Chapitre 6.

par Unknown L.

Chapitre 6

[P.O.V Luhan]

Le lendemain matin, je me réveillai contre le torse chaud de mon amoureux. Ses bras entourant ma taille, me firent me sentir en sécurité. Sehun avait une aura protectrice, qui réchauffait mon cœur. Aujourd'hui, j'avais décidé de retourner travailler, il fallait que je m'occupe un peu. J'essayai de m'extirpé de ses bras et du lit, mais comme à son habitude il resserra son emprise autour de moi, en grognant. Je caressai son ventre et embrassai son cou, sa peau frissonna sous mon touché. Ses paupières s'ouvrirent lentement puis il plongea son regard dans le miens. Il caressa mes joues et posa son front contre le miens. Son souffle chaud se répercuta contre mes lèvres et le miens fit de même. Mon cœur battait si vite dans ma poitrine ses caresses sur mon visage et mes cheveux, me procurais quelque chose de très plaisant tout à fait relaxant. Dans un mouvement extrêmement doux, il posa ses lèvres sur les miennes et les remua lentement. Plus il augmentait ses mouvements, plus les battements de mon cœur s'accéléraient. Lorsque je répondais aux baisés de Sehun, j'y mettais une grande conviction, je voulais qu'il ressente tout mon amour à son égard. Il passa sur moi et m'embrassa avec plus de passion, passant sa langue sur ma lèvre inférieure pour pouvoir rencontrer sa jumelle. J'entourai sous cou avec mes bras pour mieux le sentir. Mon être entier se réchauffait face à tout ce plaisir, cela m'avait tant manqué. A bout de souffle, il sépara nos lèvres reliées par un filet de bave qu'il brisa en s'attaquant à mon cou. Sehun connaissait parfaitement les coins sensibles de mon corps, du coup il savait comment me soutirer des soupirs d'aises. Il hissa l'une de ses mains sous mon t-shirt pour caresser mon torse. Ses doigts frôlèrent ma peau jusqu'à la barrière qu'était mon jogging. Il fit pénétrer l'un de ses doigts sous l'élastique de celui-ci mais je l'en empêchais. Je n'étais pas prêt, je ne pouvais pas encore avoir une relation avec quelqu'un depuis ce qu'il m'était arrivé avec Baekhyun.

- Sehun...

Il me regarda droit dans les yeux, l'air perdu, suspicieux.

- Luhan, qu'est-ce qu'il se passe ?

- Je ne peux pas.

- Pourquoi ça ? Qu'est-ce que j'ai fait ?

- Rien, tu n'as rien fais... je suis désolé.

Je sorti du lit les yeux embués de larmes. Il me retint le poignet.

- Luhan, il s'est passé quelque chose quand je n'étais pas là ?

- Non...

Je ne pouvais pas lui dire ce qu'il s'était passé car je savais qu'il connaissait la raison.

- Luhan ?

- Ca va Sehun, c'est rien ne tant fais pas.

Il m'attira contre lui et me serra dans ses bras. Il posa ses lèvres sur mon front puis me laissa partir jusqu'à la salle de bain. Assis dans la baignoire l'eau coulant sur mon corps se mélangeait aux larmes qui coulaient sur mes joues. Pourquoi même en compagnie de Sehun j'ai si mal ? La tête posée sur mes genoux, je n'avais plus envie de sortir. Je voulais m'enfermé ici pour toujours pour ne plus avoir à supporter le regard de Sehun sur moi. Il avait beau m'aimer, m'apaiser et me protéger, la honte que je ressentais devant lui ne s'échappait guère. Une fois apprêté, je fus forcé de sortir de la pièce pour aller rejoindre mon travail. Mais encore une fois, Sehun m'arrêta dans mon élan.

- Tu ne manges pas ?

- Je mange sur le trajet.

- Tu es sûr ?

- Oui, ne tant fait pas.

- D'accord.

- A toute à l'heure Sehun. Dis-je en embrassant sa joue.

- Luhan, je viendrais te voir tout à l'heure avec Jongin et son copain.

- C'est vrai ?

- Oui, mon cœur. Tu es content ?

