Chapitre 5 : Un esprit qui découvre

par Princesse Park


* * *


Le lendemain matin, Kai était déjà réveillé, enfin il n'avait surtout pas dormis de la nuit, le savoir à côté de Kyungsoo le perturbait beaucoup, il n'avait jamais penser que le petit homme lui aurait demander de dormir dans son lit et les voilà maintenant pratiquement collés l'un à l'autre. Le cœur de Jongin battait tellement fort qu'il en avait même peur de réveiller le petit jeune endormi à côté de lui. Il s'enleva le plus délicatement possible de la couverture pour ne surtout pas réveiller Kyungsoo. Après s'y être extirpé, il voulait aller s'habiller mais voyant son ami endormi tel un enfant dans son berceau, il ne pu s'empêcher de s'allonger sur le lit de Kyungsoo puis de l'observer avec un léger sourire qui illuminait son visage malgré les énormes cernes en dessous de ses yeux. Quelque minutes plus tard, le garçon endormi se réveilla, sous la panique et ne voulant pas que Kyungsoo s'apperçoivent que Jongin l’observait, le garçon au teins allé se leva en trompe et s'habilla du plus vite qu'il pouvait puis demanda à Kyungsoo si il avait bien dormis malgré le froid.

« -Bonjour, t'as bien dormis ?

-Oui, mais seulement après avoir dormi avec toi car il faisait trop froid, tu n'as pas trouvé ?

-Non, ça allait.

-Tu m'étonnes, t'as vu comment il fait bon sous ta couette ! Par contre toi t'as de ces valises mon vieux !

-Ah bon ? Pourtant j'ai dormi. »


Même si c'était tout le contraire, Kai ne voulait pas affoler Kyungsoo et encore moins éveiller les soupçons. Suite à un petit déjeuner plutôt copieux, les deux lycéens partirent de la maison, sur le chemin c'est toujours les mêmes discussions mais en arrivant au portail du lycée, Kyungsoo s'arrêta, il fit une tête comme il n'en avait jamais fait, ce genre de tête avec une expression d'effroi, de déception, de même que les larmes coulèrent. Jongin face à cela, se tourna en direction de ce que Kyungsoo regardait, il s'agissait de Suho accompagné d'une fille, l'une des plus belles du lycée. Kyungsoo fut totalement dévasté, subjugué par ce qu'il voyait. Instantanément, sans même réfléchir, il courut se réfugier aux toilettes afin de pouvoir faire surgir sa tristesse dans un endroit où seul lui pouvait se voir enchaîné dans la souffrance de l'être aimé aimant une autre personne. Il se répétait sans cesse « Pourquoi moi ? », « Pourquoi  dois-je subir cela ? » jusqu'à qu'il entendre quelqu'un venir, ou plutôt quelques personnes.

« -Kyungsoo ne reste pas ici viens, dit Baekhyun.

-Baek a raison, sort en plus ça a sonné, ajouta Chen.

-Allez s'y déjà … je vous rejoins. »


Ses amis partirent en salle de classe mais le petit lycéen sentit qu'il y avait encore quelqu'un.

« -T'es pas sensé aller en cours ?

-Ouvre cette porte.

-Jongin ?

-Ouvre cette porte s'il te plaît.

-Je veux pas que tu me vois comme ça.

-Ouvre cette ou je la défonce.

-Jongin …

-Ouvre la ! »


Kyungsoo ouvrit la porte par contrainte, il avait la tête baissée, honteux de montrer ses yeux humides et ses joues inondées de la larmes quand tout à coup il sentit les bras de son ami l’étreindre puis il enfuit sa tête contre son torse, « Je suis là maintenant, tout va bien Kyungsoo. ». Le petit lycéen déversa encore plus son chagrin mais il était tellement bien dans les bras de Kai qu'il ne pouvait pas se retenir. Oh oui qu'il aimait cet aura protecteur.


