Chapitre 5: Kaisoo

par Wolflou

Chapitre 5


Kyungsoo contemplât le miroir sans reflet de ses grand yeux aussi larges que ceux d'un petit poisson rouge. Il pencha la tête sur le côté en gonflant ses joues, essayant de trouver une explication logique à ce phénomène sans succès.

« Eh bah ! Au moins un soucis d'évité ! »pensa t-il

En effet, en entrant dans le Dédale, Kyungsoo était terriblement angoissé. Il ne voulait pas y rentrer au début, mais il souhaitait encore moins rester seul dehors... La vieille le faisait encore plus angoissé! Cette angoisse ? C'est celle qui ronge tout le monde, mais parfois elle a plus de pouvoirs sur les autres... Elle nous fait devenir honteux sans raison, nous démunis parfois de tout espoir et de tout courage alors qu'il n'y a pas de raison... La honte de soi. Le fait de se voire plus bas que nous le sommes, ou encore de n'être au fond que quelqu'un d'inutile. Kyungsoo doutait beaucoup de lui, se trouvant trop petit, pas assez viril... À ce point on pouvait même parler de haine envers soit même... C'est ça ! Il se haïssait tellement qu'il ne supportait même plus de se regarder dans un miroir, expliquant le fait qu'il soit soulagé de ne pas être confronté à lui même. Après avoir encore admirer le miroir, il décida de continuer son chemin, la tête baissée, les mains dans les poches en traînant des pieds. Et Kyungsoo se mit à chanter... Il faut dire que cette étrange atmosphère lui donnait l'impression d'être encore une fois seul au monde, ce qu'il fit qu'il se sentit plus à l'aise.

« I wanna be a billionaire so freakin' bad... » (Travie McCoy- Billionaire ft. Bruno Mars )

Et sans se presser, notre pororo adoré se dirigea sur le chemin de miroir.

« Buy all of the things I never had... »

Mais à quelques miroirs de là, un garçon à la peau plus bronzée que la plupart des asiatiques était assis par terre, dos au miroir auquel il était adossé. Ses cheveux bruns n'étaient pas coiffés, juste démêlés avec des petites mèches d'un léger blond. Il portait une chemise blanche, retroussée aux niveau des coudes et où les deux premiers boutons étaient défaits. Un jean brut slim dessinait à la perfection ses langues jambes et finissait dans des bottines marrons en cuir. Il poussa un énième soupire quand il leva tout-d'un coup la tête quand il entendis une douce voix chanter.

« Uh, I wanna be on the cover of Forbes magazine... »

Il se leva d'un coup et chercha partout du regard d'où pouvait provenir cette voix qui lui donnait des frissons. Son regard déviât sur tout les miroirs qu'il rencontra, et se rendit compte que plus il avançait vers la sortie, plus cette voix semblait proche.
« Smiling next to Oprah and the Queen... »

Plus qu'un tournant, un tournant et l'opposé de ce garçon rencontrera son autre. Son cœur et son corps tremblèrent d'apparence. Il franchis le dernier obstacle qui le séparait de son autre et son cœur cessa de trembler pour s'arrêter net. Pour après reprendre à un rythme endiablé. Son opposé était de profil, le garçon à la peau bronzée se trouvait dans le miroir à droite de Kyungsoo. Voyant que l'autre ne regardait pas les miroirs, mais plutôt le sol, le garçon conclût que son opposé ne l'avait pas remarqué, et continua de le suivre en silence à côté de lui. Sa position lui permit d'observer son autre dans tous les détails. Il était attiré par ce visage parfait, avec ces yeux d'où semblait naître la douceur du monde et à la 'courbe des lèvres faisant le tour de son cœur'. Fasciné par ce petit corps qui semblait avoir besoin de tant d'amour, recroquevillé sur lui-même et un peu raide... En fait du physique de son opposé, il pu ressentir son aura... Un jeune garçon doux, attentionné, compréhensif,et timide, mais qui est habité continuellement par une peur. Et tout au long de son observation, Kyungsoo ne s'était pas arrêté de chanter :

« Oh every time I close my eyes
I see my name in shining lights
Yeah, a different city every night oh right
I swear the world better prepare
For when I'm a billionaire... »

Puis, notre petit chanteur s’arrêtât. Et à ce moment, le garçon bronzé se mit à sourire et tapa discrètement à la vitre.

« Hey... »dit-il

Kyungsoo sursauta violemment, reculant un peu en se protégeant en mettant son bras devant lui. Et de sa bouche sortit une high note à faire démissionner les tympans. Le cri fut si aigu que certains miroirs se fissurèrent, et son opposé se tordis sous la douleur auditive en se bouchant les oreilles. Une fois Kyungsoo un peu calmé, son autre se remis à parler :

« Hé ! T'as une belle voix mais le high note était un peu trop aiguë à mon goût ! »

« Tu...tu...tu m'as entendu ?! » s'écrait Kyungsoo

« Ben oui... »répondit l'autre

Kyungsoo examina vite fait son autre le reluquant au passage et ne pu s'empêcher de rougir en se disant qu'il le trouvait très beau.

