Faisons-le.

par Lollipopz











-ChanYeol...je t'ai dit non...hm...
-Allez, juste dix minutes.
-Sérieusement ça fait deux semaines que je cherche du boulot et tu viens m'interrompre à chaque fois.
-Mais je suis triste...
-Non ça suffit tu me l'as sorti vingt-cinq fois ça ne marche plus.
-Hm j'aime pas le BaekHyun sérieux.
-Tu sais très bien comment ça finit en plus.



ChanYeol soupira. Cette fois, il avait perdu. Il passait pratiquement ses journées chez BaekHyun, à réclamer l'attention qu'il ne lui portait plus depuis qu'il s'était mis à chercher du travail. Il avait peu de temps et se devait d'en trouver un qui lui conviendrait rapidement. Cependant il fit rapidement face au problème de près d'un mètre quatre-vingt-dix nommé ChanYeol. Les premiers jours, il n'avait rien dit, ses nuits étant courtes, son esprit fatigué et tourmenté par l'état de son demi-frère, il lui avait donné l'épaule dont il avait besoin pour se reposer et se reprendre, il lui avait offert ses lèvres et ses petits bras malgré tout réconfortants. Toujours ChanYeol finissait par s'endormir, emportant BaekHyun avec lui. Sauf que le sportif était gourmand et en avait vite profité. Il venait chouiner à son oreille, l'interrompant dans ses recherches en réclamant de l'attention. Même son chaton n'était pas aussi quémandeur.

Le plus dérangeant et frustrant était que ChanYeol se stoppait une fois qu'ils étaient bien partis, que BaekHyun était chaud et s'enfonçait doucement dans les doux plaisirs que le plus grand lui offrait. Alors il finissait fâché d'avoir été interrompu pour finir frustré. Aujourd'hui sa réponse était donc radicale et sans appel.



-Laisse-moi vingt minutes après je suis à toi.
-J'aurais plus envie dans vingt minutes.
-On parlera alors. 
-Parler de quoi ?



Son ton se fit inquiet, alors BaekHyun mis ses papiers de côté pour faire face au plus grand qui s'était calé derrière lui.



-Tu te sens bien avec moi hm ?
-Oui, bien-sûr.
-Et ça fait un peu plus de deux mois qu'on est ensemble pas vrai ?
-Oui c'est ça.
-Tu sais, à chaque fois que tu me fais des câlins j'ai envie qu'on aille plus loin au lieu que t'arrête tout. J'ai envie d'aller plus loin avec toi ChanYeol tu comprends ? J'en peux plus de cette frustration.



ChanYeol se mit à bafouiller, à bégayer, n'assumant pas les propos du plus petit. C'était bien ce qu'il appréhendait le plus.



-Mais BaekHyun c'est déjà tout nouveau pour moi tout ça alors j'appréhende beaucoup, je sais pas comment faire et ça bouffe mon envie, si il n’y avait pas ces barrières crois-moi que ces câlins innocents seraient déjà allé plus loin beaucoup de fois.
-Je vois...
-Excuse-moi.
-C'est rien t'en fais pas.



BaekHyun lui sourit pour le rassurer mais la déception crispait légèrement ce sourire. Il voulait lui offrir son corps, s'abandonner à lui pour lui prouver ses forts sentiments, et il avait simplement l'impression que l'amour que ChanYeol lui portait n'était pas encore assez fort pour briser les barrières qui le stoppaient.



-Tu restes dormir ?
-Je sais pas, je voulais passer voir ma mère et JongIn, je sais pas à quelle heure je rentrerai.
-La rééducation de JongIn se passe bien ?
-Il est peu patient alors il crise souvent mais il tient debout. Je pense que dans quelques jours il pourra marcher sans avoir à se tenir.
-Tant mieux alors. Et niveau douleur ?
-L'enfer.
-Et SeHun il supporte ? 
-Ça dépend des jours.



BaekHyun soupira à son tour. Tous étaient affectés par l'était physique de JongIn. Et il ne pouvait rien faire, à part les regarder remonter la pente en leur apportant tout le soutien qu'il pouvait leur donner.



