Chapitre 16 : « Bon, on continue comme ça ou on se décide enfin à bouger ? »

par Hannami

Chapitre 16 :

« Bon, on continue comme ça ou on se décide enfin à bouger ? »

 

Sehun posa son regard sur Luhan, qui le regardait, un sourire malicieux aux lèvres.

 

- Toi, dit-il d’une voix froide en regardant Luhan, tu dis pas un mot, sinon je t’enferme dans une salle qui n’a plus aucune utilisation et je te jure que je perds la clé et que j’oublierais t’avoir mis dedans.

 

∾∾∾∾

 

 

Depuis que Sehun et Tao s’étaient assis à la table, Baekhyun commençait à entrevoir un espoir de garder ses amis. Voir même de voir qu’il avait de vrais amis, tout comme Chanyeol, sauf que les siens étaient surement un peu plus lent à la détente que ceux de son amoureux.

Jongdae cependant avait bien vue l’étroitesse d’esprit de Minseok, et savait que même si ce dernier acceptait finalement la relation entre Baekhyun et Chanyeol, cela ne voulait pas dire qu’il avait changé de façon de penser. Il était beaucoup plus lucide que les autres. Ce n’était pas une partie gagnée au début, et maintenant, il se demandait s’il fallait même qu’il commence à jouer.

Luhan, observateur comme toujours, avait vue l’aura assez sombre de Jongdae. Il commençait sérieusement à en avoir marre. Ils n’étaient plus en maternelle, et façon de vivre et croyances ou pas, il fallait que tout le monde se décide à grandir une bonne fois pour toute.

 

Bien sur Luhan n’était pas non plus né de la dernière pluie, et savait que pour tous, la façon dont ils avaient été élevé, ce qu’ils avaient vécus, et ce qu’ils croyaient ne s’effaceraient pas, et au contraire, Luhan ne voulait pas ça. Effacer toute la vie d'une personne revenait à effacer complètement sa personnalité, cependant, en jouer pouvait inverser la tendance. Luhan allait jouer toutes ses cartes, après tout reposerait sur Jongdae. Tout ceci allait être intéressant. « Que la partie commence, alors » sourit Luhan.

 

Minseok de son côté ne contrôlait plus rien et était totalement perdu. Qu’est-ce qu’il devait faire ? Il voulait se lever et aller rejoindre les autres à l’autre table, seulement il n’y arrivait pas, il n’en avait pas encore la force. Il se sentait envieux de tous ceux qui arrivaient à passer outre leurs griefs, mais par-dessus tout, il haïssait encore plus Junmyun pour avoir réussi là ou lui avait échoué. De plus que tout ce à quoi il pouvait penser pour le moment n’était même pas ses amis, mais une personne qui jusqu'à maintenant ne l’avait jamais intéressé, et lui avait paru invisible. « Tout est de la faute de Luhan. » pensa-il en tournant son regard vers ce dernier, qui avait posé une main réconfortante sur l’épaule de Jongdae.

 

 

            Minseok était en train de vagabonder dans les couloirs de l’internat, son cerveau fonctionnant à cent à l’heure. Il ne savait pas quoi faire, il ne voulait pas perdre Baekhyun, ni tout le monde. Mais est-ce qu’il était prêt à franchir le cap ?

            Tellement perdu dans ses pensées, il ne vis pas Luhan s’approcher de lui, le regardant avec des yeux remplis de malice.

 

-          Bah alors, on se promène tout seul à cette heure de la journée ? Dit-il d’une voix taquine.

 

Minseok sursauta.

 

-          Je pourrais te retourner la question, tu sais. Répondit-il.

-          J’avais besoin de réfléchir à certaines petites choses, dis Luhan d’une voix distante, toujours aussi indécis sur ce que tu dois faire, hm ?

-          Ca ne te regarde pas.

-          Ce qui touche à mes amis me regarde, Minseok. Que tu joues au con, certes, ça ne me regarde pas, mais je ne peux pas rester les bras croiser quand je vois tous ceux à qui tu fais du mal parce que tu ne sais pas comment passer les lignes que l’on a dessinées pour toi. Rétorqua Luhan d’une voix froide.

-          Et qu’est-ce que tu comptes faire ? soupira Minseok.

-          Personne ne te demande de renier tout ce que l’on t'a appris, tu sais ? Tu pourrais juste donner une chance à Chanyeol, et avec le temps, tu pourrais même trouver tout ce qui te manquait jusqu’à présent, proposa Luhan d’une voix plus douce, quelque chose, quelqu’un qui pourrait combler le vide que tu tiens temps à oublier et à cacher au plus profond de toi.

-          Quel vide ?

-          Tes faiblesses se voient plus que tu ne le crois. Souris Luhan.

-          Je n’arrive déjà pas à me faire à l’idée du fait qu’un de mes amis soit en couple, et que tous les autres le suivent, alors comment est-ce que je pourrais faire ami-ami avec Chanyeol ?

-          Je n’ai pas parlé de faire ami-ami avec lui. Ecoute, Baekhyun à rassemblé tout son courage et toute sa force pour tout vous dire, il a accepté de mettre toute sa confiance en votre amitié, si tu ne te dépêche pas de lui prouver qu’il a bien fait, tu le perdras pour de bon, ainsi que ta chance d’avoir ton bonheur à toi, et tu le sais.

 

Sur ses derniers mots, Luhan partit sans un regard pour Minseok, qui resta hébété sur place pendant une quinzaine de minutes.

