LOve

par Pop's

Tu courrais à perdre haleine dans la ruelle mal éclairée. Tu repensais aux mots de ton père :

"Elle vaut de l'argent, si on divorce, je veux la garder avec moi, elle assurera mon avenir".

Ta mère avait renchérit là-dessus et ils t'avaient ensuite surprise à les écouter ... Ton père les yeux exorbités s'avança vers toi :

- Non, ma chérie écoute moi, je ne voulais pas dire ça.

- Ne me touche pas, avais-tu hurlé, je te déteste, tu n'es plus mon père.

C'est à ce moment que tu es partie en courant. Les larmes roulaient sur tes joues et brouillaient ta vue.

Tu traversas la route, mais à cet instant tout se passa très vite.

Le camion qui roulait à toute vitesse. Le bruit des pneus qui glissaient sur le sol mouillé, les phares qui t'éblouissaient.... Tu le voyais arrivé et impuissante tu fis face à ton destin. Tu tendis le bras pour protéger ton visage et compta les mètres qui te séparaient de l'engin.

Au moment de l'impact tu fermas les yeux et hurlas à plein poumons.

...

...

Tu n'avais ressenti aucune douleur, il te semblait que tu étais dans un cocon moelleux, tu sentis un souffle sur ton visage. Tu ouvris difficilement les yeux.

Un visage d'ange....

- Suis-je au paradis, monsieur êtes-vous un ange?

Le jeune homme qui te tenait dans ses bras te souris.

Tu regardas autour de toi et vis le camion qui était censé te percuter une dizaine de mètre plus loin.

- Que..... Monsieur êtes-vous l'ange de la mort? Vous venez m'emmener?

Il te reposa à terre et posa sa main dans tes cheveux.

- Tu es en vie, ne la gâche pas s’il te plait.

Et il disparut sous tes yeux, comme par magie il s'évapora comme un nuage dans l'air.

--------

8 ans après.

--------

Aujourd'hui est un grand jour, tu rentres enfin dans ton nouvel appartement. Ta mère est venue t'aider. Sérieusement, non pas que tu l'as déteste, c'est tout de même ta mère mais comment peut-on être aussi imbus de l'argent et si envahissante, ce n'est pas humain!! Elle ne cesse de couiner que ton appartement Est magnifique etc. etc.... Cette fois tu dois avouer que ton agent a trouvé le meilleur....

Tu es une enfant star, mise sous la lumière des flashs des appareils photos depuis tes 9 ans. Aujourd'hui tu en as 18 et tu es toujours aussi célèbre. C'est d'ailleurs bien l'inconvénient. Tu travailles tellement que tu n'as jamais eu le temps d'étudier, et maintenant le monde entier se demande si tu passeras ou non les examens pour l'obtention de ton diplôme. Ton agence t'oblige donc à reprendre les cours au plus vite pour faire taire les fans et les curieux.

Franchement tu détestes l'école mais étant obligée de suivre certaines règles, tu te dois d'y retourner.

Après avoir expédié ta mère et ta sœur, tu décides de sortir. Tu attends l'ascenseur et quand il s'ouvre tu tombes nez à nez avec un jeune homme de ton âge à l'allure soignée, la peau lisse et les traits gracieux. Il te dévisage un peu étonné.

- Oh bonjour, le salue-tu, je suis votre nouvelle voisine. Vous devez déjà me connaitre ...

- Votre visage m'est totalement inconnu, lance-t-il désintéressé.

Il te pousse vers le coté et rejoins l'appartement juste à côté du tien.

Apres ce vent monumental tu t'éclipse en maugréant.... Ce type est un martien ou quoi? Comment peux-t-il ne pas te connaitre. .....

--------

Jour de ta rentrée.

--------

Tout un régiment de paparazzis t'attendent dehors, tu dois faire bonne figure, tu décides donc de parler un peu avec eux de tes objectifs. Arrivée dans l'établissement, tu dis bonjour poliment aux autres élèves.... bien sûr c'est une façade. Tu as tellement eu de travail, que tu n'as jamais pu te lier d'amitié avec tes camarades. Les photographes te suivent jusque dans la salle de cours et commencent à filmer même tes soit disant 'amis' qui ne ratent jamais une occasion de cracher sur toi sur les réseaux sociaux.

- Cette fille est trop ignorante. Elle a le Q.I d'un cafard.

- Haha son cerveau et encore plus petit qu'un grain de sable !

- Elle est tellement arrogante, elle se croit supérieure parceque c'est une actrice...

Voilà ce que tu lis sur toi tous les jours et tu mentirais si tu disais que ça ne te touche pas.

Le cours commence et ton binôme s'installe près de toi. Tu te tournes vers lui pour le saluer mais manque de tomber de ta chaise en apercevant ton nouveau voisin, le martien...

- T-T-Toi??? Que? Tu me suis ?

Il ne prend pas la peine de te regarder et marmonne seulement:

- Peux-tu te taire s'il te plait? Ne perturbe pas ce cours !

