D.O Kyungsoo ?

par Sarahansug

 

               

                Le jeune homme avait fait abstraction de l'étiquette qui portait le même nom de famille que sa chère et tendre quand son beau-père le prit dans ses bras pour le féliciter. Kai avait bien pensé à lui demander qui était ce fameux Kyungsoo mais il s'était dit que c'était bien impoli, et qu'il le verrait quand ce sera le moment.

 

Moment qui arriva très vite, puisque tout le monde était maintenant là, assis sur sa chaise. Seul Kyungsoo manquait (comme par hasard) ; et Kai commençait sérieusement à s'impatienter. Ne pouvant plus tenir, il vérifia qu'aucun des parents présents ne le regardait puis il se pencha vers l'oreille de sa femme.

 

 

-          Chérie, tu peux me dire qui est ce Kyungsoo ?

-          Kyungsoo ? Attends, je ne t'en ai jamais parlé ? C'est mon frère.. Oh tiens, le voilà !

 

 

                Le jeune homme tourna alors son regard dans la direction qu’indiquait sa fiancée. Et quelle fut sa surprise lorsqu’il vit que le fameux Kyungsoo, dont l'identité était restée inconnue, n'était autre que le garçon qui était arrivé en retard lors de la cérémonie. D'ailleurs, il fallait croire qu'être en retard était une habitude chez le garçon. Amy leva sa main pour faire signe à son frère que sa place était à leurs côtés, et une fois Kyungsoo devant la table, il s'excusa pour son retard et tira la chaise en arrière pour s’asseoir.

 

                Une fois que Kyungsoo fut assis, Kai en profita pour le détailler, comme à son habitude lorsqu’il rencontrait quelqu’un. Ce qui le frappa le plus, c'était les yeux du jeune homme. Lorsqu'il avait vu Kyungsoo pour la première fois lors de la cérémonie, il avait remarqué ses grands yeux de loin, mais il avait pensé avoir une mauvaise vue, mais finalement, non. Kyungsoo avait de grands yeux bruns, et ça lui allait bien, très bien même. Il descendit ensuite son regard sur son nez : il avait le même que celui de sa sœur, Amy. C'est sûrement de famille –  pensa Kai. Son regard se posa ensuite sur ses lèvres, et des frissons lui parcoururent l'échine. Comment Dieu avait-il osé donner de telles lèvres à un être humain ? Enfin surtout, A UN HOMME. Elles étaient pulpeuses et garnies, mais surtout très attirantes. Pourquoi Amy n'avait pas hérité de ça, elle ? De toute manière, elle était très belle comme ça. Mais avoir deux/trois atouts en plus n'était pas de trop..

 

Plusieurs personnes étaient passées pour souhaiter tout le bonheur du monde aux jeunes mariés, mais le marié lui-même n'avait pas quitté Kyungsoo des yeux une seule fois. Ce dernier ne semblait pas avoir remarqué le regard insistant du jeune marié sur lui et ne réagissait pas. C'est seulement quand Kyungsoo se leva pour se prononcer que Kai sortit de sa contemplation. Même de dos, il est attirant – se dit Kai en regardant le derrière de Kyungsoo, mais il se gifla mentalement. Kai, que fais-tu, tu es hétéro, marié et heureux alors ôte tes yeux de son derrière. Il leva le regard sur le visage de Kyungsoo quand il fut devant le micro.

 

-          Ma bien chère sœur. Après avoir longuement veillé sur toi avec l'aide de Maman et Papa, nous te laissons aux mains de Kim Jongin. Je sais que ces dernières années, je n'ai pas beaucoup été présent, mais maintenant, ça va changer, je me pose un peu. Ne parlons pas de moi, excusez-moi. Je te souhaite tout le bonheur qui t'es dû, enfin, qui vous est dû, à toi et à Jongin. J'espère que vous serez heureux dans votre nouvelle vie de mariés. Quant à toi Jongin, prends bien soin de ma sœur, elle est précieuse pour notre famille.

 

                Il se mit à sourire faiblement en regardant sa sœur de ses grands yeux, puis s'éloigna du micro pour venir s'asseoir sous les applaudissements. En s'asseyant, il avait souri à Kai, lui procurant un nouveau frisson. Des lèvres dangereusement attirantes, des yeux profonds, un sourire de tombeur, comment peut-on être aussi beau, sexy sans rien faire. Kai, calme-toi – se dit-il, tu es en train de mater un homme. En plus, le FRERE DE TA FEMME.

