GuleumMarket Love (Croissants de lune, carreaux bleu turquoise et fleurs de cerisier)

par frenchexoff

Bip. Bip. Bip.


Chanyeol grogna quand il entendit le son frustrant de son réveille-matin. Il était en train de faire un rêve merveilleux. Il était sien et l'autre n'existait pas. Tout était parfait. Mais ce n'était qu'un rêve, il ne serait jamais sien. Il devait s'y faire.

'Retour à la réalité', se dit-il en ouvrant les yeux. Encore une journée, encore une journée à travailler dans cette supérette ennuyeuse. Le point positif, c'était qu'il allait le voir, le responsable du rayon fruits et légumes. Depuis qu'il eut posé les yeux sur lui, il avait du mal à les retirer.

Il avait des cheveux chocolat avec des reflets caramel et une belle peau laiteuse. Il n'était pas très grand mais n'était pas petit pour autant. Il avait une silhouette svelte et son uniforme la mettait particulièrement en valeur. Son nez était parfaitement dessiné ainsi que ses lèvres. Mais ses yeux étaient... Ses yeux sont ce qui on fait que Chanyeol ne pouvait pas s'empêcher de le fixer. Ils étaient d'un magnifique marron et quand il souriait—oh, son sourire, ça aussi c'était quelque chose— ses yeux se transformaient en adorables, petits croissants de lune et laissaient Chanyeol sans voix. Il avait une voix mélodieuse, était un peu plus vieux que lui, et répondait au doux nom de Baekhyun. Byun Baekhyun.

Il bailla et se frotta les yeux. Qu'est-ce que ce garçon était parfait! Chanyeol n'y croyait pas, aux coups de foudre. Pourtant ça lui était arrivé, bien qu'il continuait à le dénier.

Il passa sa main dans ses boucles blondes et emmêlées en soupirant avant de se lever et d'aller dans sa salle de bain. Il ouvrit la porte et alluma la lumière, clignant des yeux pour ajuster sa vision. Un rire léger échappa ses lèvres quand il vit son reflet dans le miroir. Ses cheveux étaient un vrai bazar, ses boucles étaient toutes mélangées, sans définition apparente. Il avait définitivement besoin d'un shampoing et éventuellement d'une décoloration au niveau des racines.

Chanyeol se fit la promesse de se faire un re-looking quand il recevrait sa paie.


***


Chanyeol marchait à grands pas dans les rues de Séoul. Il se sentait allègre par ce doux temps de printemps. C'était un temps parfait pour pique-niquer. Pour pique-niquer avec quelqu'un de spécial. Chanyeol n'arrêtait pas de se dire qu'il fallait qu'il invite le responsable du rayon fruits et légumes. Le problème, c'était qu'il se sentait extrêmement timide quand il s'agissait de Baekhyun. Mais c'était ça, l'amour... Il y avait aussi quelque chose d'autre qui le retenait d'inviter le garçon qui était toujours dans ses pensées. C'était Jongin, le manager de GuleumMarket.

Il plaisantait souvent avec Baekhyun et était un peu trop tactile avec lui au goût de Chanyeol. Un mot dans l'oreille par ici, une tape sur les fesses par là... Toute cette complicité rendait Chanyeol fou.

Il continua de marcher, regardant son reflet dans chaque fenêtre de voiture, ignorant les regards intrigués que les gens lui lançaient. Il s'en fichait, il y était plus ou moins habitué. Ses joues prirent une légère teinte rosée quand une voiture le klaxonna car il ne faisait pas attention à la route. Embarrassé, Chanyeol commença à marcher plus vite, pressé d'arriver à GuleumMarket, mais pas vraiment.

Quand il arriva en face de la supérette, il se regarda une énième fois dans la porte coulissante et ajusta le col de son uniforme. Ce n'était qu'une journée de travail, mais une journée de travail ou il pouvait regarder le responsable du rayon fruits et légumes à la voix douce et au physique parfait.

Autant prendre trop de précautions que pas assez.


***

Chanyeol s'installa à sa caisse, la caisse numéro neuf. Il n'y avait jamais personne à cette heure ci et surtout, il n'y avait pas Jongin. Il utilisait toujours ce moment pour déjeuner, car il n'était pas du matin et par conséquent il n'avait jamais le temps de manger, et manger était interdit dans la supérette.

