Chapitre 7

par Cherry Merry

Chapitre 7 :



Quelle est la chose que les étudiants détestent entendre ? Qu’on leur dise de travailler.

Baekhyun n’était pas un mauvais élève. Il avait juste la flemme. Comme tout le monde en fait. Une semaine était déjà passée, il ne lui en restait que deux pour faire sa putain de dissert. Et accessoirement avoir un alibi valide pour approcher son loup.

Heureusement pour lui, ils avaient décidé avec Taemin et Jongdae de s’y mettre en bossant ensemble. Le vampire électrique était donc attendu dans l’antre des Byun en ce dimanche matin, Taemin s’étant déjà installé sur la grande table du salon avec son ordi, des feuilles de brouillon et quelques bouquins sur le sujet. Il ne lui manquait plus que le cerveau.

La sonnette retentit alors juste avant d’émettre un drôle de bruit, comme celui d’un vieux jouet en fin de vie. Baekhyun soupira et se dirigea vers la porte, pour l’ouvrir sur un Jongdae penaud.

« Héhé salut Baekie… ! Désolé je crois que j’ai encore pété la sonnette… Tu sais les ondes électriques tout ça…

Baekhyun leva les yeux au ciel et invita son ami à entrer. Après un rapide check avec Taemin, Jongdae s’installa en éparpillant ses affaires aux côtés de ses amis sur la table.

« Vous avez bien avancé ? », demanda-t-il.

Baekhyun et Taemin lui offrirent un splendide sourire qui voulait dire « pas le moins du monde ».

« Sérieux ? Roh mais vous êtes des feignaaaaasses les mecs, moi j’ai déjà trouvé pleiiin de trucs ! Vous saviez qu’il existait des trolls miniatures et multicolores ?! »

Pikachu était enthousiaste. Survolté même. (Oh le jeu de môôôt) Ce n’était pas plus mal si ça pouvait motiver un peu les deux autres. Chacun commença alors ses recherches et réflexions dans son coin, grâce à des manipulations sur clavier.

« Jongdae, tes ondes font ramer la wifi, soupira Baekhyun. Fais partager un peu, sale opportuniste. »

Son ami lui envoya un baiser, sans lâcher son emprise sur la connexion internet pour autant.

Ils se reconcentrèrent tous, avant que Taemin ne plaque soudainement sa main sur ses yeux, couinant comme un supplicié :

« Aîe… mes yeux, mes yeux… ! »

Intrigués, Baekhyun et Jongdae se retournèrent vers le salon avant de faire de nouveau volte-face.

« N… noona voyons !, s’exaspéra Jongdae gêné en fixant sa feuille.

Minhee haussa les épaules, se trimballant en boxer (féminin hein) et à moitié réveillée. Seul Baekhyun ne semblait pas choqué, il complimenta même cette nouvelle pièce de lingerie inconnue à ses yeux.

« Sympa les motifs. J’te le piquerai à l’occasion. »

Les deux autres firent des yeux ronds comme des billes.

« Vous êtes vraiment trop chelous les Byun », lâcha Jongdae dégoûté.

Minhee ignora la remarque et s’en alla vers la cuisine, laissant les autres tenter de se reconcentrer sur leur devoir. Elle revint quelques minutes après avec plusieurs verres de sang frais pour les garçons qu’elle leur servit, avant de s’asseoir à table aux côtés de son frère.

« C’est rare de vous voir aussi studieux, commença-t-elle en sirotant sa propre boisson. Qu’est-ce que vous préparez comme sale coup encore.

Pendant quelques temps, la jeune femme migra à côté du brun et ensemble ils tentèrent de faire une problématique et un plan pseudo-corrects. Puis, Minhee pencha la tête sur le côté, venant la poser sur l’épaule de son petit-frère et en profiter pour jeter un œil à son ordinateur. Il maugréa qu’elle était lourde mais ne fut pas le moins dérangé à poursuivre ses recherches pour autant. En voyant le sujet choisi pour la dissertation, elle se mit à rire et lui offrit un clin d’œil des plus complices.