- Oui !

Il sourit et m'embrassa avant de me laisser partir. Sur le trajet comme à mon habitude, je ne mangeais pas et marchais jusqu'au café, le ventre vide sachant que je prendrais une boisson chaude sur les lieux. Arrivé devant la porte vitrée, de mon travail, les battements de mon cœur s'accélèrent, au fond, j'avais peur de le revoir, peur de ce qu'il pouvait me faire... Je mordis ma lèvre inférieur, fermai les yeux et pénétrai les lieux. Mes collègues m'accueillirent tous avec une grande joie, que je ne soupçonnais pas. Depuis quand ils m'appréciaient à ce point ? Au point de me demander comment j'allais ? Je ne sais pas, c'était étrange et gênant. Cependant, malgré tout cela me réchauffais le cœur, autant d'attention d'un coup, ne pouvais que me faire sourire intérieurement. Baekhyun était là, mais il ne m'avait pas salué, il m'avait uniquement lancé un regard sans expression qui m'avait fait froid dans le dos. M'en voulait-il d'avoir pris la fuite ? Je ne voulais pas... C'était à lui de s'en vouloir, c'est lui qui m'avait sauté dessus. Alors pourquoi me regardait-il comme ça ? Ça me faisais mal au cœur et me donnais envie de pleurer. Je soupirai avant de commencer mon service, retrouvant un magnifique sourire pour mes clients. Pourquoi malgré les heures qui passaient mon cœur se resserrait dans ma poitrine ? Baekhyun n'était pas quelqu'un de bien pour moi mais le voir si distant me blessais. S'il pouvait simplement me lancer qu'un seul regard ainsi qu'un petit sourire. Lui ne voyait pas les choses de la même façon, il ne me regardait pas et passait son temps à me frôler et cela faisait frissonner mon corps. Assis dans un coin reculé du café, je laissais couler mes larmes sans bruit. Une fois remis de mes émotions, je repartis travailler. Au même instant mon regard dériva sur l'entrée où venait juste d'arriver Sehun, Jongin et Kyungsoo. Mon cœur rata un battement, je ne voulais pas que Sehun me voit triste, je voulais qu'il soit heureux. Retrouvant mon sourire du début de journée, je m'avançai jusqu'à lui, sourire pour lui n'était pas compliqué, car rien que le fait de le voir me comblais. Plus je marchais en sa direction plus mon cœur battait vite, plus mon sourire grandissait et plus il devenait sincère. Je posai ma main sur son épaule et il se retourna un sourire aux lèvres. Il passa l'une de ses mains sur ma nuque avant de rapprocher son visage du miens et de poser doucement ses lèvres sur les miennes. A vrai dire, je n'avais plus honte de me montrer devant tout le monde. Avec le temps, j'acceptais de mieux en mieux mon homosexualité. Le fait d'avoir été séparé de Sehun m'avait fait réaliser beaucoup de choses. Je devais arrêter de penser au regard que l'on portait sur moi et montrer mon amour à Sehun peu importe l'endroit où nous pourrions bien nous trouver.

- Ca va Luhan ?

- Oui, je suis si heureux de te voir.

- C'est vrai ?

- Oui.

Il caressa ma joue avec l'une de ses mains.

- Moi aussi. Je suis content de voir mon Baby Lu au travail car il est si beau quand il sourit aux gens.

Je rougis à l'entente de ses mots. Pourquoi était-il si mignon ?

- Mon Sehun est si beau quand il sourit lui aussi.

- Je ne souris que pour toi.

Je baissai la tête les joues brûlantes. Mon cœur battait si vite dans ma poitrine. Sehun releva mon visage et m'embrassa une nouvelle fois avec encore plus d'amour. Puis il me serra de ses bras. Ma tristesse de la matinée s'évapora aussitôt grâce à son étreinte. C'est fou comme il pouvait me rendre heureux avec n'importe quels gestes. Lorsqu'il mit fin à notre étreinte, je fus un peu déçu car j'aurais voulu que cela dure une éternité. Je saluais Jongin et Kyungsoo avec un grand sourire. Cependant cela ne plus pas du tout à Jongin.

