Chapitre 8

par CaptainPia

VIII.




Baekhyun fut réveillé par une succession de bruits métalliques.

Étonné de voir le jour déjà bien avancé, il se précipita hors de son lit, confus et semi conscient. Sa montre à gousset lui cogna son entre jambe quand il s'habilla en vitesse, lui tirant un grognement mécontent. Une fois fin prêt, il sortit de son petit repère.

Au dehors était apparut devant lui un garçon coincé dans un filet, le regard noir.



-Kai !!



L'explorateur s'était jeté sur lui, la mine paniquée et contrariée. Un filet de chasse ? Des hommes trainaient dans le coin ? Kai grondait gravement, son pied enlacé étroitement à la corde du piège.



Baekhyun défit au couteau la chose, se promettant de l'étudier plus tard. Il admira par contre coup le pied de son semblable, fin et droit, la plante très aplatie, et le bronzage parfait. Il entoura sa cheville de sa main fine, commençant à la caresser, complètement fasciné. Ce fut un mouvement d'impatience de Kai, lui intimant de couper rapidement le dernier morceau gênant, qui le ramena à lui. Il leva ses yeux vers les siens, lui souriant.



-Fais attention quand même.



Et à peine eut-il le dos tourné que l'enfant sauvage se précipita dans son bassin glacial.



-Aish s'amusa Baekhyun, désolé, j'ai pas pu me retenir...



Il parti en quête de ses notes, voulant étudier un peu. Plusieurs fois, l'enfant sauvage ramenait sa boite de la réserve du poulet « Kai » vers lui (probablement la source d'où provenait le bruit métallique qui l'avait tiré du lit). Il regarda l'objet en se mordant les lèvres ; cela lui rappelait ce soir la, ou son ami était venu le chercher... Il secoua la tête et se concentra de nouveau. Plus vite il aurait fini son travail, plus vite il pourrait aller s'amuser un peu avec son nouvel ami.



Au bout d'une heure, le soleil de midi tapa si fort que Baekhyun avait succombé à la tentation de sauter dans l'eau après le repas. Kai quant à lui, dormait paisiblement – cela lui arrivait quand il partait en chasse trop longtemps comme les jours précédents.

Le chercheur se sécha les cheveux, se demandant comment il allait occuper le reste de sa journée avec un indigène endormi. Il décida de rejoindre sa tente quand une idée germa dans son esprit : écrire un lettre à Junmyeon.

Baekhyun vint donc près du lit de Kai, le regardant lové comme un bébé, le visage angélique. Il entremêla ses doigts dans sa chevelure soyeuse et mi longue, avant de repartir vers sa destination première.



Dans sa lettre tendrement rédigée, Baekhyun s'était excusé. Il ne pouvait répondre aux sentiments de son ami, ni revenir. Il se sentait lâche de fuir ses responsabilités, mais il avait l'envie égoïste de profiter un maximum de sa vie ici, conscient au fond de lui que toute bonnes choses avaient une fin...

Une fois celle ci achevée, il annexa ses papiers, notant – non sans trembler légèrement – une brève lettre de démission. Même si, quelque part, la suite était évidente. Quand bien même serait-il revenu que Eunhyuk l'aurait poussé jusqu'au premier bateau le pied aux fesses et l'air furibond. Ce fut la la seule pensée qui lui tira un léger soupir rieur. Il prit soigneusement le temps de plier les documents et les casa dans une enveloppe qu'il signa « Pour Suho ». Suho. Son éternel protecteur.

Il revint se placer près de Kai, laissant le temps défiler en le regardant gonfler et dégonfler faiblement sa poitrine. Baekhyun aussi piquait du nez, le voyant aussi paisiblement allongé.



-Tiens tu es réveillé.



Kai bondit sur le coté, devant être surprit. Il plongeant sans plus de cérémonie dans son lac d'eau fraiche, sous l'air décontenancé de Baekhyun. Il se regardaient, puis Kai éternua dans sa son réservoir glacial, frissonnant. Après ça, il s'était enfoncé un peu plus encore, et n'avait laissé dépassé que ses yeux hors de l'eau, signe de timidité de sa part, en avait conclut Baekhyun. Ce dernier s'approcha pas à pas, les yeux plissés de tendresse.



