La fin.

par QueenWeasley



Les larmes roulèrent le long des joues de la jeune femme, gachant son maquillage. Mais elle s'en fichait, plus rien n'importait à part ce qu'il se passait devant elle. Cet homme, menotté et lui lançant un regard meurtrier, ne pourrait plus rien contre elle. Alors Park Rainy sécha ses larmes, releva la tête et le fixa à son tour. Elle n'avait plus peur, plus rien ne pourrait l'arrêter. Elle lui montrerait bien son majeur mais ils se trouvaient toujours dans la salle du procès. Une main se posa sur son épaule et Rainy détourna le regard de son bourreau pour tomber sur son avocat. D'un signe de tête et avec un petit sourire, elle le remercia et l'homme sourit à son tour. Maman serait tellement fière, pensa la jeune femme. Fière de la voir se tenir droite, dans un tailleur gris, légerement maquillée, les cheveux remontés en un chignon sévère. Park Rainy avait grandis et elle le devait à Byun Baekhyun. Cet homme qui se tenait aux côtés de son frère, un petit sourire en coin sur les lèvres. Il l'avait hébergé, lui avait donné un travail, lui avait rendu sa confiance en elle. Elle et Sehun avait déménagé, laissant le couple tranquille. Kloë et Rainy s'était trouvé un appartement en colocation tandis que Sehun cohabitait avec Luhan.

"- Rainy, on y va. "

La voix chaleureuse de son petit frère sortit la brune de ses pensées. Après un dernier regard vers son ancien patron, la serveuse tourna les talons, suivit de sa famille. Un air de vainqueur sur le visage, elle sortit la tête haute, sans aucun regard en arrière. L'ancienne Park Rainy venait de rester dans cette salle. Maintenant, elle était encore plus forte et avait compris qu'être fort, ce n'était pas forçément se débrouiller tout seul. Non, c'était avoir des gens de confiance derrière soi pour qui on sera toujours là, et qui ne nous laisseront jamais en arrière. Et elle les avait toujours eu, sans s'en rendre compte.



Baekhyun jeta un regard à sa main, jouant inconsciemment avec sa bague ornée d'un diamant bleu. Cela faisait plusieurs jours qu'il voulait en parler à Chanyeol, il voulait le faire. Il se devait de le faire même s'il savait que ce n'était pas une bonne idée. Mais ils restaient ses parents, il devait les prévenir. Soupirant, Baekhyun passa une main dans ses cheveux avant de sourire. Jamais, ô grand jamais, il n'aurait pensé se voir annonçer à ses parents qu'il allait se marier. Encore moins à un homme. Des flash-back passèrent devant ses yeux, lui montrant comment il avait évolué. La stabilité, la joie de vivre, ne plus être aigri et insultant, savoir prendre soin des gens. Baekhyun aimait son nouveau lui, il avait mit du temps à s'habituer, à se comprendre puis tout était venu naturellement. Cela faisait déjà deux mois qu'il repoussait l'échéance, ses parents ne se doutant toujours pas de sa nouvelle vie. Chanyeol travaillait la journée, s'occupant des petits bouts de chou, tandis que Baekhyun gérait toujours son club. Plus ou moins seul, Junmyeon voulant rester près de sa compagne pour la grossesse. Chose que Baekhyun pouvait comprendre mais ne vivrait jamais. Il voulait un enfant. Un mini-lui, un mini-Chanyeol. Mais il savait cela impossible. Pourtant, jamais il ne regretterait le fait d'être avec son grand brun - ce dernier ayant laissé tomber le roux alors que Baekhyun était devenu blond - et il pourrait se passer d'une descendance. Pour l'instant ? Il ne savait pas du tout, et il ne voulait pas y penser. Le ting de l'ascenseur retentit et Baekhyun déglutit. Il devait lui en parler.

"- Baekkie, quelque chose ne va pas ? "

Chanyeol s'inquièta en voyant son compagnon posé sur le canapé, devant l'écran noir de la télévision, son regard fixant une chose invisible. Un baiser sur le crâne plus tard, Chanyeol s'assit aux côtés du petit blond, lui attrapant les mains.