Cependant il savait que Luhan avait raison, il ne pouvait plus se permettre de rester en arrière, il devait faire un choix, et maintenant. Il ne pouvait plus se demander s’il était prêt ou non, parce qu’il savait au fond de lui que ce choix était fait. Il n’y avait plus de retour en arrière possible, et il ne voulait plus fuir devant ses responsabilités. Il soupira et se dirigea vers sa chambre, pour le moment il avait juste besoin de dormir.

 

~~~~

 

          Kris avait été immensément fier en voyant Tao et Sehun venir s’installer à leur table ce matin-là. S’il devait être tout à fait honnête avec lui-même, il ne pensait pas que Tao serait prêt a allé contre tout ce qu’il avait dit, et changer son jugement. Mais il fallait croire que même lui pouvait grandir et se montrer un peu plus adulte, maintenant.

            Il regarda son chéri avec un sourire reconnaissant et surtout, amoureux, que ce dernier lui retourna avec un léger rouge aux joues, avant de reconcentrer son regard sur son repas.

 

            L’ambiance à la table semblait mitigée, tendue d’un côté, personne ne savait quoi faire ou quoi dire. Mais soulagée d’un autre, Tao et Sehun avaient enfin ouvert les yeux, et le regard de pure joie sur le visage de Baekhyun ainsi que le sourire soulagé sur les lèvres de Luhan suffit à alléger un peu l’atmosphère qui s’était installée à la venue des deux plus jeune.

            Tao se tourna vers Sehun, qui lui fit un petit hochement de tête qui ne passa pas inaperçu face aux yeux d’aigle de Luhan, qui fronça un peu les sourcils en se demandant ce que les deux mijotaient avant d’hausser les épaules et de recommencer à manger.

 

            A la fin du repas, Tao pris Baekhyun part le poignet, et, au grand étonnement de tout le monde à la table, le traina vers la sortit avec Sehun.

 

-          Qu’est-ce qui se passe, là ? Demanda un Chanyeol un peu perdu.

-          Va savoir, soupira Luhan, ces deux-là ne font jamais ce qu’on attend d’eux. Reste plus qu’à prier pour que Baekhyun revienne en un seul morceau.

 

Tout le monde se mis à retenir un Chanyeol criant pour qu’on lui ramène son bébé, Luhan rigola doucement et Kris le regarda avec une pointe d’exaspération dans les yeux.  « J’AI PAS CONFIANCE EN CES DEUX GRANDES PERCHES, QU’ON ME RAMENE BAEKHYUN TOUT DE SUITE MAINTENANT », hurla Chanyeol, suivit d’autres choses que seul lui pouvait comprendre.

 

~~~~

 

            Baekhyun ne comprennait pas vraiment ce qui se passait avec les deux plus jeune, mais les suivit tout de même –pas qu’il ait tellement le choix…-. Une fois arrivé devant une salle de classe qui semblait abandonnée –Et Baekhyun se demanda combien, au juste, cet établissement avait de salles qui ne servaient à rien.-, Sehun et Tao le firent entré à l’intérieur et s’assoir sur une chaise, les deux derniers se tenant debout devant lui, en silence.

 

-          J’aimerais beaucoup que vous me disiez pourquoi j’ai l’impression de passer en jugement. Dit Baekhyun.

 

Tao regarda Sehun l’air de dire « T’y va en premier, parce qu’il est hors de question que j’ouvre la bouche pendant les quinze prochaines minutes. ».

 

-          Ont … Ont voulait te parler à propos de … Tu sais. Commença doucement Sehun.

-          A propos de ce qui c’est passé avec Chanyeol ? L’encouragea Baekhyun.

-          Oui, voilà. Est-ce que t’est heureux, avec lui ?

-          Bien sûr, s’exclama Baekhyun, vous croyez vraiment que j’aurais pris le risque de tous vous perdre si je ne tenais pas réellement à lui ?

-          Il n’a pas tort, murmura Tao à Sehun.

-          Ecoute, continua Sehun, on voulait te faire nos excuses pour avoir agis comme des …

-          Cons.

-          Oui, voilà. On sait qu’on a pas bien agis, et que tu as tous les droits de nous en vouloir et d’être en colère contre nous, Luhan et Kris nous l’ont bien fait comprendre d’ailleurs, Sehun porta la main à son oreille en grimaçant, mais s’il te plait, est-ce que tu pourrais au moins penser à nous pardonner ? Un jour, dans le futur ?

 

Baekhyun les regarda, la bouche grande ouverte pendant quelques minutes. Bien sûr qu’il était encore extrêmement en colère pour tout ce qu’il s’était passé, et bien sûr qu’il le restera encore quelques temps, parce que, honnêtement, comment pourrait-il ne pas l’être après tout ça ? Mais ils étaient les deux plus jeune, et, sans compter Minseok, était aussi les plus têtus de toutes les personnes qu’il connaissait, il savait très bien le courage qu’ils leurs avaient fallu pour venir à lui et s’excuser comme ils venaient de le faire. Et en plus de tout ça, ils ne pouvaient pas leurs en vouloir. Ils étaient ses amis, et Baekhyun tenait à eux, vraiment.

           

-          Bien sûr que je vous pardonne, dit-il doucement, je ne veux pas vous perdre. Mais je suis toujours en colère, et comme je sais que je ne peux rien faire personnellement pour vous faire payer tout ce que je avais fait et ce que vous avez dit, je vais demandez à Kris et Luhan de s’en charger pour moi, fini-t-il avec un sourire sadique.

 

Voir les visages de Sehun et Tao changer de nervosité à horreur valait tout l’or du monde pour Baekhyun.

