Bien ou Mal ?

par Nyno-Cream

Bordel ... Pas ce soir.

 

Il commençait à avancez vers moi, je ne voulais pas lui adresser la parole, ni même un regard, alors c'est sans réfléchir que j'ai fini mon verre cul sec et attraper Chen par le bras pour aller danser.

Il n'avait pas réagit et m'avait suivis, finalement Chen arrivait a vite reprendre le dessus et je commençais a le suivre vers deux jeune filles.

<< Je suis Chen et lui Suho, ca vous dirais de danser avec nous ? >>

Bien évidemment elles acceptèrent, comment refusez quelques choses a Chen de toute façons ? Même moi je n’avais jamais réussi alors qu’on se connaissait depuis des années, il suffisait qu'il vous fasse un sourire et vous étiez incapable de refusez, c'était comme refusez quelques choses a un enfant, tout les autres membres du groupe étaient d'ailleurs dans la même situation que moi, Chen arrivait a tous nous embobiner, quel sale gamin !

Alors que mes hanches commençait a se frotter a celle de l'une des filles, mes mains vinrent se placer sur ces hanches, je n'avais jamais été aussi proche d'un autre corps, a par celui de Lay, mais j'étais bien trop énerver et bourrer pour me rendre compte de mes gestes.

Mes lèvres commencèrent à se poser dans son cou, puis elle commença à se libérer de mon emprise doucement, me remerciant pour la danse et les doux baisers. Je la remerciais a mon tour et cherchais du regard Chen qui visiblement était retourné parler avec Kyungsoo, toujours prés des boissons, je me dirigeais alors vers eux, les entendant murmurer mais s'arrêtant a ma vue. J'attrapais un nouveau verre, puis un second. Kai arriva vers moi ensuite et m'arracha le 3 ème des mains, me disant que j'avais assez bus comme ca.

<< Ecoute mon petit Kai... commençais-je un doigt sur ses lèvres.

- Laisse-moi m'amuser, okay ? Rend moi ca maintenant, bien, bon garçons. >> Dis-je alors qu'il me rendait mon verre et que je tapotais le haut de son crâne.

Je bus une fois de plus cul sec, puis je me resservis un verre.

<< Arrête Suho, me demande alors Chen.

-Tu m'as demandé de venir, je suis la ! Faisons un câlin et buvons en cœur, lui répondis-je en commençant à rire.

-Il est complètement bourrer, lâcha Kyungsoo derrière Chen. >>

Je le regardais puis lui souris, m'avançant vers lui lentement pour aller attraper son bras et l'emmener jusqu'a la piste de danse.

<< Quel enfant, lança Kyunsoo aux autres avant de me suivre pour danser.

-Je vais t'épuiser ! Me lança alors Kai qui venait de nous rejoindre.

-C'est impossible, lui répondis-je un sourire idiot aux lèvres. >>

C'était partie, les secondes puis les minutes passèrent, une heure arriva bien vite, la seconde aussi, Kyungsoo semblait avoir de plus en plus de mal a danser en compagnie de moi et Kai et fini alors par aller s'asseoir.

Kai le regarda, lui souriant avant de tourner la tète vers moi semblant croiser le regard de quelqu'un d'autre avant de s'approcher de moi de plus en plus, de coller nos corps l'un contre l'autre et me murmurer a l'oreille sensuellement : << Je peux te dire qu'en ce moment même quelqu'un te dévoreeeeeeeee des yeux ... Laisse moi faire. >>

Etais-je trop bourrer pour réagir, surement, je laissais donc Kai jouer totalement avec mon corps, ca aurait excité n'importe qu'elle fille de le voir se coller a elle ainsi, passant ses mains sur leurs fesses ... mais moi ca ne me faisait réellement rien, et tant mieux, vue les choses étranges que j'avais éprouvé fasse a Lay, c'était rassurant de savoir que ce n'était pas avec tout le monde et que je me m'excitais pas contre n'importe qui, dont les travelos ! Kai commença doucement à lécher la peau de mon cou, essayant de faire remuer mon bassin contre l'une de ses cuisses, il y arriva facilement étant donner que ses mains se trouvait juste en dessous de mes fesses, ca devenait de plus en plus cru et c'est finalement en posant un dernier baiser sur mon cou qu'il se dégagea de moi et alla rejoindre les autres. Quand a moi je restais planter la comme un idiot, puis des bras m'enlacèrent alors, son souffle sur mon cou était chaud, sensuel, je ressentais a nouveau de l’excitation ...

