La demande

par QueenWeasley

"- Et la robe était magnifique ! Tu trouve pas, Yeollie ? Et la cérémonie ! Mon Dieu, j'ai faillis laisser sortir une larme mais, en tant que témoin, tu vois, je me suis retenu et...

- Baek... Soupira son compagnon.

- Et la salle, mon Dieu, la salle ! Je m'en remet pas ! Tout était vachement beau et...

- Bonne nuit, Baekhyun. "

Chanyeol descendit de sur son amant - voulant passer une bonne fin de soirée - et s'installa dos à lui, commençant sa nuit. Baekhyun le regarda faire, se mordant la lèvre avant de soupirer. Son plan avait marché. Chanyeol lui avait promit sa soumission ce soir là mais le riche ne se sentait pas prêt, il avait envie de son petit-ami mais pas de se faire prendre. Les épaules de Chan s'affaissèrent et Baekhyun le regarda faire, culpabilisant déjà de l'avoir chauffé pour le refroidir directement après. Surtout que Luhan et Sehun venait d'attaquer le troisième round. Le patron du Red se glissa contre le dos de son amant, passant une main autour de sa taille et le sentit se raidir. A cause de sa présence ou de son petit-frère ? Baekhyun soupira, faisant attérir son souffle contre la nuque de son compagnon. Ce dernier frissonna mais n'amorça aucun mouvement, gardant ses yeux fermés. Un nouveau cri perça le calme de leur appartement et, en bas, l'ascenseur sembla s'ouvrir. Rainy était enfin rentré. Chanyeol se leva, enfila son bas de pyjama et quitta la chambre sans un regard pour son amoureux. Ce dernier passa de la tristesse à la colère. Il n'était pas prêt, bordel ! Pourquoi Chanyeol ne semblait pas comprendre ? Baekhyun grogna et se mit sur le ventre, cachant son visage dans l'oreiller pour laisser sortir sa rage.

Chanyeol dévala les escaliers, les mains dans les poches du jogging lui servant de pyjama, pour retrouver sa soeur, allongée sur le canapé de tout son long. Ses talons se trouvaient à ses pieds, suivit de son sac à main rouge. Son caban beige était resté sur son corps et la jeune femme se cachait les yeux sous son bras.

"- Noona ? "

Rainy ôta son bras pour saluer son petit frère d'un signe de tête avant de fermer les yeux. Chanyeol attrapa ses jambes pour les soulever, s'asseoir sur le canapé, et les reposer sur ses cuisses.

"- Comment vas-tu ? Tu étais avec Kloë ? "

Rainy grogna un oui avant de soupirer. La jeune femme ouvrit un oeil, puis l'autre, afin de fixer son petit-frère, mettant ce dernier mal à l'aise. Sans une once de sentiment, Rainy débita:

"- Un mec m'a dragué dans le bar, j'ai voulu le frapper. Il faut que je porte plainte Chan, pour enfin passer à autre chose. "



Chanyeol ouvrit la porte de sa chambre une heure plus tard, après avoir souhaité une bonne nuit à sa soeur. En silence, le jeune homme se faufila dans son lit et remarqua le corps endormi de son petit-ami. Chanyeol souffla. Il avait mal réagit tout à l'heure mais la frustration avait parlé. Il devait s'excuser avant que sa fierté ne revienne au galop, même s'il devait réveiller Baekhyun pour cela. Le roux posa sa main sur l'omoplathe de son amoureux, la caressant tendrement, avant de descendre, suivant la ligne de sa colone vertébral. Baekhyun eut un petit soupir de bien être tandis que Chanyeol descendait sur ses reins, les chatouillant quelque peu au passage. Baekhyun émergea doucement, un sourire aux lèvres, avant de se rappeler que son petit-ami s'était barré sans un mot et qu'il était en train de le réveiller en pleine nuit. D'un coup sec de la paume, Baekhyun vira cette main dérangeante tout en grognant. Chanyeol revint à la charge, plaçant sa main sur le cou du plus âgé, le massant doucement.

"- Lâche moi, Chanyeol.