Il sortit une des barres de céréales qu'il cachait sous sa caisse. Si Jongin le voyait manger, sa paie risquerait probablement une diminution. Il ouvrit l'emballage de sa barre et prit une bouchée. Il ferma ses yeux et prit le temps de savourer son petit déjeuner qui lui semblait divin, bien que ce ne soit qu'une barre de céréales. Il se relaxa dans sa chaise tout en écoutant la symphonie croustillante que son petit déjeuner jouait.

Pendant ce temps-là, Baekhyun errait dans les allées de la supérette avec son casque sur les oreilles. Il marchait d'un pas tranquille en fredonnant une chanson. Ses pas le guidèrent vers la caisse du garçon aux boucles d'or et il l'observa quelques moments, un petit sourire se formant sur ses lèvres. Après quelques instants, il enleva son casque puis décida de briser le silence et saluer le caissier.

"Chanyeol?" demanda-t-il d'une voix douce.

Ce dernier ouvrit les yeux et se les frotta. Ses yeux s'écarquillèrent quand il réalisa que Baekhyun—le garçon dont il était complètement fou—était en face de lui, avec un sourire sur les lèvres. Chanyeol avait l'impression que ce sourire allait se transformer en fou rire.

"Euh... Sa... Salut..." bégaya-t-il. Il se frappa le front mentalement en pensant à comment il devait avoir l'air stupide. Quant à Baekhyun, son sourire devint plus large, et Chanyeol se sentit inconfortable.

"Fais gaffe," dit Baekhyun en montrant la barre de céréales du doigt. "Jongin n'aime pas qu'on mange dans le magasin."

Chanyeol se sentait plus léger à l'intérieur, sachant que Baekhyun était de son côté, plus ou moins.

"Oh, oui, je sais," répondit Chanyeol d'une voix timide.

Baekhyun lui sourit et Chanyeol sentit son coeur s'arrêter pour quelques secondes. Son sourire était l'une des plus belles choses que Chanyeol n'ait jamais vues : ses dents étaient telles une rangée de perles et leur contraste avec le rose de ses lèvres était tout simplement éblouissant.

Chanyeol commença à paniquer quand il vit que le jeune homme s'apprêtait à partir et l'attrapa par le poignet par réflexe, mais le lâcha aussitôt que leur regards se croisèrent.

"Attends..." demanda-t-il en se grattant la tête, essayant de faire comme si ce qui venait de se passer n'était jamais arrivé.

"Qu'est-ce qu'il y a?" demanda Baekhyun gentiment.

Chanyeol se rendit compte qu'il ne savait pas quoi dire, alors il dit la première chose qui lui passa par la tête. Et vraiment, ce n'était rien.

"Rien," répondit-il en baissant la tête, s'enfonçant dans sa honte et son insécurité.

Quand il leva les yeux, Baekhyun était déjà parti.


***


Chanyeol soupirait lourdement et rangeait ses affaires. Sa journée était finie, et il en était bien content. Cette journée avait été horrible. Probablement la journée la plus horrible de sa vie.

Plus horrible que le jour de sa rentrée au collège. Il était tellement nerveux qu'il avait renversé la briquette de jus que leur le professeur avait distribué sur son pantalon. C'était extrêmement embrassant car tout le monde pensait qu'il n'avait pas pu se retenir avant d'aller aux toilettes.

Cette journée était plus horrible que le jour où la fille qu'il aimait était venue le voir pour lui dire qu'elle l'aimait. Chanyeol, tout content, s'était jeté sur elle pour l'embrasser, bien qu'il n'avait aucune technique. La fille l'avait giflé et lui avait crié dessus en lui disant que c'était un gage et qu'elle ne tomberait jamais amoureuse d'un garçon avec de si grandes oreilles. Il avait passé toute la récréation à pleurer dans un coin et la nouvelle avait fait le tour de l'école très rapidement.

Depuis ce jour-ci, Chanyeol avait arrêté d'aimer les filles.

Baekhyun—le garçon le plus parfait qu'il n'ait jamais rencontré—lui avait parlé et lui, qu'est-ce qu'il faisait? Il balbutiait des mots dénués de sens et passait pour un parfait idiot. 'Bravo', se félicita-t-il ironiquement. 'Tu es très intelligent, Chanyeol'.

Il soupira encore une fois et prit ses affaires avant de sortir de la supérette. Il fit la moue quand il vit la pluie s'abattre violemment sur la ville. Il secoua sa tête en se disant que c'était vraiment la pire journée de sa vie.

