Chapitre 9.2 : L'inévitable confrontation.

par Hannami

Chapitre 9.2 : Linévitable confrontation.

 

∾∾∾∾

 

                        - Demain, tout le monde, salle du troisième étage, on va tout vous dire.

            - Plus que ce que je sais déjà ?    

            - Beaucoup plus. Dit Kris, sérieusement.

 

∾∾∾∾

 

            Luhan ne s’était jamais autant rongé les ongles que depuis que Junmyun était venu lui dire de se rendre à la salle de classe du troisième étage. -celle qui servait de salle de réunion, dans le cas de leurs groupes.- Il ne lui avait pas expliqué pourquoi, cependant. Mais Tao avait dit la même chose à Sehun en rentrant dans leur chambre la veille, puis navais plus ouvert la bouche depuis. Il était curieux de nature, ça avait toujours été le cas, il voulait tout savoir tout de suite, et ne savait pas attendre. Mais dans ce cas précis, il ne savait pas sil voulait en savoir plus, ou sil ne le voulait pas. Il se doutait bien de quoi cette « réunion » allait parler. Et il savait aussi que ce ne serait pas forcément très joyeux.

 

***

 

            Tao se retournait encore et encore dans son lit ce matin là, il aurait déjà dû être debout et à la cafétéria, pour prendre son petit déjeuner avec le reste du groupe. Mais pour le moment il navait pas la force de se lever. Il appréhendait, beaucoup cette réunion. Il aurait voulu ne jamais avoir à en parler, à revivre ça, mais il navait pas le choix. Et puis, dun autre côté, il voulait connaître le point de vue de Kris sur tout ça. Ça avait été tellement facile pour lui de tout lui mettre sur le dos, et den faire le coupable. De le haïr dès cet instant. Mais comme lavait très justement dit Kris, ils avaient tout deux grandis maintenant, et il fallait quil assume sa part de responsabilité dans lhistoire, il ne pouvait pas jouer à lautruche toute sa vie.

            Sehun était partit une demie heure plus tôt, après avoir essayé de lui parler, mais comme la veille, il navait pas ouvert la bouche, sous risque de vomir le peu quil avait mangé. Sehun avait donc abandonné lidée de le faire bouger pour le moment, et était parti prendre son petit déjeuner. Luhan était parti peu après, laissant Tao seul dans la chambre, à réfléchir. C’était difficile daccepter le fait que Kris avait raison, Tao avait eu beaucoup trop de mal à accepter tout ce quil s’était passé. Il se décida enfin à se lever en soupirant, il devait manger un peu avant de se rendre là où il navait absolument pas envie daller.

 

***

 

            Après avoir mangé, -picorer serait plus juste- Tao se rendit avec tout le monde dans la salle du troisième étage. Personne navait compris le pourquoi du comment ils devaient tous se retrouver là bas, et avec lautre groupe qui plus est, mais Tao avait un air si sérieux quils ne lui avaient jamais vu, quils décidèrent de le suivre sans poser de questions.

            Quand ils arrivèrent dans la salle, le groupe de Kris était déjà là. Le silence prit soudainement place, quand ils remarquèrent que Tao et les autres étaient là. Chanyeol rencontra le regard de Baekhyun, et le détourna aussitôt, il ne lui avait pas encore pardonné tout ça, et même si ça lui faisait mal de ne pas le voir pour le moment, il navait pas dautre choix pour quil comprenne.

            Tout le monde prit place, dans un silence pesant. Si le groupe de Kris ne disait rien, et ne les regardait même pas, celui de Tao grognait et montrait clairement à quel point ils avaient envie d’être nimporte où sauf ici.

 

            - Bon, pourquoi vous nous avez fait venir ici, en même temps ? Demanda brutalement Minseok.

            - Pour vous parler. Répondit calmement Kris.

            - Et pourquoi ils sont si calmes ? Demanda Yixing en pointant du doigt le groupe de Kris, surtout Junmyun et Jongdae en fait.