- Mais... Minauda l'interpellé. Je veux m'excuser.

- C'est fait, maintenant bonne nuit.

- Baekkie... "

Chanyeol sourit avant de plaçer son corps sur celui de son amant, collant son torse chaud au dos du plus âgé, le faisant soupirer de mécontentement. Chanyeol ne lâchait jamais l'affaire ? Des baisers vinrent le chatouiller dans le cou, descendant sur le haut de son dos, passant sur ses épaules avant de revenir sur sa nuque. Baekhyun ne pût retenir un sourire, ce dernier caché dans l'oreiller. Les mains de Chanyeol se firent plus pressante sur les hanches du plus petit, lui arrachant quelques frissons agréables. Le plus jeune les remarqua et sourit à son tour, fier de son effet. Il en profita pour soulever quelque peu son corps et plongea une main sous la couette pour attraper une des fesses de son amant.

"- Yah, Park Chanyeol !"

Baekhyun se retourna, ôtant cette main, et se retrouvant face au sourire vainqueur de son petit-ami. Avant qu'il n'ai pûs protester, Chanyeol embarqua Baekhyun dans un baiser tendre, lui mordillant la lèvre inférieur avant de murmurer:

"- Pardonne moi.

- Pourquoi t'es partit ? "

Devant la voix brisée de son compagnon, Chanyeol colla leur front l'un à l'autre et souffla:

"- J'étais frustré, excuse moi, je recommencerai plus...

- Je... Baekhyun attrapa les joues de Chanyeol pour les caresser tendrement. Tu es ma première relation homosexuelle, Chan, je peux pas tout savoir et tout acdepté d'un coup... Tu comprend ça ? "

Chanyeol avait l'impression d'être un enfant se faisant réprimander par sa mère. Il hocha tendrement la tête, embrassa le front de son vis-à-vis, faisant sourire ce dernier. Baekhyun souffla et camoufla son visage dans le cou de Chanyeol, marquant ce dernier, faisant grogner son compagnon.

"- Hé, Baek, je veux bien comprendre mais cherche pas non plus. Rit-il. "

L'intéressé rougit mais continua sa délicate torture, alors que Chan tonnait son prénom dans un avertissement à peine voilé. Baekhyun ricana, comme s'il était du genre à écouter. Lui donnait les ordres, les autres exécutaient. Les mains de Baekhyun descendirent le long des cotes de son vis-à-vis, parsemant de long frissons, pour atttérir à l'élastique de son pantalon de pyjama. Chanyeol se raidit.

"- Tu le fais exprès, hein ? Et après, tu vas encore me laisser en plan ? Murmura-t-il à l'oreille de son amant.

- Pas si tu me laisse dominer. "

Chanyeol mordit l'oreille de Baekhyun avant de le regarder dans les yeux, tout sourire.

"- Laisse moi réfléchir... "

Un sourire joueur s'étala sur leur deux bouches, Baekhyun était sûr de gagner. Mais il n'avait pas prévu la réponse de son petit-ami.

"- Pas de sexe tant que je suis en dessous. "

Baekhyun eut un bug, regardant son petit-ami lui sourire sans savoir quoi lui répondre. Chanyeol parsema le cou de Baekhyun de baiser humide, s'attardant sur sa pomme d'Adam, faisant revenir Baekhyun à la réalité.

"- Mai-mais je croyais qu'il n'y avait pas de dominant, ni dominé avec toi ?

- Oui, alors pourquoi ça serait toujours moi ? "

Un clin d'oeil accompagna ses dires tandis que ses baisers descendaient sur le torse de Baekhyun, ce dernier ne sachant plus ce que voulait dire le verbe " penser " tellement la torture était délicieuse. La langue du tortionnaire passa par dessus le nombril de sa victime, s'aventurant un peu plus vers le sud.

"- Chanyeol, tu... Ah, arrêtes !"

Le plus âgé retint les mains du jeune, s'aventurant sous son boxer. Ce dernier eut un petit rire avant de remonter son visage vers Baekhyun.