-Tu as de la fièvre ? Sors de là, tu vas vraiment tomber malade.



Kai le regarda, puis s'enfonça dans l'étendue d'eau, obligeant le brun à plonger un bras pour tenter de le remonter à la surface. S'engagea un long duel de résistance des deux cotés, où Baekhyun dû sacrifier son vêtement sec, tombant misérablement dans l'eau.



-Ah Kai c'est glacé !! Se plaint-il, une fois que l'autre s'échappa rapidement de son emprise, sortant en vitesse.



Baekhyun secoua la tête pour envoyer sa frange épaisse sur son crane, tout en s’extirpant de l'eau. Il regarda le sauvage comme un lion guettant sa proie, mais ne maintint pas très longtemps un regard  de prédateur. Kai gémissait de manière totalement inconnue et lui rendait un regard... Perdu ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Il s'approcha, tandis que l'autre cherchait plutôt à s'éloigner. Baekhyun le questionna du regard, et Kai s'immobilisa, baissant la tête. Le chercheur lui prit l épaule et s'agenouilla devant lui, qui était toujours tête baissé.



-Hey... Je veux te faire aucun mal... Explique moi ce qui va pas.



Kai le regardait avec ardeur, et cela surprit Baekhyun qui fut prit d'un frisson. Il mit ça sur le compte de sa sortie récente du bac et le vent qui secouait sa peau.

Le sauvage, lui, se tortillait, couinant toujours plus. Une de ses mains frottait ses cuisses, l'autre son nez. Baekhyun les saisit, lui lançant des mots doux pour l'apaiser. Au bout de quelques minutes, cela fit effet, car Kai cessait de gesticuler. Mais quelque chose retint l'attention du petit brun. Le sexe du plus bronzé était aussi droit qu'une règle.



Baekhyun cherchait quelque chose à dire mais sa gorge s'assécha soudain, et son cœur émettait des bonds spectaculaires. Rouge, il décrocha difficilement ses yeux du spectacle qui se produisait devant eux. Et puis, comme guidé par quelqu'un d'autre, il dirigea une main timide vers la virilité du garçon mystérieux.

Son souffle s’accéléra rapidement, n'osant plus regarder plus bas. Sa main se dirigeait vers son objectif avec une extrême lenteur, frôlant sa cuisse au passage. Il finit par fermer les yeux quand il toucha enfin le sexe de l'autre garçon, un faible gémissement passant au travers de ses lèvres.

Baekhyun souffla le nom de son ami, puis entoura sa virilité de ses doigts fins. Le grognement craintif et étrange du sauvage le tendait au possible, et une vague de chaleur traversa tout son corps.



-Je... Il faut te soulager... se justifia le brun.



Il prétextait pour lui même une énième « étude de cas » pour se donner du courage. C'était pour lui une façon de se déculpabiliser de ce qu'il s’apprêtait à faire, car il ne pouvait s'empêcher de s'arrêter la, l'envie le dévorait de plus en plus rapidement. Il commença donc sans tarder des mouvements en longueur, tentant de stabiliser Kai qui s’apprêtait à s'enfuir devant tant de sensation étranges.



-Tout vas bien, murmura-t-il, le regard droit.



Kai trahit un grognement plus aigus que ceux qu'il émettait habituellement. Baekhyun accéléra sans s'en rendre compte ses coups de poignet, éveillant sa propre virilité qui durcissait lentement sous le fin tissus de son pantalon. Il ouvrit les paupières à mis clos, le regard évasif, le plaisir montant. A vrai dire, il ne savait pas pourquoi il faisait ça, c'était à peine s'il s'en rendait compte d'ailleurs. Il replanta ses yeux directement en face des autres, qui devenaient de plus en plus noirs.



-Kai, lâcha le brun en ralentissant un peu ses mouvements pour venir savourer un court baiser.