            - Parce quon sait déjà plus ou moins pourquoi nous sommes là. Dit Junmyun.

            - Oh.

 

            Tao nosait pas les regarder et se triturait les doigts, mal à laise. Il ne savait pas par où commencer, ni quoi dire. Il regarda donc Kris, qui ne disait rien non plus, il ne pouvait pas savoir à quoi il pensait, son regard était fermé. Quand il y pensait, ça avait toujours été le cas, même avant, il navait jamais pu déchiffrer son regard.

 

            - Bon, cest quand vous voulez, hein. Simpatienta Jongdae.

            - Kris ? Dit Tao.

            - Quoi ? Répondit-il.

            - Tu voulais quon en parle à tout le monde, tu commences.

            - Bon, comme vous lavez surement vu, commença Kris en regardant le groupe de Tao, qen ce moment Tao nest pas vraiment dans son assiette ?

            - Peut être parce que deux personnes, comme toi et Luhan, montrez votre amour au grand jour, et que cest chiant ? Dit Sehun.

            - Quest-ce que tu racontes ? Demanda Luhan, les yeux écarquillés.

            - Ça crève les yeux.

            - Il ne se passe rien entre lui et moi, combien de fois je vais devoir le dire pour que ça rentre dans ton cerveau ?

            - Ça suffit, maintenant vous restez calmes et vous écoutez ce quils ont a vous dire avant que je vous bâillonne pour être sûr que vous ne parlerez plus, vous règlerez vos problèmes personnels plus tard, merci. S’énerva Junmyun.

 

            Tout le monde, -y compris le groupe de Tao- regarda Junmyun bouches bée, jamais ils ne lavaient vue s’énerver autant. Luhan baissa la tête, penaud, et sexcusa auprès de Junmyun, Kris et Tao.

 

            - Tu peux continuer Kris. Dit Junmyun.

            - Je disais donc, vous avez remarqué que Tao n’était pas vraiment dans son assiette en ce moment, recommença Kris en regardant Tao, la raison est simple, lui et moi avons été ensemble dans le passé. Pendant longtemps.

            - Attend, attend, comment ça ? Demanda Minseok.

            - Tas peut-être besoin dun dessin ? Dit Jongdae.

 

            Tout le monde du côté de Tao était choqué, ils ne sy étaient pas attendu du tout. On leur auraiet dit quil pleuvait des grenouilles dehors que ça leur aurait semblé plus normal.

 

            - En fait, parla Tao pour la première fois, on a quasiment grandit ensemble, Kris et moi.

            - On sest connu très jeune, on avait peut être cinq ou six ans à ce moment, continua Kris.

            - On a tout de suite été ami. En fait, Kris a été mon seul ami, à cette époque là, si je me souviens bien, enchaîna Tao pensif, j’étais un enfant timide et renfermé qui parlait jamais à personne, et que tout le monde fuyait.

            - Je me suis toujours demandé pourquoi, dailleurs .. Fit remarquer Kris.

            - Un jour, je m’en souviens comme si c’était hier, Tao était parti dans ses pensées et ne faisait attention à personne, des gamins qu’étaient dans mon école m’avaient insulté, -j’étais un peu leur bouc-émissaire, si on veut-, et je m’étais retrouvé tout seul, dans un coin…

 

❋☜

 

            Un Tao de cinq ans pleurait, assis sur le trottoir en face de son école. Il ne comprenait pas pourquoi tout le monde sen prenait à lui, lui qui navait rien demandé à personne. Il avait les genoux remonté contre sa poitrine et avait mit sa tête dans ses bras, son petit corps secoué de sanglots, quand tout à coup, une ombre apparue au dessus de lui, il releva ses yeux remplis de larmes vers le petit garçon qui semblait être un peu plus vieux que lui, qui le regardait, avec un visage à faire peur. Il sassit à côté du petit Tao et le regarda.

 

            - Quest-ce que tas ? Demanda t-il, mais Tao ne répondit pas, on ta embêté ?

            - Ou .. oui.