« Tu es mon opposé donc ? Je t'attendais ! »dit le garçon de l'autre côté du miroir

«  ''opposé'' ?! Comment ça tu m'attendais ?! »

L'autre se mit à rire, dévoilant des dents parfaitement blanches et alignées de quoi inspirer tout les orthodontistes du monde.

« Je m'appelle Kai,... et toi ? » dit donc Kai en posant ses mains à plat sur la surface lisse, souriant toujours

« Expliques-moi et après je te dis mon nom ! »dit Kyungsoo en croisant ses bras

Kai soupira en levant les yeux au ciel, puis continua le chemin vers la sortie en laissant traîner sa main gauche sur la surface froide, invitant son autre à le suivre tout en poursuivant les explications.

« Je suis prisonnier dans le miroir. Depuis quelques temps déjà... Je n'ai pas respecté le temps imposé par la vieille dame. Arrivé à l'entrée, un miroir où il n'y avait pas mon reflet, comme tous les autres d'ailleurs, me la barrait. Puis je me suis tout de suite évanouit et j'ai fait un rêve où je ne voyait rien mais une voix me disait : « Tu es maintenant prisonnier de ta réalité, de ta dimension. La seule chose que ces monstres de glace te montrerons sera ton opposé. À toi de décider de son sort, mais saches que ton autre sera la seule porte de secours ! ». Donc, tu es mon opposé et je suis le tiens ! »dis Kai en penchant la tête sur le côté en souriant toujours

« Donc... C'est de la magie tout ça ? » demanda Kyungsoo en jetant un regard tout autours de lui. Kai se mit également à poser son regard là où celui de Kyungsoo s'échouait.

« Sans l'ombre d'un doute... Mais la question à se poser est ''qui est responsable de ça et quel est son but ?''... »dit Kai en reprenant la marche

« Et aussi comment te sortir d'ici... »continua Kyungsoo à voix basse

Kai sourit encore, touché par les paroles du plus petit.

« C'est gentil mais on a pas le temps de chercher une solution. Le plus important est que tu sois sortis d'ici avant les 15 minutes qu'on t'a donné. »poursuivit-il

Kyungsoo ne répondit pas et se contenta de suivre Kai en posant sa main sur celle de Kai à travers le miroir, en glissant ses doigts sur la surface aussi douce que froide et regardant son opposé dans les yeux. Et cette douce promenade fut malheureusement de courte durée car les voilà tout d'eux à l'entrée. Et le plus petit se rendit compte qu'il n'avait jamais regardé un miroir aussi longtemps qu'aujourd'hui, même si il n'avait pas vu son reflet qui sans doute ne lui aurait pas permit cet exploit. Il ne voulait pas laissé son autre ici,... Pas après avoir vu que ce grand était aussi beau que bon et qui semblait être né pour inspirer les valeurs dont rêve tout homme. Et il se rendit compte alors de leurs différences, à quel point ces deux êtres étaient totalement symétriques... Et ça ne l'aida pas dans ses complexes. Kai sentis ce petit malaise qui habitat le petit brun et tentât de l'aider.

« Tu sais ... nous avons beau être considérés comme ''opposés'', au fond nous sommes pareils. Comme le reflet d'un miroir. C'est un autre toi, mais qui fait tout l'inverse de toi. » dit il en se pressant contre le miroir avec les paumes posées à plat.

Kyungsoo se mit alors à pleurer à l'idée de ne pouvoir aider son autre, se sentant misérable et inutile, et également coupable car lui avait la chance de ne pas être encore prisonnier, alors que Kai était condamner à une prison qui le rendait invisible.

« Ne pleure pas je t'en pris... Viens vers moi... »dit Kai avec un soupçon de peine dans la voix, toujours contre le miroir

Le plus petit s'empressa de rejoindre son autre. Posant ses mains à plat sur les siennes, et se collant contre le reflet de l'autre en posant sa joue sur le torse de son opposé. Étrangement, au lieu de la glace lisse et froide, Kyungsoo sentis de la chaleur dans ses paumes et sur sa joue. Et il sentis également quelque chose bouger sous sa pommette, comme une respiration et ses doigts en rencontrer d'autres...

Mais la vitre séparatrice commença à prendre forme, et Kyungsoo le vit dans le reflet du miroir sur lequel lui et Kai étaient.

« La vitre ! » s’écriât-il en reculant

« Qu'est ce que tu fais encore là alors ?! COURS ! » dit Kai en se rendant compte

Kyungsoo se mit à courir mais la voix de Kai l’arrêtât.

« Et je ne connais même pas ton nom... »

« Kyungsoo... »dit-il doucement

« … J'aurais alors un nom à donner à mon autre alors... Bonne vie Kyungsoo. »dit-il encore en souriant

« On aura tout le temps de se le dire quand tu sortiras... Je reviendrai... »

Et sur ce, le petit sprinta jusqu'à la sortie et la franchi juste à temps, la vitre se refermant derrière lui.