 

-          Tout mais pas ça, supplia Sehun en tombant à genoux, je t’en supplie, tout mais pas ça ! T’as pas conscience d’à quel point Luhan est taré, je ne veux pas mourir, je suis trop jeune pour ça, je t’en supplie me met pas entre ses mains.

-          Et Kris, continua Tao d’une voix beaucoup plus haut perchée que la normale, il est peut-être pas aussi dérangé que Luhan, il regarda Sehun du coin de l’œil, mais je ne veux pas qu’il m’engueule, t’as une idée d’à quel point tu te sens comme un gosse de cinq ans quand il est comme ça, sérieux, il fait peur.

-          Faut assumer les conséquences de vos actes, et je suis sûr que Kris et Luhan seront heureux de le faire pour moi.

-          Je peux comprendre pourquoi tu veux que ce soit Kris qui s’occupe de Tao, commença prudemment Sehun, mais pourquoi tu veux que ce soit Luhan qui s’occupe de moi ?

-          Parce qu’il est celui qui t’a fait revenir vers moi, je me trompe ? Souris Baekhyun, je sais à quel point il peut être convaincant, et surtout, menaçant. Surtout quand ça parle de, et je le cite, « Oh-Fucking-Sehun ce petit merdeux. »

 

Sehun ne répondit pas et se contenta de baragouiné des choses sans queue ni tête.

 

-          En fait, recommença Tao, on ne voulait pas juste te dire ça.

-          Ah bon ?

-          On voulait te parler des autres, dit-il doucement, Yixing et Kyungsoo te soutiennent à cent pourcent, ils essaient juste d’ouvrir les yeux à Minseok.

-          Ils n’ont pas à faire ça, je connais Minseok aussi bien que vous, et pour qu’il change d’avis, ça prendra plus de trois décennies et vous le savez, soupira Baekhyun d’une voix triste.

-          Hm .. Oui, et ils commencent à sérieusement en avoir marre, répondit Sehun, mais de ce que j’ai vue et de ce que je sais, Luhan aurait décidé de s’en mêler.

-          Oh.

 

Baekhyun ne savait pas s’il devait être soulagé ou avoir peur pour Minseok.

 

-          Si Luhan a décidé de s’en charger, je pense que ça change la donne.

-          Et pour Kyungsoo, dit Tao pensif, je pense qu’il a aussi d’autre motivation derrière la tête.

-          Tu penses?, demanda Sehun 

-          Ouais, je crois que ça à avoir avec quelqu’un du groupe de Chanyeol, il agit bizarrement en ce moment, tu ne trouves pas ?

-          Maintenant que tu le dis.

 

Baekhyun sourit tendrement en regardant les deux plus jeune du groupe, ça lui avait manqué. Puis, sans aucunes raisons, il éclata de rire, Sehun et Tao le regardant avec de grands yeux.

 

-          Dis-nous, tu passerais pas un peu trop de temps avec Luhan, toi ? Demanda Sehun suspicieusement.

-          Oh non, répondit Baekhyun une fois calmé, je viens de penser que Chanyeol doit paniquer et vouloir votre peau pour m’avoir emmené sans donner de raison à personne.

-          Vou-vouloir notre peau ? Demanda Tao d’une voix tremblante, t’es conscient que ton petit-copain, il peut faire quasiment aussi peur que Kris quand il veut.

-          Mais non, c’est un gros nounours Chanyeol. Rigola Baekhyun en se dirigeant vers la porte, on se voit plus tard. Et… Merci.

 

 

 

Kyungsoo ne savait plus quoi faire, et s’il n’avait pas autant de self-control il se taperait la tête contre la surface plate la plus proche. Il voulait aller voir Baekhyun, et lui dire que tout irait bien, qu’il était là pour lui et qu’il serait toujours de son côté, surtout que la situation de Baekhyun lui avait plus ou moins fait ouvrir les yeux sur ses propres sentiments –Mais le fait que si ses sentiments étaient réciproque ou non était une tout autre histoire.-, il voulait s’asseoir avec eux, et comme Luhan le voulait, ne former plus qu’un grand groupe. Ce dernier avait prouvé que tout ça était possible, et Kyungsoo voulait y croire. Commençait à y croire. Cependant, il ne pouvait pas laisser Minseok, peu importe à quel point ce dernier l’énervait, et peu importe à quel point il voulait découper la tête de Minseok pour jouer au ping-pong avec, il ne pouvait pas le laisser. Parce qu’avant l’arrivée de Jongin dans sa vie, avant que ce dernier décide qu’il ne laisserait plus personne s’en prendre à lui, et avant même que ses sentiments pour Jongin entre en compte, Minseok avait été celui qui l’avait protégé, qui avait été là pour lui et qui l’avait consolé quand il était au plus bas. Minseok avait fait énormément pour lui, mais encore une fois, il avait fait énormément pour tous ceux qui étaient ami avec lui.

D’un autre côté, il ne pouvait pas rester les bras croisés, il avait vu les regards blessés de Baekhyun vers eux, il avait vu les yeux gonflés et rougis de Baekhyun, et il avait beaucoup de mal à accepter que ce ne soit pas eux qui le console et qui le refasse sourire.

 

            Il était actuellement avec Yixing, dans la chambre de ce dernier, le silence régnait, un silence qui les apaisaient en quelque sorte. Yixing ne parlait jamais énormément, et c’était une sorte de miracle qu’il est lâché plus de trois phrases ces derniers jours, c’était plus qu’il n’avait jamais entendu la voix de Yixing depuis qu’ils se connaissaient.