            - Tu sais, faut pas pleurer pour ça, ceux qui tembênt ça veut dire quils sont jaloux, et ils sont plus à plaindre que toi, ma dit ma maman.

            - Tu .. Tu crois ?

            - Jen suis sûr, mais faut pas que tu te laisses faire, tu sais ?

            - Oui Tu tappelles comment ? Et pourquoi tes gentil avec moi ? Demanda doucement Tao.

            - Je mappelle Wu Yi Fan, mais appelle moi Kris, et je suis gentil avec toi parce que tas lair d’être gentil et que cest pas bien de pleurer. Répondit Kris.

            - Je mappelle Tao. Sourit doucement Tao.

            - À partir daujourdhui je te protègerais. Promit Kris en gonflant la poitrine.

 

❋☜

 

            - On est devenu amis à partir de ce moment là. Fini Tao.

            - Tu faisais pas peur, à cinq ans ? S’étonna Yixing.

            - Cest tout ce que tas retenu de ce quil vient de dire ? Dit Kyungsoo, exaspéré.

            - Bah Cest étrange hein, comment ça se fait quil fasse si peur maintenant hein ?

            - Parce que jai commencé le Wushu qu’à huit ans. Répondit Tao.

            - Oh, daccord.

            - Donc, commença Junmyun en regardant Yixing, vous êtes des amis de longues date ?

            - En quelques sorte, soupira Kris, on a été inséparable jusqu’à mes dix-huit ans -Tao en avait quinze.-

            - On a commencé à sortir ensemble quand javais treize ans, et Kris seize, continua Tao.

            - Vous êtes sortis ensemble ? Demanda Sehun.

            - Oui. Et c’était génial, vraiment. Mais cest partit dans tout les sens aux dix-huit ans de Kris.

            - Cest pour ça que vous vous êtes séparés ?

            - Sûrement, dit tristement Tao.

            - Non. Dit Kris.

            - Comment ça, non ? On sest séparé parce que tes parti du jour au lendemain sans rien dire à personne, Kris. Est-ce que tu te rends compte de comment je me suis sentis quand je suis arrivé chez toi et quon ma dit que t’étais plus là ? S’énerva Tao.

            - Bien sur que je men rends compte, me prends pas pour plus con que je ne le suis, Tao. Si javais pu tout texpliquer je laurais fait. Mais tavais quinze ans quand je suis parti, t’étais encore quun gamin, taurais pas pu comprendre.

            - Si tu mavais parler, jaurais compris, j’était peut être quun gosse, mais j’étais pas con, et tu le sais.

            - Bien sur que je le sais, mais il nempêche que tas toujours choisit la facilité, la fuite, et que même si javais pu tout texpliquer, taurais rien voulu entendre, s’énerva Kris à son tour, parce que tas toujours voulu te faire passer pour la victime, et me mettre en coupable, parce que cest trop dur pour toi dassumer que toi aussi ten as fait des erreurs.

            - Mais je ten prie, explique nous pourquoi est-ce que tu nes pas le seul fautif, pourquoi moi aussi, jai ma part de responsabilité. Que je n’étais pas le seul à souffrir de ça, et que je ne suis pas le seul à ne pas avoir pu tourner la page, je suis prêt à entendre ce que tu as à dire, mais fais le bien, parce que ce sera ta seule chance de me faire « ouvrir les yeux » et grandir, comme tu le dis si bien.

            - Très bien. Je vais te le dire. Et tu vas comprendre, que lhistoire quon vivait, moi aussi jaurais voulu quelle dure toujours, que moi aussi j’étais amoureux de toi, et que jaurais préféré rester auprès de toi, dit durement Kris, que je n’étais pas le seul égoïste qui a gâché le bonheur quon commençait à se construire Tao.

 

❋☜

 

            Ils étaient maintenant ensemble depuis maintenant un peu plus dun an quand tout arriva, Tao était chez Kris, il devait y passer la nuit. Kris allait avoir dix-huit ans sous peu, tout comme Tao venait den avoir quinze. Personne ne savait pour leur mise en couple, leurs familles ne comprendraient pas. Ils préféraient donc garder tout cela pour eux.