<< Lay, murmurais-je sans me retourner.

-Ton pote fais vraiment des choses bizarre avec son corps je trouve, commença-t-il a rire alors que je me retournais vers lui, posant un index sur ses lèvres et secouant ma tête en signe de négation.

-Mon pote ne fais pas des choses bizarre c'est juste que ... admet le, je suis super sexy, lui répondis-je un grand sourire aux lèvres.

-Tu es surtout bourrer Suho, répondit-il froidement alors que je voyais bien ses yeux qui passait sur mon corps au millimètre prés. >>

En réalité la tenue que m'avait apporté Chen était composer d'un slim noir en cuire, les poches de derrière étant grise en une matière de jogging, faisant ressortir tout ce qu'il fallait, le slim me semblait tellement serrer que j'avais l'impression qu'il allait craquer a chacun de mes mouvement, pour le haut c'était un t-shirt blanc a grand col V, simple mais encore fois moulant avec écrit en gros et noire : Keep Calm And Sexe With Me.

Pour le reste de simple vans léopard, un léger collier argenter et la bague de Lay.

Mais ma tenue n'était rien comparer a celle de Lay bien sur, et d'ailleurs je ne comprenais toujours pas comment je n'avais pas pu la remarquer avant, un t-shirt noir transparent avec une manche longue et une autre ... il n'en avait qu'une en réalité, il portait un long short cuire ou des larges bretelles en cuire également y était accrocher, remontant ainsi de son bassin jusqu'a ses épaules cachant au passage ces bouton de chaire qui aurait du être visible normalement vue la transparence de son t-shirt, son short en cuire était comme on pouvait s'y attendre totalement trouée, dévoilant légèrement la couleur de son boxer : rouge. Son short avait un côté arrivant au dessus de son genou et l’autre arrivant en dessous, il portait de simple basket en cuir aux contours rouge, et comme à son habitude de nombreux bijoux, dont un bracelet commençant de son poignet a son coude.

<< Viens danser, le suppliais-je de ma douce voix.

-Non Suho, je n’en est pas envie, répondit Lay.

-Arrête de mentir, tu en as envie j’en suis sûre, viens ! >>

Je le tirais dans la foule mais il ne bougeait pas, j’essayais de le faire bouger mais rien, puis la scène de Kai m’était revenue en mémoire, il n’était pas obliger de bouger, je pouvais faire ça tout seul …

Je commençais alors a me coller a lui, sa respiration s’arrêta quelques secondes, puis repartie alors que je posais ma tête dans son cou, commençant a l’embrasser du bas de sa nuque a l’arrière de son oreille, je le sentais frissonné, je rapprochais alors nos deux corps et laissa ma main glisser de ses épaules a son bassin, du moins jusqu'à ce qu’il attrape mon poignet, je tournais mon visage vers lui, il me regardais dans les yeux m’indiquant d’arrêté. Puis il me tira avec lui.

<< Chen, Kai, Kyungsoooo … >> Dis-je alors qu’on passait a côté d’eux, ils semblaient rigoler, je me faisais emmener je ne sais ou par Lay et ca les amusaient ? Quels bons amis !

<< La-Lâche moi Lay ! Demandais-je en essayant d’enlever sa main de mon poignet.

-Non ! Répondit-il froidement continuant de me tirer derrière lui.

-Mais Lay, je suis venue pour m’amuser, aller c’était pour rire, sois pas fâcher, essayais-je de me défendre.

-Si tu voyais mon état tu comprendrais que ça ne m’amuse pas, et je ne veux même pas voir ton état demain matin ! Me répondis Lay encore une fois totalement froid.

-Ton état ? Mais ta pas bu Lay … allez on y retourne c’est moi qui offre, tentais-je un grand sourire aux lèvres, il se stoppa alors et se retourna vers moi.

-Ce n’est pas de ça que je parle ! ( Lay ne le devine pas mais l’entre-jambe de Lay a … gonflé.) Mais si tu veux retourner boire vas-y, je ne t’en empêcherais pas, mais ne reviens plus jamais tourner autour de moi dans cet état, je déteste les personnes ainsi, me dit-il me regardant noire, puis il me lâcha et fit demi tour, j’hésitais entre rejoindre mes amis ou le suivre, et puis instinctivement je l’ai suivis, il s’est assis devant la maison, je me suis assis juste a ses côté.