"- Parle moi, je vois bien que quelque chose te dérange depuis quelque temps... Tu ne veux plus te marier avec moi... ? "

Baekhyun releva la tête, surpris par la voix de son petit-ami, cette dernière se brisant à la fin de sa phrase. Baekhyun releva un sourcil:

"- Pourquoi je t'aurais demandé si c'était pour changer d'avis ? "

Chanyeol sourit en se souvenant de la demande du plus petit. Il n'avait pas sû quoi répondre sur le moment, ne se pensant pas prêt. Et Baekhyun n'était pas prêt non plus. Alors ils avaient prit un mois pour y réfléchir, un mois d'amour pûr et sincère et ils sûrent. Ils savaient déjà qu'ils ne pouvaient plus vivre l'un sans l'autre, sans s'appartenir. Malgré leur passés, ils acceptaient de se créer un futur. Ensemble.

"- Je ne sais pas. Haussa les épaules le brun. Mais quelque chose ne va pas alors dis moi.

- Je... Je voudrais qu'on le dise à mes parents. "

Chanyeol se raidit, tournant le regard vers son fiançé qu'une poignée de seconde plus tard. Il s'en doutait, après tout ils restaient ses parents. Mais il se doutait déjà de leur réaction et cela ne lui plaisait déjà pas. Il voyait Byun père insulter son amour, le renier et jamais, jamais !, Chanyeol n'accepterait ça. Sa merveille se devait d'avoir la chance de voir ses parents, chance que lui n'avait plus.

"- Je... C'est ton choix, Baek, je ne peux que te soutenir. "

Un petit sourire ornait à présent le visage de Baekhyun. Evidemment qu'il allait le soutenir, Chanyeol le soutenait toujours.



Yixing soupira une nouvelle fois en regardant Kyungsoo. Ce dernier faisait les cents pas dans l'appartement qu'ils partageaient, le faisant rouler des yeux. Après un dernier tour de la part du petit brun, Yixing se leva de son fauteuil pour l'attraper par les épaules.

"- Kyung'! Rentrons à la maison, je t'en supplis.

- Hein ? "

Le Chinois soupira, fixant son regard dans celui de son vis-à-vis.

"- Ecoute. C'était malsain de revenir pour lui, il t'a oublié, il est passé à autre chose ! Rentrons chez nous, Kyung', loin de tout le monde.

- Mais je l'aime ! Tu comprend, Yixing ?! Je l'aime ! Je veux qu'il souffre comme j'ai souffer et je l'aimerai après, je ne le laisserai jamais !

- Putain Kyungsoo ! Arrête ton délire, arrête ! Tu ne sais même pas ce que tu raconte alors ferme la, juste... Tais-toi. "

Les sourcils de Kyungsoo se froncèrent avant qu'il ne poussa son ami, ce dernier se rattrapant comme il le pû à la bibliothèque derrière lui. Le petit brun le fixa avant d'ouvrir la bouche, incendiant son colocataire:

"- T'as déja aimé, Yixing ?! Aimé au point de ne vouloir voir personne à ses côtés, à part toi ?! Hein, Zhang Yixing, est ce que toi, t'as déjà aimé ?! Au lieu de baiser tout ce qu'il bouge comme cet enflure de Park Chanyeol ?!

- Mais merde, oui ! J'ai déjà aimé comme un fou, Kyungsoo et tu sais pourquoi je suis devenu comme ça ?! Parce qu'elle m'a laissé, Sam m'a laissé ! Cette connasse de Française est retournée dans son pays en me laissant derrière ! Comme tu as fais avec Chanyeol ! T'es partis, t'as pas cherché à comprendre ! Vous êtes des lâches, elle et toi ! Alors avant de gueuler et de penser qu'à ta gueule, tu commence par te poser des questions ! "

Kyungsoo ne répondit rien, laissant des larmes de rages couler le long de ses joues. Il avait raison, Yixing avait toujours raison de toutes façons. Il était la neutralité, l'homme toujours de bonne humeur qui cachait ses sentiments et ses faiblesses. Jamais il ne lui avait parlé de cette Sam... Peut-être parce que le petit brun prenait toute la place avec son Chanyeol...

"- Ils vont se marier, Kyung', c'est trop tard pour toi. "

Les larmes redoublèrent pour Kyungsoo. Il allait se marier. Et ce n'était pas avec lui.

"- Rentrons. "



Zi Tao l'observait faire du coin de l'oeil, soupirant à chaque mouvement que l'autre faisait. Est-ce qu'il allait, un jour ou l'autre, se rendre compte de ses sentiments ? Non parce que là, il fallait vraiment être aveugle ! Tao était fourré chez lui tous les jours, acceptait de se faire prendre dès que l'autre en avait envie, le cajolait, lui faisait plaisir et lui ? Lui il continuait sa petite vie sans le remarquer, le laissant comme un objet prenant la poussière.