            Cependant, alors quils étaient tout deux dans la chambre de Kris à se câliner, ils navaient pas vu, ni entendu, la porte souvrir doucement, laissant les parents de Kris bouches bée devant le spectacle qui venait de se passer. Ils ne les interrompirent pas, même si lenvie ne manquait pas, et refermèrent la porte.

 

❋☜

            - Tu veux dire que tes parents nous ont surpris ? Dit Tao.

            - Bien sur, tu ne le savais pas ? S’étonna Kris.

            - Personne de m’a rien dit. Murmura Tao en réponse.

            - Ça m’étonne pas.

 

            Personne ne les interrompit, tous étaient suspendus aux explications quon leurs donnait. Seul Junmyun en savait plus que les autres sur leur histoire, cependant, il nen connaissait pas les détails, et savoir exactement ce quil s’était passé lui faisait comprendre pourquoi Kris avait autant souffert, parce que oui, il avait souffert, autant que Tao. Et c’était lui, Junmyun, qui lavait ramassé à la petite cuillère à son arrivée à Willow Hill.

 

❋☜

 

            Le lendemain, une fois que Tao fut repartit chez lui, les parents de Kris lui demandèrent de le rejoindre dans le salon, pour avoir une sérieuse discussion avec lui. Kris, qui comprit tout de suite que quelque chose nallait pas, se tendit un peu.

 

            - Nous voulons des explications, Kris. Dit sèchement son père.

            - Des explications pour quoi, au juste ?

            - Sur ce que nous avons hier après-midi, quand nous sommes venus dans ta chambre.

            - Mais de quoi vous Sinterrompit Kris, ouvrant grand les yeux. Non, non cest pas possible. On vous aurait entendu. Cest pas vrai.

            - Tu peux nous dire ce quil test passé par la tête, Kris ? Demanda son père.

            - Quest-ce que tu veux dire ?

            - Ecoute moi bien, tu vas avoir dix-huit ans bientôt, je te pensais assez mature pour réfléchir par toi-même. Tu ne peux pas te permettre de telles Âneries, plus maintenant.

            - Quest-ce que tu insinues par « âneries » papa, dit Kris appuyant bien sur le « papa », que ce que je fais avec Tao nest rien ? Mais quest-ce que tu sais de ce que je vis avec lui pour te permettre de dire une chose pareille ?

            - Ne me parle pas sur ce ton, tu vas arrêter ce que tu fais sur le champ, Kris, Tao nest quun gosse qui ne sait pas ce quil fait mais toi, toi tu devrais un peu réfléchir à ce que tu fais, et ce qui peut nuire à ton avenir. Dit durement son père.

            - Sur mon avenir ? Laisse-moi rire, tu veux pas dire sur la réputation que tu essaies de maintenir désespérément ? Cest tout ce qui compte pour toi, papa, ce que les gens pensent de toi, et pas mon avenir, mon bonheur ou quoique ce soit dautres. Je ne ferais rien, et je ne mettrais pas un terme à ma relation avec Tao parce que tu as peur que lon parle sur toi. Il en est hors de question.

            - Je suis encore ton père, Kris, et tant que tu vivras sous mon toit, tu respecteras les règles que je timpose, que tu le veuilles ou non.

            - Sinon quoi ? Tu vas me mettre à la porte ? Et bien vas y je ten prie. Parce que si je dois choisir entre toi, et Tao, mon choix sera vite fait. Fini Kris en partant.

 

❋☜

            - Kris Commença Tao.

            - Laisse-moi finir, Tao, tu voulais des réponses, tu va les avoir, mais ne minterromps pas, sil te plait. Coupa Kris.

