Est-il tombé ?

par Lollipopz









BaekHyun ne cessait de lui demander de rester et ChanYeol ne put évidemment refuser. De toute façon, BaekHyun n’allait pas tarder à s’endormir et il allait pouvoir rejoindre SeHun et JongIn. Il prit un tabouret placé un peu plus loin dans la pièce pour s’asseoir près du lit de BaekHyun qui semblait déjà se perdre dans le monde des rêves.

ChanYeol croisa les bras sur son torse et soupira tout en observant, voire presque admirant, BaekHyun. Pourquoi ce changement vestimentaire si soudain ? C’était loin de lui déplaire, SeHun avait fait du bon boulot, mais pourquoi pendant son absence ? Voulait-il plaire à quelqu’un ?

Oh cette pensée ne lui plut pas et ses sourcils se froncèrent légèrement sans qu’il ne le contrôle. S’ils étaient amis, il lui en aurait parlé non ? Ou alors il a préféré en parler avec JongIn et SeHun et profiter de son absence. Cela ne le ravissait pas. Lui avait-il réellement manqué ? Oui, sans doute, il ne lui aurait pas dit sinon. Son esprit était brouillé.

Agacé de rester ainsi dans l’inconnu, perdu dans ses questions, il décida de quitter la chambre pour laisser BaekHyun dormir et rejoindre le couple qui l’attendait en bas. Mais BaekHyun ne semblait pas du même avis. Lorsque le sportif se releva, une pression sur son poignet l’empêcha de faire un pas. Apparemment, BaekHyun ne dormait pas.



-Reste encore un peu…marmonna-t-il.



ChanYeol pinça ses lèvres et laissa tomber JongIn et SeHun, comprenant que BaekHyun ne le lâcherait pas. Il reprit donc place sur son tabouret en bois sans que BaekHyun le lâche pour autant. Ce dernier sourit légèrement, heureux que ChanYeol reste à ses côtés.



-Tu veux que je te lise une histoire ?

-J’ai pas cinq ans ChanYeol…



Ce dernier sourit à cette réponse. Dans l’instant même, BaekHyun avait pourtant des allures d’enfant et le fait d’accepter qu’il lui lise l’histoire des trois petits cochons ne l’aurait pas étonné.



-Reste juste…avec moi jusqu’à ce que…je m’en..dorme…



ChanYeol sentait qu’il n’allait plus tenir longtemps. Il accepta donc sa requête et l’observa une nouvelle fois s’enfoncer dans un profond sommeil qu’il espérait sans cauchemars. Plus les minutes passaient, plus la pression qu’exerçaient les doigts de BaekHyun sur son poignet se montrait moins importante, mais elle était toujours là, comme s’ils étaient collés à sa peau, comme s’ils ne voulaient s’en détacher, comme si BaekHyun avait peur que ChanYeol s’en aille si ses doigts quittaient sa peau.



-BaekHyun ?



Aucune réponse. L’artiste s’était endormi, ChanYeol pouvait enfin descendre, mais les doigts de BaekHyun étaient scotchés à son poignet et il avait peur de le réveiller en les retirant. Il les laissa alors à sa place et se pencha vers l’artiste, dégageant quelques mèches de cheveux pour pouvoir mieux admirer son visage encore maquillé.

ChanYeol sentit un sourire étirer ses lèvres lorsqu’il pensa à la tête de panda qu’il allait avoir demain en se réveillant à cause de son eyeliner. Il le voyait déjà paniqué en se voyant en boxer dans un lit qui n’était pas le sien.

Le sportif associait BaekHyun à une fleur délicate, innocente et pure à laquelle seules les brutes oseraient s’y prendre. Une petite fleur solitaire mais tranquille, qui vit sa petite vie sans déranger personne, une fleur qu’on observe de son coin, n’osant pas la perturber. Et en ce moment même, c’est cette même innocence qui attirait ChanYeol.

Le pouce de sa main libre osa s’aventurer sur sa joue, la caressant timidement. Son sommeil semblait aussi imperturbable que lui et ChanYeol avait l’impression qu’il pouvait retracer tous les traits de son visage sans que celui-ci se réveille pour autant.

Son pouce passa sur sa pommette avant que son indexe longe l’arête de son nez pour se laisser glisser sur sa lèvre inférieure. Et ChanYeol déglutit difficilement en sentant une drôle de sensation s’inviter dans son ventre sans prévenir. Mais ChanYeol n’était pas dupe, JongIn lui avait déjà parlé de ces fameux papillons, le problème n’était pas là.