Ils étaient tous deux en train de s’occuper de leurs affaires quand la porte s’ouvrit doucement, Minseok rentrant, un peu hésitant. Il s’arrêta devant ses deux amis, et pris une profonde inspiration.

Au fond de lui, Kyungsoo savait que ce serait la dernière fois qu’ils parleraient de ça, il savait que ce qu’allait dire Minseok allait tout seller, et il ne pouvait s’empêcher d’avoir encore l’espoir que ce dernier ait ouvert les yeux ses dernières vingt-quatre heures, parce que si c’était le cas, ils pourraient enfin reparler à Baekhyun, comme Sehun et Tao, et lui, il aurait enfin l’espoir de pouvoir être avec Jongin, et les problème auxquels il devra penser ne seront plus des problèmes qui n’ont rien à voir avec lui.

 

-          Est-ce que je peux vous parler ? Demanda Minseok d’une petite voix.

-          Bien sûr, répondit Yixing d’une voix neutre.

-          J’ai… J’ai parlé à Luhan tout à l’heure.

 

Dire que Yixing et Kyungsoo étaient choqués serait un euphémisme, même s’ils savaient que Luhan pouvait agir sur de gros coup de tête, ils ne savaient pas qu’il pouvait aller jusque-là. Ils regardèrent Minseok prendre place sur le lit, et jouer avec ses doigts, n’osant pas les regarder.

 

-          Il peut réellement faire peur, vous savez, rigola Minseok doucement. Je peux pas vous promettre que je comprends ou même que j’accepte tout ça, ni même que je suis prêt à essayer parce que, honnêtement, j’en sais foutrement rien, et tout ce que je fais en ce moment c’est sur de gros coup de tête, lâcha-t-il la voix tremblante, mais Baekhyun à été une partie de ma vie pendant longtemps. Et même si je sais que j’ai peur, vraiment peur d’aller contre l’envie de mes parents, et de tout ce que j’ai appris, Luhan m’a fait comprendre que…

 

Yixing et Kyungsoo regardait Minseok se battre contre ses larmes alors qu’il parlait enfin à cœur ouvert, ne croyant pas une seconde que ce jour arriverait.

 

-          Luhan m’a fait comprendre que ma vie, ce n’était pas mes parents qui la choisissait pour moi, et que pour une fois je devais grandir et prendre mes propres décisions. Parce que je ne fais pas souffrir que moi, ou ni même que Baekhyun, et je sais, continua Minseok ne regardant toujours pas ses deux amis, je ne veux pas vous perdre, je l’ai jamais voulu. Vous représentez beaucoup plus pour moi que ce que vous pouvez penser, et je sais que j’ai été égoïste et que je n'ai même pas écouter Baekhyun. Mais je veux essayer.

 

Kyungsoo et Yixing haletèrent en entendant les paroles de Minseok, le regardant avec de grands yeux, attendant le moment où Minseok dirait haut et fort que c’était une blague.

 

-          Je veux essayer, pour vous et pour Baekhyub, je veux essayer pour moi, aussi. Parce que je ne veux plus laisser les préjuger de tout ce que j’ai cru toute ma vie m’empêcher de trouver quelques chose qui pourrait faire mon bonheur. Je veux passer à travers mes peurs. Et surtout, je veux être heureux en vous voyant tous heureux. Fini Minseok hors d’haleine.

-          D’accord, commença doucement Yixing, donc tu veux enfin passer tes préjuger et avouer que tu as été con de réagir comme tu l’as fait, c’est bien, on est très fier de toi, dit-il sincèrement, mais ce que j’aimerais savoir, c’est est-ce que tu vas aller t’excuser auprès de Baekhyun ? Est-ce que tu es prêt à subir la foudre de Chanyeol ? Et surtout est-ce que tu es prêt à supporter Junmyeon ?

-          Je sais que je peux rien promettre, mais je veux vraiment essayer. Je vais aller m’excuser auprès de Baekhyun, je vais subir la foudre de Chanyeol et je vais faire de mon mieux pour être civile avec Junmyeon, parce que s’il a réussi à passer outre tout ce qu’on a toujours conu, je peux le faire aussi… Non ?

-          Tu peux faire tout ce que tu veux du moment que t’en a le courage et que des gens sont derrière toi, Minseok, souris doucement Kyungsoo.

-          Bien, maintenant que j’ai mis tout ça au claire, j’ai vraiment besoin d’aller prendre l’air avant d’hyper ventiler, ont se voit plus tard ?

-          Bien sûr.