-Bon je vais aller voir JongIn, tu pourras être tranquille. 
-Reviens pas trop tard.
-Je t'appellerai.



ChanYeol se leva, claqua un rapide baiser sur les lèvres du plus petit et quitta l'appartement. BaekHyun maintenant seul se décida de reprendre rapidement ses recherches mais son regard se perdit dans le vide, sa lèvre de retrouva coincé entre ses dents, mordillées par celles-ci, une idée dernière la tête. Alors il attrapa son téléphone, composa un des seuls numéros qu'il connaissait :



-SeHun ? T'es occupé ? Tu peux passer ?











Avant de se rendre au centre, ChanYeol fit un détour chez un épicier pas loin pour acheter deux canettes de bière, de préférence la préféré de JongIn et des ramens. Parce qu'il en avait marre de l'entendre se plaindre de la fadeur des plats et de l'eau qu'on lui servait, et aussi parce qu'il l'avait bien mérité. Puis ça lui manquait de boire une bonne bière avec son demi-frère. Il se sentait bien seul depuis que JongIn était rentré dans ce centre, il n'avait plus personne à réveiller le matin avant de se rendre à l'université, plus de partenaire avec qui faire des tours de terrain, il y avait un trou dans l'équipe, une place inoccupée que le possesseur ne reprendra jamais. Il y avait désormais un vide que personne ne pouvait combler, même si la place de wide receiver allait évidemment être prise par un autre, l'équipe sera loin d'être la même, ChanYeol n'aura plus cette même confiance sur le terrain, son partenaire de toujours n'étant plus là pour recevoir ses passes.

Le sportif sortit de ses pensées lorsque le bâtiment apparut dans son champ de vision. Il trouva une place rapidement et monta à la chambre de JongIn. Heureusement celui-ci n'avait aucune séance et attendait sagement que le temps passe sur son lit aux draps aussi blancs que les murs, sans vie, sans joie, lui donnant juste envie de fuir cette endroit déprimant en rampant. Parce que ce n’était pas avec son genou esquinté qu'il allait courir jusqu'à la sortie. Alors quand il vit son demi-frère arriver avec son éternel sourire, il sentit sa chambre reprendre un peu de vie et de chaleur humaine.



-Hey mec. J'ai quelque chose qui va te faire plaisir.



Les yeux de JongIn pétillèrent lorsqu'il vit une canette de sa boisson alcoolisée préférée sortir du sac de ChanYeol. Lorsque celui-ci lui tendit, il s'empressa de l'ouvrir pour faire couler le liquide bulleux entre ses lèvres afin de retrouver un doux plaisir qu'il était en train d'oublier.



-Ahh t'es le meilleur.
-Oui je sais on me le dit souvent.
-J'ai l'impression de crever ici, deux semaines que je carbure à l'eau et au plats fades sans goûts, deux semaine que j'ai pas baisé putain.
-Ah justement je voulais te parler de ça...
-Quoi ? Ça y est c'est fait ?
-Non justement. BaekHyun veut qu'on aille plus loin sauf que...
-Tu bandes pas.
-Arrête tes conneries et laisse-moi finir. Je suis un ex hétéro donc c'est pas simple pour moi. JongIn faut que tu m'aide sur ce coup-là.
-Je vais pas te la tenir non plus.
-Ok je crois que je ne me suis pas adressé à la bonne personne.
-Excuse-moi ChanYeol mais ça fait tellement longtemps que j'ai pas débité de conneries tu comprends ? Quand SeHun vient c'est ''alors mon cœur ça va ?'' ''tu supportes ?'' ''c'est pas trop dur ?'' tout tourne autour de mon état alors ne m'en veux pas si je te prends pas au sérieux. J'en peux juste plus.