Le problème était que Park ChanYeol était en train de tomber pour BaekHyun et il ne semblait pas prêt à l’accepter.





Le quaterback fut réveillé à cause de la position assez inconfortable dans laquelle il s’était endormi. Seulement sa tête et une partie de son torse était posée sur une surface apte pour dormir. La douleur présente dans ses épaules lui rappelait celle qui récoltait après avoir dormi pendant deux longues heures de cours sur sa table durant ses années lycée.

Il voulut alors se redresser pour soulager cette douleur mais il remarqua que quelque chose s’était glissé dans ses cheveux et s’il devinait bien, il s’agissait d’une main. Il fronça les sourcils puis se redressa finalement, se débarrassant de cette main pour prendre conscience qu’il s’était endormi au chevet de BaekHyun, qui avait logé sa main dans ses cheveux pendant son sommeil.

ChnaYeol esquissa un léger sourire qui se transforma rapidement en grimace à cause de sa douleur musculaire. Il se leva, s’étira doucement puis quitta la chambre sans réveiller BaekHyun, pensant que celui-ci avait sûrement besoin de récupérer.

Ayant entendu les gloussements de JongIn et SeHun en bas, ChanYeol décida de prendre rapidement un douche avant que ceux-ci la squattent pour une durée indéterminée. Douche prise, il descendit à la cuisine où sa mère l’accueillit en posant ses lèvres sur son front en lui demandant si son stage s’était bien passé. Il lui donna une réponse positive avant de prendre de quoi petit-déjeuner.

Il se dirigea ensuite vers le salon où JongIn et SeHun eux évidemment l’accueillirent avec un sourire moqueur.



-Alors on découche ?
-J’étais à côté JongIn et puis tu vas pas t’en plaindre t’as eu la chambre.
-Oh je ne m’en plains pas. Il dort encore ?
-Ouais.



Aucun des garçons ne continua la conversation, trouvant le programme qui passait plus intéressant. C’est la mère du sportif qui vint interrompre le silence en se joignant à eux.



-Alors mon grand c’est quand que tu nous ramène quelqu’un ?
-Oh mais c’est déjà fait madame Park.
-Vraiment ?



ChanYeol lança un regard noir à SeHun qui ne s’en formalisa pas.



-Oui.
-Et tu ne m’as rien dit Chan’ ?
-Maman pourquoi tu l’écoutes ? Tu sais qu’il dit n’importe quoi…
-ChanYeol tu vas avoir vingt ans quand même.



Le sportif râla, agacé qu’on lui rappelle qu’à vingt ans oui, il était encore puceau alors que le grand JongIn vivait le parfait amour. Il décida de fuir cette conversation, n’étant pas d’humeur à subir plus. Il monta à l’étage, s’apprêtant à s’enfermer dans sa chambre mais il s’arrêta à la dernière minute devant la chambre d’ami, là où BaekHyun dormait.

Il fit donc rapidement demi-tour pour se ruer vers la cuisine, remplir un verre d’eau et s’emparer d’un cachet contre le mal de crâne.



-ChanYeol tu fais quoi ?
-C’est pas tes oignons.
-Tu prends soin de ton chéri ?



Il ne répliqua pas, jugeant le comportement du couple trop gamin à son goût. Il remonta alors en faisant attention à ne pas renverser de l’eau et rentra silencieusement dans la chambre d’amis.

Il alla prendre place sur le tabouret sur lequel il avait passé la nuit et posa les yeux sur la touffe de cheveux qui dépassait de la couette, faisant sourire le sportif.

Il posa le verre d’eau et le médicament sur la table de chevet avant d’aller chercher un papier et un stylo pour écrire un peu mot à BaekHyun qu’il lira quand il se réveillera. Le quaterback ne s’attarda pas plus longtemps, devant se préparer pour rejoindre son équipe pour le match de ce soir.

Arrivé au niveau de la porte, ChanYeol jeta un dernier coup d’œil à BaekHyun, n’étant pas très décidé à quitter cette chambre.



-Quel genre de sort m’as-tu jeté Byun BaekHyun ?







BaekHyun se réveilla évidemment avec un mal de crâne qui le fit grimacer avant même qu’il ouvre les yeux. L’ouverture de ces derniers fut pénible mais il y parvint, les gardant tout de même plissés, la lumière qui se reflétait sur les draps blancs l’agressant quelque peu.