- Moi aussi je veux mon câlin. Me dit-il avec une moue boudeuse.

- Euh...oui...

C'est gêné que je marchai vers lui pour le serrer contre moi. Il posa sa tête au creux de mon cou et caressa mes cheveux. "J'espère que tu es heureux d'avoir retrouvé Sehun. Ne le laisse plus jamais partir." Murmura t-il à mon oreille. Je ne sais pas pourquoi mais sa dernière phrase m'avait fait frissonner. Une chose est sûre, je ne voulais pas qu'il reparte loin de moi car je l'aimais trop pour ça et je n'avais pas envie de recommencer mes bêtises. "Je suis heureux de l'avoir retrouvé et je tacherais du mieux que je peux de le garder à mes côtés." Répondis-je. Il me sourit puis parti avec les garçons prendre place autour d'une table. Mon regard se détourna d'eux, pour tomber directement face à celui de Baekhyun qui me regardait sans bouger. Pourquoi ses yeux brillaient ? Pourquoi paraissait-il si triste ? Serais-ce à cause de moi ? Une larme roula le long de ma joue. Pourquoi ce regard ? A quoi pouvait-il bien penser ?

[P.O.V Sehun]

J'étais assis en face Jongin qui rigolait pour rien comme à son habitude quand mon regard bifurqua sur Luhan. Il était au milieu du passage figé comme une statue. Il avait l'air de regarder quelque chose qui le captivait. Je tournai ma tête pour voir ce qu'il mirait et fut vite choqué voir énervé. Luhan regardait ce mec, Baekhyun, ce gars que je détestais le plus dans ce monde. Pourquoi semblait-il triste ? Il n'avait pas le droit de faire culpabilisé Luhan car je sais qu'il se sentait mal. Pourquoi Luhan ne sait-il pas en vouloir aux personnes qui le blessent ? Quand apprendra t-il qu'on ne peut pas tout pardonner aussi facilement ? Qu'il faut du temps pour tourner la page. Je n'aime pas le voir souffrir...car cela m'affecte. Lorsque Baekhyun s'éclipsa, j'en profitais pour faire de même. Il n'allait pas s'en sortir comme ça, sans aucunes séquelles.

- Je reviens. Dis-je aux garçons.

Jongin me connaissait tellement qu'il ne me posa aucunes questions sur ma destination et c'est ce que j'appréciais le plus chez lui. Il attendait toujours que de ma propre initiative je lui explique le pourquoi du comment. Je marchais jusqu'à la petite rue à l'arrière du café. Au fond de moi, je savais que j'allais le retrouver là-bas, qu'il avait pris la fuite. J'eus raison, il se trouvait bien là, assis sur des escaliers de pierres, les larmes coulant sur ses joues. Il n'avait pas encore remarqué ma présence. Le voir dans cet état me mettais hors de moi. Comment pouvait-il pleurer ? Il avait touché Luhan, il devrait plutôt avoir peur des représailles! Nos regards se croisèrent et étrangement cela n'avait pas l'air de le surprendre. Plus je réduisais la distance qui nous séparait plus l'expression de son visage changea en un sourire limite moqueur. J'étais déjà énervé mais c'était encore pire qu'avant.

- Je savais que tu allais venir. Prononça t-il.

Je l'attrapais par le col de son vêtement le soulevant du sol pour le cogner contre le mur en béton. Il émit un petit gémissement qui me fit rire intérieurement.

- Tu ne mérites pas Luhan.

Croyait-il qu'il le méritait plus que moi ? Personne dans ce monde ne pourrait aimer Luhan avec autant d'amour qu'il mérite, personne...même pas moi. Mon point était parti tout seul. Mais cela, ne lui retira pas son sourire.

- Les mecs comme toi ne savent que faire souffrir les gens.

- Je pourrais te dire de même. Tu crois que Luhan ne souffre pas à cause de toi ?

- Peut-être qu'il souffre à cause de moi mais pas autant que tu peux le faire. Luhan mérite quelqu'un qui le rend heureux pas quelqu'un qui le fait pleurer.

Pourquoi les mots de ce pauvre type m’atteindraient ?