 

❋☜

 

            Plusieurs jours venaient de passer, sans que rien ne se passe. La vie semblait avoir repris son court, Tao et Kris se voyaient aussi souvent quavant, les parents de ce dernier navaient plus remit le sujet sur le tapis, même sil navait plus adressé un mot à son père depuis leur dispute. Kris nen avait pas parlé à Tao, il ne voulait pas linquiéter pour rien. Cependant, le lendemain des dix-huit ans de Kris, le sujet revint, et cette fois, le père de Kris navait pas lintention de laisser passer comme la dernière fois. Sa décision était prise, et même sa mère, qui était contre la manière de faire de son mari, ne le ferait pas changer davis.

 

            - Kris, nous devons parler. Dit son père.

            - De quoi ?

            - Tu ne vas rien faire à propos de ta relation avec Tao ?

            - Rien du tout. Répondit sèchement Kris.

            - Tu nous vois donc dans lobligation de larrêter nous même, et ce, sur le champ.

            - Quest-ce que tu veux dire par là ?

            - Que nous avons décidé de tenvoyer en internat jusqu’à la fin de ta scolarité, et que nous espérons, ta mère et moi, que tu auras retrouvé  tout tes esprits quand tu reviendras.

            - Vous ne pouvez pas

            - Nous avons tout les droits de tenvoyer dans un établissement privé qui ne se trouve pas en Chine, Kris, nous sommes encore tes parents, et tu feras ce que lon te dit de faire.

 

            Cest ainsi que deux semaines plus tard, Kris était partit pour Willow Hill, laissant derrière lui un Tao meurtri, ainsi quune lettre lui étant destiné.

 

❋☜

 

            - Tu veux dire que tu savais déjà depuis deux semaines que tu allais partir et que tu ne me la pas dit ? Cria Tao, pourquoi ?

            - Parce que jen avais pas le courage, écoute Tao, moi aussi jai ma part de responsabilité, et elle est là. Si je te lavais dit, jaurais rien pu faire pour te consoler et je voulais profiter au maximum d’être avec toi avant mon départ, et te le dire aurait anéantis les chances quon se sente bien. Je ne pouvais pas te faire ça et tu le sais. Dit Kris tristement.

            - Et tu m’as laissé une lettre, parce quau final tu es aussi lâche que moi. Mais même dedans, tu nexpliques pas les raisons de ton départ, et tu as eu laudace de me dire d’être heureux ?

            - Tao

 

❋☜

 

            Kris était partit depuis plus dune semaine maintenant, et Tao narrivait pas à remonter à la surface. Ses parents ne savaient pas quoi faire, ne comprenaient pas pourquoi Tao était aussi anéanti. Tao navais eu aucune nouvelle de lui, il avait espéré au moins un coup de téléphone, mais rien. Le silence total.

            La mère de Kris était venue le voir pour lui donner une lettre, que Kris avait apparemment écrite pour lui. Il ne savait pas sil voulait louvrir, il avait peur de ce quil pourrait y lire.

            Il prit son courage à deux mains deux jours plus tard, et se décida enfin à louvrir.

 

« Tao,

Quand tu liras cette lettre, je serais sûrement dans un internat perdu au fin fond de la Corée du Sud. Jaurais dû ten parler, je sais. Jaurais pas dû partir sans rien te dire, je sais que cest lâche de ma part.

Je pense que pour le moment, il vaudrait mieux, pour toi comme pour moi, de ne pas rester en contact, je te promets quun jour, je texpliquerais tout, absolument tout ce que tu veux savoir, ainsi que le pourquoi de mon départ si soudain.

Mais Tao, tu nas que quinze ans, et tellement de gens à rencontrer, et à aimer. Ne tarrête pas sur mon départ, et vis ta vis comme tu las toujours fait depuis que nous nous sommes rencontrés.

Souris, de ce sourire dont je suis tombé amoureux il y a plus de dix ans maintenant. Ris, amuse-toi, et ne reste pas bloqué sur cette partie de ta vie, avance.

Je ne te demande pas de moublier, parce que je ne toublierai pas, moi. Mais je ne veux pas que tu te renfermes une fois de plus sur toi-même. Tu ne le mérites pas.

 

Prend bien soin de toi, Tao.

