Partie 1 (?)

par noteyourdeath

Du haut de ses vingt-deux ans, Park Chanyeol était l'un des plus riches garçon du pays, et surtout, il était l'un des plus beaux garçons que le royaume n'avait jamais eu, et pourtant il n'arriverait jamais à égaler la beauté du prince, à son compteur, il devait avoir mis plus d'une centaine de filles et de garçons dans son lit ou être allé dans le leur, il ne comptait plus. Si vous voulez le rencontrer, il suffisait de se rendre au théâtre, Chanyeol était un amoureux de la comédie, ne manquant aucune pièce de théâtre lorsque celles-ci se déroulaient le soir. Chanyeol était un grand passionné, il rêvait de théâtre, de comédie, de tragédie et d'action à chaque fois qu'il fermait les yeux et s'en allait dans les bras de Morphée, mais ce n'était pas tout, il rêvait d'un certain prince qui n'avait jamais pointé le bout de son nez à l'extérieur, mais qui faisait chavirer plus d'un coeur face à sa beauté extraordinaire.





.....





Comme bon nombre de personnes s'y attendaient, Park Chanyeol venait de pénétrer le hall du théâtre, il était simplement habillé d'un costume entièrement noir, couleur qui contrastait parfaitement avec sa chevelure qui elle était rouge. Ses grands yeux se mirent alors à se balader sur l'intérieur du hall d'entrée de manière à repérer si une certaine personne se trouvait à l'intérieure et tous les battements de son coeur s'accelérent lorsque ses yeux tombèrent sur un jeune homme à la silhouette féminine, aux les lèvres fines et au regard perçant. Il le reconnaissait entre mille, il était le fils du roi, Byun Baekhyun. Chanyeol le considérait comme son plus grand fantasme, il aimait tout de chez lui, ses lèvres fines mais attirantes, ses yeux fins mais si envoutants, son nez rebroussé mais qui était mignon, il aurait même mis sa main à couper pour affirmer que sa chevelure était la plus douce qui existe, mais il aimait surtout la paire de fesses qu'il possédait. Qu'elle ne fut pas sa surprise de le voir dans ce bâtiment, debout parmi tant de personnes qui attendait son tour dans cette file d'attente, son regard était resté rivé sur sa petite personne, il était absorbé, tellement qu'il n'avait même pas entendu l'hôtesse d'accueil lui demandait son ticket. Il fut tout à coup pris d'une honte fulgurante, il bredouilla des excuses incompréhensibles et s'empressa de donner son ticket avant de rejoindre la queue pour posséder la clé de sa loge personnelle.



La longue attente devenait de plus en plus insupportable et ennuyante pour Chanyeol, si il aurait su, il serait venu un peu plus en avance pour pouvoir le plus rapidement possible aller dans sa loge. Son regard s'était remis à parcourir la grande salle à la recherche de quelques choses pour le distraire, parce que premièrement, il ne voyait plus le petit prince qui s'était engouffrait dans la file d'attente dû à sa petite taille et deuxièmement, comme nous l'avons cité plus haut, il s'ennuyait. Il s'apprêta à souffler une nouvelle fois lorsque une voix légèrement aïgue s'éleva dans l'air, engueulant la pauvre femme qui se trouvait derrière son bureau, curieux, Chanyeol pencha son visage sur le côté et fut surpris de découvrir le visage colérique de Baekhyun, il aurait aimé découvrir sa voix dans d'autres circonstances, comme par exemple, ses jambes écartées sur son lit en train de crier son nom, c'était plutôt pas mal.



- Comment ça, vous ne m'avez pas reservé ma loge ? s'écria le prince.

- Nous sommes désoles prince Byun, il semblerait qu'un soucis soit parvenu durant votre réservation...



Alors que les reproches fusaient dans tous les sens, Chanyeok s'était retrouvé dans un combat intérieur à hésiter, il voulait aider le prince mais devait-il réellement s'y prendre de cette manière ? Si le blond refusait, Chanyeol se taperait la honte devant la moitié du royaume et cela serait en surface pendant des semaines. Mais si le blond acceptait, Chanyeol aurait déjà fait un pas de plus vers lui, et pourrait donc être plus proche de celui-ci. Pris d'un élan de courage, Chanyeol s'échappa de la queue et avança vers le petit corps, d'une allure dominante alors que son regard se fit oppressant.