- Nous sommes heureux ensemble. Mais tu vois, il y a toujours des gens comme toi qui viennent entraver notre bonheur. A cause de personne comme toi, Luhan pleure, et s'il y a bien une chose que je ne supporte pas c'est voir ses larmes couler. Alors t'as pas intérêt à l'approcher de nouveau.

- Sinon quoi ? Qu'est-ce que tu vas me faire ? Luhan n'est pas à toi.

- Luhan est à MOI et ce n'est pas une personne aussi pitoyable que toi qui va faire changer les choses.

- Ah ouais tu crois ? Luhan n'est pas heureux avec toi, tu le fais souffrir, il pleure à cause de toi !

Un autre coup parti directement en plein dans son visage. Ses lèvres saignaient à présent.

- Reste loin de lui c'est tout ce que j'ai à dire.

Je partis sans lui attribuer un seul regard. Je ne voulais qu'une chose maintenant serrer Luhan dans mes bras et qu'il me dise qu'il m'aime. En entrant dans le café, je marchais jusqu'à mon chéri et l'entourai de mes bras réconfortants. Il parut surpris mais ne s'y opposa pas. Je glissais mes lèvres vers et son cou l'embrassai avec le plus de douceur possible. "Tu m'aimes Luhan ?" Chuchotais-je à son oreille. Il me repoussa lentement me regardant droit les yeux, mais plus notre échange perdurait plus ses yeux brillaient. Comme si ma question lui faisait peur alors que ce n'était pas dans mes intentions. Je voulais juste l'entendre me le dire.

- Je t'aime Sehun. Mais...mais pourquoi tu me demandes ça ?

- Je voulais juste que tu me le dises.

- Je t'aime, d'accord ? Tu ne dois pas avoir peur parce que mes sentiments pour toi, n'ont pas changé, je t'aime de tout mon cœur.

Pourquoi me disait-il des choses aussi mignonnes ? Luhan était bien la seule personne qui pouvait me faire rougir. J'embrassai ses lèvres pour qu'il soit lui aussi gêné et cela fonctionna immédiatement.

- Tu m'aimes toi aussi ?

Je caressai ses joues du bout des doigts.

- Bien sûr. Je t'aime aussi de tout mon cœur. Retourne travailler mon cœur, je vais arrêter de t'embêter maintenant.

- Tu ne m'embêtes jamais.

- Oh! T'es mignon Luhan. Maintenant vas travailler!

Je lui donnai un petit coup sur ses fesses et m'en allai rejoindre Jongin et Kyungsoo. Ils me regardèrent tous les deux avec un grand sourire qui ornait leurs lèvres. Je m'assis en faisant abstraction de ça mais ils ne s’arrêtèrent pas pour autant.

- C'est quoi le problème ?

- Vous êtes trop mignons ! En plus t'as rougie mon Sehunnie ! Il t’a dit quoi Luhan pour que tu rougisses ? Hein ?!

Pourquoi Jongin était aussi gamin ?

- Il m'a dit que tu étais un enfant de 10 ans dans ta tête.

- N'importe quoi! C'est toi l'enfant de 10 ans!

- Aga aga Jongin.

- Pff...

- Moi aussi je t'aime.

- Je t'aime aussi Sehun.

Je souris à mon meilleur ami car je sais que ses mots étaient sincères. Il comptait tellement pour moi. Entre nous, tout avait toujours été ambigüe mais nous n'avions jamais dépassé les limites. Lorsque je lui avais avoué mon homosexualité, il m'avait juste conseillé sans me juger, et c'était toujours ainsi. Il prenait soin de moi et j'essayai de faire pareil, même si j'avais beaucoup de mal à extérioriser mes sentiments. Savoir que j'avais quelqu'un sur qui compter me rendais fier, et le voir heureux avec une personne qu'il l'aime réchauffait mon cœur.

[P.O.V Luhan]

Sehun, Jongin et Kyungsoo étaient à présent partis et il y avait de moins en moins de monde dans le café. Etrangement, Baekhyun n'était pas revenu depuis qu'il avait pris la fuite. Peut-être qu'il avait des choses à faire. En tout cas, tout cela me paraissait très étrange. Je m'apprêtais à partir mais fus vite arrêter par la voix d'un de mes collègues.