Je taime,

Kris. »

 

            Tao regarda longuement la lettre, les larmes dévalant sur ses joues, il narrivait pas à y croire. Il aurait au moins pu lui donner des explications plausibles. Pourquoi ? Pourquoi ne lui avait-il rien dit ? Pourquoi était-il partit aussi soudainement ? Comment Tao pourrait continuer à vivre, à avancer, sans Kris avec lui, pour le protéger ? Kris lui avait promit quil serait toujours là pour le protéger, et il venait de partir. Il ne lui pardonnerait jamais. Il le détestait.

 

❋☜

 

            - Daccord .. Je comprends mieux maintenant. Dit doucement Junmyun.

            - Kris, pourquoi tu ne lui en as pas parlé ? Demanda Jongin.

            - Je ne voulais pas gâcher les derniers moments quils nous restaient.

            - Tu aurais pu le lui dire la veille de ton départ, au moins.

            - Cest vrai. Mais j’étais tellement en colère contre mes parents. Et je ne voulais pas que Tao essaie de se mettre sur son chemin, ça aurait mal fini. Et je ne voulais pas que quelque chose lui arrive. Mon père peut être quelquun de très violent, et javais peur pour Tao.

            - Et Tao, commença Luhan, pourquoi tu as tout de suite remit la faute sur Kris ? De ce que jai compris, certes il est parti sans te le dire, oui, il ta certainement brisé le cœur, mais quand tu es arrivé à Willow Hill, et que tu as vu quil était là, pourquoi tu nas pas essayé davoir des explications ? Tu mas dit que certaine personne ne voulait pas remuer leur passé, quand je suis arrivé ici. Mais toi, Tao, toi tu le voulais, nest-ce pas ? Tu mourais denvie de savoir le pourquoi du comment, mais tu nen avais pas le courage. Tu avais trop peur de ce que tu apprendrais, et tu nas pas osé lui parler. Tu préférais encore le croire coupable. Jai raison ?

            - Comment tu peux être aussi dans la lune, fouineur, et même parfois con, et en même temps aussi rationnel ? Je comprends pas, là. Dit Sehun.

            - Toi Dit, menaçant, Luhan.

            - Luhan a raison, répondit Tao, javais peur, et jai toujours peur. Mais jaurais dû écouter ce que Kris avait à dire.

            - Tu en as toujours fait qu’à ta tête Tao, je me demande comment taurais fini, si on ne s’était pas rencontré, ce jour-là Dit Kris, pensif, je regrette énormément de choses Tao, mais imagine la réaction de tes parents si javais décidé de réellement tenir tête à mon père ? Tu penses vraiment quils auraient été de notre côté ? Quils nous auraient laissé ensemble ? Javais dix-huit ans et toi quinze, rien que ça aurait joué en notre défaveur, en plus du fait que nous étions deux hommes, et tu connais aussi bien que moi l’étroitesse desprit de nos parents. Je suis déjà heureux que les miens naient pas mis au courant les tiens.

            - Cest vrai, jose même pas imaginer comment ils auraient réagis.

            - La seule condition pour que mes parents ne disent rien aux tiens, était que je coupe les ponts avec toi, que je ne te parle plus et que je ne te dise rien quant à la raison de mon départ. Voilà pourquoi je nai rien dit. Dit doucement Kris.

 

            Le visage de Kris s’était adouci au long du récit, et Tao avait les yeux pleins de larmes. Tout le monde pouvait voir à quel point ils saimaient, tout les deux.

 

            - En fait, Tao, pourquoi tu tes retrouvé à Willow Hill, du coup ? Demanda dun coup Sehun.

            - Quand Kris est partit, commença t-il, je me suis renfermé sur moi-même comme jamais avant, je me laissais dépérir, je ne voulais plus parler à personne, et mes notes ont commencé à grandement chuter. Mes parents sinquiétaient énormément, et de ce que je sais, ils ont parlé à pas mal de personne, et ont décidé de menvoyer dans un internat privé, avec des professeurs réputés, pour que je puisse remonter la pente. En y repensant, ils devaient croire que ça me ferait du bien. Ils ont trouvé linternat Willow Hill par hasard, je crois, et ont décidé de my envoyer.