 

~~~~

 

                        Une fois Minesok sortit de sa chambre, il se dirigea automatiquement vers l’ancien bâtiment. Il savait qu’il avait pris la bonne décision, qu’il devait le faire. Et surtout que ce ne serait pas facile, mais il savait qu’il ne voulait pas retourner en arrière.

                        Une fois arrivé dans la salle de danse, il se laissa glisser contre le mur. C’était la première fois de sa vie qu’il avait aussi peur de quelque chose, qu’il se sentait aussi incertain. Et alors qu’il devrait penser à comment il allait s’excuser auprès de Baekhyun, la seul chose à laquelle il pouvait penser était les paroles de Luhan. « Tu pourrais passer à côté de quelques chose, de quelqu’un qui te rendrait réellement heureux. » « Tu es sur que tu ne l'a jamais vue ? Que personne ne pourrait prendre une place dans ton cœur et te faire sourire tout le temps ? Une personne que tu voudrais prendre dans tes bras, et dire « Fuck » au monde entier juste pour elle ? » Et alors que ces mots repassaient en boucle dans la tête, un seul visage se montrait, et il était tellement frustré de ne pas comprendre, il avait tellement peur de comprendre, qu'il laissa, pour la première fois depuis bien longtemps, les larmes couler le long de ses joues, avec les jambes remontées contre sa poitrine.

            Il ne vit pas la personne derrière la porte qui le regardait, ne sachant que faire. Il ne vit pas non plus la porte s’ouvrir lentement, et la personne entrer dans la salle. Par contre, il sentit les bras l’encercler et le tenir fermement contre une poitrine ferme. Il savait qu’il aurait dû s’énerver, arrêter de pleurer et dire à la personne de s’en aller, mais il était si bien dans les bras de cette personne, il savait qu’il pouvait juste se laisser allez. Cependant, il releva tout de même un peu les yeux, et malgré le flou qu’il voyait à cause des larmes, il reconnut Jongdae, qui le regardait avec une expression inquiète. Et pour la première fois de sa vie, Minseok se laissa aller, il enfoui son visage dans le cou de Jongdae, et pleura de tout son soul.

            Une fois Minseok calmé, ce dernier releva la tête vers Jongdae, et le regarda en silence quelques instants avant de prendre la parole.

 

-          Qu’est-ce que tu fais là ? Demanda-t-il d’une voix faible.

-          J’aime beaucoup venir te voir danser, avoua Jongdae d’une voix timide.

-          Ça fait longtemps que tu sais que je viens ici ? S’étonna Minseok.

-          Quelques mois ?

-          Hm...

 

Un silence maladroit pris place dans la salle, Jongdae voulait dire tellement de chose, mais en même temps il avait trop peur de le faire, il ne voulait pas briser le peu de chance qu’il avait peut-être réussi à avoir.

 

-          Dis, commença-t-il timidement, pourquoi est-ce que tu pleurais ?

-          Pour pleins de chose, répondit Minseok d’une voix clairement plus froide.

-          Tu sais que je suis pas ton ennemi hein ? J’ai jamais ressentis aucune animosité envers toi ou envers les autres. Je ne suis pas Junmyeon.

-          Pourquoi ?

-          Pourquoi quoi ?

-          Pourquoi tu ne me déteste pas ? Je t’en ai fait voir de toutes les couleurs, à toi comme aux autres, alors pourquoi ?

-          Parce que je sais que c’était pas vraiment voulu, n’est-ce pas ? Je ne sais pas ce que Junmyeon et toi avaient en commun, et encore moins pourquoi vous ne pouvez pas vous voir, mais j’ai le pressentiment que ce n’était pas réellement votre choix.

-          T’es plus intelligent que t’en a l’air, en fait, rigola doucement Minseok en se redressant.

-          Je vais prendre ça comme un compliment.

-          Tu devrais, souris doucement Minseok, tu sais, j’ai toujours vécue plus ou moins dans un monde d’hypocrites qui se poignardent dans le dos dès que l’occasion se présente, dit-il d’une voix absente, et on m'a élevé dans l’optique de devenir pareil.

 

Jongdae ne répondit rien, et regarda simplement Minseok.

 

-          Finalement, plus j’y pense et plus je me dis qu’on me laisse pas vraiment le choix, qu’on me l'a jamais laissé. On a tracé ma vie du début à la fin, et maintenant je suis tellement perdu que je fout tout en l’air, jusqu’à la seule chose que j’ai plus ou moins décidé de moi-même. Tu sais, j’aime vraiment Baekhyun, il compte réellement pour moi.

-          Je sais, dit doucement Jongdae.

-          Je ne veux pas le perdre, mais c’est dur de devoir faire le choix entre ses amis, et une vie où je pourrais tout perdre, ou rester sur ce qu’on m’a appris depuis tout jeune et perdre la seule vraie chose qui compte pour moi.

-          Alors fait le grand saut, va voir Baekhyun et dis lui tout ça, tu lui manque énormément tu sais. Peu importe tout ce qu’il s’est passé entre vous, je suis sur qu’il pourra te pardonner. Et puis, même si je comprend pas bien tout ce que tu m'a dit, vaut mieux que tu perde tout ça, mais que t’ai des amis sur qui compter et pouvoir te pencher sur quelqu’un que l’inverse, non ? Souris Jongdae.

 

Et Minseok le regarda réellement pour la première fois, les pommettes hautes de Jongdae, son sourire de chat, et ses yeux tellement doux et gentil qu’il pourrait s’y noyer. Et il se demanda comment il avait pu passer à côté de ça pendant si longtemps.

 

-          T’as raison, dit-il, je vais parler à Baekhyun.

 

Jongdae était sur un petit nuage, il n’avait jamais rêvé de pouvoir autant parler à Minseok un jour, et surtout pouvoir le consoler et tout ça sans dispute.

 

