Rumeur, melodie, coincer

par Miss manuella

Mes yeux s'ouvraient petit à petit, ma vision était encore trouble. J'entendais des voix mais elles avaient l’aire tellement loin, je ne savait même pas ou j’étais. Quand une main se posa brusquement sur mon épaule.


« Kyunnnnng, tu est enfin réveiller putin tu ma fait troooooop peur !! » En me secouant de tous les coter


« Doucement BaekHyun, il n'est pas encore vraiment dans son état normal » Rajouta Lay calmement


Voulant montrer que j'allais bien je me redressa s a l'aide de mes mais dans le lit sur le qu'elle j’étais assis. Je scruter les environ un peut perdu, je ne reconnaissait pas du tout l'endroit dans le qu'elle j’étais.


« On est dans l'infirmerie du Lycée, tu tes évanouie a la cafetaria tu t'en souviens? » Me demanda Lay


Je croit que j’étais rester au moins cinq seconde sans bouger le temps que tous me revienne en mémoire. Et personnellement j'aurais préférer ne pas m'en rappeler, je me suis tapé la honte de ma vie. J'avais grimacer sans m'en rendre compte, ils avaient donc compris que je me souvenais exactement de se qui c'est passé. Mais pourquoi aller jusqu'au point de s’évanouir hein? Chuis vraiment un cas désespérer mon dieu, j'aurais put me défendre m'expliquer résoudre se mal entendus. Non au lieu de sa j'ai fermé ma gueule et je me suis laissé faire, et fragile que je suis, j'ai eu peur et je suis tombé dans les pomme super la crédibilité pour remonter mon estime, la sérieusement j'ai plut aucune fierté.


« Je... Oui je m'en souviens » En baissant ma tête gêner


« On a prévenus tes parents et- »


« QUOI MAIS POURQUOI !! Non pas besoins de les inquiété pour sa, tu connaît ma mère si tu lui dit que je me suis fait mal avec un ciseau dans sa tête elle va croire que je me suis couper la main avec un couteau !!! »


« Justement elle a dit que tu devait l'appeler immédiatement à t-on réveille. » Me rapporta mon cousin


« Qu'elle heure est t-il? » En me levant pour attraper la veste de mon uniforme


« 18h37, tous le monde est rentrée au dortoir. » Me répondit Lay


Mon cœur rata un battement en entendent le mots dortoir, je ne voulait pas y aller maintenant. Devoir affronter le regard des autres élèves me fichais la trouille a un point pas possible. Et je ne voulais en aucuns cas voir Kai, du moins par pour l'instant.


« Il est tard je pense qu'il serait temps pour vous de rentrée. »


« Mais tu ne viens pas avec nous » Paniqua BaekHyun


« Heu non j'ai comment dire, besoin de parler a EunHyuk » Mentais je


« Qui est EunHyuk? » Demanda subitement Lay

Merde j'avais oublier personne ne doit savoir que le professeur de danse est mon frère, oh et puis c'est bon je peut faire confiance a Lay. Je sais qu'il n'iras pas le balancer sur tous les toits, c'est quelqu’un d'assez discret.


« C'est notre prof de danse, mon grand frère »


« Sérieux? J'aurais jamais su ! » En haussant les sourcils pas aussi choqué que sa


10 minutes était passé les gars était retourner au dortoir, j'avais quitté l'infirmerie depuis un petit bout de temps déjà et je vagabonder dans les couloirs de l’établissement. Tous en jouant a une partis de « Candy crush » sur mon portable, les lumières automatique venaient de s'allumer se qui voulait dire que quelqu'un était dans le coin. La par contre j'avais du soucis à me faire, je me mit a accélérer le pat tous en marchant sur la pointe des pieds. Il faisait déjà nuit a l’extérieur, les bruits de pat s’éloigner, j’étais resté assis au sol derrière une porte. J'allais continuer ma partis, quand un bruit de m'interpella immédiatement.


Ce n’était pas n'importe qu'elle bruit sa sonner plutôt comme une mélodie, une très jolie mélodie de guitare sèche. Puis se fut une musique une longue est ravissante musique, je mettais laisser bercer par celle ci. C’était vraiment agréable a entendre, je ne voulais en aucuns cas que la musique s’arrête. Vous savez c’était se genre de mélodie qui quand vous l’écoutez vous rentrer dans un autre monde, vous êtes seul et heureux complètement ailleurs et grâce a sa vous oublier tous. Toutes les mauvaises choses de la réalité, mais hélas il faut une fin a tous... La musique s’arrêta...Et bête que suis.