"- Très bien, bonne nuit bébé. "

Le géant plaqua un baiser sur les lèvres de son amant avant de se laisser tomber à ses côtés, sur le flanc et fermer les yeux. Baekhyun le regarda faire, n'en revenant pas. Il venait de le chauffer pour le laisser en plan ? Comme lui tout à l'heure en fait... Rageusement, Baekhyun colla son torse au dos du plus petit et cacha sa tête dans cou pour y déposer un baiser, avant de s'endormir.

Rainy se tortilla sur son siège, mal à l'aise, tandis que Baekhyun tentait de la rassurer, une main sur son genoux. Deux jours s'étaient écoulés depuis le mariage et Baekhyun avait contacté ses avocat quand Chanyeol lui avait parlé de sa soeur. Le jeune homme était en plein examen et c'était donc Baekhyun qui accompagnait la jeune femme. Maître Lee les écoutait simplement, les mains croisées sur son bureau, ne lâchant que des " Mmh " de temps en temps.

"- Donc, si je résume, monsieur Choi a tenté d'abuser de vous plusieurs fois et vous n'avez jamais porté plainte jusqu'à maintenant ?

- Je... Mon frère et Baekhyun se sont interposés la dernière fois, je-je ne voulais pas que ça retombe sur eux. Je sais que si je porte plainte, il en déposera une contre mon frère et...

- Calme toi. La rassura Baekhyun avant de regarder son avocat. Chanyeol a empêché un viol, certe en frappant l'homme, mais son action n'est rien comparé à la sienne. N'est ce pas ?

- Bien sûr, monsieur Byun. Sourit l'homme âgé. Je vais m'occuper de tout cela, vous n'avez plus qu'à porter plainte mademoiselle Park. Et dîtes à votre frère de ne pas s'inquièter. "

Rainy hocha docilement la tête avant de se lever, suivit de Baekhyun. Ils s'inclinèrent devant l'avocat et sortirent du bureau, sortant tous les deux une cigarette lorsqu'ils furent à l'air libre. La fumée s'échappa de leur bouche tandis que Rainy soupirait, adossé au mur extérieur du cabinet d'avocat le plus réputé de la ville.

"- Quelque chose ne va pas ? Demanda son beau-frère. "

Rainy eut un petit sourire avant de passer une dans ses cheveux, rejetant sa mèche en arrière.

"- Ri-rien, j'ai peur en fait. Elle eut un rire nerveux. C'est con, j'ai peur de tout depuis que maman est partit. Et là, je vais faire quoi si on perd le procès ? Je... J'ai pu de boulot Baekhyun, je squatte chez toi, je suis obligé de demander de l'argent à Kloë pour mes clopes, je... Je suis plus rien depuis qu'elle est partit. "

Baekhyun retint difficilement ses larmes devant le discours de la brune, se laissant tomber à ses côtés pour finir leurs cigarettes en silence. Silence que Baekhyun brisa dès que les mégots se trouvèrent sous leur chaussures.

"- Tu veux bosser pour moi ? Il nous manque une serveuse et...

- Non, Baekhyun. Je t'ai déjà demandé de m'héberger, je ne vais pas abuser.

- Très bien mais tu sais où me trouver. "

La jeune femme hocha la tête et ils rentrèrent dans la voiture noire, Baekhyun démarrant rapidement pour sortir du parking. La tête de Rainy se laissa tomber contre la vitre, pesant le pour et le contre de la proposition de son beau-frère. Il en faisait déjà assez pour elle, l'hébergeant ainsi que son frère, et Luhan maintenant moins officiellement. Et le temps pressait. Rainy soupira. Elle n'avait plus d'argent et personne ne voulait d'elle, à part Baekhyun. Mais cela voudrait dire de lui redemander de l'aide. Rien qu'à cette pensée, une grimace s'immisca sur son visage et Baekhyun le remarqua, tournant à droite au même moment.

"- Je sais à quoi tu pense. Sourit-il.

- Mmh ? "

La jeune femme détacha sa tête de la vitre et regarda en direction du brunet.