ChanYeol hocha la tête en signe de compréhension et avala une gorgée de sa bière. Le cadet prit une grande inspiration et reprit :



-Bon alors BaekHyun et toi.
-Ça fait plus de deux mois qu'on est ensemble et je me suis dit qu'il était peut-être temps qu'on-
-Stop.
-Quoi ?
-C'est pas quelque chose qui se prévoit, déjà.
-JongIn je vais avoir vingt ans.
-Et alors ? S'il n'y a pas d'alchimie parfaite ça se passera mal. Chose que tu ne veux pas je pense.
-Non.
-Bien. Déjà il faut que vous en ayez envie tous les deux, que vous vous sentiez prêt tous les deux. Ok ?
-Ok.
-Bien. Maintenant, dessus ou dessous ?











-Ahah ChanYeol si tu voyais ta tête ! Ferme la bouche merde du vas gober des mouches !



JongIn était bel et bien en train de se tordre de rire sur son lit à cause de l'expression facial de son demi-frère. Il y avait été doucement au début, lui expliquant quelques trucs sans rentrer dans les détails puis il avait fini par se lâcher, choquant apparemment ChanYeol qui avait désormais les oreilles rouges pivoines.



-Heh ChanYeol remet toi !



Mais là c'était trop demandé, son esprit était envahi d'images certes floues mais dérangeantes, les exemples donnés par JongIn étaient un peu trop fort pour son esprit d'homme vierge et pur. Il ne pensait pas qu'un simple humain pouvait aller si loin dans le domaine plaisirs les plaisirs charnels.



-Mais comment..?
-Le corps humain est surprenant tu sais.
-Mais avec SeHun tu..?
-Non ! On va pas si loin même si les fantasmes de monsieur sont un peu particuliers. Mais t'imagine pas des trucs comme ça pour ta première fois, ça sera pas parfait surtout si ça met du temps à rentrer. C'est là qu'il faut faire attention.
-Ok...bon, je vais aller voir maman. 
-J'espère que je t'ai plus aidé que traumatisé.
-C'est-à-dire que t'y es allé fort.
-Désolé je te savais pas si sensible.
-Mais c'est cool. Merci.
-Heh ChanYeol.
-Mh ?
-Y'a des capotes avec mes sous-vêtements.



Après un clin d'oeil et un petit rire échangés, ChanYeol quitta la chambre. Il était un peu plus de cinq heures. En prenant le chemin de chez lui, il tenta de mettre toutes les soit disant informations que JongIn lui avait données plus tôt. Le garçon était quelqu'un de très ouvert et il en avait eu la preuve une nouvelle fois aujourd'hui. C'est quand même le sourire aux lèvres qui ouvrir la porte de son chez-soi, mais en voyant sa mère attablée, tracassée par ce qu'elle lisait, ses sourcils se froncèrent et son sourire disparut.



-Maman ?
-Ah ChanYeol. Comment tu vas mon grand ? Tu es allé voir JongIn ?
-Je viens d'y aller oui. Qu'est-ce que tu fais ? Demanda-t-il prenant place aux côtes de sa mère.
-Je regarde combien ça va nous coûter tout ça...ton beau-père m'a dit qu'il ne pourrait pas tout payer à cause de son maigre salaire alors je lui ai proposé mon aide, il m'a présenté les frais d'hospitalisation et de rééducation...c'est beaucoup trop cher pour une femme qui ne travaille pas.
-Fais voir.
-ChanYeol ça ne te regarde pas.
-Maman. Je suis un adulte et JongIn fait partie de ma famille. Alors fais voir.



Sa mère soupira mais lui tendit les papiers et ChanYeol se rendit compte à quel point la vie pouvait être chère. Il n'avait qu'un petit compte d'étudiant que seule sa bourse remplissait étant donné qu'il ne travaillait pas. Mais il pouvait bien le vider pour aider sa famille lorsqu'il le fallait. C'était la première fois que cette situation se présentait, il devait les aider et donner autant qu'ils lui avaient donné. C'était à lui de jouer.