« Et qu’est-ce qu’il a choisi le crouton ?, fit-elle à Taemin.

Le plus âgé lui offrit un très gracieux majeur, ce qui fit pouffer de rire Jongdae.

« Loin de moi l’idée d’approuver Minhee, mais t’as pas un sujet facile hyung !

Elle roucoulait en se dandinant vers lui, apparemment très amusée à l’idée de devenir professeur particulière du blond. Aussitôt, Monsieur le blond s’empara de son stylo bic posé sur la table. Ce dernier prit instantanément forme dans ses mains en une longue tige de plastique rigide.

« Recule microbe », fit Taemin écœuré en poussant Minhee par l’épaule avec sa tige.











La semaine de cours avait reprise et quoi que l’on puisse dire, le froid du mois de Novembre mordait le système immunitaire des vampires. Baekhyun était gelé, le soleil boudait souvent derrière les nuages ; ses parents avaient dû faire des stocks de sang, le jeune devait se nourrir deux fois plus pour ne pas être cloué au lit avec une fièvre virulente.

Mine de rien, leur dissertation avançait plutôt bien, l’aide de sa sœur avait été précieuse. Jongdae avait même réussi à l’amadouer pour qu’elle vienne de nouveau les aider à la bibliothèque, cette fois-ci rejoints par Yixing et Kyungsoo.

« C’est quoi ton sujet ?, demanda-t-elle à celui aux grands yeux.

Elle ne put terminer sa phrase, ayant reçu un violent coup de coude de la part de Baekhyun.

« Hm, se reprit-elle. Tu as trouvé des choses ?

Toute la tablée se tut, attendant la réponse d’un Kyungsoo qui avait plongé un regard méfiant dans celui de Minhee.

« Non, finit-il par lâcher.

Alors là c’était balèze. Les trois vampires étaient bouche bée et même Kyungsoo semblait réfléchir très sérieusement à la preuve qu’il venait d’entendre.

« Sauf s’il se transforme pas, fit soudainement Yixing. Que la morsure n’a pas d’effet… ou alors s’il les tue ! S’il vide l’humain de tout son sang, il n’y a pas de trace ?

Kyungsoo fronça de nouveau les sourcils.

« Les mecs, reprit Minhee. Pourquoi vous croyez que les vampires, les loups-garous, lycanthropes et même les centaures ont une apparence et une forme humaine ?

Un silence studieux s’abattit sur le petit groupe.

« Mais alors…, renchérit Taemin. Pourquoi les loups feraient preuve d’autant de qualités humaines ? Bien plus que les vampires ?

Un autre silence s’installa.

«  Ah Kyungsoo, reprit-elle. C’est juste une idée comme ça, mais je me risquerais à citer la Bible si j’étais toi.

L’humain sembla avoir une illumination puisqu’il se jeta sur son clavier, tapant frénétiquement.

« Mais alors…, réfléchit Jongdae. Jésus est un vampire ?! »

Ce fut Taemin qui se dévoua à lui jeter sa gomme dans la tronche en le traitant de crétin.

« Noona, noona ! Tu connais des trucs sur les licornes aussi ?, s’enquit Yixing.











Baekhyun n’avait pas chômé. Il avait longuement espionné sa proie de loin, étudié son emploi du temps. Quelques jours étaient passés depuis la session bibliothèque, il avait emprunté de nombreux ouvrages sur les loups, et hormis le fait qu’il voulait avoir l’un d’entre eux, il trouvait le sujet de plus en plus passionnant. Motivé comme jamais, Park Chanyeol n’avait qu’à bien se tenir.