"- Je te fais pas la charité, Rainy. Tu passera un entretient et tu sera prise si tu le mérite. "

Un rictus se plaça sur les lèvres de Rainy, quelque peu soulagé tandis que Baekhyun retenait un rire machiavélique. Il la prendrait qu'elle rate son entretient ou pas, mais ça, il ne lui avouerait jamais. La jeune femme poussa un long soupir, tellement long que Baekhyun se demanda s'il s'arrêterait un jour.

"- D'accord. Finit-elle par dire. Va pour l'entretient.

- Très bien et si t'y arrive pas, je te fous strip-teaseuse. Se marra le brun. "

Rainy regarda son beau frère, les sourcils fronçés tout en lâchant:

"- Trop tôt pour ce genre de blague, Baek, trop tôt... "

Baekhyun roula des yeux en voyant que la jeune femme essayait de se retenir de sourire. Puis le moteur se coupa avant que les deux protagonistes ne sortent de la voiture, s'étirant après leur trajet. Le calme du garage de l'immeuble les acceuillit, rompu par le bruit des talons de Rainy se dirigeant vers l'ascenseur. Sa longue main manucurée appuya sur le bouton d'appel et Baekhyun la suivit dans la machine. Cette dernière s'ouvrit sur l'appartement de Baekhyun, ce dernier se préparant à se laisser tomber sur le canapé mais Chanyeol l'en empêcha, sortant de la cuisine à toute vitesse pour l'attraper par le bras. Baekhyun sursauta. Quand était-il rentré ? Comment c'était passé son examen ?

"- Yeol, tu...

- Tes parents sont là. J'en ai chié mais officiellement je suis un ami qui s'est retrouvé à la rue avec sa famille, ta mère ne m'a pas contredit, j'ai envoyé Luhan et Sehun dehors, je...

- Respire, Chan. Coupa Rainy. Vous voulez que je reste ou je m'en vais ? "

Baekhyun se mordilla la lèvre inférieur et son aînée sourit, comprenant. Elle pressa l'épaule de l'homme, le remerciant à sa façon, et s'engouffra une nouvelle fois dans l'ascenseur, attrapant son téléphone portable pour appeler sa meilleure amie. Baekhyun soupira et sourit à Chanyeol.

"- Allons-y, hein. "

Son compagnon sourit et se pencha, voulant l'embrasser pour lui donner courage mais s'arrêta rapidement, ne voulant pas prendre de risque. Baekhyun lui adressa un sourire désolé et enclencha ses pas jusqu'à la cuisine, se murmurant à lui même de rester calme. Ses parents le fixèrent lorsqu'il arriva dans leur champs de vision, sa mère baissant rapidement la tête.

"- Bonjour, mon fils.

- Papa. "

Chanyeol se plaça dans le dos de Baekhyun, se retenant de le prendre dans ses bras en voyant le petit homme se raidir. Le noireau invita ses parents à passer au salon, restant dans la cuisine avec Chanyeol pour préparer le café. Une fois sûr que les deux adultes avaient disparus, Chanyeol attrapa le bras de Baekhyun pour l'attirer à lui, caressant tendrement ses cheveux. Les bras du plus petit passèrent autour de la taille du plus grand pour le serrer le plus fort possible.

"- Merci. Marmonna-t-il contre le torse de Chanyeol. De les avoir occupés, de n'avoir rien dit.

- C'est normal. Sourit Chanyeol avant d'embrasser le sommet du crâne de son petit-ami."

La cafétière arrêta son bruit insupportable, signe qu'elle avait terminé, et Baekhyun s'occupa de remplir les tasses. Chanyeol attrapa un plateau et sourit lorsque Baekhyun y disposa les tasses, laissant le plus grand passer pour amener le plateau. Baekhyun l'encouragea d'une frappe sur les fesses. Chanyeol se retint d'hurler, ne voulant pas attirer l'attention des parents Byun, mais un sourire joueur ornait ses lèvres. Byun Baekhyun le regretterait tôt ou tard. Le plateau fut posé sur la table basse, en face des parents de Baekhyun, assient sur le canapé. Baekhyun et Chanyeol se laissèrent tomber sur les deux sièges, en face l'un de l'autre, séparés par le canapé. La phase de la vengeance de Chanyeol pouvait donc commençer.

