors tu es vraiment un homme ?!

-Non je suis une femme. Tout à commencé quand mes parents croyant que j'étais un garçons m'appelèrent Robert. Voici ma triste histoire, jamais je ne pourrai connaître le bonheur avec ce maudit prénom...

-Oh je suis désolé...


La jeune femme le regarda et ne pouvant plus se retenir éclata de rire devant la mine interrogative du jeune homme.


-Toutes les stars sont si naïves que toi, elles croient tout ce qu'on leur dit ? Dit-elle en riant. C'est vraiment trop facile de t'avoir.

-Tu t'es joué de moi ?!

-Oui, j'ai adoré la tête que tu as faite, répondit-elle avec un petit sourire taquin. Mon vrai nom est Choi Hae Mie.

-Ce n'est pas encore un mensonge ? Demanda Chen soupçonneux

-Elle s'appelle vraiment comme ça, dit Sun Ah.


Hae Mie se leva et s'étira puis regarda son amie qui se leva à son tour, le jeune homme comprit qu'elles allaient partir mais il ne voulait pas, il avait aimé passé ces quelques instants avec elles car pas une seule seconde elles l'avaient inondé de questions sur sa vie ou lui avaient demandé un autographe, il se sentait comme quelqu'un de normal avec elles, pas une star seulement un jeune homme de 21 ans. Sun Ah était un peu déçue de partir, quand elle s'était réveillée elle avait été surprise de le voir dormir paisiblement à ses côtés, elle l'avait observé jusqu'à l'arrivée de son amie. C'était le premier homme a ne pas la fuir mais elle s'était dis qu'il était resté car il devait être trop épuisé rien de plus. Hae Mi regarda les deux jeunes gens et soupira, pourquoi fallait-il que cela arrive ? Elle n'avait pas le choix si elle voulait le bonheur de son amie, ils ne devaient plus se voir, elle ne voulait pas qu'elle souffre à cause de leurs petites rencontres nocturnes. Elle prit la main de Sun Ah et la tira vers elle.


-Bonne continuation petite starlette, dit-elle avec un petit sourire.


Ça lui faisait mal de briser ce lien qui s'était créé entre les deux personnes mais c'était la meilleure chose à faire pour qu'aucun des deux ne souffre. Le jeune homme les regarda s'éloigner, une légère vague de tristesse dans son regard, il savait que ce serait la dernière fois qu'il la verrait. Il mit un peu plus de temps à rentrer, quand il franchit la porte de son dortoir il n'adressa la parole à personne et s'enferma dans sa chambre. Il se mit sous sa couette essayant d'effacer le visage de la jeune femme de ses souvenirs ce qui était difficile.

Une semaine s'était écoulée depuis leur dernière rencontre, il pensait sans cesse à elle, à son sourire qu'elle avait quand elle regardait les étoiles. Il marchait avec Luhan et Suho, ils étaient sortis faire du shopping, il avait été forcé de venir pour prendre un peu l'air et ne penser à rien. Il attendait ses Hyung qui se commandaient un bubble tea quand il la vit se faire tirer de force, il l'avait tout de suite reconnu. Sans réfléchir il se précipita vers le groupe de filles qui l'avait emmené dans une petite ruelle. L'une d'entre elles la poussa contre le mur qu'elle percuta violemment, un petit cri de douleur sortit de sa bouche, elle avait les larmes aux yeux et était terrifiée. Chen en voyant cette scène ne put rester comme simple spectateur, il s'avança vers le groupe et contourna certaines filles puis s'accroupit à la hauteur de la jeune femme. Il releva son visage et la regarda, elles n'avaient pas été tendres avec elle. Sun Ah fut surprise de le voir là, elle se sentait minable qu'il la voit dans cet état, elle baissa à nouveau la tête pour fuir son regard. Il ne prêta pas attention au malaise de la jeune femme, le plus important pour lui était de l'emmener loin de cet endroit et de soigner ses plaies. Il la souleva et l'aida à prendre appui sur lui, il allait la mettre sur son dos mais le groupe de filles leur barrait la route pour ne pas les laisser partir.


-Toi tu peux partir mais pas elle ! Dit l'une d'entre elles.

-Elle partira avec moi, répondit-il calmement

-Qui es-tu pour affirmer ça ?

-Son ami.

-Son ami ? Dit une autre en éclatant de rire. Tu es vraiment ami avec cette fille ? Tu ne connais pas son histoire c'est ça ? Quand tu apprendras ce qu'elle a fait elle te dégoûtera et tu la fuiras.

-Je resterai son ami quelque soit son passé.