            Kyungsoo et Yixing n’avait pas revu Minseok depuis la veille, ils espéraient que ce dernier ferait réellement ce qu’il leur avait dit la nuit dernière. Ils entrèrent en même temps dans la cafétéria, ils virent que Minseok n’était toujours pas là. Ils se regardèrent, et d’un commun accord se dirigèrent vers la table de Baekhyun et de tous les autres.

            Le regard de Kyungsoo se porta directement sur Jongin, qui avait l’air à moitié endormis, tandis que celui de Yixing se porta d’instinct sur Junmyeon, qui mangeait son petit-déjeuner.

            Une fois arrivés assez proche de la table, ils allèrent vers Baekhyun, qui les regardait arriver avec une expression perplexe sur le visage.

 

-          Hey, souris Kyungsoo, on peut s’asseoir avec vous ce matin ?

-          Vraiment ? S’exclama Baekhyun.

-          Bien sûr, tu nous as manqué, on veut passer un peu de temps avec toi, assura Kyungsoo.

-          Mais, et Minseok ? Demanda Baekhyun incertain.

-          T’en fait pas va, tu connais Minseok, il peut être têtu et tout ce que tu veux, mais tu sais qu’il reviendra vers toi, un jour ou l’autre, soupira Yixing.

-          Il est vraiment en colère contre moi ? Demanda Baekhyun en regardant Kyungso s’installer à côté de Jongin, et Yixing à côté de Jongdae.

-          Pas vraiment, soupira Kyungsoo, c’est surtout qu’il supporte mal le fait que Junmyeon soit arrivé à accepter tout ça avant lui, question de fierté je suppose.

-          D’ailleurs, commença Luhan en enfournant de la nourriture dans la bouche d’un Sehun trop endormis pour faire quoique ce soit, comment ça se fait qu’il n’arrive pas à accepter aussi facilement que Jun’ ?

-          Nous n’avons pas eu la même éducation, commença Junmyeon en avalant ce qu’il avait dans la bouche, disons que sur le fond on devait avoir les mêmes choses, et apprendre les mêmes choses aussi, mais sa famille est beaucoup plus stricte et « old school » que la mienne.

-          Hm, mais pourquoi vous vous détester autant ? Luhan tentait sa chance.

 

Tout le monde à la table retint sa respiration en regardant Junmyeon, qui réfléchissait à ce qu’il pouvait dire.

 

-          J’en sais finalement pas grand-chose, commença-t-il, mais disons que c’est comme tous les clichés du monde, nos familles sont plus ou moins rivales, et n’arrivent pas à se voir, du coup, depuis qu’on est tout petit, on nous a appris à nous détester, en nous disant que c’était pour le mieux, et avec le temps, on en est venu à nous détester réellement, cependant, je pense qu’il y a autre chose, qui fait qu’on arrive pas à se voir, continua Jumyeon plus pensif, une sorte de… Rivalité ? Compétition ? Je n’y ai jamais réellement réfléchis en fait.

 

Toute la table tomba dans un lourd silence, c’était plus que tout ce qu’ils avaient appris, ils savaient enfin en partie pourquoi tout ça s’étaient créée, et surtout ils comprenaient maintenant plus ou moins.

      La porte de la cafétéria s’ouvrit, et tous virent Minseok entrer, il avait la mine sombre, presque comme s’il était en colère. Minseok scanna la cafétéria, et son regard tomba sur la table de Baekhyun, tout le monde retint, encore une fois, sa respiration, se demandant ce qui allait se passer.

      Minseok se dirigea vers ladite table d’un pas assuré, et s’arrêta devant Baekhyun.

 

-          Baekhyun, commença-t-il d’une voix neutre, est-ce que je pourrais te parler, en privé ?

-          Qu’est-ce que tu lui veux, grogna Chanyeol.

-          Lui parler.

-          Et qu’est-ce qui te dit que t’a le droit de lui parler.

-          C’est bon Channie, dit Baekhyun en lui serrant la main, je reviens.

 

Tout le monde les regarda partir avec un regard surpris, seul Luhan, Kyungsoo et Yixing avaient l’air plus serein. Chanyeol, par contre, avait plus l’air de vouloir bondir de sa chaise et de partir à la rescousse de l’homme qu’il aimait.

 

- Ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer, assura Yixing.

- Comment tu peux le savoir, demanda Junmyeon.

- Parce que je connais Minseok. Dit simplement Yixing.

 

      Junmyeon le regarda, et tout d’un coup, quelque chose le frappa. La seule chose à laquelle il ne voulait pas croire, la seule chose qu’il ne voulait plus ressentir. Il venait de se rendre compte de l’attirance qu’il ressentait pour Yixing. Il ne voulait pas ça, il ne voulait plus ressentir ça. Yixing tourna son regard vers lui, et le regarda dans les yeux. Tout ce Junmeyon y vu le relaxa, et il se dit que finalement, c’était peut-être pas si mal que ça. Qu’il devait peut être tourné la page une bonne fois pour toute.

      Kyungsoo de son côté, sursauta quelque peu en sentant une main sur sa cuisse, il tourna son regard vers Jongin, mais ce dernier avait toujours l’air de s’endormir dans son assiettes. Il se pencha vers lui et lui murmura :

 

-          Tes vraiment pas du matin, hein ?

-          On peut dire ça, marmonna Jongin en réponse.

 

Kyungsoo rigola doucement en secouant la tête, maintenant, en fonction de comment ça se passerait entre Baekhyun et Minseok, peut-être que lui-même pourrait passer à l’action ? Mais avant toute chose, il devait parler à quelqu’un.

 

-          Chanyeol, soupira Kyungsoo, arrête de ronger les ongles et mange, Minseok va pas le manger, ton Baekhyun, donc relaxe toi, s’il te plait.

-          Comment tu peut dire ça, et si jamais il le kidnappe ? Et si il lui fait du chantage ? paniqua Chanyeol, et s’il le séquestre ? Il ne va pas l’assassiner hein ?

-          Calme-toi, tu veux. Il va rien lui faire, s’exaspéra celui aux grands yeux, est-ce que je pourrais te parler, après le repas ? C’est plus ou moins important, demanda Kyungsoo en essayant d’éviter le regard inquisiteur de Jongin à côté de lui.

-          Heu… Bien sûr, oui.

-          Merci.

 