"- Alors Baekhyun, Chanyeol nous as dit que vous étiez amis. "

Chanyeol eut un rictus moqueur et regarda son amour rougir. C'était le moment d'en jouer. Baekhyun releva les yeux pour les planter dans ceux de Chanyeol, lui demandant son avis. Mais ce dernier ne fit que laisser tomber son dos contre le fond du fauteuil, joignant ses mains sur son ventre et sa langue passant sur sa lèvre inférieur. Baekhyun lui fit de gros yeux avant de secouer la tête et regarder son père.

"- Oui, il fait partit de mes plus proches amis. Je ne voulais pas le laisser à la rue, il a tellement fait pour moi. "

Baekhyun regarda une nouvelle fois Chanyeol et ce dernier mima avec ses lèvres: " et tu n'as pas encore tout vu " suivit d'un clin d'oeil. Baekhyun déglutit. A quoi jouait-il ? Il allait les faire découvrir par son père ! Baekhyun tenta de faire comprendre son mécontentement à son " ami " mais ce dernier était occupé à passer un doigt sur ses lèvres humectées, n'arrêtant pas de sourire. Une boule de chaleur se propagea dans le ventre de Baekhyun et ce dernier croisa les jambes en un geste instinctif.

"- Sinon, comment vous allez vous ? "

Chanyeol voulut ricaner devant le changement de ton - plus aïgu - de son amoureux mais se retint, une nouvelle fois. Byun père porta la tasse à ses lèvres avant de répondre que tout allait bien, qu'ils venaient juste en visite de courtoisie. Alors que sa mère soupirait, son combat intérieur continuant. Elle avait beau se répéter que son fils était heureux ainsi, avec un homme et non avec une femme, ça ne voulait pas s'imprimer dans son esprit. La famille, pour elle, s'était un homme avec une femme. Et ce Chanyeol n'avait rien de féminin.

Une heure plus tard, les portes de l'ascenseur se fermèrent sur les parents de Baekhyun et ce dernier se jeta sur Chanyeol, le jetant sur le canapé pour monter sur ses cuisses, voulant lui frapper le visage.

"- Petit con ! Comment as-tu osé ?! Devant mes parents ! "

Chanyeol, les bras devant son visage, se marrait devant la ferveur de son compagnon.

"- Mais j'ai rien fais. Se marra-t-il.

- Tu déconnes ? "

Baekhyun arrêta de faire pleuvoir des coups et fronça les sourcils.

"- Tu m'as léché l'oreille en passant derrière moi !

- Tu m'as touché le cul !

- Ils pouvaient pas voir !

- Bah moi non plus. "

Baekhyun haussa un sourcil l'air de dire " tu te fiche de moi ? " et Chanyeol eut un sourire plus grand. Le plus jeune attrapa les poignets de son amant, tirant sur ces derniers pour approcher leurs visages jusqu'à ce que leur nez se touchent. Baekhyun loucha sur les lèvres de son amant et ce dernier les tendit pour qu'elles rencontrent leur jumelle. Ces dernières n'attendirent pas pour se mouver, entamant une danse que seuls leur propriétaire connaissaient. A bout de souffle, les deux hommes se séparèrent et se sourirent mutuellement avant qu'un éclair de lucidité passe dans la tête du plus âgé. Il s'installa correctement sur les cuisses de son amant et le toisa:

"- Ton examen ?

- Ton rendez-vous ?

- Chan.

- Baek. "

L'interpellé fronça les sourcils et Chanyeol eut un petit rire avant de répondre:

"- Tout c'est passé à merveille, je suis tombé sur un bon jury et ils ont l'air d'avoir apprécié ce que je racontais. Et toi ?

- Mon avocat va le manger tout cru et tu n'ira pas en prison.

- Tant mieux, j'aurais pas pû me passer de toi. "

Baekhyun roula des yeux avant de se pencher pour embrasser tendrement son petit-ami. Ce dernier sourit dans le baiser, caressant les hanches de Baekhyun. Ils se détachèrent et Baekhyun souffla à Chanyeol qu'il était fier de lui, avant que ce dernier n'entame un nouveau baiser. Ce dernier coupa le souffle du plus âgé, obligé de se raccrocher au cou de son amant, frottant leurs bassins en amorçant son mouvement. Chanyeol grogna.