Il mit la jeune femme sur son dos et sans un seul regard aux filles il sortit de la ruelle, ne sachant pas où habitait Sun Ah, il l'emmena chez lui. Le chemin jusqu'au dortoir fut silencieux, la jeune femme n'osait parler, elle repensait aux paroles de cette fille, elle avait raison quand il saurait ce qu'elle avait fait il ne voudrait plus la voir. En arrivant au dortoir il n'y avait personne ce qui n'étonna pas le jeune homme. Il avança jusqu'au salon et la déposa sur le canapé, il alla dans la salle de bain chercher la trousse de soin. Quand il revint la jeune femme était près de la porte d'entrée prête à partir mais un grand jeune homme souriant lui barrait la route.


-Oh Hyung où as-tu trouvé cette mignonne petite créature ? Demanda ChanYeol


La jeune femme le regarda un peu paniquée, le jeune homme qui se tenait en face d'elle l'impressionnait, elle qui voulait en profiter pour partir avait été surprise en ouvrant la porte de tomber sur un autre jeune homme.


-ChanYeol arrête de sourire comme ça sinon elle va fuir.

-C'est qui ? Oh c'est ta petite amie ?

-Non c'est juste une amie.


Cette phrase fit mal au cœur de la jeune femme sans connaître la raison. Il lui attrapa la main et la tira vers le salon où il l'assit une nouvelle fois sur le canapé pour soigner ses plaies. Il imbiba un morceau de coton de désinfectant puis l'appliqua sur ses blessures, la jeune femme fit une drôle de grimace à ce contact. Quand tout fut finis il rangea tout dans la trousse de soin qu'il posa sur la table, Sun Ah quant à elle avait la tête baissée et fixait le sol, à ce moment-là elle le trouvait très intéressant.


-Je ne te poserai aucunes questions sur ce qui s'est passé, dit le jeune homme pour briser le silence pesant. Mais si tu veux en parler je t'écouterai, ajouta-t-il avec un sourire réconfortant.


La jeune femme le regarda, elle ne se sentait pas encore prête à raconter son passé à une personne dont elle ne connaissait rien. Elle reçut un appel à ce même moment, elle prit son portable dans la main mais avant de pouvoir y répondre, le jeune homme lui prit des mains et décrocha.


-Sun Ah où es-tu ?! Pourquoi ne m'as-tu pas attendu comme je te l'ai demandé ?!

-Hae Mie Noona, c'est Jongdae. Sun Ah est avec moi.

-Qu'est-ce qu'elle fait avec toi la starlette ?! Où êtes-vous ?

-Chez moi, je l'ai aidé.

-Si tu touches à un seul de ses cheveux tu es mort ! Donne moi ton adresse, je viens la chercher.

-Je n'ai pas le droit de la donner...

-Il fallait y penser avant la starlette ! Je ne vais pas la divulguer, je me contrefiche de savoir si tu es une star ou non. Le plus important est Sun Ah alors dis moi où tu habites !

-Très bien je t'envoie l'adresse.

-Tu veux du chocolat jeune demoiselle ? Demanda ChanYeol qui venait d'entrer dans le salon.

-Ne lui donnez sous aucun prétexte du chocolat, elle n'en pas le droit, hurla dans le téléphone Hae Mie ayant entendu la phrase du jeune homme puis raccrocha.


Chen soupira puis envoya l'adresse du dortoir par message à la jeune femme, il lui faisait confiance, il savait qu'elle ne donnerait à personne l'endroit où ils habitaient. ChanYeol mit la barre chocolatée dans la main de la jeune femme et mit un doigt sur ses lèvres comme pour dire chut.


-Ton amie ne le saura pas si personne ne lui dit. Et puis ce n'est pas une petite barre chocolatée qui va te faire grossir, dit-il avec un petit clin d’œil.


Le regard de la jeune femme passa du jeune homme à la barre chocolatée, elle se mordit légèrement les lèvres, elle n'avait pas le droit de manger de chocolat malgré qu'elle adorait ça. Tant pis pour son interdiction, elle n'allait pas mourir si elle en mangeait une petite quantité. Elle porta le chocolat à sa bouche et le mangea, elle était heureuse de pouvoir goûter de nouveau à ce goût si exquis pour elle. Les deux jeunes hommes regardèrent la jeune femme inquiets par ce qui commençait à apparaître sur son visage, des plaques rouges. Sun Ah commençait à avoir de plus en plus de mal à respirer, une main serrait son t-shirt au niveau de son cœur, elle avait atrocement mal.