<< M’en veux pas Lay, dis-je en faisant la moue et en posant ma tête sur son épaule avant qu’il me repousse.

-Arrête d’être aussi tactile avec moi !

-Mais Lay ! Je veux juste … commençais-je avant qu’il me coupe la parole.

-Jouer ? Me dit-il commençant à rire, mais c’était plutôt un rire exaspérer.

-Non ! Mais on peut jouer aussi si tu veux. >> Lui répondis-je alors que je faisais glisser mes doigt sur sa cuisse, je les laissais glisser sur sa peau nue, puis je remontais doucement jusqu’au lieu ‘’ interdit ‘’.

<< 1, 2 … commençais-je alors qu’il repoussait ma main, que je m’empressais de remettre au même endroit.

-3, 4 … recommençais-je.

-Arrête ! Me cria Lay.

-5, 6 … Finis-je en plongeant ma main dans l’un des trous de son short, commençant à passer ma main dans son boxer.

-LACHE MOI ! Cria Lay tout en se relevant, me faisant désormais face.

-Tu n’aime pas ça ? Demandais-je innocemment.

-Non Suho, je n’aime pas ça, me répondit-il d’un ton plus doux qu’avant.

-Tu aimes quoi alors ? Tu préfères le faire toi-même peut être ?

-Non Suho, ce n’est pas ce que tu fais que je n’aime pas, c’est les conditions dans lequel tu le fais, complètement saoule, ne sachant même pas ce que tu fais, c’est ça que je n’aime pas, me répondit-il calmement. >>

Je fixais son doux visage, ses cheveux était relever en l’air laissant apercevoir son côté légèrement rasé, il portait de jolie lentille grise qui brillait avec la lumière de la lune, ses lèvres était fermer mais ne manquaient pas de sensualité, si je n’avais pas eu un haut de cœur, j’aurais pu lui sauter dessus, malheureusement je me levais et commença à vomir derrière un buisson.

<< Quel idiot, murmura Lay derrière moi. >> Je sentis alors une main caresser délicatement mon dos, tant dis que je continuais de vomir, ma tête commençant à tourner.

Je fini par relever la tête et je sentis un mouchoir se poser autour de ma bouche.

<< Nettoie ça avant de te retourner vers moi, me dis Lay d’un ton presque protecteur.

J’attrapais donc le mouchoir, commençais à frotter mon menton puis mes lèvres, l’odeur était horrible, les parents de la fille auraient un joli cadeau derrière les buissons en tout cas.

Je me retournais enfin vers Lay qui semblait me regarder inquiet.

<< Adorable ! Dis-je un sourire aux lèvres.

-Quoi ? Me demanda-t-il il sourcil relever.

-C’est ce que tu es, adorable, tu fais juste comme ci tu étais le contraire, répondis-je toujours un sourire coller a mes lèvres.

-Je ne fais pas ‘’ comme ci ‘’, je suis ainsi avec les personnes que j’apprécie Suho, c’est tout, me dit-il un sourire commençant a se dessiner sur ses lèvres également.

-Je ferais mieux de rentrer, me dis Lay en commençant à faire demi tour, je m’empressais vers lui et passais mes bras sur son ventre, les croisant, essayant de le serrer contre moi.

<< Merci … Lay, lui murmurais-je a l’oreille alors qu’il passait l’une de ses mains sur les miennes, les séparant alors.

-Tu ferais mieux de rentrer aussi.

-Je crois que j’en suis incapable, dis-je tout en commençant à rire. >>

Lay se retourna alors vers moi.

<< Tu ma déjà porté non ? me demanda-t-il alors.

-Oui je crois … répondis-je pas vraiment sûre de moi.

-A mon tour alors, me répondit-il un sourire aux lèvres. >>

Il passa un bras derrière mes genoux et son autre bras autour de ma taille et me porta alors dans ses bras.

<< Laisse moi descendre Lay ! Commençais-je à m’énerver alors qu’il souriait comme un idiot.

-Laisse princesse, me dit-il en riant.

-Je suis peut être complètement bourré mais je sais très bien ce qu’est une princesse alors … lâche moi ! Essayais-je en me débattant alors qu’il resserrait sa prise sur moi. >>

J’arrêtais alors, posant ma tête sur son épaule, commençant lentement a m’endormir.