- Hey Luhan t'as deux secondes ?

- Oui bien sûr. Répondis-je un sourire aux lèvres.

- Ce week end, on sort tous ensemble ça te dit de venir ? Ça serait vraiment super. Ton ami Baekhyun sera là alors j'espère que tu viendras toi aussi.

- Je te redirais ça.

- Ok, il n'y a pas de problème. Rentre bien.

- Merci, bonne soirée.

Une soirée avec mes collègues de travail ? Pourquoi pas, cela ne pourrait qu'agrandir mon réseaux de connaissances. Puis, je pourrais en profiter pour parler avec Baekhyun, il fallait que nous mettions les choses aux clairs. J'ouvris la porte de chez moi complètement épuisé. Sehun avait préparé une pizza pour nous deux, il était adorable. J'enlevai mes chaussures et vins m'assoir à ses côtés. Il m'offrit un joli sourire qui fit battre mon cœur à une vitesse affolante dans ma poitrine. Sehun...l'effet que tu as sur moi est tellement grand, si tu savais.

- Tu as fait ça pour moi ? Demandais-je.

- Bien sûr, pour qui d'autre ?

- Merci, merci. Tu es meilleur des amoureux !

- Je sais. Mange maintenant.

- D'accord.

Je pris une part et mordis dedans. Sehun prenait si bien soin de moi alors que sans lui, je passe mon temps à me détruire. Je veux passer toute ma vie et ses côtés et ne jamais le lâcher car sans lui je suis perdu, je ne sais plus comment avancer. Sans lui, vivre est comme dénué de sens, j'ai besoin d'être en sa compagnie pour retrouver mon équilibre intérieur, comme nous avons besoin d'oxygène. J'aimerais tellement lui montrer que je l'aime d'une manière inexplicable mais je ne sais pas comment m'y prendre. Car peu importe ce que je pourrais faire, rien ne sera jamais assez grand pour lui prouver mon amour.

- A quoi tu penses Luhan ?

Je sursautai tant j'étais encré dans mes pensées.

- Sehun, est-ce que je pourrais sortir ce week end ?

- Sortir avec qui ?

- Avec les gens de mon travail.

- Pour faire quoi ?

- Tous se retrouver et passer un bon moment ensemble.

- Je ne veux pas qui tu y ailles.

- Sehun !? Pourquoi ça ?

- Je ne veux pas que tu y ailles. Y'aura quoi là-bas, de l'alcool ? Ils vont te faire boire jusqu'à te bourrer et puis après ils vont faire quoi ? Te violer ? T'obliger à faire des choses que tu ne veux pas ?

- Sehun! Pourquoi tu dis ça ?

- Parce que les gens sont comme ça Luhan !

Pourquoi lorsque je voulais sortir Sehun ne voulais jamais ? Pourquoi on se disputait toujours à cause ça ? Ca me faisait mal au cœur.

- Tout le monde n'est pas comme ça Sehun.

- Luhan, est-ce que tu as déjà vu comment ces garçons te regardaient ? Ces gars ont tous envie de t'avoir alors tu n'iras pas, un point c'est tout.

Pourquoi il était comme ça ? Mes larmes coulaient sur mes joues tandis que mon cœur se contractait.

- Pourquoi tu ne me fais pas confiance Sehun ?

Il se retourna vers moi et j'avais comme l'impression qu'il semblait déstabilisé.

- Luhan, tu n'iras pas.

Je me levai et marchai jusqu'à lui le regardant droit dans les yeux.

- Fais-moi confiance Sehun.

- Non.

- Pourquoi ? Moi je te fais confiance Sehun et je t'aime comme un fou.

- Luhan je ne veux pas que tu souffres...

- Fait-moi confiance Sehun.

Il soupira un grand coup.

- Bon d'accord... tu pourras y aller. Mais par contre, tu ne bois pas beaucoup, tu te colles pas à des gens ivres, et tu vas chez personne, ok ?

- D'accord Hunnie.