Durant l'heure suivante tu oublies les paparazzis et le dévisage gravement... Pourquoi est-il dans ta classe... Il a l'air d'avoir 5 ans de plus que les élèves d'ici.... Tu apprends aussi qu'il s'appelle Luhan et qu'il est arrivé il y a 1 an.

A la fin du cours, tu rends ton devoir au professeur, lui jetant un regard implorant.

Celui-ci se tait, regarde ta copie, fronce les sourcils et finalement ...

- Vous avez copié sur votre voisin... Cela vaut un zéro.

Il te balance la feuille blanche en plein visage, et tu entends l'écho d'un brouhaha derrière toi... Les gens parlent... ‘’Oh mon dieu elle s’est fait remettre à sa place cette prétentieuse...".

Le bruit grandit, devient sourd. Les murmures sont oppressants, ta tête tourne encore et encore sous les flashs des photographes. Tu retiens avec peine tes larmes mais tu sens que tu vas lâcher...

Soudain, les fenêtres se mettent à voler en éclats, rependant sur les tables les plus proches des milliers de cristaux de verre.

Tout le monde s’écarte en criant, seul ce LuHan reste impassible, le nez dans son livre. Il lève la tête et souffle exaspéré :

- Peut-on se remettre au travail?

Ce mec a un sacré grain... quelque chose cloche ? Il a du être bercé trop près du mur.

Tu profites de l'accident pour te dérober et retourner chez toi.

--------

Plus tard dans la soirée quelqun sonne chez toi. Tu ouvres et Luhan rentre telle une tornade.

- Yah! Hurle-tu, Fais comme chez toi surtout!!!

Il te colle ton portefeuille sous le nez.

- Tu avais oublié ceci dans la classe.... J'ai quelque chose à te demander...

Il ouvre le petit carnet en cuir rose et te montre une photo de toi petite.

- Qui est cette enfant? La connais-tu?? Qui est-elle??

- Yahhh... Mais Mais qu'est-ce qu’il te prend??? Huuu? C'est moi pourquoi? Et puis rend moi mon portefeuille, pourquoi fouilles-tu dedans??

- Cette petite fille c'est toi alors?

- Oui c'est moi puisque tu veux tant savoir! La photo a été prise il y a 8 ans! Cette photo est la dernière que j'ai prise avec mon père, juste après ça il est parti et j'ai même faillit avoir un accident.

- Un accident?

- Un camion a failli me renverser... Mais un jeune homme m'a sauvé... Il devait avoir ton âge... Cette photo me rappelle les deux hommes qui comptent le plus pour moi ! Mon papa et mon sauveur --- Sans eux je ne serais plus la.... Peux-tu me rendre ma photo maintenant??

Il me tend mon bien et repart les yeux dans le vide et profondément choqué. Je ne sais pas si mon histoire l'a touché mais en tout cas il a l'air bien secoué ...

Quoi qu'il en soit une semaine est passée sans que tu ne le croise, et ce beau et intriguant Luhan hante tes pensées... Tu es sur ton canapé et tu commences à réfléchir à voix haute :

- Mais mince quoi! Que se passe-t-il? Pourquoi je pense encore à lui?? Il m'énerve cet intello prétentieux! Luhan sort de ma tête!!

Tu souffles bruyamment excédée et décides d'aller te promener faire du shopping.

Tu rencontres quelques fans dans la rue et signe quelques autographes. En sortant du magasin ou tu as déboursé plus de 300e en sacs et chaussures, la rue est quasi déserte, il n'est que 15h et les gens travaillent encore. Une silhouette plus loin attire ton attention. Tu regardes mieux et reconnais Luhan qui sort d'un café. Tu t'apprête à lui dire bonjour, heureuse de le croiser mais quelqun hurle ton nom. Tu cherches d'où vient le bruit mais autour de toi il n'y a personne. Tu lèves alors la tête et vois un homme masqué, un grand bocal en verre dans les mains. Avant que tu ne puisses réagir il le jette sur toi.

Instinctivement tu fermes les yeux et retient ta respiration. Seulement tu entends le verre se briser à tes cotés. Des bras te serrent fort contre une poitrine chaude. Tu tournes ton visage vers celui du propriétaire de ces bras doux et réconfortants.

- Luhan....

Comment a-t-il fait pour être près de toi si vite? Pourquoi es-tu 5 mètres plus loin que le bocal qui t'était destiné !? Tu ne comprends pas et tu t'évanouis sous le choc.

--------

Tu te réveilles dans un lit inconnu. IL est à tes cotés et te souris:

- Tu vas bien?

- Que... Luhan, j'ai halluciné tout à l'heure je crois, il s’est passé quelque chose d'incroyable... je... Je t'ai vu d'abord à 20 mètres.... puis une seconde après tu étais la... puis je...je...qui es-tu au juste? La réincarnation d'Usain Bolt??

- Je pense que tu as rêvé... j'étais juste derrière toi...

- Je euh... vais rentrer chez moi...