<< Qu’est ce que je vais faire de toi ? Murmura Lay alors que mes yeux se fermèrent définitivement. >>

 

 

P.O.V extérieur.

 

<< Il est passé ou Suho ? Si je le ramène pas a ses parents je vais … je vais … je ne veux même pas y penser, commença Chen.

-Il est partie avec le gars qu’on a vue souvent avec lui cette semaine, tant fais pas ça va aller, le rassura Kyungsoo.

-Je n’en suis pas si sure les gars, vue comment ce mec le dévorait du regard, j’aurais peur a ta place Chen, répondis Kai en rigolant, Chen fronça les sourcils.

-Kai ? Demanda Chen.

-Oui ? Lui répondit-il.

-Va faire mumuse plus loin et laisse les grandes personnes discuter, merci, lui lança Chen en se retournant vers Kyungsoo.

-Ne t’en fais pas je te dis, Suho est un grand garçon, on ferait mieux de ramener Kai, c’est le plus urgent, lui dis Kyungsoo avant de se retourner vers Kai qui commençais a tourner en rond sur lui-même.

-Regarde-moi Kyungsoo ! Je voooooooole, dis Kai tout en éclatant de rire.

-Tu as raisons, lui répondis Chen en attrapant l’un des bras de Kai pendant que Kyungsoo attrapait l’autre.

-Décidemment l’alcool, ce n’est pas fait pour les enfants, lança Kyungsoo a Chen tout en fixant Kai qui affichait un grand sourire. >>

 

 

P.O.V Suho.

 

J’ouvris les yeux doucement, bercer par la lumière du jour, était-il tôt ou tard ? Je ne savais pas, ce qui me tracassais plutôt c’était que je n’étais pas dans mon lit, ni celui de Chen, ce qui voulait dire que la soirée a surement très mal tournée …

Je me relevais essayant de rassembler mes affaires en faisant le moins de bruit possible quand j’entendis un : << Hum-Hum. >> Je relevais la tête et apercevait Lay adosser à l’entrebâillement de la porte.

<< Ca va devenir une habitude de dormir l’un chez l’autre si on continue comme ça, me dit Lay, ça sonnais comme un << Bonjour, j’ai passé une nuit horrible a cause de toi, tu vas me le payer. >>

-Désolé, dis-je seulement en commençant à me relever alors que je voyais Lay baisser le regard à terre.

-Tu ferais mieux de t’habiller, me lança-t-il alors que je baissais mon regard sur mon corps totalement … nue. Mes joues s’empourprèrent et je commençais à chercher rapidement mon boxer.

-Je crois que ce que tu cherches est sur le lit, me lança Lay sans pour autant arrêtez de fixer le sol, je sautais presque sur le lit et attrapais rapidement mon boxer, l’enfilais puis repartait a la rechercher de mon jeans.

-Quand tu auras fini, rejoins-moi à la cuisine, me lança Lay tout en se retournant et en fermant la porte de la chambre derrière lui. >>

J’étais donc de nouveau chez lui, j’enfilais rapidement mes vêtements de la veille et sortis de la chambre, me dirigeant vers la cuisine ou se trouvait Lay, entrain de cuisiner quelques choses a manger surement, je le fixais de longue minute, comparer a d’habitude son jeans n’était pas trouée, mais il était jaune et des rayures noire se croisaient de long en large, un long t-shirt blanc a manche 3/4 lui arrivais en dessous des fesses, ou l’on pouvait voir des bretelles tombant le long de ses deux cuisses a carreau noir et blanc, et bien sur ses gros bracelet à pique et ses multiples colliers et bagues, ca ne changeais jamais ça.

Il se retourna alors, me fixant, je ne savais pas comment je devais réagir, oui j’étais bourrer hier soir mais je me souvenais de tout, tout ce que j’avais tenté de faire a Lay … je m’en souvenais, malheureusement d’ailleurs, ça m’aurait arranger d’oublier.

<< Bien dormis ? me demanda-t-il en posant de nombreuses choses à manger sur la table.

-Oui, plutôt bien … Lui dis-je en baissant timidement la tête.

-En tout cas ta pas mal crié, impossible de fermer l’œil de la nuit, me lança-t-il avec un regard noir, il semblait épuiser c’est vrai, pourquoi avais-je crié ?