- Tu me diras où tu es comme ça, si tu as le moindre problème tu pourras me joindre.

- Oui oui, d'accord Sehun.

- T'as intérêt à le faire.

Je lui souris et entourai son cou tout en posant mes lèvres sur les siennes. Il me faisait confiance, j'étais si fier. Il répondit à mon baiser en remuant ses lèvres avec le plus de sensualité possible. Mon être entier se réchauffa lorsqu'il fit pénétrer sa langue à l'intérieur de ma bouche. Il passa ses mains derrière mes cuisses et me souleva du sol. Nous entrainant jusqu'à la chambre et nous laissa tomber sur le matelas. C'est tout haletant qu'il s'attaqua à mon cou, le suçant et le mordillant de manière sensuelle. A présent, je savais ce qu'il allait se passer et j'en avais tellement envie. Même si, ce matin j'étais réticent, maintenant je ne désirais plus qu'une chose qu'il me touche, ne faire plus qu'un avec lui. Plus de trois mois d'abstinence n'avait pas dû faire plaisir à Sehun car il aimait beaucoup le sexe, il ne fallait pas se le cacher. Nos vêtements volèrent dans la pièce pendant que nos corps se touchaient et que je redécouvrais ses courbes. Son magnifique corps et sa peau douce si chaude contre la mienne me faisait frissonner de plaisir. Ses légers gémissements à mon oreille était si érotique, si excitant et la manière dont il s'occupait de soulager ma virilité en remuant ses lèvres sur celle-ci devait être un plaisir interdit. Dans un long cri aigu, je jouis dans sa bouche. Sehun n'avait pas l'air de trouver cela dégoutant, il avait l'air d'aimer cela. Il m'embrassa à nouveau tendrement, pour m'occuper le temps qu'il me préparait. Cependant, cela n'empêcha rien au fait que la douleur était tout de même présente. Après quelques minutes de souffrance, il me pénétra avec le plus de douceur possible. Heureusement que la douleur n'était plus aussi intense que la première fois qu'il avait lié nos corps. Nos cries de joies envahirent l'espace, Sehun était si doué pour faire l'amour. Lorsqu'il se retira de moi, il m'attira directement contre lui, la respiration saccadée.

- Sehun, ça m'avait manqué. Dis-je en fermant les yeux tant j'étais gêné.

Il passa sa main dans mes cheveux et embrassa mon front.

- Moi aussi Luhan.

- Tu rêvais de moi des fois?

- Oui bien sûr. Tu hantais toujours mes pensées.

- Toi aussi, tu hantais toujours mes pensées.

- Je suis vraiment désolé de t'avoir laissé tout seul.

- Sehun c'était pour ton travail, ce n’est pas grave.

- Si c'est grave mon cœur car tu as pleuré à cause de moi et je n'aime pas ça. Tu mérites de sourire.

- Mais je suis heureux maintenant Sehun car tu es avec moi et que tu m'aimes, n'est-ce pas ?

- Oui, je t'aime.

Il posa ses lèvres sur miennes doucement. J'entrepris alors de lui faire plein de petits bisous sur ses lèvres. Il ria et prit mon visage entre ses mains.

- T'es trop mignon. J'aime tes petits bisous mon cœur.

Je me collai bien contre lui et fermai les yeux. Cette nuit allait être belle, j'en étais persuadé.

Le week end arriva bien vite et cela voulait dire que j'allais sortir sans Sehun. Je m'habillai sous ses yeux en essayant de ne pas être trop attirant. Je ne devais l'être uniquement pour mon Hunnie d'amour. Lorsque je fus enfin prêt, il me conduisit au lieu de rendez-vous qui était une discothèque branchée du coin. Lorsque nous fûmes arrivés devant le lieu, Sehun me regarda attentivement, il paraissait très stressé, encore plus que je pouvais l'être.

- Luhan, ne bois pas beaucoup, n'accepte pas un verre d'une personne, elle pourrait te droguer, ne danse pas proche des filles, ni des garçons. Appel-moi si tu as un problème mais surtout amuse toi.

- A tout à l'heure Sehun.

