Impossible de fuir.

par Sarahansug

Le lendemain, Kyungsoo était parti très tôt en déposant un mot, indiquant qu'il avait deux-trois choses à faire et qu'il téléphonerait à sa sœur dans la soirée. Quant à Kai, il ne se sentait pas réellement bien aujourd'hui. Inconsciemment, il repensait à la veille, au baiser qu'il avait donné à son beau-frère et ça ne lui plaisait pas, il ne voulait pas penser à lui ; Kai était un homme marié et il ne devait pas penser à quelqu'un d'autre qu’Amy de cette manière.


Pour chasser ses pensées qui allaient vite devenir insupportable, il proposa donc à Amy de sortir en ville, pour faire ce qu'elle voulait. Elle accepta et c'est ainsi qu'ils se retrouvèrent dans un grand centre commercial, offrant le paradis aux filles qui rêvaient de sortir avec une quinzaine de sacs remplis de vêtements en tout genre.






Une énième fois, Kai soupira. C'était déjà le cinquième magasin qu'Amy dévalisait et en tant que bon mari, il portait les sacs avec un faux sourire sur son visage. La prochaine fois, il sortirait sans elle et sans portefeuille : après tout, Amy venait de dépenser l'équivalent d'une paye dans des vêtements. Mais il était content, car elle était toute souriante, heureuse, offrant le plus beau des cadeaux à son homme.


- Chéri, allons dans ce magasin.

- D'accord d'accord mais c'est le dernier.


Il n'avait même pas regardé dans quel magasin ils allaient, sachant parfaitement qu'il se retrouverait avec un nouveau sac rempli de t-shirts qui pourriront dans un placard d'ici deux semaines. Contre toute attente, Amy l'avait embarqué dans un magasin de décoration et Kai se demanda pourquoi : après tout, leur logement était parfaitement décoré. Après avoir parcouru quelques rayons dans le silence, Kai se décida enfin à demander à Amy pourquoi ils étaient là.


- Chérie, pourquoi on est dans un magasin comme celui-là ? Notre logement est parfait, bien décoré alors.. ?

- Hier, Kyungsoo m'a fait remarquer qu'il n'y avait que très peu de couleurs joyeuses dans le salon, alors on pourrait y remédier non ?

- Aux dernières nouvelles, ton frère n'est pas décorateur d'intérieur donc qu'il nous foute la paix avec ses remarques.


Kai ne savait pas pourquoi il avait régit comme ça mais le fait que son frère s'incruste dans leur vies comme tel ne lui plaisait pas du tout. Il ne veut pas non plus refaire la chambre, la cuisine puis la salle de bain aussi ? Il ne s'était pas rendu compte que sa femme le regardait comme s'il venait de lui annoncer la mort de quelqu'un.


- Chéri.. que-ce qu'il t'arrive ?

- J-je.. Désolé, je sais pas ce qui m'a pris. Mettons des couleurs dans le salon alors.. Je t'attends dehors, je te laisse faire.


C'est sur ces paroles que Kai quitta le magasin, sous le regard intrigué de sa femme. Jamais elle ne l'avait vu s'énerver de la sorte pour des pacotilles comme cela. On parlait simplement de décoration, pas d'un sujet important. Elle se mit ensuite à parcourir les rayons afin de trouver ce qu'elle cherchait depuis son entrée.





Kai s'était posé sur un banc non loin du magasin dans lequel sa femme était. Il avait posé les sacs par terre à côté de lui, ses coudes sur ses genoux et avait pris sa tête entre ses mains en soupirant fortement. Il ne comprenait pas pourquoi il s'était énervé contre sa douce pour son frère. Décidément, ce garçon le perturbait réellement.


En parlant du loup, ce dernier venait d'envoyer un message à Kai, lui indiquant qu'il devait venir, lui et Amy, chez lui ce soir ; il avait deux surprises pour eux. C'est d'ailleurs ça qui inquiétait légèrement Kai, quel genre de surprise il pouvait avoir pour eux ? Il n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps, Amy venait de sortir du magasin, un petit sourire aux lèvres trahis par l’inquiétude dans ses yeux. Kai se leva une fois que sa douce fut devant lui et l'attrapa par la taille.


- Désolé pour tout à l'heure, souffla-t-il dans son oreille.


Il déposa ensuite un doux baiser sur ses lèvres, ce qui fit sourire la jeune mariée. Il s'en voulait un peu d'avoir gâcher cette si belle journée avec son saut d'humeur inutile. Il se stoppa dans ses plaintes intérieures en repensant au message de Kyungsoo.