-Je me souviens pas avoir crié … lui dis-je inquiet de la raison pour laquelle j’avais crié.

-Moi si ! Et y avais pas que des cris, des gémissements aussi, c’était insupportable ! Continua-t-il me fixant toujours dans les yeux.

-Je … pardon ? J’étais choquer parce qu’il racontait. >>

Il commença alors à sourire puis éclata de rire.

<< Si tu voyais ta tête ?! Je te fais marcher idiot ! Dit-il en continuant de rire alors que j’étais de plus en plus gêner.

-Tu as pourtant l’air de ne pas avoir dormit cette nuit …

-Je suis resté a te surveiller toute la nuit comme tu étais malade, mais tu as dormis comme un vrai petit bébé … ah non pardon, comme une vraie princesse, me dit-il en me lançant un regard plein de malice.

-M’appelle pas comme ça Lay ! Le prof avait raison … dis-je tout en commençant à bouder.

-De quoi ? Hein ? Me lança-t-il presque effrayer par ma phrase, essayant pourtant de faire le fière.

-Tu es une très mauvaise fréquentation, lui dis-je en lui tirant la langue et croisant mes bras.

-Je crois que tu es encore saoule Suho, ce n’est pas ton genre de réagir ainsi, me dit-il en s’approchant de moi et en posant sa main sur mon front.

-Ca va devenir une habitude si tu fais ça a chaque fois Lay, dis-je en essayant de lui sourire et de dégager ça main. >>

Lay me regarda, puis me sourit.

<< Dit Lay …

-Oui ?

-Ce que j’ai fais hier c’était … il me coupa alors la parole.

-Tu n’étais pas toi-même, je le sais, ne t’en fais pas.

-Non ce n’est pas ça Lay, je pense que je voulais faire ces choses, je m’y suis juste mal prit, je voulais … m’excusez. >>

Lay ouvrit la bouche puis la referma, avais-je dis quelques choses de mal ? … Oui j’avais dis quelques de mal et sans m’en rendre compte, faire ces choses avec Lay ? Je ne les voulaient pas … enfin pas vraiment, j’étais perdue dans ce que je voulais.

Je secouais alors mes mains devant Lay essayant de le faire réagir.

<< Je … euh … Suho … Rentre chez toi s’il-te-plait, me dis Lay d’un ton calme mais totalement froid, il ne me regardait pas dans les yeux, son regard était perdue dans le vide.

-Mais Lay !

-SUHO ! Sors de chez moi ! Me cria-t-il, je sursautais, son visage venait de se tourner vers le mien, son regard était menaçant.

-Non Lay ! Je ne partirais pas ! Il faut qu’on parle, lui répondis-je calmement.

-Tu ne veux pas partir ? Très bien ! C’est moi qui pars ! >>

Il attrapa ca veste et sortit en trombe de chez lui, je courais après lui bien évidemment, je devais le résonner, comprendre pourquoi il s’énervait autant, j’attrapais alors son bras, il me repoussa, je l’attrapais de nouveau, il me repoussa de nouveau, je tentais une dernière fois, il se retourna alors vers moi, me fusillant du regard.

<< Suho je t’ai dis de me lâcher !

-Lay ! Écoute-moi …

-Pourquoi je t’écouterais ? Pour quel raison devrais-je écouter tes conneries ? Dis le moi ?

-Tout ce que j’ai dis est vrai !

-Tu me prends pour un idiot ? Je ne suis pas ton jouet Suho, alors maintenant tu me lâche ! >> Il se dégagea de mon emprise, je l’attrapais de nouveau.

<< Suho me force pas à te frapper, me dit-il en contenant ça rage.

-Vas-y, frappe moi, tu attends que ça !

-Suho ! Cria-t-il en serrant son poing.

-Frappe moi je t’ai dit ! >>

Son poing heurta de plein fouet mon visage, faisant saigner ma lèvre.

<< Recommence ! Lui criais-je alors que son poing se serrait de nouveau. >>

A nouveau il heurta mon visage, ouvrant mon arcade sourcilière.

<< Tu appelles ça frappé ? Lui demandais-je. >>

Lay serra une nouvel fois son poing, essayant de se contenir mais il partie de nouveau vers mon visage.