"- Yifan, il faut qu'on parle. "

Tao expira tout l'air de ses poumons, ça y est, il l'avait dit. Yifan arrêta son manège - dépoussièrer la commode de l'entrée - pour se retourner vers son ami.

"- Tu tire une de ses têtes, c'est grave.

-... ça dépend de quel point de vue. Ramène toi. "

Yifan délaissa son ménage et partit s'asseoir sur le canapé, souriant à Zi Tao. D'un geste naturel, il entoura ses épaules de son bras mais le plus jeune le vira sans aucune cérémonie.

"- Ok, donc c'est très grave. Tu vas me quitter ? "

Tao haussa un sourcil. Le quitter ? Pourquoi le quitterait-il vu qu'ils n'étaient pas ensemble ?

"- Je peux pas te quitter, co...

- Tant mieux, je peux pas me passer de toi ! "

Yifan embrassa le bout du nez de Tao et se releva, prêt à recommencer ses activités mais une main l'en empêcha. Tao le regardait, toujours assit sur le canapé, sa main tenant le poignet du plus âgé.

"- Tu nous... Toi et moi... Ensemble ?

- Ce n'est pas le cas ? Demanda Yifan, un sourcil haussé. "

Tao baissa la tête.

"- On en a jamais réellement parlé...

- Oh ? C'est ça le problème ? Alors parlons en. Je t'aime Tao et je n'ai jamais sû ce que, toi, tu pensais. Alors je pensais que ne pas te laisser le choix, t'obligerait à en faire un: me virer ou faire comme de rien n'était. Et comme tu n'as jamais relevé, j'ai cru que tu avais compris... "

Un rire franc passa le barrage des lèvres de Zi Tao.

"- Sérieusement ? Comment veux tu que je comprenne ça, banane ? "

Yifan rit à son tour, comprenant sa bêtise avant de voir le plus jeune se lever.

"- Recommencons alors. Dit ce dernier. "

Yifan hocha la tête et se pencha sur les lèvres de son aimé. Pour la première fois, Tao goûtait réellement à la bouche de celui qu'il aimait, sans se demander si elles avaient frôlé quelqu'un d'autre avant lui. A cet instant, il n'y avait plus qu'eux deux. Et la sonnette de l'appartement. Yifan grogna avant de se détacher de son petit-ami pour aller ouvrir. Un Luhan tout souriant lui fit face, pointant l'ascenseur du doigt:

"- Vous êtes à la bourre.

- Merde, j'avais oublié ! On se change et on arrive ! "

Luhan sourit une nouvelle fois et laissa Yifan fermer la porte, se dirigeant vers l'ascenseur. L'homme appela ce dernier et les portes s'ouvrirent sur Jongdae, sans son uniforme, lui lançant un signe de tête.

"- Salut 'Dae, t'es à la bourre.

- Comme toujours. Rit l'interpellé. "

Luhan ne pû qu'aquiescer, retenant un soupir amusé. Les portes se r'ouvrirent sur l'appartement de Baekhyun, ce dernier ayant poussé tout les meubles pour que leur soirée puisse tenir place. Le propriétaire sortit de sa cuisine, suivit de Sehun et Rainy, des plats remplis d'amuse-gueules dans les bras.

"- Tranquille, t'as pas l'impression d'être à la bourre ? "

Jongdae tira la langue à son nouvel ami et partit l'aider. Ces deux là avaient finit par trouver un terrain d'entente, Jongdae ne ressentant rien - à part de l'amitié - pour le fiançé du blond. Et le fiançé en question ne tromperait jamais son Baekhyun. Oui, c'était un grand changement pour Chanyeol aussi, ce dernier se contentant amplement de son petit chiot - comme il l'appelait.

"- Je tiens à signaler que Yifan et Tao avaient complétement zappé ! Se défendit le groom en posant un plateau sur un long buffet qu'avait crée Chanyeol.