Ce soir, il avait entraînement. Baekhyun mourrait de froid emmitouflé dans sa doudoune, son bonnet et son écharpe qui ne laissaient dépasser qu’un bout de sourcil. Pourtant, il était au fond des gradins du stade, à regarder Park 61 courir après une balle en tee-shirt. C’était vraiment un jeu de chien le foot, américain ou non. Et comment ces mecs pouvaient courir aussi peu vêtus alors que lui ne comptait plus les couches ? Les loups avaient bien de la chance d’avoir un radiateur dans le bide et de la fourrure à la place de l’épiderme.

A cette pensée, le vampire se leva discrètement des gradins et partit vers l’intérieur du gymnase. Dès qu’il repéra un radiateur il s’y colla en laissant échapper un sourire de bien-être. En cet instant précis, il voulait devenir un escargot et se greffer le chauffage dans le dos. Il finit par s’asseoir par terre, laissant la chaleur de l’appareil le réchauffer, surfant machinalement sur son portable qu’il avait sorti de sa poche. Il regardait des clips, faisait défiler des articles, des photos à la con… Bref, le temps s’écoulait doucement sans même qu’il ne s’en rende compte.

Ce furent des voix et rires graves se rapprochant qui le tirèrent de sa contemplation smartphonique. Merde, les loups avaient déjà fini leur entraînement ? Baekhyun entreprit de se lever précipitamment pour trouver un endroit où se planquer. Une meute entière à l’odorat infaillible contre un petit vampire frigorifié… Il n’avait pas vraiment envie d’ouvrir les paris à savoir qui finirait dépecé en premier…

Baekhyun les entendit se diriger bruyamment vers ce qu’il devina être les vestiaires, au son des douches qui coulaient. Il ne saurait trop dire pourquoi il attendait là, à quelques mètres. Il savait que s’il se faisait prendre il était foutu, et surtout qu’il risquait de ne même pas voir son loup… Ouais, il était maso sur les bords, ça devait être l’explication.

Un gros quart d’heure passa, les loups sortaient au compte goutte. Une odeur de shampoing mêlée à celle du chien mouillé flottait dans l’air. Les lieux devenaient de plus en plus calmes, Baekhyun pariait qu’il ne restait presque plus personne. Pourtant il crut mourir lorsqu’il entendit deux loups se stopper dans leur course.

« Hé. Tu sens pas une odeur bizarre… ?

Baekhyun entendait son cœur battre dans ses oreilles, si fort que cela devait résonner contre les murs du couloir.

« J’te jure ça sent, insista le premier.

Une plainte vexée se fit entendre. Baekhyun ne put s’empêcher de laisser échapper un soupir de soulagement silencieux, tout en restant sur ses gardes. Les deux loups n’étaient toujours pas partis, encore occupés à se crêper le chignon.

« Hé mec !, cria un des canidés du couloir. C’est toi qui es de corvée ce soir ? »

Le vampire put alors entendre une troisième voix plus lointaine, venant de l’intérieur des vestiaires.

« Ouep c’est ma semaine, dit-il.

C’était une voix grave et chaude. Il jurerait la reconnaître.

« Ok comme tu veux bizu. Tchao Channie, à demain ! »

…… « Channie » ? Channie comme Chanyeol ? Le cœur de Baekhyun reprit un rythme irrégulier cette fois-ci pour une autre raison.

Les deux loups s’éloignèrent progressivement en continuant de s’insulter et Baekhyun attendit quelques minutes, terré dans sa cachette. Il pouvait entendre du bruit depuis les vestiaires, des casiers se fermant, des bancs, une serpillère… Il devait vérifier. S’il s’avérait qu’il s’agissait de Park Chanyeol, Baekhyun faisait la promesse de manger du maïs. Il digérait mal le maïs, encore plus mal que le brocoli.

Si ce n’était pas Chanyeol, les choses risqueraient de se compromettre gravement. Mais à un contre un, Baekhyun se sentait capable de faire face et au mieux il savait qu’il n’aurait pas de problèmes pour fuir.