-Qu'est-ce qui t'arrive ?! Demanda Chen paniqué


La jeune femme n'arrivait pas à prononcer une seule phrase, la douleur devenait de plus en plus forte et elle suffoquait. À cet instant des bruits se fit entendre contre la porte d'entrée, Chen regarda son ami qui comprit immédiatement. Il se précipita vers la porte et l'ouvrit, une personne beaucoup plus petite que lui lui faisait face, elle portait un baggy large avec des baskets, un t-shirt aussi large et une casquette, il trouvait ce garçon très mignon. La personne leva la tête et sans demander la permission le poussa et entra dans l'appartement.


-Où est-elle ? Demanda-t-elle.

-Qui ? Et puis qui êtes-vous ?


Sans répondre au jeune homme elle fit le tour des lieux et finit par trouver son amie qui était recroquevillée sur elle-même et avait du mal à respirer. La jeune femme se précipita vers son amie et s'accroupit à sa hauteur.


-Je vous avez dis de ne pas lui donner de chocolat !! Vous n'êtes que des abrutis !


Elle attrapa son sac qui était sur son dos et en sortit une seringue qu'elle planta dans la cuisse de Sun Ah pour lui injecter ce qu'il y avait dedans. Elle lança un regard noir au jeune homme qui tenait la jeune femme.


-Vous êtes vraiment irresponsables ! Je vous avais pourtant dis de ne pas lui en donner. Elle est allergique au chocolat, il ne faut pas lui en montrer ni lui en donner sinon elle ne résiste pas et en mange malgré son interdiction. Elle aurait pu mourir si je ne lui avait pas injecter à temps son médicament.

-Je suis désolé... Nous ne savions pas, je pensais qu'elle était simplement au régime..., dit ChanYeol

-Bon passons de toute façon vous ne la reverrez pas !

-Hyung..., dit Sun Ah à moitié consciente.

-Chut, repose toi maintenant, répondit Hae Mie en lui caressant les cheveux.

-Vous devriez rester ici le temps qu'elle se repose, dit Chen

-Non merci, vous avez assez fais de dégâts comme ça. On n'a pas besoin de votre gentillesse.


La jeune femme allait mettre son amie sur son dos mais Chen l'en empêcha, elle le regarda froidement.


-Je n'ai pas envie de jouer avec toi la starlette, je n'ai pas le temps pour ses gamineries.

-Écoute elle n'est pas en état de marcher et vous serez plus en sécurité ici.

-En sécurité ici ? Laisse moi rire, on ne vous connaît pas qui sait ce que vous pourriez nous faire.

-Tu crois vraiment qu'on va tenter quelque chose contre vous ?

-Oui tu as raison, ce n'est pas avec votre force de poulet que vous pourrez faire quelque chose contre nous.

-Euh Hyung je ne pense pas que Suho Hyung et Kris Hyung soient d'accord, dit ChanYeol

-Ne t'inquiète pas pour eux, je leur expliquerai la situation. Mais tout d'abord on devrait mettre Sun Ah dans une chambre, elle y sera mieux.


Chen aida Hae Mie à soulever Sun Ah et ils l'emmenèrent dans une des chambres puis la déposèrent sur un des lits, elle dormait paisiblement. Ils sortirent tous les deux de la chambre afin de la laisser se reposer, ils retournèrent tous les deux au salon où ChanYeol regardait la télévision.


-ChanYeol je reviens alors pas de bêtise, dit Chen.

-Où tu vas ?

-Je vais voir le manager.


Chen quitta l'appartement pendant ce temps Hae Mie jeta un œil à la pièce, elle était grande et spacieuse, à ce moment-là elle pensait que les stars vivaient bien. Le jeune homme la regarda, il se demandait pourquoi un homme se comportait quelque fois comme une femme.


-On devrait peut-être se présenter... Hyung ? Dit-il

-Tout d'abord ce n'est pas Hyung mais Noona malgré mon apparence masculine je suis une femme, répondit-elle en souriant.

-Tu es vraiment une femme ?!

-Oui, une en chair et en os, dit-elle en riant. Je m'appelle Choi Hae Mie et toi je présume que tu es ChanYeol.

-Oui c'est ça. Mais comment tu sais ? Tu nous connais ?

-Vous êtes tous idiots ma parole. Ton ami vient de le dire avant de partir.

-Ah oui c'est vrai. Mais tu ne sais pas qui nous sommes ?

-Difficile de ne pas vous connaître avec toutes les affiches de vous placardées en ville mais je m'intéresse pas aux groupes comme ça.