<< Ca te soulage hein ? Continue ! Lui criais-je alors que la pluie commençait à tomber. >>

Son poing son dirigea cette fois ci vers mon ventre, me faisant me tordre de douleur.

<< Continue ! Dis-je alors que mes larmes commençaient à couler le long de mes joues. >>

De nouveau son poing partie, je m’effondrais a terre cette fois ci.

<< Tue moi ! Vas-y ! Si tu me détestes autant ! Tue-moi ! >>

Lay ne fit rien, il me fixa alors que je lui criais de me tuer, toute sa rage avait l’air d’être passé. Il s’approcha alors de moi en murmurant un : << Qu’est ce que j’ai fais ? >>

Il m’attrapa alors, m’aidant à me relever, et m’aida à marcher jusqu'à chez lui, il m’emmena directement dans la salle de bain, me plaça sous la douche et alluma l’eau.

<< Tu es calmé ? Lui demandais-je alors que mon œil gonflait.

-Tu n’aurais pas du Suho … Je n’aurais jamais du réagir comme ça je …

- Déshabille-moi.

-Pardon ?! Il me regarda avec des yeux ronds, choquer par ma phrase.

-Je ne peux pas le faire et mes vêtements me colle a la peau, c’est désagréable d’être habiller sous l’eau.

-Hmm… >>

Il acquiesça et entreprit d’enlever mon hauts, mon ventre devait être marquer car il passa doucement ses doigts dessus, sa tête se rapprocha et ses lèvres se posèrent dessus un long moment, puis il releva la tête vers moi, regarda mon bras éraflé, commença a l’embrasser également, puis il commença a déboutonné mon pantalon, le baissant lentement le long de mes jambes, je levais un pied, puis l’autre, il me contempla a la recherche de blessures, mon genou saignais, il l’embrassa a son tour, doucement, tendrement, pour releva la tête vers moi, prenant le soin de me laisser mon caleçons, il regarda mon visage, me faisant légèrement incliner la tête alors qu’il embrassait mon arcade ouverte, puis il passa lentement sur mon œil gonflé et surement bleu et fini par ma lèvre ouverte, l’embrassant comme chaque autre parties de mon corps.

Il me fixa alors, il avait un regard si doux a ce moment la.

<< Il faudra qu’un jour tu m’explique pourquoi tu es comme ça Lay, lui dis-je avant qu’il ne passe un doigt sur ma bouche en murmurant un << chut. >> Il m’aida alors à sortir de la douche.

- Laisse-moi te soigner, me dit-il en me tirant par la main. >>

Je le suivais jusqu'à la cuisine ou il m’indiqua de m’asseoir sur la table, il sortit ce qu’il fallait et commença a appliquer des produits sur les blessures, en prenant le soin de regarder mon visage pour voir si j’avais mal, il posa ensuite des pansements sur chaque partie de ma peau blessé, puis il fini par s’arrêtez sur mon œil gonflé.

<< Je suis vraiment désolé. >> Il embrassa de nouveau mon œil, essayant d’être le plus doux possible.

<< Je l’avais cherché, lui répondis-je en passant doucement ma main sur sa joue.

-Suho … tu recommences … me dit-il d’un ton vexer.

-Recommencer quoi ? Lui demandais-je inquiet.

-A faire des choses que tu ne veux pas, me dit-il tout en retirant ma main de sa joue.

-Tu ne sais pas ce que je veux Lay …

-Je peux le voir dans ton regard Suho, ne fais rien que tu puisses regretter, s’il-te-plait, ne fais pas ce genre de chose … pas avec moi, son ton était presque suppliant et ces yeux brillaient.

-D’accord … >>

Je croisais mes mains ensemble, je ne savais pas pourquoi Lay réagissait ainsi, je savais bien que ce que je faisais n’était pas bien mais en aucun cas je le regrettais … mais ce n’était pas bien.

Je venais de comprendre ce que Lay avait voulue me faire passer comme message.

<< Ce n’est pas bien tu as raisons, lui dis-je la tête baisser.

-Tu l’admets tu vois.

-Mais ca ne va pas dire que je n’en est pas envie, lui dis-je en relevant mon visage vers le sien. >>

 

Lay … laisse moi juste un peu de temps … j’arriverais a trouver quelques choses de bien dans cette relation tôt ou tard, attends moi juste un peu … je te promets que je serais la première chose que tu garderas pour toujours.