A pas de loup (quelle ironie), le vampire se rapprocha doucement des vestiaires éclairés. Le boucan du ménage se faisait plus fort et bientôt il put distinguer un grand dos athlétique ranger des dossards. Ses cheveux bruns brillaient, signe qu’ils venaient d’être lavés. Baekhyun adorait glisser sa main dans des cheveux tout juste lavés, Jongdae et Taemin en avaient souvent fait les frais. Pourtant, il se doutait que cette fois-ci ce ne serait pas la meilleure approche à adopter. Surtout s’il voulait rester en vie encore un peu.

Baekhyun s’adossa silencieusement contre l’encadrement de la porte des vestiaires. Il laissa un instant son regard glisser sur la stature puissante du loup, toujours concentré dans son rangement. Ce qui était vraiment curieux, c’est que ce dernier aurait déjà pu le flairer depuis longtemps, mais apparemment l’odorat ne devait pas être le point fort de Park 61. Joli comble du sort pour un loup.

Le vampire entra alors d’un pas léger et feutré dans la pièce, bien décidé à manifester sa présence.

« On te file le sale boulot ? »

Park eut un violent sursaut, faisant voler tous les dossards et autres genouillères dans un grand fracas. Baekhyun ne put s’empêcher de lâcher un petit rire, ce qui sembla fortement déplaire à son vis-à-vis, qui à présent l’avait bel et bien remarqué, au vu de son regard noir et de ses babines retroussées.

« Encore toi, gronda le loup.

Baekhyun avait commencé à se baisser pour ramasser une protection, mais un féroce aboiement l’en dissuada.

« Ne t’avises pas de toucher à la moindre chose dans cette pièce. J’ai pas besoin de ton aide, vermine.

Chanyeol ramassait le bazar causé par sa surprise tout en lui jetant des regards mauvais. Puis il s’arrêta un instant, plongeant son regard dans celui du vampire qui le fixait silencieusement.

« … Je peux savoir ce que tu fais encore là ?

Sans plus de cérémonie, Chanyeol reprit son occupation en tournant le dos au squatteur de chauffage. Entendant du mouvement, un sourire prit place sur ses lèvres pensant que le vampire avait décidé de se barrer une bonne fois pour toutes, mais lorsqu’il osa jeter un œil derrière lui, il put le voir toujours assis sur le banc, concentré sur un bloc-notes sur lequel il griffonnait.

« Mais….. TU TE FOUS DE MA GUEULE T’ECRIS QUOI LA.

Le vampire eut tout de même la présence d’esprit de stopper son action quand il vit le canidé foncer dangereusement vers lui.

« Donne-moi ça, ordonna-t-il.

Baekhyun se mit à sourire bêtement avec le rouge aux joues, chose qui déstabilisa profondément le loup en face de lui, et l’écœura un peu même.

« En fait je…, commença Baekhyun toujours avec sa tête d’idiot. J’ai une dissertation à faire.

Chanyeol resta un instant silencieux, sondant la véracité des propos du vampire dans son regard. Puis il explosa de rire.

« …. C’est une blague ton machin là. C’est la dissertation des deuxième années du professeur Kang ? Hahahaha, mon petit, je sais que le choix du sujet est libre, tu me feras pas gober ça !

Le regard du canidé s’assombrit instantanément.

« Ecoute-moi bien, sangsue. Je sais pas ce que tu veux, ni ce que t’as à me coller mais je vais être gentil et te donner un conseil : arrête ça tout de suite. T’as de la chance que ce soit moi qui te le dise, mes potes t’auraient déjà arraché la jugulaire rien qu’en te sentant d’un peu trop près. Et vu leurs mâchoires, crois-moi tu veux pas connaître notre dentiste. »

Il avait dit cela en s’approchant du vampire qui s’était plaqué d’autant plus sur son radiateur, un poil intimidé. Le plus grand lui offrit un rictus mauvais et lui tourna de nouveau le dos.

« Du coup tu vas m’aider ? »

Chanyeol vit rouge. A peine Baekhyun avait fini de prononcer sa phrase que le loup s’était retourné violement vers lui et avait enfoncé son poing dans le mur, à la place exacte où se trouvait le plus petit une demi-seconde auparavant.