Tu te lèves difficilement et commence à sortir mais.... là, dans le couloir, dix, cents, milles paparazzis attendent devant ta porte en jacassant sur les derniers potins.

Tu refermes la porte en sueur et regarde ton voisin avec frayeur.

- Laisse-moi juste rester chez toi un peu....

Il hoche la tête et part simplement prendre un livre.

Tu fais un tour vite fait de son appart. avant d'atterrir dans sa chambre. Il y a une grande bibliothèque avec tout un tas de livre. Tu en prends un juste posé sur une table et commence à le feuilleter. C'est écrit à la main et semble raconter un voyage. Tu vas à la dernière page et commence à lire :

- Pour mon dernier mois sur Terre, je ne suis plus sûr de vouloir partir... Je l'ai enfin retrouvé après 8 ans... Elle a grandi et bien-sûr embellit. Je ne sais pas si je dois m'y accrocher ou non. Après ces 400 ans d'attente, est-ce que mon destin sera si futilement gâché par de l'amour?

- Qu'est-ce que tu fais???

Tu n'as pas vu rentrer Luhan, qui se tient derrière toi. Le jeune homme t'arrache le livre des mains, furieux.

- Luhan tu es écrivain??

- Cela ne te regarde pas ! Sort de chez moi!!!

- Je ne peux pas!!!!

- Je n'en ai rien à faire ! Sors!!

Alors, tu décides de faire ce truc qui ferait fondre n'importe quel humain, animal, objet ---- LA BOUILLE DE CHATON!!! Des yeux grands ouverts, implorants et une moue entre la tristesse et le désespoir, la lèvre inférieure tremblant un peu.... Ca y est tu le vois à son regard qu'il va craquer dans :

5

4

3

3

2

1

Il t'entraine soudainement à lui et pose sa bouche sur la tienne, ses lèvres rencontrant ta peau, ses mains cherchant ton visage...

Tu ouvres grand les yeux surprise. Il te fixe avec envie, toujours collé à toi. Ses doigts caressent ta joue et il approfondit le baiser, juste comme ça, avec une extrême douceur.... Tu viens enlacer son cou et te laisse porter par ce tourbillon de plaisir.

--------

Quelques heures après...

--------

....Tu es assise sur le canapé, à ses côtés...

- UN EXTRATERRESTRE QUOI?

Luhan ne peut empêcher un sourire de percer sur son visage.

En à peine une heure tu as appris, qu'il est l'homme qui t'as sauvé d'une mort certaine il y a 8 ans et qu'il l'avait aussi fait quand l'anti-fan t'avait jeté un bocal.

En fait, tu as du mal à le croire, pourtant ses dires sont exacts : Il a une force sur humaine, une vitesse à couper le souffle, une ouïe et une vue développées au maximum... sans compter qu'il peut arrêter le temps et faire de la télépathie... enfin bref c'est un genre de super héros venu de la planète @$.... Il vient de te prouver ses dires en arrêtant le temps et en t'emmenant dans la rue en moins d'un dixième de seconde... C’est aussi lui qui as fait exploser les vitres de la classe, parce qu’il avait de la peine pour toi en cet instant...

Il est sur terre depuis 400 ans car il est resté bloqué à cause d'un accident lorsque son 'vaisseau' est reparti sur @$ .

- Mais pourquoi moi ? Lui demandes-tu. Tu me dis que je suis seulement la cinquième personne que tu sauves...

- Tu ressemblais comme deux gouttes d'eau à la première humaine que j'ai vue en arrivant sur Terre. Elle fut abandonnée par ses parents et je me suis occupée d'elle toute sa vie.... Quand elle a disparue, emportée par une terrible maladie, j'étais anéantis.... et des siècles après j'ai vu en toi sa copie conforme.

- Mais tu m'aimes moi pour ce que je suis, ou juste parceque tu me prends pour elle ?

- La première fois, quand tu étais enfant oui .... Mais maintenant je te vois pour ce que tu es...

Il te prend doucement la main et la serre fort....

- Sur ma planète, je n'ai pas de famille... Si tu me dis de rester... je le ferais pour toi....

- Mais tu ne vieilliras jamais?

- Hum, je pense pouvoir trouver une solution.... Alors qu'en dis-tu ??

- Comme j'ai déjà dit, après mon père, mon sauveur est la deuxième personne la plus importante pour moi …. Donc... Reste ...

Il sourit et te sers dans ses bras ...

Tu lui rends son étreinte et souris contre son oreille.

- Tu sais, chuchote-t-il, à propos de ton père, je sais où il travaille, je sais aussi que tu lui manques...

Tu te redresse vivement.

- Alors sortons. Je veux lui présenter, l'homme le plus important pour moi à présent, souris tu.

- Mais les medias dehors?

- On va pouvoir leur donner du scoop !

Tu l'entraine alors dans le couloir et devant les flashs et les cris des polaroids, tu prends Luhan par la main et te jette sur lui pour l'embrasser à pleine bouche.



https://www.facebook.com/pages/Quand-les-fictions-nous-font-r%C3%AAver/1510764812499133?fref=photo