Il commença à marcher sous la pluie battante, la tête basse. Quelques minutes plus tard, il était déjà complètement trempé et il grelottait. Il plaqua ses cheveux dégoulinants en arrière de façon à ce qu'ils ne tombent pas dans ses yeux. Il releva la tête et regarda autour de lui. La ville était grise, morose. Un peu comme lui. Il baissa la tête encore une fois et continua de marcher en essayant de penser à autre chose que sa misérable conversation avec Baekhyun.

Le son d'un klaxon et d'un 'Chanyeol! 'le fit sortir de ses pensées. Il fronça les sourcils et s'arrêta de marcher. Cette voix lui était familière. Il tourna la tête lentement et vit une petite voiture rouge s'arrêter juste à côté de lui, puis il un grand sourire et des yeux en croissants de lune. Son coeur fit un bond.

"Monte," demanda gentiment Baekhyun.

Chanyeol n'attendit pas une seconde et fit ce qu'on lui avait demandé. Il s'assit dans le siège passager à coté de Baekhyun et laissa un soupir s'échapper de ses lèvres quand il réussit à caser ses longues jambes dans l'étroite voiture.

"Merci beaucoup," dit-il en inclinant sa tête.

"Il n'y a pas de quoi," répondit Baekhyun en tapotant son épaule.

Chanyeol ne put pas retenir le sourire qui fleurissait déjà sur ses lèvres. Peut-être que Baekhyun ne l'avait pas pris pour un parfait idiot. Peut-être qu'il voulait tout simplement sympathiser avec lui.

Ou peut-être qu'il avait pitié de lui.

Son sourire se dissipa immédiatement et il passa sa main dans ses boucles trempées nerveusement .

Et si Baekhyun avait pitié de lui? Et si Baekhyun le trouvait bizarre? Et si Baekhyun et Jongin parlaient de lui dans son dos? Et si—

"Chanyeol?"

Chanyeol tourna la tête et le regarda avec des yeux légèrement effrayés. Baekhyun le regarda également et cligna des yeux deux fois avant de lui sourire.

"Où est-ce que tu habites?"

Chanyeol resta là, sans parler pendant quelques secondes. Il finit par reprendre ses esprits et lui dit son adresse, lui souriant timidement.


***


Aussitôt qu'il ferma la porte de son appartement, Chanyeol se mit à sauter partout, souriant tellement fort qu'il du s'arrêter à cause de ses crampes aux joues. Il mit de la musique et dansa, se fichant complètement du fait qu'il devait avoir horriblement stupide. I fut obligé de se calmer quand il entendit ses voisins du dessous crier quelque chose qui ressemblait à un 'arrêtez la putain de musique, on fait la sieste'.

Il soupira et s'effondra sur son lit. Il avait eu son numéro, son adresse et l'avait également invité à pique-niquer.

Il attrapa son téléphone portable, chercha dans ses contacts puis appela son ex-collocataire. Il gesticulait dans son lit, attendant que quelqu'un décroche.

Au bout de trois sonneries, il entendit la voix de son ami.

"Chanye—"

"Kris!" le coupa-t-il.

"Kris, Kris, oh mon Dieu! Tu ne devineras jamais ce qu'il vient de m'arriver"

"Non, mais je pense que tu vas me le di—"

"Oh mon Dieu!" le coupa-t-il encore.

"Kris, Kris, ma vie est complète!"

"Ah... Ah bon?" demanda le plus vieux d'une voix paresseuse.

"Alors, tu vois, je rentrais du boulot et pleuvait super fort. Un truc de fou! J'étais totalement trempé et tout, et une là j'entends une voiture klaxonner et quelqu'un crier mon prénom. Et c'était lui!

"Il était tout souriant et trop beau, comme d'habitude. Il m'a dit de monter et j'étais genre 'oh mon Dieu...' Alors je suis monté dans sa voiture qui était super petite, mais mignonne. Tout comme lui. Alors il m'a ramené à la maison et on a papoté et tout...

"Quand on est arrivés, je lui ai dit qu'il fallait que je lui rende la pareille... Devine qui va pique-niquer avec le responsable du rayon fruits et légumes?"

À ce moment-là Chanyeol poussait des cris étranges qui ressemblaient beaucoup à des cris de fan hystérique sauf que c'était étrange car sa voix était relativement grave.

"Ah... tu vas niquer avec lui?"

Chanyeol s'arrêta de glousser et devint écarlate.