« Ouuuh votre violence vient de votre animalité ? »

Un autre coup de poing dans le mur.

« Est-ce que tu es d’accord avec la place du loup dans la littérature classique ? »

A chaque fois que Chanyeol voulait donner un coup, le vampire les esquivait avec une aisance naturelle, et continuait de poser ses questions le plus tranquillement du monde, en griffonnant sur son carnet. Le mur pouvait témoigner de la force du plus grand tant les impacts se faisaient profonds, mais ça n’avait pas l’air d’impressionner Baekhyun.

Chanyeol savait que les vampires étaient rapides, même si sous leur forme animale, les loups n’avaient pas de mal à les rattraper. Il ne pouvait pas se transformer au beau milieu de l’école, même déserte. Mais surtout, il voyait que le frère Byun serait un adversaire de course redoutable. Il était plutôt petit, semblait frêle, pourtant il était d’une vivacité inquiétante. Si sous sa forme de loup, Chanyeol était sûr de le réduire en bouillie, encore faudrait-il qu’il réussisse à lever la patte sur lui. Comprenant qu’il ne réussirait pas à se débarrasser du suceur de sang par la force, Chanyeol se décida d’adopter une méthode plus humaniste : le dialogue.

« …. Qu’est-ce que tu veux à la fin, siffla Chanyeol tenant de reprendre son calme.

Chanyeol soupira. Ce gamin méritait bien son surnom de sangsue.

« Mais pourquoi il faut que ça tombe sur moi…., soupira le loup en se pinçant l’arrête du nez.

Le plus grand releva la tête un instant, intrigué.

« J’ai vraiment une dissertation à faire, c’est la vérité. Mais… effectivement, je ne t’ai pas choisi comme correspondant d’espagnol pour rien.

Baekhyun laissa échapper un sourire avec un petit rire. Il était marrant ce Park 61 en fin de compte.

« J’te fais rire connard ?

Chanyeol avait insisté lourdement sur chaque mot, une pointe de défi dans sa voix. Baekhyun était resté silencieux quelques secondes, ce qui avait renforcé le sentiment de fierté de l’autre, avant que le vampire ne relève la tête et vienne plonger son regard dans celui du loup.

« Je te veux, toi. »

Un long silence s’installa. Baekhyun continuait de fixer Chanyeol, qui fronça les sourcils.

« ….. Pardon ?

Cette fois-ci, le rire de Chanyeol s’étrangla dans sa gorge, et il ouvrit de grands yeux, avant de jeter un regard dur et froid à son interlocuteur.

« Répète un peu ta connerie pour voir.

Le vampire fit un pas en avant vers le plus grand qui pencha sa tête sur le côté d’un air suffisant.

« Parce que je t’aurais. »

Baekhyun avait soufflé ces mots, ce qui avait eu l’air de faire rire son vis-à-vis. Un brin prétentieux, Chanyeol lui offrit un sourire tout en lui jetant un regard dégoûté.

« On ne t’a jamais dit que c’était dangereux de regarder un vampire dans les yeux ?

Un duel de regard s’installa alors. Bien sûr que Chanyeol avait toujours entendu dire les autres loups qu’il fallait se méfier des yeux des vampires, même s’il ne savait pas trop pourquoi. Qu’est-ce qu’il pouvait lui arriver de toutes façons ? Que pouvait-il y avoir à fixer ces… ces deux… ces deux pupilles d’ambre… Non, elles avaient une couleur… d’or… C’était vraiment… vraiment beau…

Chanyeol commença à paniquer doucement. Qu’il le veuille ou non, il n’arrivait pas à détacher son regard des deux orbes précieuses qui le fixaient. Il ne pouvait même pas cligner des yeux. Putain, qu’est-ce qu’il était en train de lui faire ce vampire de pacotille ?! Il tenta de forcer sur ce regard pour se défaire de son emprise, mais se mit soudainement à suffoquer. Il pouvait voir les pupilles du frère Byun se dilater alors qu’il faisait un pas vers lui. Totalement plongé dans son regard, Chanyeol ne put que reculer et s’affaler lourdement sur le banc derrière lui lorsque ses jambes buttèrent contre.