Il négocia pendant une vingtaine de minutes avec sa mère pour la convaincre de le laisser les aider financièrement au moins pour cette fois, chose que sa mère ne pouvait accepter. D'après elle, il devait faire attention à son argent pour sa vie d'étudiant car c'était quelque chose de précieux qui pouvait disparaître du jour au lendemain. Elle ne voulait pas qu'il perde son argent dans des frais d'hôpitaux que eux devaient payer, mais il avait tellement insisté qu'elle avait fini par céder. Elle lui promit de le rembourser mais ChanYeol balaya cette promesse de la main, ne voulant pas d'histoire d'argent entre eux.

Alors sa mère le remercia une bonne dizaine de fois avant qu'un chèque ne soit donné et que ChanYeol retourne à ses activités. Il monta rapidement à l'étage prendre quelques affaires propres et dans ses allers-retours, les paroles de JongIn lui revinrent en tête lorsqu'il passa devant le tiroir dont il connaissait désormais le contenu. Il hésita. Puis il finit par fouiller le tiroir pour trouver un préservatif qu'il fourra rapidement au fond de son sac. Après un rapide appel pour prévenir BaekHyun, il monta dans sa voiture pour rejoindre son appartement.













-Ce qu'il faut retenir quand on est passif, c'est qu'il ne faut pas laisser ton partenaire tout faire. Il faut que tu lui montres que t'as envie de lui, que tu lui fasses sentir tout le désir que tu as pour lui. Il faut qu'il y ait un échange entre les deux pour que cette magie naisse. Tu vois ?



BaekHyun avait écouté sagement tous les conseils, si on pouvait appeler ça comme ça, de SeHun. Il l'avait appelé dans le seul but d'avoir les paroles d'un expérimenté pour ne pas se retrouver totalement dans l'inconnu le moment venu. Ça l'avait cependant gêné et le rouge lui était rapidement monté aux joues. Il s'était alors retrouvé caché derrière un coussin pour cacher sa gêne.



-Oh mais j'y pense, tu as ce qu'il faut ? 
-Ah euh...non.
-Bien quelle heure il est...dix-sept heures bientôt. On va aller acheter tout ça !
-Hein quoi ? Non !
-Oh fais pas ta prude tu préfères y aller tout seul ?
-Je sais pas...non...
-Bon ! Alors on y va.



BaekHyun chouina mais suivit SeHun jusqu'à la pharmacie qu'il y avait en bas de sa rue. Il tenta de se cacher du mieux qu'il put derrière ses lunettes alors que SeHun lui entra comme une fleur.



-BaekHyun va falloir que tu choisisses.
-Prend n'importe lequel on s'en fout non ?
-Non ! C'est important. 
-Le principal c'est que ça passe alors prend n'importe lequel.
-Ce que tu peux être chiant.
-Dépêche-toi SeHun je veux rentrer.



L'étudiant aux cheveux décoloré râla et prit un flacon quelconque avant de se diriger à la caisse. Mais le téléphone de BaekHyun sonna, obligeant SeHun à payer pour lui alors qu'il se rendait à l'extérieur pour répondre à l'appel de ChabYeol.



-ChanYeol ?
-Hey bébé, je sors de chez moi je vais pas tarder à revenir.
-Vraiment ? Tu seras là dans combien de temps ?
-Dix minutes à peu près. 
-Génial, tu restes dormir alors ?
-Ouais, tu veux que je prenne un truc pour ce soir ?
-Oui si tu veux, prends ce dont t'as envie mais pas trop épicé comme d'habitude.
-Noté. À tout de suite.



ChanYeol raccrocha au moment où SeHun apparut dans son champ de vision, un air blasé collé au visage, tendant le sachet contenant les produits devant le visage de BaekHyun. Le plus petit l'attrapa timidement et le remercia, retourné par un sourire hypocrite de la part du blond.



-ChanYeol va pas tarder à rentrer, il vient de m'appeler.
-Timing parfait ! Bien je vais rentrer alors, comme ça tu pourras utiliser tout ce que je viens de t'acheter. 
-Il faut que je te rembourse d'ailleurs !
-Pas la peine, c'est pour moi. Enfin si c'est utilisé ce soir sinon...
-SeHun...
-Oui je sais, première fois, pas simple, blahblah. Mais d'après ce que tu m'as dit ça chauffe quand même bien. Alors ce soir...
-Ok j'ai compris, rétorqua BaekHyun les joues rouges.
-Et si tu veux je connais un bon sexsh-
-SeHun stop. On va y aller doucement.