 

Après que tout le monde soit passé pour prendre la parole, le repas avait commencé. Les parents de Kai parlaient avec ceux d’Amy tandis que cette dernière parlait avec son frère. A vrai dire, Kai se sentait un peu seul, c'était son moment à lui, ainsi qu'à Amy, mais personne ne venait lui parler. Son regard se posait un peu partout dans la salle : il regardait tous les invités manger, les enfants courir sur l’espace destiné à la danse, le soleil jouer avec les feuilles des arbres pour créer des ombres sur les parterres de fleurs à travers la fenêtre.. Mais son regard s’attardait souvent sur le visage angélique qui se trouvait en face de lui. Pas celui de sa femme, non. Celui de Kyungsoo.

 

Agacé et ennuyé de cette ignorance qu'on lui vouait, il se leva pour aller aux toilettes sous le regard des hôtes de la table qui avaient enfin daigné lui porter un peu d'attention.

 

 

Une fois dans les toilettes, il se passa un coup d'eau sur le visage pour se calmer, être ignoré l’avait un peu mis sur les nerfs. C'est à ce moment là qu’une jeune femme entra elle aussi à sa suite, sûrement pour savoir ce qui n'allait pas.

 

-          Amy, ce sont les toilettes pour garçons. Les femmes, c’est à côté. – commença le jeune marié, agacé.

-          Jongin, qu’est-ce qui ne va pas ? – répondit-elle en posant ses mains sur ses épaules, se voulant rassurante.

-          Rien, je suis simplement fatigué. Dis, pendant que j'ai ton attention, – lança-t-il comme un reproche –  pourquoi tu ne m'as jamais parlé de ton frère ?

-          En réalité, personne ne parle de lui dans ma famille. Non pas que nous ne l'aimons pas, loin de là, mais il est tout le temps en voyage. Depuis plus de trois ans, nous n'avions pas revu Kyungsoo à cause de tous ses déplacements. A force de bouger aux quatre coins du     globe, mes liens avec mon frère se sont dissipés ; et étant donné que je ne savais pas quand il allait revenir – s'il revenait un jour –  je ne voulais pas en parler.

-          Amy, c'est un membre de ta famille, tu dois m'en parler. Imagine la surprise que j'ai eue en voyant sept chaises et non six. Je t'ai parlé de mon frère moi, Taemin. Bien qu'il soit parti à l'étranger pour ses études et qu'il soit très pris, il reste quelqu'un dont nous parlons toujours car c'est un membre de ma famille. Tu aurais apprécié que mon frère se ramène sans que je t'en parle ?

-          Chéri, pourquoi tu t'énerves comme ça ? Je suis désolée, tu le sais. Mais je t’en supplie, je ne veux pas qu’on se prenne la tête à notre mariage. D’accord ? La fête est bientôt finie, on va pouvoir rentrer et profiter.. Pour le moment, viens t'asseoir à table, on dansera un peu et on rentrera. C’est le plus beau jour de notre vie, non ?

-          Je.. Désolé Amy. Je suis vraiment fatigué alors je vais juste m'asseoir et t'attendre. Et puis tu sais que les danses de couple ne sont pas mon fort, haha.. Désolé.. Viens-là.

 

 

                Kai se tourna vers Amy pour placer ses mains sur sa taille et la rapprocher un maximum vers lui. Il lui offrit un sourire avant de poser ses lèvres sur les siennes, lui offrant une chaleur exquise.

 

 

Comme Amy l'avait demandé, Kai était revenu au sein de la fête et s'était rassit à la table des mariés. Seulement, c'était le moment de danser. Et comme l'avait dit Kai, il ne dansera pas, vu que les danses de couple ne l'intéressaient pas. Mais le problème, c'est qu'il se retrouvait seul à table, avec Kyungsoo. Ce dernier s'était d'ailleurs retourné vers lui, l'air neutre et indifférent.

 

-          Tu ne vas pas danser avec Amy ?

-          Je suis fatigué et j'ai un peu mal à la jambe alors je reste là.

-          Oh je vois.         

 

Un blanc venait de s’installer, et Kai ne savait pas pourquoi mais il avait envie de lui parler. Sûrement pour connaître un peu mieux le frère de son épouse.

 

-          Il paraît que vous voyagez beaucoup ? – débuta-t-il, hésitant.

-          Tutoies-moi, nous sommes de la même famille désormais. – lui répondit-il en un sourire – Et pour répondre à ta question, oui, je voyage beaucoup. Disons que j'aime voir et apprendre de nouvelles cultures, puis j'ai les moyens alors autant en profiter.

-          Ah, je vois. Je te comprends, j'ai déjà voyagé dans quelques pays et si j'en avais eu l'occasion, je serais parti dans bien d'autres. Et puis j'aime ramener des souvenirs, je peux me rappeler les moments passés là-bas en le regardant.

-          Oh, voilà un point commun. J'aime aussi ramener un souvenir ou les cadeaux qu’on m’offre quand je vais dans un pays.

-          Vraiment ?

-          Oui, et je dois t'avouer que ma sœur vient de me faire un très beau cadeau. – termina-t-il en souriant malicieusement.