De retour en classe, Jongin resta avec son ami encore désespéré. Ils étaient à la table de Kyungsoo et furent rejoints par Baekhyun, Chen et Xiumin. Pratiquement tout le monde s’inquiétait pour lui alors qu'avant personne ne faisait attention à lui.

« -Ça va Kyungsoo ? Demanda Chanyeol.

-Oui ne t'inquiète pas pour lui, répondit Kai. »


Par la suite, la cause du problème arriva, Suho vint se pencher vers le petit lycéen. De suite, Jongin se mit devant Kyungsoo et lui dit d'un ton sec et violent « Tu ferais mieux de dégager de là avant qu'il ne t'arrive quelque chose. ». Son camarade, totalement abasourdi, regarda Kai d'un air septique, pourquoi le regardait-il ainsi ? Suho fut dans l’incompréhension.

« -Je ne sais pas pourquoi tu oses encore venir le voir mais je ne te le redirai pas deux fois : Bouge de là.

-Pourquoi t'es comme ça ?

-Tu tiens vraiment à ce que je te le redise ? »


Le regard de Jongin était noir, d'une telle obscurité que le jeune homme en était effrayé et partit de suite suivi d'un goût amer. Kyungsoo, malgré son état, avait tout entendu, tout suivi, et le moindre que l'on puisse dire est que cela l'avait profondément touché, jamais il n'aurai un jour pensé que quelqu'un l'aurait à ce point défendu.

Les cours continuèrent, Kai ne regardait que son ami pour s'assurer que rien ne puisse aggraver son état.


Fin de la journée, Kyungsoo n'avait pas bouger d'un poil, il ne restait plus que lui dans la classe et Jongin bien évidemment. Ce dernier vint s’asseoir en face du plus vieux et lui dit quelques mots.

« -Kyungie, il va se faire tard, ça fait 20min que les cours sont finis, ne restons pas ici.

-Rentre si tu veux … dit-il d'un air dépité.

-Arrête d'agir comme cela, j'aime pas te voir comme ça …

-Parce que tu crois que c'est facile de voir la personne qu'on aime aimer une autre personne ?!?!

- …

-Hein ?!?! Réponds-moi !

-Vraiment ? Tu veux vraiment savoir ?

-Bah oui vas-y pour voir ! Je répète alors : sais-tu ce que ça fait ?

-Oui. »


Sur cette réponse sortie avec honte et froideur, Jongin se hâta de la salle, il était obligé de lui dire la vérité car il savait effectivement ce que cela pouvait faire, à quel point cela était douloureux. Kyungsoo, lui, était stupéfait, Kai lui avait répondu « oui », il se sécha les larmes et courut à sa recherche.

Après un quart d'heure à essayer de mettre la main sur son ami, le petit lycéen ne savait plus quoi faire, il lui avait pourtant laisser des messages sur son téléphone mais Jongin ne répondit pas. Il s'était dit qu'il était peut-être déjà rentrer car il faisait pratiquement nuit et Kyungsoo n'allait pas tarder. Il se dirigea vers la sortie du lycée et entendit « Tu ne vas tout de même pas sortir sans moi. » Le petit lycéen comprit qu'il s'agissait de Kai et ne dis que quelques mots :

« -Je vais faire court : J'ME SUIS INQUITÉ ESPECE DE PAUVRE CON VA !

-Ahahah ! C'est bon t'as fini Kyungie ?

-Oui ça va déjà mieux merci bien.

-*se rapproche de son ami* T'es mignon quand tu t'inquiète comme ça.

-Arrête c'est gênant … dit-il en rougissant.

-... on rentre ?

-... oui. »



*Point de vue D.O*


J'aime énormément ces petits moments de tendresse et de complicités avec Jongin, à chacun de ces instants je me dis qu'il y a peut-être seulement qu'avec lui que je suis heureux. Malgré ce qu'il m'est arrivé aujourd'hui, Kai est toujours derrière moi pour me soutenir et me défendre. À mon avis, il est temps que je fasse plus attention à lui.


*Fin du point de vue*