- Au fait, ton frère m'a envoyé un message.

- Euh.. depuis quand mon frère a ton numéro ? – le coupa-t-elle


Merde.


- Je lui ai donné hier soir, mais peu importe. On va chez lui ce soir, il a deux surprises pour nous.

- Oh c'est vrai ?! Il faut qu'on rentre à la maison alors, je dois me préparer et aussi poser mes sacs et..


Kai n'écoutait déjà plus sa bien aimée, il se contentait de la traîner à travers le parking pour rentrer, en souriant. Elle était vraiment bavarde, voire trop de temps à autres. Ils se mirent ensuite en route pour rentrer chez eux vu qu'Amy voulait se changer. Ils allaient juste chez Kyungsoo, pas chez le président. Décidément, Kai ne comprenait sa femme, mais ça lui plaisait bien.


Maintenant 19h, les deux mariés se mirent en route. Amy avait mit près de deux heures à se préparer, tandis que Kai avait mit deux heures à râler après elle. Une bonne demie-heure après, Amy et Kai étaient rendus chez Kyungsoo. Ce dernier, les ayant entendu, s'était mit au bas de la porte et avait prit sa sœur dans ses bras en guise de salut. Quant à Kai, il inclina légèrement la tête et rentra directement dans l'appartement, n'ayant pas la tête à dire bonsoir à son beau-frère. En rentrant, il vit que l'appartement manquait lui-même de couleur puisque tout était en bois, avec des couleurs tel que le beige et le marron. Kai se mit à sourire en pensant que Kyungsoo se foutait de lui à faire des remarques comme ça. Il vit également une personne, une fille, qu'il ne connaissait pas. Elle était brune, grande, des yeux noisettes, une peau blanche. Il allait la saluer mais Amy sauta dans les bras de la personne.


- Choi-Hee !

- Amy !


Visiblement, elles avaient l'air de se connaître et le sourire plaqué sur le visage de sa femme signifiait qu'elle était heureuse de voir cette fille. Au bout de quelques secondes, la fameuse Choi-Hee se retourna face à Kai et se courba, suivie de près par son vis-à-vis.


- Choi-Hee, enchantée.

- Jong In, enchanté.

- Chéri, Choi-Hee est une amie datant du lycée, je t'en ai déjà parlé.

- Oh la fameuse amie du lycée. Alors c'est toi, sourit-t-il.

- Il faut croire ahah. Et tu es son chéri d'après ce que je viens de comprendre.

- Mon mari, lança Amy en montrant sa bague.

- Oh mais c'est génial ! J'ai plein de choses à te raconter et visiblement, toi aussi.

- Je vois que ma première surprise plaît énormément. – coupa Kyungsoo – Je suis désolé les filles mais j'aurais un service à vous demandez, vous pourriez aller à l'épicerie de la ville pour prendre de la crème glacée, j'ai complètement oublier.

- Bien sûr, comme ça, on discutera sur la route.

- A tout à l'heure alors, dit Amy en embrassant chastement son mari.


Une fois la porte refermée derrière les deux jeunes filles, Kai se sentit plaqué contre cette dernière, ses poignets maintenus par les mains de son vis-à-vis, Kyungsoo. Ce dernier le regardait avec une lueur d'agacement et une pointe d'excitation. Lentement, sans que Kai ne réagisse, le visage de Kyungsoo s'était dangereusement rapproché de celui de Kai.


- On ne dit même pas bonsoir Jongin.


Le souffle chaud créé par ses paroles s'échouait sur les lèvres du marié, recouvrant son corps entier de frissons. Il n'aimait pas le comportement de Kyungsoo, ni le sien. Pourquoi il n'avait qu'une envie, celle de sauter sur les lèvres garnies de Kyungsoo. Il inversa les rôles, plaquant à son tour le plus âgé contre le mur adjacent à la porte.


- Tu joues à quoi Kyungsoo ?

- A quelque chose de très plaisant, crois-moi, souffla-t-il.

- Tu es obligé de me sauter dessus à chaque fois que nous sommes seuls ?

- Vu le mal que je me suis donner pour être seulement avec toi, oui.

- Comment ça ?

- J'ai fais exprès d'inviter Choi-Hee et de les envoyer au magasin, histoire de t'avoir pour moi seul.

- Tu es complètement fou comme garçon.

- Sûrement, mais tu vas le devenir aussi.