La jeune femme sortit de la pièce, elle avait soif et s'il fallait qu'elle attende qu'il lui propose quelque chose elle serait déjà morte de déshydratation. Elle se dirigea vers leur cuisine, elle ouvrit le frigo et en sortit la carafe d'eau, elle chercha l'emplacement des verres, pour sa plus grande poisse ils se trouvaient sur l'étagère la plus haute. Elle se mit sur la pointe des pieds afin d'en atteindre un, elle le fit glisser doucement avec ses doigts fins mais elle perdit l'équilibre au moment où elle avait réussis à l'attraper. Elle tomba en arrière, par réflexe elle ferma les yeux et attendit l'impact, quand elle ouvrit les yeux elle faisait face à ChanYeol qui se frottait l'arrière de la tête. La jeune femme regarda la position dans laquelle ils étaient, le jeune homme était allongé sur le dos et elle, elle était à califourchon sur lui. Au moment où elle allait se relever une personne fit son entrée dans la pièce et les vit dans cette position qui pouvait porter à confusion.


-Hyung ?! Qu'est-ce que vous faites ? Ne me dis pas que... Tu es gay ?!

-Ce n'est pas ce que tu crois Jongin, répliqua ChanYeol.


La jeune femme se releva précipitamment et sortit de la pièce, elle alla dans la chambre où son amie dormait, elle se laissa tomber sur les fesses à côté du lit essayant de remettre ses idées au clair. ChanYeol se releva et soupira face à la bêtise de son ami qui lui attendait toujours une explication.


-On est simplement tombé rien de plus, dit-il avant de sortir de la pièce.


Il alla s'enfermer dans sa chambre, allongé sur son lit il fixait le plafond. Quand Sun Ah se réveilla il faisait sombre dehors, elle se releva dans le lit, son amie était toujours par terre et avait la tête baissée, elle avait dû s'endormir. Elle posa ses pieds au sol en essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller son amie. Elle se dirigea vers la porte à pas de souris.


-Où tu vas ?


Elle sursauta et se retourna pour faire face à Hae Mie qui avait relevé la tête et la fixait.


-Tu m'as fait peur. Tu ne dormais pas ?

-Non je n'y arrive pas. Mais comme tu peux maintenant marcher on va pouvoir rentrer.


Elle se leva et la rejoignit, elles sortirent toutes les deux de la pièce et quittèrent l'appartement sans un bruit, sans laisser aucune trace d'elles. Plusieurs jours s'écoulèrent sans que le jeune homme n'est des nouvelles d'elle. Il ne cessait de penser à elle, il voulait la revoir et il ferait tout pour. Le soir il se rendit à la colline où la jeune femme aimait admirer les étoiles. Quand il la vit arriver son cœur commença une danse folle dans sa poitrine. Elle n'était pas seule, son amie était avec elle, elles se figèrent toutes les deux en le voyant. Hae Mie lâcha la main de Sun Ah et se précipita vers le jeune homme, elle lui empoigna le col de son pull, son regard était effrayant.


-Qu'est-ce que tu fais ici ?!

-Je voulais voir Sun Ah.

-Il en est hors de question. Je ne veux plus jamais que tu t'approches d'elle ! Par ta faute ses problèmes ont empiré.

-De quoi tu parles ?

-N'apparais plus devant elle. Oubli la c'est la meilleure solution pour vous deux.

-Et si je ne veux pas ?

-Alors je ferai en sorte que tu l'oublies !


La jeune femme le relâcha et retourna auprès de Sun Ah qui n'avait prononcé aucun mot jusque là, elle regarda le jeune homme et un sourire triste se dessina sur ses lèvres.


-Adieu Chen, dit-elle avant de lui faire dos.


Le jeune homme eut un pincement au cœur à l'entente de cette phrase, pourquoi l'avait-elle appelé par son nom de scène et non par son vrai nom comme à leur première rencontre. Il ne voulait pas la laisser partir, pas avant de lui avoir dit ce qu'il ressentait pour elle. Il se précipita vers elle et lui attrapa le bras puis la tourna pour qu'elle lui fasse face. Hae Mie allait lui faire lâcher prise mais une pression se fit sentir sur ses épaules et la tira en arrière, elle tourna la tête et rencontra le regard de ChanYeol.


-Ils ont besoin de parler, dit-il avant de l'emmener avec lui.