~~~~

 

                        Baekhyun suivit Minseok dans les couloirs de l’internat, paniquant intérieurement, ayant peur de la suite des évènements. Une fois arrivé devant la porte de leur chambre, Minseok y entra suivit de Baekhyun, ils s’assirent en silence quelques minutes, avant que Minseok prenne enfin la parole.

 

-          J’ai énormément réfléchis ses derniers jours, commença-t-il, j’ai parlé à pas mal de monde, et je me suis même fait engueuler par Luhan et Yixing, rigola-t-il doucement, je me suis posé pleins de questions et je me suis demandé ce que je voulais réellement. Je veux que tu sois heureux, Baekhyun, il releva les yeux vers ce dernier, je veux réellement que tu sois heureux, et si pour ça tu dois être avec Chanyeol, je vais ravaler ma fierté et je suis prêt à perdre tout ce en quoi j’ai cru pour ne pas te perdre et te revoir rire comme je l’ai vue ses dernier jours pendant que tu étais à ses côté. Même si pour ça je dois supporter Junmyeon et avoir l’énorme poing de Chanyeol dans la figure.

 

Baekhyun le regardait avec de grands yeux, il n’aurait jamais cru de toute sa vie voir Minseok lui parler comme ça.

 

-          Je sais que j’ai été con, et je te demande même pas de d’essayer de comprendre, mais c’est dur, tu sais, d’arrêter de croire en tout ce qu’on m’a appris. Parce la seule chose qui n’a jamais été sûr et constante dans ma vie, c’était ça. Mais j’ai finalement compris que ce que je voulais n’avait rien à voir avec ce que je croyais. Alors je te le demande en te regardant dans les yeux, Baekhyun. S’il te plait, essais de pardonner mon égoïsme, laisse-moi une seconde chance de te prouver que tu es réellement mon ami et que je suis prêt à tout perdre pour garder notre amitié.

 

Les larmes avaient recommencées à couler le long des joues de Minseok, et pour la première fois, Baekhyun le vie comme quelqu’un de fragile, qui laissait tomber les barrières qu’on lui avait appris à construire tout au long de sa vie, et il se dit que jamais, jamais il ne pourrait rester en colère contre lui. Parce que finalement, ce n’était pas réellement de sa faute s’il avait réagis comme ça. Et Minseok comptait beaucoup trop pour lui pour que ça reste comme ça.

 

-          Minseok, appela-t-il doucement, je ne t’en veux pas, et je comprends ta réaction. Je veux pas dire que ça ne m’a pas fait de mal de te voir me tourner le dos comme ça, en m’insultant comme tu l'as fait, mais je ne peux pas rester aveugle sur le fait qu’on t'as élevé comme ça et que tu comptes beaucoup trop pour moi pour que je ne te pardonne pas. Fini-t-il doucement, juste, ne recommence pas ?

-          Promis.

 

Baekhyun se leva et alla enlacer Minseok qui le serra contre lui de nombreuses minutes.

 

-          Tu m’as manqué, murmura-t-il.

-          Toi aussi, Minseok, toi aussi.

 

~~~~

 

                        Chanyeol et Kyungsoo avaient quitté la table quelques minutes plus tôt, Jongin les suivit d’un regard pesant qui semblait pouvoir percer des trous dans le dos de Kyungsoo, qui resista tant bien que mal à se retourner.

 

-          Tu voulais me parler de quoi ? Demanda soudainement Chanyeol.

-          Comment… Comment est-ce que tu as su que tu étais amoureux de Baekhyun ?

-          Me dit pas que t’es amoureux de lui sinon je te découpe, ok ? Chanyeol vit le regard assassin de Kyungsoo et déglutit, enfin je veux dire, je pense que je l’ai su tout de suite, tu vois ? Genre, c’était différent quand j’étais avec lui, comme si j’étais enfin à ma place, comme si ma maison, c’est quand il est dans mes bras.

-          Je te savais pas si fleur bleu, plaisanta Kyungsoo, mais je pense que je vois ce que tu veux dire. Comment est-ce que tu lui as dit ?

-          Hm… Ça c’est plutôt fait naturellement je dirais, enfin… A ce moment on ne pouvait pas réellement se voir, tu sais, mais je crois qu’on parlait normalement, et d’un coup j’ai lâché que j’étais amoureux, rigola doucement Chanyeol, tu veux te confesser à quelqu’un ?

-          Je sais pas comment faire, genre je sais qu’on est de plus en plus proche lui et moi, et avec la tournure que les choses prennent, et l’arrivée de Luhan à l’internat, les choses deviennent bien mieux, mais et si je me faisais simplement des idées ?

-          Tu parles de Jongin, hein ?

-          Comment tu sais ? Rougis Kyungsoo.

-          Ça se voit comme le nez au milieu de la figure ‘Soo, rigola Chanyeol en évitant le coup dans les côtés que Kyungsoo voulait lui donner pour le surnom, mais je ne pense pas que tu devrais t’en faire, Jongin est un peu comme un petit chiot tout mignon, tu sais ? Genre, il te suit partout, et il t’aide même avec tous ces mecs qui veulent ta peau. Il ferait pas ça s’il ne ressentait rien pour toi, le rassura Chanyeol.

-          Alors…

-          Alors fonce, petit hiboux, fonce, rigola Chanyeol.

 

~~~~

 

                        Luhan était en train de retourner à sa chambre, n’ayant pas cours aujourd’hui, il se demandait comment se passait la conversation entre Baekhyun et Minseok, mais au fond, il savait que tout se passerait bien, Minseok était quelqu’un de bien, de borné mais de bien.