Sur ces mots, Kyungsoo fondit sur les lèvres de Kai, les dévorant, les suçotant, les possédant. Tout cela ne déplaisait pas du tout au plus jeune, il aimait les lèvres de son beau-frère. Et c'est en se rappelant ce mot qu'il repoussa violemment Kyungsoo. Kai est un homme marié, Kyungsoo est son beau-frère et par dessus tout, ce sont des hommes. Alors.. Pourquoi il voulait de nouveau sentir les lèvres de Kyungsoo sur les siennes ? Peut-être même plus.. Non non non, Kai devait se ressaisir.


- Tu sais, tu ne me seras pas éternellement inaccessible comme ça. – dit finalement Kyungsoo.

- Ferme-la.

- Pourquoi tu résistes, je sais que tu en a envie.

- Que-ce que tu racontes comme connerie ?

- Je vais te montrer.


Lentement, Kyungsoo s'approcha de Kai et passa ses mains derrière sa nuque. Il se mit sur la pointe des pieds et doucement, il fondit ses lèvres contre celles du plus jeune. Les lèvres de Kyungsoo, tout comme celles de Kai, étaient un vrai délice pour l'autre. Sans réellement savoir pourquoi, Kai se laissa aller et laissa ses lèvres danser à son tour, plaçant ses bras autour de la taille du plus âgé. Ce dernier se mit à marcher à reculons en entraînant Kai avec lui. Il se rendit dans la cuisine et, sans lâcher les lèvres du plus jeune, sauta pour s'asseoir sur le plan de travail. Machinalement, Kai se plaça entre les jambes de Kyungsoo et mordit sa lèvre pour demander l'accès à sa langue. Il ne comprenait pas pourquoi il faisait ça, pourquoi il se laissait aller de cette manière. Kyungsoo était son beau-frère.


Ce sont les voix des filles rentrant dans l'appartement qui fit revenir Kai à la réalité. Déjà ?! Il s'éloigna de Kyungsoo, haletant. Le baiser lui avait donné chaud, il manquait d'air et maintenant, il n'avait qu'une envie : s'enfuir. Il baissa la tête en voyant Amy, alors que Kyungsoo souriait comme jamais. Il avait gagné, Kai avait cédé.


Après que Kyungsoo eut fini de préparer le dîner, ils se mirent à table ; Amy étant à côté de Kai, ce dernier étant en face de Kyungsoo (comme par hasard). Kai haïssait Kyungsoo, et il se haïssait également. Heureusement pour lui, Kyungsoo avait préparé quelque chose pour eux.


- Au tour de ma deuxième surprise. Pour me faire pardonner de ces longues années d'absence, je vous offre votre voyage de noces.

- Sérieusement ?!

- Bien sûr Amy. Je veux me racheter pour t'avoir laissée du jour au lendemain sans nouvelles (ou très peu) alors je peux bien faire ça. Où est-ce que tu aimerais aller ?

- Hum.. Aux Caraïbes. Mais ça fait trop loin et surtout trop cher alors je ne sais pas réellement où est-ce que l'on pourrait aller.

- C'est parfait ! – coupa Kyungsoo – J'ai des clients là-bas, on a qu'à y aller tous les trois. J'irai travailler et vous, vous profiterez de votre voyage. Que-ce que tu en dis ?

- Oh mais c'est génial ça !


Amy contourna la table pour pouvoir enlacer son frère. Elle était heureuse de pouvoir partir, surtout si elle n'avait rien à débourser. Quant à Kai, il était beaucoup moins joyeux face à cette nouvelle. Vu ce qui s'était passé plus tôt, il savait qu'il ne serait pas tranquille et surtout, il ne voulait plus voir Kyungsoo, il ne voulait plus lui céder. Ce voyage allait être un voyage de noces.. Et pourtant, il savait que si Kyungsoo était présent, il serait vite distrait de sa réelle fiancée. C’était la principale raison de la haine qu’il éprouvait à ce moment envers Kyungsoo : il se détestait pour vouloir de Kyungsoo et il détestait Kyungsoo parce qu’il voulait de lui.


C'est avec un grand sourire qu'Amy embrassa son frère sur la joue puis prit Choi-Hee dans ses bras avant d'aller dans la voiture. Même si il n'avait pas envie, Kai était obligé de se montrer poli. Il salua alors Choi-Hee en souriant puis perdit rapidement ce sourire en se dirigeant vers Kyungsoo. Ce dernier le prit affectueusement dans ses bras et s'approcha de son oreille.


- Tu vois, tu ne pourras pas fuir.