Il devait résister. Il sentait que le vampire s’insinuait doucement dans sa perception et son contrôle de lui-même. Rassemblant toute sa force mentale, Chanyeol tenta de le repousser. Il avait l’impression qu’une main rugueuse s’enfonçait dans ses tempes, et plus il tentait de se libérer de ce regard, plus cette main resserrait son emprise. Mais il ne pouvait pas s’avouer vaincu.

Alors il vit le vampire rompre le contact visuel. Pourtant, il n’était toujours pas en possession de ses moyens. Comment c’était possible ? Chanyeol commença à haleter, pris de panique. Il voyait Baekhyun tracer de son regard les contours de son visage, descendre sur son corps. L’enfoiré souriait, il se mordait même la lèvre. Puis le vampire replongea son regard d’ambre dans celui du loup. Il en fut presque plaqué contre le mur tant ce regard était puissant. C’était comme si on tenait son esprit du bout des doigts. C’était bien ça le pire. Chanyeol se débattait comme un dingue dans sa tête, et le vampire n’avait pas l’air d’avoir le moindre problème à le tenir délicatement. Il sentait que Baekhyun n’utilisait pas toute sa force, qu’il le laissait pleinement conscient pour qu’il se rendre compte de ce qu’il se passait. Sa main mentale pouvait lui broyer son esprit à tout moment, et pourtant, il le tenait encore du bout des doigts, le titillant à sa guise et jouant avec lui. C’était pareil pour les humains ?

Chanyeol eut soudainement peur. Sa force physique ne lui servait absolument à rien. Les yeux des vampires étaient une arme bien plus redoutable. Ou alors c’était ce vampire en particulier… Chanyeol n’aurait jamais cru que le frère Byun puisse être aussi puissant.

Baekhyun s’approcha lentement du loup, toujours incapable de le quitter des yeux. Il lisait l’effroi et l’incompréhension dans son regard. Le vampire leva sa main, et caressa doucement du bout de ses doigts froids la joue empourprée du plus grand qui tressaillit.

«Oooh, pauvre petit chose… »

Baekhyun laissa ses doigts glisser lentement dans son cou… Sur sa paume d’Adam… Pour venir retracer sa clavicule… Ses yeux suivaient le chemin de ses doigts sur cette peau hâlée, elle était chaude, c’était un pur régal. Il se lécha délicatement les lèvres, avant de poser un regard brûlant sur les lippes du canidé. Alors il s’approcha. Il sentait Chanyeol hurler dans son esprit et ça lui donnait une telle jouissance…

Il passa sa main dans ses cheveux soyeux, appréciant la douceur de leur contact puis il continua de s’approcher des lèvres de Chanyeol. Il pouvait sentir son souffle saccadé, terrifié contre les siennes, seulement à quelques millimètres. Baekhyun sourit franchement et souffla sensuellement sur ses lèvres.

« C’est beaucoup trop facile… »

Il inclina la tête et laissa son souffle frais caresser sa joue alors qu’il remontait son visage vers l’oreille du loup. Sa main toujours dans ses cheveux, il lui susurra :

« Je pensais que les loups étaient plus résistants que ça… Tu me déçois mon petit Channie… »

Et soudainement, tout s’arrêta. En une fraction de seconde, le vampire s’était détaché de lui. Comme s’il était resté en apnée trop longtemps, Chanyeol sentit son esprit être libéré comme remontant à la surface. Il s’écroula au sol en respirant bruyamment, son torse se soulevant et s’abaissant en continu.

Baekhyun se tint alors à l’encadrement de la porte des vestiaires et lança avec un grand sourire avant de s’en aller :

« A bientôt Chanyeol ! Et merci de ton aide pour ma dissertation ! »