"N-Non, j'ai dit qu'on allait pique-niquer, Kris."

Il entendit le rire moqueur de son ami au bout de la ligne et fit la moue.

"Yah... C'est pas drôle..."

"C'est bon... Tu sais que je blague, Chanyeol," répondit-il.

Chanyeol voyait bien le sourire narquois que Kris devait avoir sur son visage. Il l'aurait bien giflé mais étant donné que son ex-collocataire était en Chine, il se contenta de lui raccrocher au nez.

Il s'allongea sur le dos et regarda le plafond.

En fin de compte, cette journée n'avait pas été si horrible.


***


Chanyeol était assis à sa caisse. Il regardait autour de lui et fronça les sourcils quand il réalisa que tous les carreaux de la supérette étaient blancs. Il l'avait remarqué avant—il fallait être aveugle pour ne pas voir une telle chose—mais c'était la première fois qu'il s'en rendait vraiment compte. 'Le blanc est une couleur fade, ennuyeuse,' se dit-il. Si jamais il avait été propriétaire de GuleumMarket, il aurait fait mettre des carreaux d'une autre couleur. Quelque chose de plus vif, plus original. Quelque chose qui reflétait sa personnalité.

Il détacha son regard des carreaux pour ensuite le reposer sur le responsable du rayon fruits et légumes, qui avait toujours son grand sourire et ses yeux en croissants de lune. Chanyeol avait presque envie de le frapper, tellement il était parfait. Il passa sa main dans ses cheveux qui étaient maintenant bruns et courts (il n'avait pas pu attendre de recevoir sa paie, un pique-nique avec Baekhyun passait avant tout) et continua de regarder le jeune homme. Il était tellement concentré sur lui qu'il n'avait pas remarqué le garçon qui attendait en face de lui, prêt à payer ses articles.

"Excusez-moi?" demanda-t-il.

Chanyeol se retourna rapidement et ses yeux s'élargirent un peu.

"Oh... Je... Je suis désolé..." bafouilla-t-il.

Le garçon ne répondit pas mais lui offrit un sourire malicieux qui fit Chanyeol paniquer légèrement.

Il fronça ses sourcils lentement et se dit qu'il ne devait pas se laisser intimider par un garçon qui avait une frange trop longue et qui sirotait du bubble tea dans un magasin où la nourriture et les boissons étaient interdites.

Il commença à scanner ses articles, en essayant d'ignorer le regard perçant et le stupide sourire du garçon.

"Dites-lui," dit le garçon.

Chanyeol le regarda en haussant les sourcils, il n'avait pas vraiment compris ce qu'il voulait dire.

"Dites-lui," répéta-t-il, son sourire s'élargissant.

Alors, Chanyeol comprit et une roseur s'installa sur ses joues.

Il secoua la tête timidement et le garçon laissa un rire silencieux s'échapper de ses lèvres puis il paya.

"Faites attention, on est en train de vous le voler," prévint-il avant de partir.

Chanyeol cligna des yeux puis tourna la tête. Il vit Jongin et Baekhyun papoter ensemble et il soupira, ne sentant pas les papillons habituels qu'il avait dans son estomac quand il regardait le garçon aux cheveux chocolat.

Il les regarda, les sourcils froncés, le visage déformé par la jalousie.

Quand Jongin se rapprocha de Baekhyun pour lui glisser un mot dans l'oreille, Chanyeol ne put plus contenir son dépit. Il sentit une vague de courage l'envahir et se leva, marchant vers les deux jeunes hommes. Il prit Jongin par l'épaule et essaya de ne pas regarder le Baekhyun confus qu'il laissait derrière lui.

"Un problème, Chanyeol?" demanda le manager aux cheveux ébène.

"Euh... Oui..." il répondit timidement, sentant sa vague de courage se volatiliser.

Jongin le regardait avec un regard questionnant, la tête penchée sur le côté et les sourcils haussés.

Chanyeol le regardait dans les yeux et se sentait de plus en plus petit. Alors il dit la première chose qui lui passa par la tête, et les choses qui passent par sa tête ne sont souvent des choses qui ne servent à rien.

"Mon problème c'est... C'est... C'est les carreaux, vous voyez," déclara-t-il d'une voix hésitante.

"Les carreaux?" questionna Jongin, clignant des yeux.