- Prince Byun, Chanyeol s'inclina devant Baekhyun, Je vous invite à venir dans ma loge.



Les paroles de Chanyeol avaient résonné comme un ordre plutôt qu'une proposition, ce qui avait laissé un sourire sur le visage du prince, il avait particulièrement aimé l'audace dont venait de faire preuve cet homme, il ne connaissait son nom et pourtant le monde à l'intérieur du théâtre ne paraissaient aucunement choqués, faisait-il parti de la haute-société ? Evidemment, sinon il ne posséderait pas de loge. C'est alors sans réflechir que Baekhyun entrouvrit ses lèvres pour finalement répondre :



- Je vous suis.



Discrètement, Chanyeol souffla lourdement, tout le stress qu'il avait accumulé et qu'il avait, par la même occasion, dissimulé, s'était échappé. Il se redressa alors élégalement, souriant au prince, il lui tendit son bras, l'invitant à le suivre lorsqu'il eût récupéré ses clés de loge.





\

En réalité, Baekhyun ne savait pas pourquoi il s'était laissé entraîné par son père, celui-ci l'ayant forcé à sortir, et sa plus brillante idée fut de lui acheter une place pour une pièce de théâtre dont il ignorait le nom. "Prendre l'air te fera du bien, Baekhyun." : Voilà ce qu'il lui avait dit, Baekhyun ne voulait aucunement sortir, se rendre à l'extérieur pourquoi faire ? Pour que lorsqu'il dévale une rue, tout le monde se retourne sur son passage ? Pour que lorsqu'il veut se rendre dans une bijouterie, pour s'offrir une montre, on la lui donne gratuitement ? Sortir pour être traîter différemment alors qu'il ne vaut pas mieux qu'un autre ? Baekhyun se l'interdisait.

Et pourtant, il se retrouvait debout comme un abruti dans une queue de plus de cinquante mètre pour recevoir les clés de sa loge, sérieusement ? Il n'avait prêté aucune attention à son entourage jusqu'à ce que tous les regards se tournent vers un garçon qui venait de faire son apparition, ce dernier était plutôt grand et avait les cheveux rouges ce qui le différenciait particulièrement des autres personnes. Baekhyun le détailla rapidement, le trouvant charmant, jusqu'à ce que le regard du garçon se pose sur lui alors il détourna rapidement le sien et se replaça correctement dans la file d'attente.

Par la suite, il ne lui fallut attendre qu'une dizaine de minutes pour qu'enfin son tour vienne, il demanda alors poliement ses clés, le sourire aux lèvres jusqu'à ce que la femme lui indique qu'aucune loge avait été reservée à son nom. Baekhyun ne pût alors se retenir d'hurler sur la femme, il n'avait tout de même pas fait pratiquemment une heure de queue pour qu'on lui annonce qu'il n'avait pas sa loge ? Alors qu'il s'apprêtait à une nouvelle fois répliquer, une voix grave atteignit son ouïe, il dirigea son regard vers son propriétaire et haussa legèrement les sourcils en reconnaissant l'homme de tout à l'heure. Et il fut ravi d'entendre sa proposition.



//



Chanyeol.



Vingt heures, la représentation devait avoir commencée depuis une bonne heure maintenant, et pour la toute première fois, elle ne m'intéressait pas, toute mon attention était plutôt rivée sur le prince qui se trouvait à mes côtés. Une question me traversait l'esprit, pourquoi assistait-il à cette pièce ? Il n'avait jamais mis les pieds dans cet endroit, alors pouquoi ce soir ?

J'exigeais carrément un rapprochement en le dévisageant de cette manière, j'en voulais clairement plus. Imaginer le plus petit à genoux devant moi, mon sexe entre ses lèvres, ou bien même à quatre pattes sur le matelas de mon lit, me donnait des pensées peu courrantes de ce que lui et moi pourraient faire dans cette loge, et ces pensées n'étaient pas vraiment suffisantes pour me satisfaire. Baekhyun était littéralement plongé dans la représentation, il n'avait toujours pas remarqué qu'une bosse se formait progressivement au niveau de mon entrejambe, celle-ci commençant progressivement à devenir douloureuse.