Puis il réalisa où il était, et dans quelle tenue il était. Aucun tissu ne recouvrait ses jambes, seul un t-shirt l’habillait. Il jeta un œil autour de lui pour tomber sur un mot posé contre un verre d’eau. Il se redressa, frotta ses yeux pour se réveiller un peu plus mais râla en voyant ses doigts noirs. Il ne s’en préoccupa pas plus et attrapa le mot pour le lire.



« Hey Baek’ bien dormi ? Il y a de fortes chances que je sois parti quand tu te réveilleras et il y a de fortes chance aussi que tu te réveilles avec un mal de crâne à cause de ce que tu as bu hier alors prend ce que je t’ai lassé. SeHun sera là, tu ne seras pas tout seul. A ce soir ~ »



Un sourire étirait présent les lèvres de BaekHyun jusqu’à ce qu’il se rappelle dans quel état il avait fini. Il se rappelait de quelques moments mais pas tous et surtout, il ne savait pas comment il avait fait pour s’endormir sans son jean. A moins que ChanYeol lui ai retiré pour qu’il dorme mieux.

BaekHyun cacha son visage rougissant en pensant à ChanYeol en train de le déshabiller. Mais peut-être que c’était JongIn. Ou même SeHun ou peut-être lui-même. Il lui fallait des réponses.

Il prit alors le cachet que ChanYeol lui avait apporté avant de sortir du lit péniblement. Il remit son slim puis tituba jusqu’à la porte de la pièce. Il redoutait l’escalier. Heureusement SeHun était à côté et l’avait entendu se lever.



-Ah enfin ! J’ai cru que t’allais jamais te réveiller, il est quatorze heures !
-J’ai dormi si longtemps ?
-Ah bah oui ! Retourne dans la chambre, je vais t’apporter ton petit-déjeuner. Café ?
-S’il te plaît…
-Va te laisser le visage, on dirait un panda.
-Mh, grogna BaekHyun.



SeHun lui indiqua la salle de bain avant de descendre rapidement. BaekHyun s’y rendit et se passa immédiatement de l’eau sur le visage pour faire partir tout le noir. Une fois fait, il retourna à la chambre aussi mollement qu’il en était sorti, puis alla s’y affaler sur le ventre, juste comme il avait fait la veille.



-Café ~



Le châtain s’assit proprement sur le lit et laissa SeHun y prendre place en commençant à déguster son café. Noir et serré, tout ce qu’il fallait pour le sortir de cet était cotonneux qu’il détestait tant.



-Tu sais que tu as voulu embrasser ChanYeol hier ?



La boisson chaude faillit lui ressortir par les narines, ce qui amusa SeHun. Ce dernier avait simplement balancé ce mensonge pour rire et voir sa réaction, ce qui lui valut les gros yeux de BaekHyun.



-Je plaisante, mais il a dormi avec toi.
-Vraiment..?
-Il est monté avec toi quand tu es allé te coucher et il n’est jamais redescendu. Quand nous on est monté, on est passé te voir et il dormait juste à côté de toi.
-Dans le même lit ?
-Non, il était sur un tabouret, la tête sur le lit.
-C’est pas très confortable comme position…
-En effet.
-Il avait pas trop mal au dos ? Il a un match ce soir…
-Ca avait l’air d’aller quand il est parti.
-Tant mieux…



Un blanc prit place entre eux. JongIn était parti en laissant une mission à SeHun ; apprendre ce que pensait BaekHyun de ChanYeol.



-BaekHyun.
-Mh ?
-Tu l’aime bien ChanYeol pas vrai ?
-Oui, il est gentil, attentionné, fort…hm.
-Tu l’aimes comment ?
-Comme un… ami.
-Comme un ami vraiment ? Je suis ton ami moi aussi pas vrai ?
-Euh, ouais.



SeHun, une idée derrière la tête, se rapprocha de BaekHyun, laissant une faible distance entre eux. Son rapprochement dérangea quelque peu l’artiste mais il garda ses yeux dans les siens.



-Qu’est-ce que tu fais ?
-Ça te fais quoi de me voir si près ?
-Tu es bizarre SeHun…
-Et si c’était ChanYeol qui était si près ?



BaekHyun s’imagina ChanYeol à la place de SeHun et son visage s’empourpra. Le contact visuel fut rompu par BaekHyun qui baissa les yeux. SeHun sourit, satisfait de cette réaction.



-C’est tout ce que je voulais savoir.