"Oui, les carreaux," répondit Chanyeol en hochant de la tête avec hésitation avant de se lancer dans un long discours. "Regardez, ils sont tous blancs! Ne trouvez-vous pas que le blanc est une couleur triste, monotone? Le blanc n'est même pas une couleur, c'est une non-couleur! Pourquoi est-ce que tous les carreaux sont blancs? Moi, ça m'attriste de voir tellement de non-couleur tous les jours. Je pense que vous devriez changer les carreaux et en mettre de couleur."

Jongin était maintenant extrêmement confus, il ne s'attendait pas du tout à un speech sur la couleur blanche, qui selon Chanyeol était une non-couleur.

"Oh... Je vois... Je suis désolé Chanyeol, mais je crains que nous n'ayons pas assez d'argent pour refaire les carreaux de la supérette," dit le manager après quelques instants de réflexion. "De quelle couleur voudrais-tu qu'ils soient?"

Jongin sentait qu'il allait regretter sa question.

"Bleu turquoise," annonça Chanyeol sans hésitation. Il se sentait étrangement confident bien qu'il savait que Jongin devait le prendre pour un fou. "Bleu, car c'est la couleur du ciel et de l'eau, de la liberté et de la féerie! Le bleu c'est l'écho de la vie et l'essence du rêve, le bleu c'est—"

"J'ai compris," l'interrompit Jongin. "Chanyeol, on n'a pas de sous, un point c'est tout."

Et sur ce, il s'en alla.

À ce moment-là, Chanyeol aurait dû se sentir relativement embarrassé, mais il ne pouvait pas cacher l'immense sourire qui décorait son visage.

Jongin était parti, et il avait totalement oublié Baekhyun et ce dernier regardait en direction de Chanyeol, un grand sourire aux lèvres.


***


De : Byun Baekhyun

À : Chanyeol (:


Des carreaux bleu turquoise? Hahaha


Chanyeol attrapa son téléphone quand il l'entendit vibrer et son coeur fit un bond quand il vit de qui était le message qu‘il venait de recevoir. Il l'ouvrit et grimaça un peu quand il lut son contenu.


De : Park Chanyeol

À : Baekhyunnie <333


Ah... Tu m'as entendu? ^^;


De : Byun Baekhyun

À : Chanyeol (:


Oui, tu étais vraiment passionné dans ton discours sur les couleurs. J'ai bien aimé! (^o^)/


De : Park Chanyeol

À : Baekhyunnie <333


Vraiment? Ah, merci, ça fait plaisir! J'étais inspiré xD


De : Byun Baekhyun

À : Chanyeol (:


Oui vraiment. Je ramène une couverture bleu turquoise pour notre pique-nique? :)


De : Park Chanyeol

À : Baekhyunnie <333


Si tu veux. J'ai hâte, ça va être vraiment sympa!


De : Byun Baekhyun

À : Chanyeol (:


Haha, moi aussi. Bon, je vais manger. À demain Chanyeol (~^o^)~


De : Park Chanyeol

À : Baekhyunnie <333


Bon appétit, à demain!


Chanyeol faillit mettre un coeur à la fin de son message, mais il se dit que non, pas encore. Il éteignit son téléphone et le posa sur sa table de chevet.

Le lendemain allait être une journée fabuleuse.


***


Chanyeol était enroulé dans sa couette. Il avait rêvé de son pique-nique avec Baekhyun toute la nuit et tout était parfait.

Un rayon de soleil vint lui chatouiller le nez et il ouvrit les yeux lentement. Un sourire prit immédiatement place sur son visage, car ce jour était celui qu'il avait attendu toute la semaine : le jour où il allait pique-niquer avec le garçon dont il n'arrêtait pas de rêver.

Il sauta de son lit et trottina vers la salle de bain de son appartement. Il prit une douche et s'assura qu'il était propre partout, il s'était même lavé les cheveux deux fois. Il sortit de sa salle de bain avec une serviette enroulée autour de ses hanches et marcha vers son armoire. 'Pas d'uniforme aujourd'hui,' se dit-il, un grand sourire sur son visage.

Après avoir passé plus d'une demi-heure à essayer des habits et défiler devant son miroir, Chanyeol opta pour un jean noir et une chemise bleu clair. C'était simple mais rafraîchissant et élégant.

Quand il fut fin prêt, il débrancha son téléphone portable et envoya rapidement un message à Baekhyun pour lui dire qu'il partait de chez lui. Quelques minutes plus tard, son téléphone vibra et il lut la réponse de Baekhyun disant qu'il partait aussi de chez lui et qu'il amenait une couverture bleu ciel car il n'avait que ça. Chanyeol rit doucement et prit son sac avant de sortir de chez lui.