Elle essaya de résister mais sa poigne sur son poignet était vraiment trop forte pour elle. Ils laissèrent donc leurs deux amis pour qu'ils puissent enfin parler à cœur ouvert. Sun Ah fixait le sol, elle n'avait pas la force de croiser son regard. Elle prit son courage à deux mains et leva la tête, elle planta son regard dans le sien. Elle était décidée à lui faire ses adieux, son cœur lui faisait mal, elle ne voulait pas renoncer à le revoir mais c'était la seule solution pour qu'aucun des deux ne souffre. Le jeune homme regarda son visage, elle avait plus de plaies que la dernière fois, il lui caressa chaque plaie une lueur de tristesse dans le regard. Elle repoussa sa main doucement sans être brusque.


-On ne peut plus se voir, dit-elle.

-Pourquoi ?

-On vient de deux mondes différents.

-Et alors ? On peut se voir tout de même.

-Je ne veux pas... Je ne veux pas qu'on souffre...

-Je souffrirai plus si je ne peux pas te voir.

-Il faut qu'on oublie tout maintenant. Adieu Jongdae.


Sun Ah lui tourna le dos et commença à partir, elle ne pouvait plus tenir ses larmes qui coulèrent sur ses joues pâles. Chen resta une longue minute à la regarder partir essayant de calmer la douleur que ressentait son cœur. Il ne pouvait pas laisser tout ça se finir ainsi, il lui courut après et l'enlaça, la jeune femme ne réagit pas.


-Je ne peux pas te laisser partir. Plus maintenant que j'ai pris conscience de mon amour pour toi.


À ces paroles les larmes de Sun Ah doublèrent, elle ne ferait que le faire souffrir en restant avec lui. Elle supportait chaque jour les brimades de ces camarades de fac mais elle ne pourrait pas supporter qu'ils s'en prennent à lui ou qu'il l'abandonne en apprenant son passé.


-Je ne ressens rien pour toi, dit-elle froidement. Tu ne fais que me gêner !


Elle le repoussa et allait partir mais têtu comme il l'était il ne la laisserait pas partir sans tenter toutes ses chances, il la prit de nouveau dans ses bras et lui chuchota à l'oreille.


-Je connais ton passé mais malgré ça je ne t'abandonnerai pas. Je sais que ce n'est pas de ta faute.


La jeune femme se figea à l'entente de cette phrase, comment avait-il appris son passé ? Cette terrible chose ?


-Tu ne sais rien ! C'est de ma faute si elle est morte, je n'ai rien fais pour l'aider...

-Hae Mie m'a tout raconté. Ce n'est pas de ta faute si elle a mis fin à ses jours.

-Si ça l'est... Si je l'avais écouté et aidé rien de tout cela serait arrivé.

-Sun Ah, dit-il en la regardant dans les yeux. Personne n'aurait pu l'aider, elle avait pris sa décision depuis longtemps. Ne reporte pas la faute sur toi, tu ne pouvais rien faire.

-Je ne pourrai jamais oublier son regard qu'elle m'a lancé avant de se jeter dans le vide.

-Sun Ah, dit-il en essuyant ses larmes avec ses pouces. Il faut que tu oublies tout ça.

-Comment veux-tu que j'oublie ? Je n'y arrive pas, j'en rêve tous les soirs, les autres me le rappellent chaque jour ! C'est impossible pour moi !

-Je pensais que ce serait impossible de sourire de nouveau sincèrement, de rallumer la petite étincelle dans mon cœur. Mais tu m'as prouvé le contraire, grâce à toi j'ai pu de nouveau sourire, faire battre mon cœur de nouveau. Je ferai tout pour te faire oublier, pour que tu ne souffres plus. Tu es devenue mon étoile et je ne laisserai pas mon étoile s'éloigner de moi maintenant que je l'ai trouvé.


Il regarda quelques instants la jeune femme avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Sun Ah fut surprise sur le coup mais ferma les yeux et répondit au baiser, ses mains serrèrent le t-shirt du jeune homme. Pendant ce temps-là deux personnes cachaient non loin de là sourirent devant cette scène, Hae Mie se leva mais ses jambes étaient trop engourdies, elle glissa sur des feuilles et tomba en avant entraînant ChanYeol dans sa chute, il était au-dessus d'elle.


-Tu es vraiment maladroite, dit le jeune homme en souriant.

-Pousse toi !

-Et si je n'en ai pas envie ?


Il approcha son visage vers celui de la jeune femme et déposa un petit baiser sur son front. Hae Mie fut surprise et le repoussa violemment puis se releva.


-Idiot de pervers !


Elle partit le laissant allongé dans l'herbe le sourire aux lèvres. Lors de cette nuit étoilée quatre cœurs battaient d'un même rythme effréné, la preuve que chacun d'entre eux avait trouvé son étoile.