- Et ça n'étonne personne, ils sont tellement dans leur monde. "

Jongdae fusilla Chanyeol du regard, il le savait ! Mais ils servaient bien d'excuse alors le géant aurait dû se taire. Le grand brun se tenait derrière contre le canapé, les bras croisés et regardait tout le monde s'activé. Il savait que Baekhyun n'allait pas tarder à le réprimander et il n'attendait que ça, juste pour le faire enrager. Parce qu'il aimait le voir de mauvaise humeur, le voir crier, pour l'attraper et l'embrasser tendrement. Et Baekhyun arrêtait de suite, faisant rire Chanyeol. L'ascenseur s'ouvrit une nouvelle fois sur le nouveau couple, Baekhyun vrillant directement son regard sur les deux arrivant. Tao joignit ses mains:

"- Désolés, désolés, désolés !

- Va servir à boire, pour te faire pardonner. "

Après avoir fait le signe de la victoire, Tao partit en courant dans la cuisine, sous le sourire de Yifan et Baekhyun. Des talons claquèrent dans les escaliers et Yifan vit Kloë arriver dans le salon.

"- Tiens, t'es là toi ?

- Moi aussi, je suis heureuse de toi. "

Les deux amis se sourirent avant que la jeune femme ne se décide à aller lui dire bonjour correctement.

Une heure plus tard, les verres étaient pleins, et les discussions fusaient. Une en particulier.

"- Donc, y'aura un thème ?

- Pourquoi foutre ? Tu viens comme tu veux. Répliqua Baekhyun. "

Sehun parût déçu.

"- Pourquoi pas de thème ? Comme ça tout le monde vient habillé dans le même esprit, c'est cool !

- Ouais. Chanyeol haussa les épaules. Le seul truc à savoir c'est que Baek sera en rouge, et moi en noir.

- Tu ne veux pas du blanc, Baek ? Demanda Rainy, un sourcil haussé.

- Non, le blanc c'est pour les mariés féminines et moi... Bah, je suis un gars.

- Sans déconner ! "

Jongdae frappa son poing contre celui de Sehun et les deux se marrèrent, sous les regards blasés de leurs amis.

"- Prouve le. Se moqua Rainy, sous le regard choqué de son beau-frère.

- Eh bah, 'Ny, on se laisse aller ! "

La jeune femme tira la langue au blond avant de sourire. Elle était bien ici, avec eux, à sa place.



Chanyeol grogna avant d'ouvrir un oeil, puis l'autre. Le soleil lui irrita la rétine, le faisant retourner dans l'oreiller mais une main caressant ses flancs l'empêcha de se rendormir.

"- Chan..."

Le brun quitta - à contre coeur - son oreiller pour tourner la tête vers son partenaire.

"- Mmh ? "

L'homme ne pût que marmonner cela, sa gorge le piquant quelque peu. Baekhyun le regardait, l'oeil amusé, sa main se posant sur le dos de son amant.

"- J'aim... J'aimerai aller les voir, aujourd'hui. "

Chanyeol se força à se réveiller un peu mieux, se mettant sur le flanc pour faire complétement face à son amour. Le brun remit les cheveux du blond en place, caressant sa joue du bout du doigt en même temps.

"- Très bien, je te suis. "

Baekhyun tenta un petit sourire et se pencha sur son homme pour l'embrasser tendrement, caressant ses pectoraux tandis que l'autre jouait avec ses cheveux. Quel bonheur c'était de se réveiller tous les jours en face de l'homme que l'on aimait. Baekhyun ne s'en lasserait jamais.

Une demi-heure plus tard, Baekhyun sortit de la douche sous le regard bienveillant de Chanyeol, ce dernier se peignant les cheveux. Les deux amants se sourirent, Baekhyun entourant sa taille d'une serviette avant d'aller embrasser son géant sur la joue. Il le poussa par la suite, profitant du miroir tandis que Chanyeol grognait en se mettant dans son dos. Le brun attrapa l'autre par les hanches pour le retourner et fonça sur ses lèvres sans lui demander son avis, collant sa bouche à la sienne et leur corps ensemble. Baekhyun sourit dans le baiser, attrapant Chanyeol par le cou pour qu'il soit encore plus proche de lui. A chaque baiser, ils essayaient de se confondre, de ne faire qu'un l'un avec l'autre. Parce qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, que leur âme n'en était en fait qu'une. A bout de souffle, ils se détachèrent.

"- Je t'aime. Soufflèrent-ils, à l'unisson. "

Pourtant Chanyeol vu que son amour voulait rajouter quelque chose.

"- Tu as peur, n'est-ce-pas ? "

Le petit blond allait répondre mais se ravisa au dernier moment, baissant la tête.

"- Je... Oui, je suis mort de trouille. "

Chanyeol eut un petit rire devant la bouille de son amoureux avant de l'embrasser à nouveau.

