chapitre 5 :

par tii

Luhan a la tête posé contre la vitre, regardant à travers ses lunettes tinté les lampadaires allumés défilé. Bien que personne ne dise rien il sait que Les yeux de Xiumin se posent régulièrement sur lui pour voir s’il va bien. Que Beakhyun se retourne fréquemment hésitant à parler pour briser ce silence qu’il déteste tant. Que Suho ne peut s’empêcher de réfléchir sur son état, tandis que les autres membres écoutent leur musique pour ne pas ressentir l’inquiétude qu’ils ont pour le petit cerf. Finalement dans l’histoire le seul qui ne se doute de rien c’est le manager, qui conduit paisiblement fredonnant une chanson, Luhan aimerait que les membres soient aussi aveugle que lui.

Il redoute le retour au dortoir, suho lui avait dit qu’ils en reparleraient là-bas. Mais il à rien à leur dire à prêt tout ça ne les regarde pas.

La porte du van coulisse le long laissant sortir les membres qui on les jambes engourdis par le trajet. Le genou de Luhan craque au contact du sol, une violente douleur l’envahit. Il mort sa lèvre inferieur, redoutant le prochain pas. Il attend que les membres montent pour essayer d’avancer.

Sehun s’accroupit devant lui. « Monte sur mon dos. »

« Yah Sehun, c’est moi le Hyung c’est à moi de te porter.»

« Sauf que je suis plus grand en taille que toi ahah !!! Monte Luhan, t’inquiète pas je sais. »

« Tu sais quoi ? »

Sans répondre le Maknae le prend de force sur son dos et monte les escaliers. « Hé lâche-moi ! »Mais rien à faire Sehun ne le lâche pas. Jusqu’à ce qu’il soit dans leur chambre il pose le chinois sur son lit. « ya, tu es vraiment le pire Maknae, c’est quand que tu vas écouter tes Hyung ? » Sehun sourit amusé de l’agacement de son ami.

« Ne bouge pas. » sur ses mots le plus jeune sortit de la pièce, pour y rentrer à nouveau quelques minutes après accompagné de Kyungsoo, une poche de froid à la main. Il la pose délicatement sur le genou endolori de son ami, Luhan ne put retenir un soupir de soulagement. Le petit cerf regarde ses amis étonné, comment ils l’ont su ? Il n’eut pas le temps de poser la question que Sehun répond déjà ayant compris à travers les yeux pétillant du petit cerf « On est tes colocataire de chambre, juste en t’observant on a compris… » Puis D.o au fond de la pièce ajoute « On est pas dupe Luhan »

Le cœur de Luhan rate un battement, ils n’avaient pas le droit de le savoir… il ne fallait pas qu’il le sache, non personne ne devait le savoir.

« Ne t’inquiète pas Hyung, avec DO on a décidé de ne rien dire aux membres, parce que ce n’est pas à nous de le faire mais à toi… » Kyungsoo soupire bruyamment après la phrase du Maknae « Tu dois leur dire, pour toi et pour eux. Tu es allé trop loin, maintenant il faut que tu leur dises ou on va finir par le faire. » Le chanteur utilisé un ton agacé et franc. Si se serait en temps normal Luhan lui aurait dit de lui parler sur un autre ton. Mais l’atmosphère est différente, Luhan n’est pas en position de force face au deux coréen.

Le petit cerf laisse le haut de son corps tomber sur le lit et emboite ses écouteurs dans ses oreilles, comme pour créer un mur entre lui et la réalité. Il ne voulait plus rien entendre. Il augmente le volume jusqu’à être couper de ce monde. Les deux coréens toujours debout face au lit se décident à partir espérant qu’il va y réfléchir.

Allongé de tout son long la poche de froid toujours posé sur son genou, Luhan ferme les yeux essayant de se concentrer sur la musique, mais les paroles de Sehun et Kyungsoo lui reviennent sans arrêt en tête. Son esprit commence divaguer. Il n’entend plus la musique ou du moins il ne l’écoute plus il pense au commencement ; quand est-ce que ça a commencé déjà ? Peut-être il y a un mois ou deux il ne sait plus, mais il se rappelle que c’était un soir où il avait décidé de rester s’entrainé un peu plus pour se perfectionner c’est à ce moment que sa rotule et partie sur le côté et est revenu aussitôt lui provoquant une horrible douleur, jamais il n’a eu aussi mal. Après ça il est resté étalé par terre n’osant pas se relever de peur que ça se reproduise. Il ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait et il ne le comprend toujours pas d’ailleurs. C’est après ça que son genou a commencé à lui jouer des tours en étant douloureux ou instable.

S’il n’était pas resté s’entrainer après tout le monde ce jour-là alors rien de tout ça ne se serait produit, Luhan se maudit il n’aurait pas dû autant travailler. Puis il repense à tous les évènements qui ont eu lieu après ça, la douleur, l’angoisse, les mensonges.

Petit à petit le cerf prend conscience de cette vérité qui l’a tant fuis jusque maintenant.

~

Au tour de la table les membres mangent silencieusement pour une fois. C’est trop calme, comme on dit ‘c’est le calme avant la tempête’.

Le chinois sans un regard persistant sur lui. Il lève la tête de son assiette et rencontre les yeux noir de Kris, il fait comme si de rien n’étais et continu à manger, ou du moins à touiller son riz avec ses baguette sans jamais en porter à sa bouche, il n’a pas faim. Il a un nœud au ventre du a l’angoisse qui le ronge.

« On avait dit qu’on en parlerais.» Luhan ne répond pas il continue de regarder les grains de riz comme si c’est la chose la plus intéressante au monde.