« NON !! » Avait hurler dans le couloirs


J'avais tellement kiffé cette putin de musique que j'avais hurler, et comme j’étais seul dans se géant couloirs mon cris n’était pas passé inaperçue. Comprennent la gaffe que je venais de faire j'avais portais ma mains a ma bouche, j'entendais une chaise grincer et quelqu'un s'approcher. Et comme d'habitude je me mettais a courir comme un malade dans les couloirs du bâtiment. Mais cette fois si j’étais fatigué de me cacher j'avais décider de rentrer au dortoir, les élèves doivent sûrement en train de dormir avec un peut de chance j'en profiterais pour appeler Omma et la rassurer.



Manque de chance j'avais tous faux, personne ne dormaient. Les filles couraient âpres les garçons en pyjamas en les menaçant d’arrêter de toquer a leurs portes, DaeSung hurler après des élèves en leurs disant d’arrêter de jouer avec la nourritures. Comme d'habitude la moitié des ados étaient dans la salle de repos soit en train de manger, de regarder la télé ou de se chamailler. Tous le monde avaient l'ai trop excité pour me prêter attention et moi perso sa m’arrangeais, je me faufilais entre eux pour descendre au sous sol du dortoir oui il y a un sous sol. C'est la bas que se trouve le téléphone fix et les enjins pour s'occuper du chauffage le compteur d’électricité et tous et tous...


Je composais avec anxiété le numéro de la maisons, qui ne tarda pas a décrocher et en plus de sa c’était ma mère.


« Allo Omma ! »


« KYUNNNG !! MON DIEU ! » A moitié en train de pleuré


«  YAH Omma calme toi je vais bien ! »


« Mais qu'est ce qui c'est passé, mon bébé d'amour tu est sure que tu mange bien la bas? Est ce que il s'occupe vraiment de toi? Ce n'est pas trop intensif vous avez le temps de vous reposer n'est ce pas? » Paniquant


« Roh je mange très bien, et oui il s'occupe très bien de nous et on a pas encore vraiment commencer les cours tu sais donc pas besoins de t’inquiéter au temps » En roulant des yeux exaspérer par son comportement


« Pourtant se n'est pas se que BaekHyun m'a dit, d’après lui tu aurais eu une groooose constipation le jours de la rentré !! »


« QUOI !! C'EST QUOI SE BORDEL » Hurlais je en colère


Mais il était sérieux BaekHYun non mais celui la, il va m'entendre tous a l'heure. Avant même que je puisse expliquer la vrais raison de cette putin de chiasse se jours la, j’entendis un rire étouffer vers la porte merde quelqu’un m'espionner. Et parmi les 60 élèves de seconde il a fallut que se soit lui Kim JongIn, mon visage se décomposa d'un coup. J’étais a la fois gêné et en colère, je prit l'initiative de raccrocher le téléphone sans dire an revoir a ma mère (elle va me tué). Pendant que lui était adosser a l'encadrement de la porte avec son sourire narquois, qui avais le don de m’énerver comme pas possible.


« Maman s'inquiète pour toi? » En se moquant d'une voix triste


« Qu'est ce que tu veut? » En croisant mes bras et en le fusillant du regard


« Ne joue pas au plus malin avec moi OK? Tu m'fait pas peur, t'a de la chance que Chanyeol et t'arriver à temps... » En s’approchant dangereusement de moi


La par contre je commencé à flipper, je venais de décroiser mes bras et commencé a reculer pour ne pas a avoir a supporter son regard de psychopathe.


« Si c'est a propos de se qui c'est passé dans la salle de danse j'y suis pour rien je te jure ! Je sais pas comment cette rumeur c'est propager, j'en sais rien du tout. Et entre nous tu crois vraiment que j'irais balancer sa je tiens quand même a ma fierté » Lui dit je sérieusement


Il me toisa du regard, avec la plus grosse bitch face qui existe et me dit...


« Heu pour ce qui est de fierté, elle c'est envoler le jours ou tu tes ramener avec du papier toilette coller derrière ton cul bouffon ! »


Alors la c’était la meilleure se gars était le meilleur pour me rabaisser, et me rendre plus con que je ne le suis déjà.


« YAHH ! C'EST BON PAS BESOINS DE ME LE RAPPELER ! OK »


« Alors si c'est pas toi c'est qui ? »




Pendant ce temps en haut du dortoir...