Avant le match, SeHun et BaekHyun étaient passé chez l’artiste pour que celui-ci s’habille correctement. BaekHyun était un peu nerveux, les matchs étaient toujours violents, plein de coups et souvent de blessés malgré les protections. Les joueurs lancés à toute vitesse se rentraient dedans dans le simple but d’arrêter l’adversaire et récupérer un stupide ballon. BaekHyun n’était pas vraiment un fan de ce genre de sports violents, mais s’il regardait des matchs, c’était tout simplement à cause de ChanYeol. Il avait même appris les règles pour ne pas se retrouver perdu.

Dix-huit heures, le match allait commencer, les deux équipes rentraient enfin sur le terrain. Tous les supporters présents se mirent à crier pour encourager les deux équipes. SeHun et BaekHyun étaient plutôt bien placé, sur les gradins du bas, tout près du terrain.

Les joueurs de l’équipe de l’université firent quelques signes de mains aux étudiants venus les encourager. BaekHyun remarque que ChanYeol et JongIn ne se lâchaient pas et semblaient chercher leurs amis. Quand les regards se rencontrèrent, SeHun s’empressa d’envoyer un baiser volant à son homme qui l’attrapa et lui en renvoya un. ChanYeol lui, adressa un timide signe de main à BaekHyun, qui lui renvoya avant que le match commence.





Plus de deux heures s’étaient écoulées, SeHun semblait inépuisable malgré la longueur du match et criait à plein poumon pour encourager l’équipe de son petit-ami qui semblait l’emporter alors que BaekHyun restait sagement assis à regarder le match, ou plutôt ChanYeol, sans rien dire, du moins jusqu’à ce que le quaterback se fasse violemment plaqué au sol, arrêtant même le match.

BaekHyun sentit son estomac se tordre. ChanYeol était à terre et ne semblait pas pouvoir se relever. L’artiste ne le quittait pas des yeux, lui ordonnant mentalement de se relever, craignant qu’il ne soit gravement blessé. Après quelques secondes d’appréhension extrême, le quaterback finit par se relever, faisant signe qu’il allait bien, soulageant BaekHyun qui se détendit immédiatement. SeHun ne put s’empêcher de sourire en le voyant si paniqué.

Les maillots étaient couverts de boue, les noms des joueurs étaient presque entièrement cachés par cette terre, le terrain étaient piétiné par les crampons, la pelouse ne ressemblait plus à grand-chose. Le ballon volait sans cesse, les joueurs courraient à toute allure, dépensant leurs dernières forces. L’écart était petit mais rien n’était perdu pour l’équipe adverse qui se battait pour pouvoir rattraper leur retard et gagner le match.



Plus que trois minutes et le match était terminé. Les joueurs semblaient épuisés, mais ils continuaient de courir à travers le terrain, ne relâchant rien et surtout pas le ballon qui était dans les bras d’un joueur de l’équipe de leur université. Ce dernier se ruait vers la zone pour marquer le dernier point, esquivant tous les joueurs de justesse. Les supporters l’acclamaient, l’encourageaient, criaient et leur cris redoublèrent lorsque ce que celui-ci franchit la ligne, offrant une victoire à son équipe.

La moitié du stade se leva pour crier leur victoire à l’exception de BaekHyun qui était une fois de plus perdu dans sa contemplation. Le visage de ChanYeol n’était plus caché par cette grosse grille et de là où il était, il pouvait voir son sourire rayonnant qui reflétait toute la joie qu’il ressentait après cette victoire. Et BaekHyun sentit peu à peu les battements de son cœur s’accélérer.

Pas une seule minute BaekHyun n’avait quitté les pensées du quaterback et c’était bien pour ça qu’il s’était lamentablement fait plaquer au sol, parce qu’il était trop occupé à montrer à l’artiste qu’il était le meilleur, le plus fort, le plus rapide et qu’il mènerait son équipe à la victoire. Résultat, il avait mangé le sol.

ChanYeol sentait encore l’adrénaline couler dans ses veines. Il avait vécu un match éprouvant pourtant il avait encore de l’énergie à revendre, mais dans l’instant présent, il fallait qu’il voit BaekHyun.

Il le chercha rapidement des yeux et lorsqu’il le trouva, à la même place qu’au début du match, sans SeHun qui était évidemment dans les bras de JongIn, il ne perdit pas une seconde pour aller à sa rencontre. Le petit se leva en le voyant arriver vers lui et lorsque le sportif arriva à son niveau, une pulsion sortie de nulle part prit possession de son corps et accéléra son rythme cardiaque, les battements de son cœur raisonnant dans son crâne.

Et sans penser aux conséquences ni au monde présent autour d’eux, ChanYeol plaqua ses lèvres contre celles de l’artiste au lieu de le prendre dans ses bras comme il l’avait envisagé.