SeHun rit doucement de sa timidité avant de l'étreindre et de regagner son domicile. BaekHyun prit également le chemin de son appartement, montant rapidement les escaliers pour aller ranger ce que SeHun lui avait acheté. Il prit ensuite quelques affaires et fila à la salle de bain pour être propre quand ChanYeol arrivera.

 Quand l'eau chaude entra en contact avec sa peau, il se mit à penser à toute cette frustration accumulée et il se dit qu'il était peut-être temps de l'évacuer. Après tout, il était seul, ChanYeol rentrerai sûrement dans quelques minutes, mais c'était quelques minutes qu'il avait pour lui, pour se détendre un peu et s'adonner aux plaisirs solitaires, chose qu'il avait arrêté de faire depuis qu'il était avec ChanYeol. Mais la tout de suite à cause de ses agissement frustrants, il ressentait le besoin de se faire plaisir, tout ça le tendait un peu trop.

Alors il ne réfléchit pas plus longtemps et posa son avant-bras sur le mur carrelé de sa douche, appuyant son front sur celui-ci avant de se prendre en main. Son plaisir naissant se retranscrivit par de faibles halètement qui s'intensifiait et évoluaient en plaintes plus audibles qu'il laisser s'échapper librement, se pensant seul.

Les images qui se formaient dans son esprit le poussèrent rapidement à accélérer ses mouvements, faisant grimper le plaisir coulant dans ses veines à une allure fascinante, relâchant progressivement cette frustration qui le tendait. La puissance de ses coups de poignets le mena prestement à la délivrance, mettant enfin un terme à sa frustration. Il se laissa quelques secondes pour se reprendre, les muscles plus détendus que jamais, puis il se lava hâtivement pour finir par enfiler un t-shirt appartenant à ChanYeol qui trainait par terre.

Cependant quand il ouvrit la porte de la salle de bain et qu'il tomba nez à nez avec ChanYeol, il se demanda première depuis combien de temps il était là, puis dans la seconde d'après, s'il l'avait entendu.



-ChanYeol..?
-Je...j'ai...pris du poulet ! Ça te va ?
-Oui...je crois...
-Allons manger alors !



ChanYeol lui offrit un sourire crispé et nerveux avant de pratiquement courir au salon pour s'installer. BaekHyun prit le même chemin mais plus doucement et s'assit à côté de ChanYeol, de nouveau tendu.



-Est-ce que tu...
-Ouais...je...ouais.
-Excuse-moi j'étais frustré s'il te plaît ne m'en veux pas.
-T'en fais pas je t'en veux pas.
-T'es fâché ?
-Non, si j'assurais plus tu serais pas obligé de faire ça en solo.
-ChanYeol je sais que tu as besoin de temps je ne veux pas te mettre la pression.
-Il le faudrait un peu.
-Non surtout pas !



BaekHyun se tourna vers le plus grand, prenant son visage entre ses mains.



-Ça viendra quand ça viendra, ok ?



Le plus petit lui sourit et captura ses lèvres chastement pour le rassurer. Il garda une courte distance entre leur visage, alors ChanYeol en profita pour reprendre ses lèvres avec plus de passion, cherchant rapidement un contact profond que BaekHyun lui accorda, venant se mettre à cheval sur sa cuisse pour avoir un meilleur angle. Le sportif balada ses doigts un peu partout sur le corps fin du châtain, ne passant pas sous les vêtements. Une fois de plus BaekHyun avait enfilé un de ses hauts, chose qu'il adorait. Il nageait dedans, mais il était tellement adorable.

La bouche du grand finit par dériver, passant sur la ligne de sa mâchoire,  embrassant tendrement l'os avant de revenir à ses lèvres et lui souffler :



-Faisons-le. Faisons l'amour ce soir.