L'ambiance était présente, les élèves les plus excités et les plus perturbateurs c’était rassembler au tour du canapé. Chen et Sehun étaient présents, Luhan aussi assis juste a coter de BaekHyun.

« Allez Baek c'est a ton tour fait nous rires, Chen veut voir comment tu te débrouille !! » Hurla Niel un élèves surexcité


« Ouai lève toi fait comme la dernière fois » L'encouragea Naeun


Mais BaekHyun était complètement ailleurs et ne souriait pas comme d'habitude se que remarqua immédiatement son amis Luhan, il se leva subitement du canapé et partit en directions des tables plus loin.


« Quelque que chose ne vas pas ? » En s’assaillant en face du concerné


« Ce qui est arrivé a BaekHyun se midi c'est de ma fautes. » Triste

« Comment sa? » en s'approchant plus prêt curieux


« Âpres le cours de danse, Kyungsoo est arrivé paniqué et m'a dit que accidentellement lui et Kai savaient embrassé sur la bouche. Et sur le coup jetais tellement choqué que je les crié tous fort mais comme tous le monde avaient l'air concentré sur ceux qui se passait a la télé, j'ai pas pensé une seul minute que quelqu'un avait entendus... »


La bouche de Luhan était grande ouverte, tandis que BaekHyun venait d’écraser sa tête sur la table complètement dépité. C'est sur que pour une rumeurs s'en était une, le petit blond ne s'attendait vraiment pas a entendre sa, c'est vrai qu'il n'avait pas cherché a comprendre pourquoi Kai était aussi furieux contre Kyungsoo. Il avait eu tellement peur pour son amis qu'il n'avait pas chercher a savoir le pourquoi du comment, pour réconforter BaekHyun il se mit a lui caresser le bras.


BaekHyun était sure maintenant, la prochaine fois il fermera sa gueule mais en même temps le pauvre il était tombé sur une classe vraiment pourrit. Même si sa classe était la meilleure des trois seconde, elle était aussi la pire niveau commérage et fouteuse de merde...



FLASH BACK


Kyungsoo venait de chuchoter quelques choses a l'oreille de Baekhyun.


« Quoi tu... tu ...tu a embrassé Kai ! Attend est ce que on parle bien du même Kai? Kim JongIn MY GOD !!! »


Kyungsoo plaqua immédiatement sa main sur sa bouche pour le forcer a se taire.


Un élèves du dortoir appelé Zelo qui était juste derrière pianoter sur son portable, il se figea en entendent BaeKhyun un petit sourire se forma sur c'est lèvres.


« Bon l’émission est terminé tu viens Zelo !? On va au self y a des frites aujourd'hui. » Lui hurla son amis


« Tu sais se que je viens d'entendre, ce bouffon de Kai a embrassé Kyungsoo »


« Arrête tes conneries ! Tu veut . » En reprenant sa route


« Qu'est ce qui se passe Bébé !!? » Hurla une fille


« Zelo est en train de me dire que Kai aurait essayé de se faire le petit Kyungsoo. »


La jeune fille se desserra de l'emprise de son petit amis choqué.


« Quoi ! Kai c'est pas possible il faut que je le dise a Luna ! »


Quelques minute plus tard dans les couloirs du bâtiment principal...


« Et les filles vous savez quoi... Kai aurait essayer de se taper le pauvre petit Kyungsoo, il aurait attendus que le prof se barre pour le pêcho... »


C'est ainsi que la rumeurs se rependit chez tous les premières année du Lycée Art Kirin.

Fin du FLASH BACK






« Mais ils on dit quoi exactement les gens sur cette rumeurs? » Demandais je timidement


« Que j'aurais essayer de te pêcho ! » Hurla t-il


« Ah. » Ne sachant quoi dire de plus trop gêner


« Ah !! » En essayant de m'imiter en grimaçant « Tu sais quoi tu me soûl je sais même pas ce que je fous la ! Je me casse ! » hurla t-il en s'approchant de la porte de sortit



Mais encore une fois le destin s'acharner sur moi...



« Putin la porte et coincer c'est quoi ce bordel » Grogna Kai


J'écarquilla mes yeux et m'approcha de lui et essayant a mon tour de bouger cette poigneée mais rien de ne bouger.



Haut parleur : dernier avertissement extinction des feux dans moins de 5 minutes veuillez vous rendre dans vos chambre immédiatement !



Suis je maudit qu'est ce que j'ai fait pour mériter sa hein !! Kai venait de balancer la chaise au l'autre bout de la pièce en hurlant de rage pendant que moi je crier pour quelqu’un vienne nous ouvrir