"- Je ne laisserai personne te faire du mal. "



La portière claqua alors que Chanyeol s'extirpait de la voiture, faisant face à la grande maison qui dominait la vallée. Les parents de Baekhyun habitaient quelque peu à l'écart de la ville, dans un quartier résidencielle où leur maison semblait la plus coûteuse. Un large portail noir la séparait de la route, entourée également de buissons. Soupirant, Baekhyun sortit à son tour, ses lunettes de soleil sur le nez. D'un pas lent, le jeune homme s'approcha du portail et tourna son regard sur la droite où une caméra le regardait.

"- Maman. Papa. "

Un bip strident retentit et le portail se mit en marche, s'ouvrant petit à petit. Baekhyun, d'un signe de tête, invita Chanyeol à le suivre. Ce dernier ne savait plus où donner de la tête. Un chemin de caillou blanc les menait jusqu'à l'imposante porte d'entrée, tandis que des hectars de jardin les entouraient. Chanyeol sentit son coeur se serrer lorsque la porte s'ouvrit, dès qu'ils commencèrent à monter les marches pour arriver jusqu'à elle, mais son coeur repartit lorsqu'il aperçut un vieil homme. Un petit sourire se peigna sur les lèvres de Baekhyun tandis qu'il serrait l'homme dans ses bras.

"- Monsieur Baekhyun.

- Bonjour Taesoo. "

Chanyeol s'inclina devant l'homme, ce dernier en faisant de même et Baekhyun soupira avant d'entrer, ne prenant même pas la peine de présenter son fiançé au domestique de sa famille. Un long hall s'ouvrit devant eux et Chanyeol eut les yeux qui se mirent à briller, regardant à droite et à gauche, passant d'un biblo à un tableau de Maître. Baekhyun ne semblait même pas y faire attention, continuant sa marche. Taesoo les suivaient sans un mot, se demandant qui pouvait être cet étrange jeune homme, bien trop grand par rapport à Monsieur Baekhyun. Ce fut lorsque l'attention de Chanyeol se reporta sur Baekhyun que le vieil homme comprit. Il vit la main du plus grand voulant attraper celle du plus petit mais se raviser à la dernière minute. Le domestique n'était pas un idiot, et plutôt ouvert d'esprit. Reprenant ses esprits, le vieil homme fit de grands pas pour arriver devant Baekhyun et lui ouvrir la porte menant au petit salon de ses parents, celui où ils se reposaient.

"- Monsieur, Madame. Baekhyun est ici. "

Levant les yeux de son livre, Byun Han Ya aperçut son fils et son petit-ami, lui tirant une grimace qu'elle tenta de cacher. Byun père se retourna, lâchant la fenêtre du regard et, d'un geste de la main, congédia son domestique. Après une dernière courbette, Taesoo s'effaca, laissant la famille Byun seule. Et Chanyeol. Ce dernier ne se sentit plus aussi prêt qu'avant, devant la tension qui émanait de chaque être présent dans cette pièce.

"- Bakehyun. Que nous vaut cette visite ? Demanda Byun père.

- Chéri... "

Etonné, le père de famille se tourna vers sa femme. Cette dernière pointait du bout du doigt, la main de son fils où trônait une magnifique bague. Bague qui avait coûté un mois de salaire à Chanyeol, mais il ne regrettait rien. Byun père haussa un sourcil, pourquoi son fils avait-il une bague de fiancaille ? Il n'avait jamais parlé d'une relation. Et pourquoi cette grande asperge regardait son fils comme s'il allait se casser d'une seconde à l'autre ?

"- Baekhyun, tu vas te marier ? "

L'interpellé déglutit avant d'hocher timidement la tête, faisant sourire son père.

"- Magnifique, comment s'appelle-t-elle ? "

Oh pensa Chanyeol, ils y étaient. Tout allait se passer dans les prochaines secondes à suivre. Qu'allait faire Baekhyun ? Comment allait réagir ses parents ? Au fond de lui, Chanyeol était excité, l'appréhension l'habitait mais cela lui faisait naître une certaine adrénaline qu'il appréciait.

"- Il, papa.

