Epilogue / Extra.

par Hannami

Extra (SuLay) + Epilogue.

 

♠●♠

 

 

            [Une semaine plus tard.]

 

Junmyeon a vue tous ses plus proches amis de l’internat se mettre en couple et être heureux. Bien sûr lui-même était vraiment content de leur bonheur et ne pouvait leur souhaiter mieux. Cependant, il ne pouvait empêcher cette pointe de jalousie qui commençait à le ronger, et son cœur de se serrer, le rendant incapable de faire l’aveugle quant à ses propres sentiments. Plus les jours passaient, et plus il était difficile de se mentir à lui-même.

 

Luhan était attaché à Sehun toute la journée et toutes les nuits, mais quand il arrivait à s’en détacher – surtout pour l’engueuler parce que vous savez, « T’es qu’un gamin Oh Sehun, et je te jure que si tu repose pas cet oreiller, qui n’a rien à faire dans une cafétéria, tu va avoir à faire à mon pieds dans ta face. » et « Oui je suis souple comme ça, moi. » - donc, dans ces rares moments de lucidité de la part du petit Luhan, celui-ci arrivait à reprendre son observation tout autour de lui. Baekhyun et Chanyeol qui avaient l’air plus épanouis que jamais, maintenant qu’ils pouvaient enfin se montrer au grand jour, Tao et Kris, qui rattrapaient le temps perdu à cause de stupides malentendus et qui étaient de plus en plus accro l’un à l’autre, Minseok et Jongdae, qui, malgré des débuts difficile et beaucoup de résistance de la part du premier filaient maintenant le parfait amour, Kyungsoo et Jongin qui avaient l’air d’un vieux couple marié dans la peau de jeunes adolescents -c’était un constat très bizarre et dérangeant pour Luhan. Mais ils avaient l’air heureux, alors soit…-

Mais ce qui ne lui échappa pas, était le mal-être de Junmyeon, les regards tristes qu’il envoyait en direction de Yixing -bien que sans s’en rendre compte, évidemment.- et le regard amèr qu’il portait en regardant tous ses amis. Luhan était connu pour se mêler de tout ce qu’il ne le regardait pas, parce qu’il était comme ça – « Je veux voir mes proches heureux, tout comme je le suis. Même si c’est avec un faux blond avec des airs mâture. Juste des airs hein. », mais sur ce coup-là, il se dit que ce serait peut être mieux de ne rien faire. Même si tout le monde avait remarqué, et que les deux groupes n’en formaient maintenant plus qu’un, Junmyeon était encore bien ancré dans son éducation et ses croyances. Il fallait donc qu’il fasse le premier pas, seul. -Avec peut être un coup de pouce de Luhan… Parce qu’il ne peut pas s’en empêcher, c’est une fouine.- Pour le moment il se décida à n’être qu’un simple spectateur. Et puis… Yixing n’allait plus tarder à être à court de patience. -Ce qui était, certes, très rare, mais pas impossible.-

 

Yixing se dirigeait vers la chambre de Junmyeon, et il était assez énervé. -Enfin autant que possible pour lui, quoi.-. Il entra sans frapper, parce que c’était plus cool comme ça. Et trouva Junmyeon, sur son lit, avec un livre sur les genoux.

 

-        J’en ai ras le bol. Dit Yixing de but en blanc.

-         De quoi donc ? Demanda Junmyeon perplexe.

-        De toi qui veux faire comme si rien ne t’arrive, et de faire l’heureux alors que tu ne l’es pas. Et d’avoir l’air de vouloir chialer mais qui souris quand même. Alors choisis, fini par crier Yixing à bout de patience, sois tu chiale pour de bon, soit tu fais ENFIN quelque chose pour être finalement aussi heureux que les autres. Hésite pas et choisis, bordel.

 

Dire que Junmyeon n’était pas choqué serait un mensonge. Non seulement Yixing était énervé, -ce qui était en sois un exploit hm.-, il criait -ce qui était quasiment impossible pour lui.- et finalement il avait dit une « insulte » - Tout le monde pensait qu’il n’en connaissait pas, erreur, apparement.-

 

-        Et me sors pas de conneries du genre « Je ne vois pas de quoi tu parles », continua Yixing , ils nous ont fait tous les coups possible les autres gamins là, alors je les connais, mens pas et fait face à la réalité de toi-même une fois dans ta vie. Tu veux rester tel quel et être malheureux tout le restant de tes jours, ou enfin faire face à la vérité vrai et être finalement heureux ?

-        Je… Dit Junmyeon après un temps de silence, je veux être heureux, fini -t-il en murmurant.

-        Alors viens là, répondit Yixing en prenant Junmyeon dans ses bras.

 

Leur premier baiser n’a rien eu de romantique, il était dur, avec beaucoup de dents et de morsures ici et là. Evacuant toutes les frustrations des deux, de Junmyeon, d’avoir mis si longtemps avant de faire face à ce qu’il voulait vraiment, et pour Yixing, qui pour une fois ne voulait pas se la fermer et attendre en regardant que ça se passe et que ça lui tombe entre les mains.