D'un mouvement assez brusque, je m'étais redressé afin de pouvoir fermé les rideaux et donc, nous séparer du public extérieur, il ne me fallut que quelques secondes après ça pour tourner mon regard vers le prince, celui-ci me regarder avec des yeux étonnés et une lueur d'incomprehension dans son regard, vision qui me fit sourire, il paraissait bien trop innocent.

Je voyais bien que Baekhyun était effrayé, ce que je pouvais comprendre, qui ne serait pas effrayé après avoir croisé mon regard totalement pervers ? Doucement, je lui pris sa main pour venir la poser sur mon entrejambe qui ne faisait qu'aggrandir et avec ce geste, j'ose espérer qu'il comprenne où je voulais en venir.



- Qu'est-ce que... qu'est-ce que vous faîtes...?

- Baekhyun... soufflai-je, Vous êtes mon plus grand fantasme.



Externe.



Baekhyun n'avait pas osé répondre face aux dires du garçon, il avait très bien compris ce que celui-ci attendait de lui, il en fut anxieux et complétement perdu. Mais lorsque celui-ci vint à prononcer son prénom, il ne pût s'empecher d'être pris par plusieurs frissons, il n'aurait jamais pensé que d'entendre son prenom dans une voix si profonde et prononcé de cette manière-là aurait pu lui faire autant d'effet.

Bien qu'il n'avait pas vu le coup venir, il avait très bien sentit les deux mains de son partenaire se poser sur ses fesses, et qu'elles étaient grandes ses mains, elles engloutissaient complètement son fessier. Baekhyun était stupéfait, il ne connaissait pas l'homme qui le touchait et pourtant il ne savait pas qu'il allait en devenir dépendant. Ses mains le touchaient avec une précision et une assurance étonnante, c'était comme si qu'il le connaissait par coeur et que ce n'était pas la première fois qu'ils étaient dans une situation pareille.

Baekhyun fut tiré de ses pensées lorsque des mains chaudes s'étaient faufilées sous son pull pour toucher sa peau froide presque gelée, et à vrai dire, le changement de température le fit frémir.





Chanyeol ne comprenait pas, il livrait un désir fou à ce garçon qui ne le connaissait même pas, Baekhyun devait être le garçon le plus beau que le royaume et même le monde n'aient jamais pu concevoir d'avoir, il n'avait donc pas pût rater cette occasion. Il fut stupéfait de voir que le prince se laissait complètement faire, aimait-il ça ? Quoiqu'il en soit, Chanyeol était flatté, flatté qu'un être aussi parfait ne le repousse pas.





Ils ne devaient commettre aucune erreurs, ni perdre de temps ou se faire prendre, sinon ils étaient tous deux fichus. Si quelqu'un advenait à les surprendre ? La réputation du jeune prince serait complétement détruite et Chanyeol en paierait les conséquences et bien-sûr aucun des deux ne voulaient de ça. C'est pour cette raison que Chanyeol entreprit de défaire la ceinture du plus petit, son regard toujours dans le sien, contact qu'il appréciait énormément lors des rapports mais cette fois-ci, le prince ne devait pas être du même avis, ses joues viraient rapidement au rouge alors qu'il fuyait son regard, Chanyeol avait l'impression de se voir lors de sa première fois.



D'un geste hésitant, Baekhyun approchait lentement ses mains tremblantes, à son tour, vers l'entrejambe du plus grand. Timidement, il vint défaire le bouton de son jean avant de, non sans mal, faire glisser celui-ci jusqu'au niveau de ses genoux, Chanyeol venait de laisser un soupire d'aise s'échapper de la barrière de ses lèvres, ce qui redonna confiance à Baekhyun. De manière précipitée et maladroite, il vint jeter le même sort qu'il avait jeté à son jean mais pour son caleçon cette fois-ci. Ses yeux doublèrent de volume, à la vue de l'engin que Chanyeol possédait, il avala difficilement sa salive jusqu'à entendre le rire amusé de son interlocuteur que lui avait été occupé à toucher ses deux fesses par dessus le tissus du caleçon toujours présent sur le corps du prince, d'ailleurs il ne mit pas longtemps à lui retirer.