Je l'embrassai et parti rejoindre les autres qui m'attendais. Baekhyun y était lui aussi, et encore une fois il ne m'avait pas salué, il n'osait même pas me regarder et ça me faisait mal. Nous entrâmes tous dans la discothèque qui était bondée de monde. Les jeunes se déhanchaient au rythme de la musique et... ils étaient tous très collés, si Sehun voyait ça, il m'aurait interdit d'aller sur la piste. Nous nous assîmes tous autour d'une table circulaire tout en commandant des boissons alcoolisées. Je ne devais pas boire jusqu'à être ivre, je devais juste boire pour me détendre rien de plus. Les heures passèrent dans une très bonne ambiance même si je me sentais un peu mal à l'aise. Baekhyun ne faisait pas attention à moi et les verres s'enchaînaient sans que je ne puisse m'y opposé. Puis au bout d'un certain temps, toute la bande sauf...lui, partirent danser. Moi, je ne voulais pas y aller car je ne voulais pas être collé aux gens. Il était en face de moi et souriait en regardant les gens alors que moi je le regardai le ventre noué. J'avais envie de lui parler, je voulais savoir pourquoi il m'avait fait ça, son geste n'était pas anodin. Peut-être qu'il était comme Sehun avant, qu'il était un addict au sexe ? Ou alors, comme il me l'avait dit, il me trouvait désirable et du coup il n'avait pas su se contrôler. Si, ces réponses étaient la vérité alors je pourrais lui pardonner. Ce n'est pas dans ma nature d'en vouloir aux gens parce qu'ensuite je me sens mal. Même si, j'étais gêné, je m'assis à ses côtés et plongeai mon regard dans le siens. Il ne me sourit pas me regardant juste. Je sentais mon corps suer tant j'étais stressé d'être à ses côtés, j'avais peur qu'il me saute dessus à nouveau.

- Baekhyun, pourquoi tu ne me parles plus ? Qu'est-ce que j'ai fait ?

- Luhan, tu ne devrais pas me parler. Ton copain ne serait pas content.

Mais qu'est-ce que Sehun à avoir avec nous ?

- Baekhyun...

- Luhan si tu es venu me parler pour que je m'excuse tu peux retourner à ta place.

- Pourquoi tu es comme ça avec moi ?

- Ça te blesse ?

- Oui !

- Je suis désolé, je ne voulais pas te blesser. Je sais que tu l'aimes ce gars Luhan et ce que j'ai fait, j'en avais envie sache le, c'est pour ça que je n'ai pas arrêté.

- Tu me trouves attirant ?

- Oui Luhan.

Je rougis, une autre personne que Sehun me trouvait attirant, c'était touchant.

- Baekhyun j'ai...j'aime...

- Je sais Luhan, tu n'as pas besoin de me le dire. Je sais que tu aimes ce gars ! Alors ne me le redis pas encore une fois. Tu me l'as assez dit pendant des semaines !

- Mais...

- Arrêtons de parler de ça. Je ne pense pas que tu sois venu vers moi pour qu'on se dispute.

- Non.

- Alors parlons d'autre chose.

- Oui.

- Tu es heureux maintenant ?

- Oui, je suis très heureux, mais... le fait que tu ne me parles plus me rend triste.

- Tu tiens autant que ça à moi ?

- Oui.

Il sourit et posa ses lèvres sur ma joue.

- T'es adorable Luhan.

Je rougis et baissai les yeux. J'aimais bien être avec lui, il était si gentil avec moi. Nous nous enfilâmes plusieurs verres de boisson alcoolisée et tout redevint presque comme avant. Il me parlait de tout et de rien et je fis de même. Au bout d'un certain temps, je me sentis de plus en plus à l'aise grâce à la boisson, je n'étais plus tout à fait conscient. Baekhyun décida à ma place qu'il serait temps que nous rentrions chez nous. De ce fait, il m'installa dans sa voiture me demandant mon lieu de résidence que je lui indiquai sans trop de difficulté. Heureusement pour moi, il n'était pas autant ivre que je pouvais l'être. Avec le plus de douceur possible, il m'installa sur mon canapé et me servit un verre d'eau tout en s'asseyant à mes côtés.