"- Baekhyun...

- Pas fais exprès. "

Un sourire d'excuse passa le barrage des lèvres du noireau tandis que son amant tentait de calmer ses ardeurs. Mais les cheveux noirs de son compagnon tombant sur ses cheveux, ses lèvres entrouverte et sa position sugggestive ne l'aidait pas vraiment.

"- Bébé ?

- Mmh ? "

Baekhyun sourit à Chanyeol, attendant la fin de sa phrase.

"- Je peux te prendre ? S'il te plais... Juste une fois.

- Tiens, tiens... Se moqua Baekhyun. Plus de sexe tant que tu es en dessous mais c'est toi qui me supplies ? Tu aura tenu une journée, Yeollie.

- Moque toi, va. "

La tête du plus âgé se nicha dans le cou de son petit-ami, le mordillant tandis que l'autre couinait. Baekhyun jubilait, il le tenait. Sa langue traça un chemin jusqu'à l'oreille de Chanyeol, laissant un coulis de bave qui n'en dérangea aucun des deux, pour ensuite mordiller le lobe. Les mains de Chanyeol attrapèrent plus fortement les hanches de son petit-ami, le collant à son propre corps pour que leur bassin se rencontrent une nouvelle fois. Mais Baekhyun avança un peu trop, frôlant l'érection de son homme avec son derrière. Un gémissement se fit entendre dans la pièce mais il ne provint pas de Chanyeol.

"- Tiens, tiens... Remarqua ce dernier en souriant.

- Ta gueule. Cingla Baekhyun avant de joindre leurs lèvres. "

Chanyeol rit dans le baiser tout en serrant son amour contre lui, donnant un petit coup de bassin pour que le gémissement se répête. Et cela ne rata pas. Baekhyun mordit la lèvre inférieur de son petit-ami, voulant lui faire comprendre qu'il fallait qu'il arrête. Mais ce dernier ne fit que l'inverse, donnant de plus en plus de coup de bassin et de plus en plus fort. Lorsqu'un cri passa les lèvres de Baekhyun, Chanyeol le regarda tout en remettant ses cheveux noirs en place.

"- Et maintenant, tu compte me dire qu'il faut que j'écartes les cuisses ?

- Chan, je... "

Baekhyun était tout en sueur, les mains posées sur le torse de Chanyeol, le caressant presque inconsciemment. Son esprit semblait ailleurs. Ses yeux étaient vitreux, remplis de désir tandis qu'il regardait l'homme allongé sous son propre corps. Pourquoi réagissait-il ainsi ? Pourquoi cette vision lui donnait-elle envie de s'empaler sur le membre de son amoureux pour lui faire l'amour d'une nouvelle façon ? Chanyeol sembla remarquer l'état de son amant car il se releva, enroula ses bras autour du torse de Baekhyun pour le coller à lui tandis qu'il se levait. L'ainé passa ses jambes autour de la taille de son amant et se laissa porter, ne quittant pas le roux des yeux tandis qu'ils montaient les escaliers. Chanyeol le regardait aussi, en souriant, caressant son nez à l'aide du sien de temps en temps, faisant rire Baekhyun. Et Chanyeol en souriant encore plus. Ce rire pouvait arranger chacune de ses journées, peu importe de la façon où elles avaient commençé.

"- Hé Byun ?

- Quoi Park ?

- Je t'aime.

- T'as de la chance, moi aussi. "

Le dénommé Park rit et ouvrit la porte de la chambre pour la fermer d'un coup de pied, une fois à l'intérieur. Son amant fut jeté sur le lit, ce dernier réclamant tout de suite le grand roux. Chanyeol lui obéit tout de suite, se laissant tomber sur son corps pour l'embrasser à pleine bouche. Les mains de Baekhyun trouvèrent ses cheveux et le bas de son dos, agrippant chaque pores pour coller Chanyeol encore plus à lui. Il ne voulait plus s'arrêter, ni quitter Chanyeol. Cette nuit était la leur et...