- Pardon ? "

Chanyeol toussota et le regard de Byun père se tourna vers lui. Un regard remplit d'incompréhension soudain remplaçé par un meurtrier et Chanyeol sû qu'il allait passer un sale quart d'heure. Le quadragénaire se jeta sur lui et Chanyeol ne dit rien, se laissant tomber sur le sol. Il valait mieux que ça soit lui plutôt que Baekhyun, il se serrait briser dans la bagarre. Chanyeol encaissa chaque coup sur sa machoîre ou son abdomen, sous les cris de Baekhyun et Han Ya. Alerté par les cris, Taesoo réapparut et ôta son patron de sur Chanyeol. Baekhyun courut vers lui, tombant à genoux, les larmes coulant le long de ses joues.

"- Excuse moi, je suis tellement désolé Chan, je...

- Chut, tout va bien. Sourit Chanyeol. "

Baekhyun caressa ses hématomes du bout des doigts avant de l'aider à se lever, Han Ya et Taesoo tentaient de retenir le père du mieux qu'ils pouvaient. Baekhyun releva la tête, séchant ses larmes et tonna:

"- J'espère vous voir à mon mariage, que mon bonheur fasse - un peu - le votre. Au revoir."

Sans plus de cérémonies, Baekhyun courut jusqu'à sa voiture, suivit de près par Chanyeol. Dès que sa portière fut fermée, les larmes reprirent encore plus fort. Chanyeol s'immisca dans la voiture sans un mot, passant un bras autour des épaules de son fiançé.

"- Baek... Baek c'est finit... Calme toi, tout va bien... Je suis tellement désolé Baekhyun, tellement désolé pour toi... "



Le silence se fit lorsque les mariés montèrent sur l'estrade, attrapant chacun un micro sans que leurs mains ne se lâchent. Chanyeol regarda Baekhyun, lui faisant signe de commencer. Celui vêtu de rouge sourit alors avant de prendre la parole:

"- Il y a un an, je savais que je n'étais pas moi-même, qu'il me manquait quelque chose. Je pensais le trouver dans mon travail, dans mes relations sans lendemains, dans le tabac, dans l'alcool... Mais, en fait, je l'ai trouver dans tout ce qui est contraire à cela. J'ai rencontré un homme, un idiot que j'ai insulté la première fois que je l'ai vu... De pédale en plus, je suis vraiment désolé mon coeur ! Chanyeol ricana en lui pinçant la hanche. Tout ça pour dire que je ne suis plus cette personne, que j'ai changé grâce à lui, à cet homme qui partage ma vie... Et a qui j'ai piqué son nom de famille. Oh et n'oublions pas sa famille, cette famille qui remplace la mienne, cette famille qui m'accepte tel que je suis sans me rej...

- Baekhyun. "

La voix féminine sonna comme une mélodie aux oreilles de Baekhyun. Son regard balaya l'assemblée d'invités avant de tomber sur sa mère, en tenue de soirée, seule.

"- Je suis venue pour toi, mon fils, la chair de ma chair. Jamais je ne te renierai. Ton bonheur vaut plus que tout pour moi. "

Baekhyun pleura une nouvelle fois, faisant grimaçer Rainy qui avait passé une heure à le maquiller. Baekhyun envoya un baiser à sa mère, se promettant d'aller la serrer dans ses bras et lui dire à quel point il l'aimait, après que son mari est fait son discours. Chanyeol le serra contre lui avant de commencer:

"- Je ne sais pas si on peut faire ça mais... J'aimerai dédier ce mariage à ma mère, à la femme de ma vie. Tu es partis trop tôt mais tu as tellement bien fait ton travail, Maman. Tu étais si forte. Regarde moi, maintenant, je suis marié à l'homme le plus magnifique de cette planère et... J'esp... J'espère vraiment que tu, tu me regarde... J'aurais vo-voulu que tu sois là, Maman... "

Une main lui massa le dos, aidant Chanyeol à retenir ses larmes tandis que Baekhyun le regardait, les larmes aux yeux.

"- Merci Madame Park. Reprit l'ancien Byun en regardant le plafond de la salle. Merci d'avoir crée des enfants si bons et l'homme de ma vie. "

Chanyeol acquieça, regardant le plafond à son tour avant de retourner son attention sur son mari. Et il l'embrassa, d'une tendresse et d'un amour comme ils le connaissaient si bien. Aujourd'hui, ils étaient là l'un pour l'autre et ça ne changerait plus jamais. Leurs amis les applaudissaient, la mère de Baekhyun sourit et se promit de faire changer d'avis son mari.

Et Madame Park ? On raconte qu'elle les regarde d'en haut, veillant sur eux comme ils l'ont fait pour elle.



Fin