« C’est facile n’est-ce pas ? De fuir en se murant dans un silence ! » La voix de Kris se fait plus forte provoquant le petit cerf qui hésite à répondre puis se résigne au silence.

« Tu es égoïste Luhan ! » Luhan relève étonné… Lui ? Égoïste ? Il fait tout pour ne pas l’être, pour ne pas handicaper le groupe, ou peut-être ne pas le quitter. Kris lui-même l’a dit ‘Si un seul d'entre nous tombe, nous tomberons tous. Ensemble.’ Il ne le cache pas que pour lui mais pour les autres aussi. « Tu te trompes Kris, je ne suis pas égoïste. »

« Ah bon ? Tu gardes tout pour toi, tu sombre petit à petit entrainant les membres avec toi. Tu es en train de nous détruire, nous ensevelir d’inquiétude ! Tu prends les médicaments de Lay sans demandé, imagine Lay en aurait eu besoin ! Tu aurais fait comment ? … toutes tes actions sont égoïstes. » Alors Kris le voyait comme ça, Luhan se dégoute d’être vu de cette manière.

« Tu m’as fait une promesse Luhan… tu m’as promis que tout allé redevenir comme avant » la voix de Kris est redescendu à son intensité normal. « Je vais la tenir. Je tiens toujours mes promesses »

« Tu vas la tenir en ingurgitant encore des médicament et en brulant ton estomac ?»

« Ça va s’arranger c’est tout… » Luhan essaye de garder son calme

« Pour que ça s'arrange, il va falloir que tu parles Luhan ! » Suho a haussé le ton. Tout le monde se fige. Le leader coréen n’élève pas facilement la voix.

Les jambes de Luhan tremblent sous la table. Ses mains aussi l’obligeant à ne plus tenir ses baguettes.

« Je n’ai pas envie de parler. » son ton est sec faisant comprendre aux membres qu’il ne changera pas d’avis.

D.O qui est assis à côté de lui pose une main sur son épaule « on ne te laisse pas le choix Hyung ! » Luhan comprend le sens de la phrase, s’il ne parle pas Kyungsoo va s’en chargé. Il se sent bloqué. Complètement démunit de solution.

Il entrouvre la bouche pour parler mais aucun sons n’en sort, intimidé par tous ses regard. Il prend une grande inspiration et réessaye mais rien à faire il n’y arrive pas. Il regarde autour de lui, il pose ses yeux sur chaque membre cherchant de l’aide.

Pressant de plus en plus l’épaule du chinois, D.O a compris que l’idée de fuir vient de traverser l’esprit de Luhan. Luhan soupir, son cœur s’emballe, il aimerait disparaitre de cette situation inconfortable. Il baisse la tête capitulant. Kyunsoo peut parler, maintenant il ne peut plus rien faire, a part assumé.

D.O prit une grande inspiration avant de se lancer. « Luhan a un problème au genou ». Tout le monde regarde Kyungsoo surpris. Kai est encore plus étonné que les autres, Kyungsoo lui en a même pas parlé « Comment tu sais ça ? Pourquoi tu ne nous as pas dit ? »

« Sehun et moi on l’a deviné depuis plusieurs semaine et on en était pas sur a 100%, on a décidé de ne pas le dire et de laisser Luhan gérer… mais on aurait jamais cru que… ça allé prendre cette tournure. »

Kris se lève d’un coup reversant sa chaise. «  Vous auriez dû nous le dire !!!! Vous vous rendez compte à quel point ça l’affecte psychologiquement ? Et vous l’avez laissé dans sa merde !!!!!! » Tao agrippe le bras du leader chinois. « Hyung calme toi… »

« Comment veut tu que je me calme ? Après il se dise ami, laisse-moi rire il se défile au moindre problème. »

Kyungsoo baisse lamentablement la tête, tandis que Sehun s’explique « on en était pas sur a 100% et puis Luhan semblait vouloir gérer ça seul… »

« Et nous alors ? Vous avez pensez à nous ? Vous voyez pourtant à quel point on était inquiet et à quel point tous ses évènements ont bousculé le groupe ! Vous me décevez d’avoir pris ça autant à la légère ! »

Sehun se lève à son tour faisant tomber une autre chaise à la renverse « Tu peux parler… tu assume le rôle de Leader que quand ça t’arrange, sinon tu laisses Suho tout gérer seul ! Puis si tu comptais tant que ça a le savoir tu aurais dû ouvrir un peu tes yeux et être moins aveugle !! »

Kris se penche au-dessus de la table pour attraper le Maknae par le col qui se trouve de l’autre côté « Pardon ?!!!! »

« C’est énervant que quelqu’un d’autre te dise la vérité n’est-ce pas ? » Sehun affiche un sourire en coin ce qui a le pouvoir d’énerver encore plus Kris qui ne put s’empêcher de lever la main sur le Maknae. Après ce geste automatiquement chanyeol se lève pour retenir le Leader chinois qui est prêt à faire le tour de la table pour attraper Sehun. « Lâche-moi Chanyeol !!! »

« D’abord calme-toi… »

« Je suis calme putain !!! » tao se lève et viens étreindre silencieusement son Hyung.

Kyungsoo aide Sehun à se relever, il lui apporte un mouchoir pour qu’il puisse arrêter le sang qui coule de son nez.

« Il est passé où Luhan ? » Tout le monde s’arrête de crier ou de gesticuler à la question de Lay, tous les membres se retournent vers la chaise vide du petit cerf. Sans attendre Suho se lève et regarde dans toutes les chambres. Xiumin constate qu’à l’entrée il manque les chaussures et le manteau de son ami.

Luhan a pris la fuite, ne supportant plus d’être la raison de la querelle des membres. Luhan est un fardeau, il le sait... Il ne sert plus à rien.