Le temps était vraiment beau ce jour-ci. Il faisait soleil sans pour autant faire trop chaud. Chanyeol se dit que pour une fois, sa malchance habituelle l'avait épargné.

Il était vraiment content, tellement content qu'il souriait à tous les gens qui passaient à côté de lui—et les rues de Séoul sont toujours bondées le samedi.

Il arriva rapidement au parc dans lequel ils s'étaient donné rendez-vous étant donné qu'il habitait dans les environs.

Quelques minutes plus tard, il vit arriver le responsable du rayon fruits et légumes arriver avec toujours le même sourire rayonnant qui décorait son visage.

Chanyeol s'approcha de lui et lui fit timidement la bise. Il découvrit que Baekhyun avait une agréable odeur florale, pas très virile, mais qui lui allait parfaitement.

"Salut," lui dit-il.

"Hey," répondit Baekhyun.

"Je connais un endroit super sympa où on peut pique-niquer, tu me suis?"

Baekhyun hocha la tête et ils entrèrent dans le parc. Chanyeol était maintenant bien plus que content car tout se déroulait à merveille et sa timidité habituelle ne semblait pas être au rendez-vous. Il guida Baekhyun à travers le parc et le regardait de temps à autre. Il regardait autour de lui comme un enfant émerveiller et Chanyeol devina qu'il n'était jamais venu dans ce parc.

"Ferme les yeux," lui demanda Chanyeol d'une voix confidente.

Baekhyun rigola doucement et ferma les yeux.

"C'est bon," annonça-t-il.

Chanyeol lui prit la main et l'emmena dans l'endroit spécial qu'il avait repéré pour leur pique-nique.

"Tu peux regarder," annonça Chanyeol.

Baekhyun ouvrit ses yeux lentement et ils s'écarquillèrent quand il vit l'endroit où le caissier l'avait amené.

C'était un petit coin isolé et l'herbe était très verte et bien taillée mais la plus belle chose c'était le cerisier qui était enraciné dans le sol. Il était majestueux ses branches étaient entièrement couvertes de délicates fleurs roses.

"C'est..." dit-il, comme à bout de souffle. "Sublime," il reprit. "Je suis sans mots."

Il fit un sourire radieux à Chanyeol et maintenant c'était lui, qui était sans mots.

Baekhyun alla en dessous du cerisier et leva sa tête, regardant le ciel de fleurs rose clair qui était au-dessus de lui. Il était tellement occupé à l'admirer qu'il ne s'était pas rendu compte que Chanyeol l'avait rejoint.

"Baekhyun..." demanda-t-il d'une voix calme. Il se racla la gorge et sourit légèrement quand leurs regards se rencontrèrent. "Tu es tellement plus sublime que ce cerisier."

Les yeux de Baekhyun s'agrandirent légàrement et il regarda Chanyeol pendant quelques moments. Il savait que Chanyeol l'aimait—tout le monde le savait—mais il ne s'attendait pas à ce qu'il lui dise, et surtout pas de cette manière.

Une fleur se détacha de l'arbre et Chanyeol l'attrapa puis la coinça derrière l'oreille d'un Baekhyun légerement abasourdi.

"Baekhyun," commença-t-il. Il savait qu'il devait faire sa confession vers la fin du pique-nique, mais il se sentait confiant et ça n'arrivait pas souvent. "Il faut que je te—Mm!"

Chanyeol écarquilla ses yeux quand il fut coupé par quelque chose d'humide et doux sur ses lèvres—les lèvres de Baekhyun.

Il cligna des yeux quelques fois pour être sûr qu'il ne rêvait pas et bougea ses lèvres lentement quand il décida que tout ceci était bien réel. Il sentit Baekhyun sourire et ne put pas s'empêcher de sourire lui aussi.

Au bout d'un moment, ils brisèrent le doux baiser et se sourirent.

"Baekhyun, je—"

"Chut," le coupa-t-il en plaçant un doigt sur les lèvres du plus grand. "Je sais, moi aussi."

Baekhyun attrapa Chanyeol par le cou et le tira vers lui, posant ses lèvres sur celles de l'autre une deuxième fois.

Et ils restèrent en dessous du cerisier, chacun perdu dans les lèvres de l'autre, s'embrassant amoureusement.