.

.

.

.

Chanyeol avait deux de ses doigts dans l'intimité du petit, y appliquant des mouvements de ciseaux alors que Baekhyun en perdait la tête, gémissant désespèrement. Les phalanges du plus grand continuait de pilonner l'arrière-train du prince qui en perdait l'équlibre et c'est pour cette raison que le géant avait posé sa main libre sur l'une de ses hanche pour le maintenir correctement.



Une fois qu'il le jugea assez prêt, il retira ses doigts de son muscle avant de soulever son corps vers le haut, ayant immédiatement apporté sa main vers son sexe gorgé de plaisir pour le guider vers l'entrée de Baekhyun, s'y enfonçant le plus lentement possible pour ne pas brusquer celui-ci alors qu'il gémissait de plaisir suite à son étroitesse.



Aucune réaction ne s'était manifestée du côté du plus petit, il avait gardé son visage enfouit dans le creux du cou de son amant d'un soir alors que celui-ci se faisait violence pour ne laisser aucun gémissement sortir de sa gorge tant que Baekhyun ne lui aurait pas donné de signal.



Il lui fallut attendre une bonne dizaine de minutes pour que Baekhyun ne donne le premier coup de bassin ce qui donna la voie libre à Chanyeol pour exprimer oralement tout son plaisir et sans plus attendre, il saisit chacune de ses hanches pour soulever son corps alors que lui aussi montait et descendait son propre bassin pour accompagner les mouvements du corps de Baekhyun.



Leurs souffles étaient érratiques presque inexistant, tout deux luttaient pour ne pas laisser des gémissements sortirent de leurs gorges, le monde à l'extérieur n'avait pas besoin de savoir ce qu'ils pratiquaient. Baekhyun tremblait, de faibles soupirs d'aise remontaient le long de sa gorge pour finalement s'échouer sur le cou de Chanyeol, qui lui exprimait son plaisir par des grognements.



La fin était proche, les coups de bassins s'accélèraient alors qu'une larme perlait au coin des yeux du Prince, celui-ci ne tardant pas à se deverser entre leurs deux torses, avec un dernier soupir d'aise peu masculin. Chanyeol s'était delecté de chacune des sensations qu'il avait ressenti lorsque l'anus du prince se pressa contre le long de son sexe alors qu'il se déversait entre leur deux corps, le contact de la semence chaude contre ses cuisses, ne le fit pas tenir plus et il se laissa à son tour aller dans l'entrée du plus petit.



.....



Aucuns baisers n'avaient été échangés durant leur rapport, dans les coutumes du royaume, le baiser était réservés aux amoureux pas aux coups d'un soir et pourtant, Baekhyun ne pouvait s'empêcher d'être déçu. Chanyeol lui avait pris sa première fois mais ça, il ne le savait pas et ne le saurait sûrement jamais.

Ils étaient tous les deux rhabiller convenablement, ils s'étaient servis l'un de l'autre de miroir pour réajuster leurs coiffures qui s'étaient abîmées. Alors que Chanyeol s'apprêter à quitter la loge, une petite main lui empoigna le bras, il retourna vivement vers son propriétaire pour découvrir celui-ci, la tête baissée et les joues rosies.



- Je.. je ne connais même pas votre prénom...

- Contentez vous de Chan, Baekhyun.



Vexé, le jeune prince hocha simplement le visage avant de lâcher le bras du plus grand comme pour lui faire comprendre qu'il pouvait partir pour qu'il fasse ensuite de même. Contre toutes attentes, Chanyeol lui releva le visage avant de déposer un baiser sur son front.



- Ce fut un plaisir, mon joli prince.



Et après avoir quitté le bâtiment en pierre et aux gravures issues de la mythologie grecque, ils repartirent chacun de leurs côtés, sans un regard, sans un au revoir, sans un dernier échange.