            - Et vous vous êtes retrouvés dans le même internat, en conclu Luhan, quand tu as vu que Kris était avec Junmyun et les autres, tu as instinctivement été vers le groupe de Minseok, pour rester le plus éloigné de lui possible.

            - Par chance, tu avais déjà trouvé Sehun, qui ta énormément aidé. Cependant, tu nas jamais réellement tourné la page, continua Chanyeol, vu que tu as toujours évité Kris, et que c’était la seule personne envers qui tu étais désagréable. En y pensant bien, c’était le seul que tu avais lair de réellement haïr.

            - Tu ne nous en as pas parlé parce que tu avais peur de nos réactions, tu ne savais pas comment on prendrait le fait que tu ai été avec lennemi, termina Minseok, mais Tao, écoute bien ce que je vais te dire, ce qui sest passé en dehors de cet internat ne nous regarde en rien, tu le sais non ? On ne peut pas tinterdire de tomber amoureux, peu importe la personne. Et nous ne sommes pas cruels au point de ten vouloir pour être sortit avec une personne que nous naimons pas. Surtout que ça sest passé avant que nous nous connaissions.

            - Pour une fois, je suis daccord avec ce quil dit, renchérit Junmyun, jai toujours dit à Kris que ça navait pas dimportance, et que nous serons toujours là pour laider peu importe la personne que ça concerne. Peu importe si on est amis avec ou pas. On peut pas vous en vouloir pour quelque chose que vous navez pas décidé. Tu comprends ?

 

            Junmyun avait dit ça avec une voix étonnamment gentille, en prenant le fait quil sadressait à Tao. Chanyeol et Baekhyun se regardèrent dans les yeux après avoir entendu la déclaration des deux « chefs ». Jongdae regarda Minseok, le visage triste. Yixing était encore dans la lune, comme à son habitude, Jongin regarda Kyungsoo, qui semblait réfléchir. Et Luhan regarda Kris et Tao le regard empli de tendresse, Sehun lui, regardait Luhan, une lueur étrange dans les yeux.

 

            - Vous êtes nos amis, peu importe si on saime ou pas, on vous soutiendra toujours. Dit Luhan, avec un doux sourire.

            - Il a raison, dit Yixing à l’étonnement de tout le monde, maintenant, vous vous pardonnez parce que vous avez tords tout les deux, vous vous faites un bisou, parce quil faudrait être cons pour ne pas voir lamour quil y a entre vous, et vous discutez en privée. Réglez ça tant que cest encore temps. On ne sait jamais ce que peut nous réserver lavenir, nest-ce pas ?

            - Il est toujours comme ça ? Demanda Junmyun, on a limpression quil écoute rien, et quil est sans arrêt dans la lune, et il sort, normal, des phrases qui ont plus de sens que ce quon aurait jamais cru possible.

            - Tout le temps, mais on sy habitue. Répondit Kyungsoo, un léger sourire jouant sur ses lèvres.

 

            Tao et Kris regardaient leurs amis, rassurés. Leurs regards se rencontrèrent, pour ne plus se lâcher. Pleins de choses étaient encore dans lombre, des questions qui restaient sans réponse. Mais ils avaient fait un pas. Un pas vers lavenir. Vers la réconciliation. Tao allait arrêter de fuir. Kris aurait plus de courage. Et à deux, peut être quils pourraient se construire une nouvelle histoire, avec, cette fois, une fin heureuse ?

 

***

 

            La « réunion » venait de se terminer, et tout le monte était retourné à leurs occupations. Encore quelques peu choqués par ce quils venaient dapprendre. Baekhyun tournait en rond dans le bâtiment, semblant chercher quelque chose. -Quelquun- quil trouva finalement au détour dun couloir.

 

            - Chanyeol, on peut parler ? Demanda t-il.