Leur deuxième baiser était plus doux, ils se montraient qu’ils s’aimaient et qu’enfin, enfin ils pouvaient être ensemble. Ils avaient besoin de parler de pleins de chose, de faire le point. De discuter de ce qu’ils feraient une fois l’internat fini, de comment Junmyeon allait faire face à sa famille et de tous pleins de choses. Mais là maintenant, ils n’en avaient rien à faire. Maintenant, ils n’étaient que deux au monde et rien d’autre n’avait d’importance.

Bien plus tard, quand ils firent face aux autres, Luhan ne pouvait être plus fier d’eux que quand ils les vit arriver main dans la main avec des sourires heureux aux lèvres. Et des « Eh bah il était temps » « Enfin » que tous les autres leurs criaient. Ils étaient tous réunis, et enfin heureux. « C’est une bien belle façon de finir l’internat, hm. » Conclut Luhan.

 

 

Epilogue.

 

C’était enfin leur dernier jour d’internat. Ils avaient tous fini de préparer leurs affaires et se préparaient à rentrer chez eux pour l’été, avant de recommencer à l’université. Sehun , Tao et Jongin n’avaient pas encore fini le lycée, il leur restait une année à faire, cependant ils avaient réussi à négocier avec leurs parents de le finir dans un lycée normal et non à l’internat, de cette façon, ils pouvaient rester avec tout le monde.

Baekhyun et Chanyeol avaient décidé d’emménager ensemble dans un petit appartement près de leur campus, leurs parents étant au courant de leur relation. Jongdae et Minseok avaient chacun pris des appartements séparé mais proche l’un de l’autre, ils n’étaient pas encore près à franchir ce cap. Pour Tao et Kris, ils allaient rentrer un peu en Chine et voir leur famille respective -Kris allait aller au Canada quelque temps.- avant de peut être prendre un appartement ensemble, après tout, être encore séparé après si longtemps n’était même pas imaginable pour eux. Sehun et Luhan allaient aussi vivre ensemble, Luhan étant la caution de Sehun auprès des parents de ce derniers, ils avaient prévu d’annoncer leurs relation à l’entré à l’université de Luhan. Jongin ne voulant pas être décoller de Kyungsoo, à décidé d’emménager avec lui malgré les plaintes de ce dernier -Fausses, les plaintes, mais quand même.-. Cependant c’était encore plus ou moins compliqué pour Yixing et Junmyeon, ils ont donc décidé de vivre chacun de leur côté pour le moment, mais allant à la même université, ils se verraient tout de même régulièrement.

 

Ce soir là, après la remise de diplômes des plus vieux, ils s’étaient tous retrouvés dans la chambre de Minseok pour passer leur dernière soirée à l’internat, qui les avaient tous mis ensemble, avec beaucoup de bas, mais aussi énormément de haut. Et peu importe tout ce qu’y s’était passé entre eux qui avait ramené des cris ainsi que des pleures, ils ne pouvaient être plus reconnaissant envers cet établissement planté en pleins milieu d’une petite île de Corée du Sud.

 

-        On se retrouvera, assura Minseok, dans un futur proche on sera tous de nouveau réuni, c’est comme si on ne pouvait pas se détacher les uns des autres.

-        Ouais, confirma Luhan, malgré nos universités qui sont différentes, les bébés encore au lycée, je sais qu’on finira tous ensemble, qu’on vivra proches et qu’on gardera contact. Séoul n’est pas si grand, et de toute façon je me collerais à vous tel une sangsue, donc bon.

 

Leurs dernière soirée dans l’internat se finit avec des rires, et des pleures de se dire au revoir. Mais des retrouvailles se ferons, soyez-en sur.

 

 

Mot des auteurs.

 

Alors voici réellement la fin d’Internat Willow Hill. Vous savez, c’est comme si une époque se terminait. On ferme le livre qu’Asami.Hun et moi avions commencé. Une nouvelle époque commence. Une nouvelle année aussi. Cette fiction nous a pris tellement de temps, on a rencontré de merveilleuses personnes. Et vous nous avez soutenus, avez aimée notre histoire, et nous vous en remercions du fond du cœur, parce que sans vous et vos merveilleux commentaires, et votre patience infinie quant à la parution des chapitres, vous êtes rester ici. Merci d’avoir voyagé avec nous en lisant cette histoire.

 

MAIS, ce n’est pas fini. Divisions des mondes va bientôt commencer, plusieurs autres histoires vont aussi apparaitre, de notre collaboration, ainsi que des écrits de moi-même -HanakaLu-. Donc rester en alerte ! Je tiens aussi à dire qu’avant fin 2016 -Normalement- la saison DEUX d’internat Willow Hill commencera aussi, et cette fois, VOUS participerais aussi, eh oui. Nous expliquerons tout ça quand elle commencera.

Pleins de projets et de surprise reste à venir, donc… Ne nous oublier pas ? :D

 

Petit mot de l’auteur HanakaLu : Je tiens à dire que nous répondrons à vos commentaires, n’hésitez pas aussi à envoyer des MP -C’est plus pratique pour voir les dites-réponses.-. De plus, si vous le souhaitez, je donne aussi mon Kakaotalk pour ceux qui veulent parler. De chose et d’autres. De fictions mais aussi de la pluie et du beau temps -Parce que … Voilà quoi. x)- Donc n’hésitez surtout pas. :D

 

Avec pleins de bisous, à bientôt.

HanakaLu.