- Tu ne devrais pas boire autant Luhan, tu ne tiens pas bien l'alcool.

- Baekhyun....j'aime Sehun.

- Je sais. Bois ton eau Luhan ça va te faire du bien.

Je bus l'eau fraîche d’une traite pendant qu'il me mirait en souriant. Je lui rendis son sourire mais fut vite perturbé car ma vue devenait trouble, je me sentais faiblir.

- Luhan, elle est où ta chambre ?

- Tout au fond du couloir. Pourquoi ?

- Comme ça.

Ma tête tombait toute seule et mes membres commençaient à devenir lourds. Je ne me sentais vraiment pas bien.

- Baekhyun, je ne me sens pas bien.

- J'vais t'aider à t'allonger ça va te faire du bien.

Il m'aida à marcher jusqu'à ma chambre me posant avec délicatesse sur mon lit. Mais, il fit autre chose qui me choquai, il était en train de me déshabiller.

- Baekhyun, je ne veux pas...

- Ne tant fait pas, je veux juste t'aider à changer de vêtements rien de plus.

Je me laissai déshabillé en essayant d'éclaircir ma vue mais cela ne fonctionnait pas beaucoup et puis je commençais vraiment à avoir chaud. Je me redressai à l'aide de mes coudes puis frottai mes yeux, l'homme que je voyais entre mes jambes n'était rien d'autre que Sehun en sous-vêtements et il me caressait. Comment cela pouvait-il être possible ? Quelque secondes auparavant Baekhyun était avec moi, alors que faisais Sehun ici ? Pourquoi m'embrassait-il ? Et frottait-il nos corps l'un contre l'autre ? Certes, c'était plaisant mais...c'était étrange. Étais-je en pleins songe ? N'était-il pas une illusion ?

[P.O.V Sehun]

Je venais de passer une excellente soirée avec Jongin et avais décidé de rentré à la maison. Luhan était rentré, ses chaussures étaient à l'entrée mais une autre paire inconnue était à côtés des siennes. Cela n'annonçait rien de bien. Je sentais les battements de mon cœur s'accélérer dans ma poitrine et ma respiration se faire plus difficile. Je pris mon téléphone et appelai Jongin.

- J'te manque déjà ? Me dit-il.

- Viens chez moi.

- Sehun ? Qu'est-ce qu'il y a ?

- Viens chez moi Jongin.

- Sehun tu sais très bien que je suis occupé.

- Jongin viens, ou sinon j'crois que je vais faire une bêtise.

- J'arrive.

- Dépêche-toi.

- J'arrive ne fais rien, j'arrive...

Je raccrochais les mains tremblantes planté au milieu de l'entrée. Pourquoi j'avais laissé Luhan sortir sans moi ? Je savais que je ne pouvais pas lui faire confiance. Pourquoi je suis si bête ? Son visage si innocent me fait perdre tous mes moyens et...je l'aime.

- Ha Se...Sehun !

Mes yeux s'agrandirent, Luhan venait de crier mon nom alors que nous n'étions pas ensemble. Je ne pouvais plus réfléchir normalement, j'avais peur, et je sentais la haine m'envahir. Je suis désolé Jongin mais je ne peux pas t'attendre... C'est sans faire de bruit que je marchai jusqu'à notre chambre, sur la pointe des pieds. Luhan gémissait et ce n'était pas à cause de moi, quelqu'un d'autre était en train de le toucher, de salir son corps...de me voler l'homme que j'aime de tout mon être. On me volait la personne que j'aimais et ça, je ne pouvais pas le supporter. Je ne pouvais pas supporter qu'on brise mon cœur. Je tournais la poigné et regardai avec horreur la scène qui s'offrait à moi, cet enfoiré de Baekhyun était sur le point d'enlever le boxer de Luhan. Il l'avait déjà touché une seule fois et c'était déjà de trop mais là, il voulait profiter de lui. Prit d'une pulsion meurtrière je le fis tomber au sol lui donnant des coups de plus en plus fort marquant son visage et son corps. Je ne pouvais plus m'arrêter... Il fallait que Jongin arrive sinon je crois que j'allais le tuer.