Il lâcha le sexe du garçon et se recula un instant, tétanisé. Qu'est-ce qui lui prenait tout à coup ? Aucune réponse lui vint, sauf peut être, son cœur battant à tout rompre...

Il croisa le regard apeuré et envieux de Kai qui l'obligea à se rasseoir, voulant le rassurer, le protéger. Et dans un élan incontrôlé – encore une fois ; il embrassa en surface ses lèvres, dans l'espoir de lui faire comprendre que tout allait bien, que tout était normal...



Mais Baekhyun n'avait pas prévu que Kai y répondrait.



Il avait vraiment connu plus doux par le passé, mais sentir les dents de Kai s’emparer férocement de sa bouche fit monter en flèche son excitation et ses rougeurs. Il se noyait dans ses sensations naissantes, se rendant tout juste compte que l'autre l'avait couché au sol, et remuait fortement du bassin.

Au travers son plaisir palpable, Baekhyun vit à quel point son partenaire était en duel avec lui même en cet instant. Ce devait être terriblement angoissant, et si envoûtant. Baekhyun se mordit la lèvre, culpabilisant d'avoir provoqué toute cette vague de choses inconnus chez Kai. Il devait se sentir tiraillé, inconfortable... Mais il ne pouvait plus lutter lui même contre ses propres envies, et il fini par reprendre possession du sexe de plus matte avec hésitation, le frôlant seulement du bout des doigts.

Le sauvage se perdit finalement dans ses instincts, devenant brutal, et cherchant à venir au plus vite. Baekhyun gémissait d'inconfort et de plaisir à la fois, mais eut bien du mal à reprendre le contrôle sur le sauvage quand celui ci se frotta fortement à sa virilité, lui valant de nombreux cris non retenus.



-Dou...ha ! Ah... Doucement....



La situation était loin d'être idyllique pour Baekhyun qui refrénait assez souvent l'emballement du jeune homme. Baekhyun leva ses cuisses malgré tout, les enroulant autour des hanches de Kai. Il le regarda longuement, accrochant leur yeux un certain temps. Se sentait vraiment aller jusqu'au bout ? Ca aurait été se mentir que de dire qu'il n'avait pas peur, autant de la douleur potentielle qui l'attendait que des réactions que l'autre pourrait aborder. Il se força à amoindrir ses doutes, et observer l'autre pour se détendre un peu.

Il était beau à en couper le souffle. Son regard de dominant l'ensorcelait, alourdissait son cœur et l'excitait en flèche. Il avait envie de lui, de lui faire découvrir cet immense jouissance que la vie avait su créer. Il voulait lui partager son corps, ses sentiments, et comprendre le moindre de ses faits et geste...

Un remous sec de Kai le fit gémir, et il se prépara sommairement, non sans quelques glapissements d'inconfort.

Et le moment vint. Il sentit le sexe de Kai le pénétrer d'un coup, lui arrachant un cri de douleur prolongé. Sans le vouloir, les larmes lui montèrent aux yeux, supportant très mal cette intrusion beaucoup trop rapide et les mouvements précipité du garçon sauvage.



-Ah ! Aie ! … M... Moins Fort ! Ah ! Tenta-t-il tout en subissant ses coups de reins vifs.



Voyant Baekhyun réagir de façon étrange, Kai ralenti un peu la cadence, mais ne pouvait se calmer pour autant, à la vue de cette frénésie qui le possédait. Et Baekhyun le comprenait, on lui avait déjà dit un jour qu'il était serré... Il prit son mal en patience et se détendit, facilitant ainsi l'orgasme du plus grand qui abandonna un râle grave et définitif dans l'oreille du brun, le faisant venir sur le coup.

Kai tomba sur le coté, complètement sonné par ce qui venait de se produire, particulièrement en lui.

Baekhyun planta encore ses yeux dans les siens, lui caressant sa joue moite. Parfois, il se demandait si ce n'était pas lui même qu'il étudiait... Il continua à lui masser la joue en surface, le regardant piquer du nez petit à petit.