            La seule personne qu’il vit en entrant était Sehun, qui se figea dès qu’il remarqua Luhan. Ce dernier se rappela de ce que lui avait demandé Baekhyun, et souris de son meilleur sourire angélique à Sehun…

 

-          Tu sais, commença-t-il, j’ai eu une conversation assez intéressante avec Baekhyun, tout à l’heure.

-          Oh mon dieu, gémit Sehun.

-          Tu sais très bien qu’habituellement je n’aime pas me mêler des affaires des autres…

-          Bien sûr, et moi je suis une colombe, marmonna Sehun.

-          Mais vue que j’aime beaucoup Baekhyun, tu vois, je me suis dit que pour une fois, je pourrais l’écouter, et faire ce qu’il m’a demandé. Termina Luhan en ignorant la remarque de Sehun.

 

Sehun le regarda s’approcher lentement de lui, déglutis en voyant le regard dans ses yeux, ça n’annonçait rien de bon, rien de bon du tout ! Luhan grimpa sur les genoux de Sehun qui le regarda faire les yeux écarquillé.

 

-          Le problème, tu vois, c’est que je ne sais pas quoi faire pour te faire payer le fait que tu es un idiot, dit-il la voix basse.

-          Heu… Tu pourrais t’enlever de sur moi, déjà ? Tenta Sehun.

-          Impossible, t’es genoux sont trop confortable, répondit Luhan d’une voix « innocente. »

 

Sehun ne savait pas quoi faire, alors il regarda simplement Luhan se pencher vers lui doucement, et il ne savait pas s’il était frustrer parce que ce dernier allait trop lentement, ou parce qu’il savait ce qu’il allait faire et qu’il ne voulait pas en avoir autant envie.

Luhan s’arrêté à quelques millimètre des lèvres de Sehun, les mains de se dernier s’agrippant fermement à sa taille. Luhan avait un petit sourire aux lèvres, et attendait que Sehun comble la distance, ce que ce dernier fit quelques seconde après, décidant d’envoyer valser toutes ses pensées et de faire simplement ce qu’il mourrait d’envie de faire depuis des semaines.

Et leurs lèvres se rencontrèrent, de façon magique qui envoya à Sehun un feu d’artifice dans l’estomac.

Le baiser, tout d’abord doux, se fit vite plus passionné, les bras de Luhan entourant la nuque de Sehun, et les mains de Sehun passant sous le pull de Luhan pour être à même sa peau, qui était toute douce sous ses doigts.

Luhan fini par se détacher de Sehun, et le regarda avec un petit sourire.

 

-          Je suis pas vraiment sur de t’avoir puni, mais je ne suis pas aussi sadique que tu pourrais le penser, et je trouvais que c’était une bonne excuse pour pouvoir enfin t’embrasser, rigola-t-il doucement.

-          Parce que t’avais réellement besoin de trouver une excuse ? Grogna Sehun.

-          Disons que de voir la peur sur ton visage pourrait être une autre des raisons, avoua Luhan, mais maintenant je sais comment te faire taire quand tu redeviendras « Oh-Fucking-Sehun le petit merdeux. »

-          Tu vas voir ce qu’il te dit le petit merdeux, grommela Sehun en faisant basculer Luhan sur le lit et en se mettant au-dessus de lui.

-          Parce que tu crois vraiment que tu me fait peur, défia Luhan .

-          Tu devrais.

 

Puis il se pencha et reposa ses lèvres sur celles de Luhan.

 

 

 

                  Ils étaient tous réunis à la cafétéria pour le repas de midi, Sehun grommelant des choses que personnes ne comprenait, Luhan qui avait un air fier de lui, Chanyeol qui avait l’air sur le point de faire une dépression nerveuse pour cause de manque de Baekhyun depuis trop longtemps.

                  Puis enfin, après ce qu’il semblait être une éternité, Baekhyun entra dans la cafétéria, suivit d’un Minseok qui avait un petit sourire aux lèvres, ils se dirigèrent tout deux vers la table, Chanyeol se levant trop vite pour ses genoux, ouvrant ses bras à Baekhyun qui vint se blottir contre lui, et montrant les dents à Minseok qui leva les mains en signe de paix.

 

-          C’est bon Channie, dit Baekhyun, tout s’est arrangé, et Chanyeol pu finalement revoir les étoiles dans les yeux de son chéri.

-          Ecoutez, dis Minseok, je sais que j’ai mal agis, et je tenais à m’excuser auprès de vous tous pour tout ce que j’ai causé.

-          C’est bon ‘Seok, répondit Kyungsoo, maintenant tu t’assois et tu manges.

 

Et même si tout n’était pas encore arrangé, même si des tensions régnaient encore, même si on pouvait voir les épaules tendus de Junmyeon et l’énorme effort que faisait Minseok pour éviter de dire ou faire quelques chose de déplacer. Baekhyun était heureux parce qu’il avait retrouvé ses amis. Et il savait que tout ne pouvait que bien tourner à partir de maintenant.

      Personne ne vis Minseok relever la tête pour envoyer un petit sourire ainsi qu’un hochement de tête à Jongdae, qui le lui rendis, les joues un peu rose. Personne sauf une, qui souris tendrement en voyant ça.

 

 

 

-          Jongin, demanda Kyungsoo incertain ce soir-là.

-          Hm ? Répondit Jongin en se tournant vers Kyungsoo.

-          Est-ce que je pourrais te parler de quelque chose d’important ?