"- CHAN ! BAEK ! ON EST RENTRES ! "

Chanyeol soupira contre le cou de son amant et voulu se relever mais ce dernier l'en empêcha, attrapant ses épaules et fronçant les sourcils:

"- Tu vas où, là ?

- Bah... Ils sont rentrés...

- ET ILS PEUVENT REPARTIRENT !

- Baek, tu fais quoi là ? S'étonna Chanyeol. "

Des rires fusèrent à l'étage en dessous et Luhan hurla:

"- BONNE BOURRE ! "

Le ting de l'ascenseur retentit et les portes se fermèrent tandis que Baekhyun avisait son vis-à-vis, souriant tendrement:

"- On en était où, toi et moi ?

- Je crois qu'on cherchait la position dans laquelle je vais te prendre, Byun Baekhyun.

- Ah oui ? Réexplique moi... "

Chanyeol ne se fit pas prier, attrapant les pans du t-shirt de Baekhyun pour le passer par dessus sa tête avant de l'embrasser, ses mains parcourant la peau couverte de frissons. Baekhyun sourit et en fit de même avant le géant, leur torses se collant l'un à l'autre pour se procurer de la chaleur. Les jeans partirent rapidement de sur leur propriétaire, formant une masse informe en rejoignant les t-shirts. Les bassins s'entrechoquèrent, les lèvres se trouvèrent, les dents mordirent, les mains parcourent le moindre mètre carré de peau. Des gémissements résonnèrent dans la grande chambre, provenant du propriétaire de cette dernière, tandis que des grognements sortaient de la bouche du plus grand des deux hommes. Baekhyun entrouvrit la bouche sous le plaisir de la bouche de son amant dans son cou, et ce dernier en profita pour glisser un de ses doigts dans sa cavité buccale. La langue du plus âgé joua avant la phalange, sucotant et léchant tout en recommençant avec les deux autres lorsqu'ils arrivèrent. Tout en effectuant sa besogne, Baekhyun fit glisser le boxer de son amant le long de ses jambes et ce dernier frissonna en sentant son érection frotter la cuisse du plus âgé.

"- Baek...

- Je sais. "

Baekhyun releva quelque peu son corps pour se débarasser de son dernier vêtement et le jeter plus loin tandis que Chanyeol s'installait plus correctement entre ses cuisses.

"- Vas y doucement, s'il te plais... Murmua Baekhyun. "

Chanyeol le regarda dans les yeux, un sourire tendre au coin des lèvres.

"- Je ne te ferais jamais de mal, Baekkie. "

Baekhyun déglutit mais hocha tout de même la tête, ne quittant pas Chanyeol des yeux tandis que ce dernier enfonçait un premier doigt dans son intimité. L'homme se crispa et le plus jeune commença à embrasse chaque partit de son visage, faisant voler des baisers papillons pour le détendre. Le soumis rit un peu et Chanyeol en profita pour pénétrer un deuxième doigt. Une grimaça passa sur le visage de son amant et cette fois-ci, Chanyeol l'embrasse plus sauvagement, attrapant sa virilité avec sa deuxième main pour le faire se concentrer sur autre chose. Les soupirs de bien être reprirent et Chanyeol commença à bouger à l'intérieur de son amant, sans arrêter ses mouvements sur son membre. Le dernier doigt joua quelque peu avec les fesses du soumis avant de s'enfonçer dans la chaleur de Baekhyun, rejoignant les deux autres pour des mouvements de ciseaux ou de vas et viens qui firent perdre la tête à Baekhyun. Mais, soudain, plus rien. La main sur son membre avait disparu, les doigts dans son intimité aussi et il se retrouvait face à l'oreiller, le derrière relevé.

"- C-Chan ? "

Une caresse se posa le long de son dos pour le faire taire, lui procurant quelques frissons délicieux. Quelque chose buta contre les fesses du soumis, ce dernier priant pour ne pas avoir mal. Chanyeol le remarqua, se penchant pour coller son torse au dos arqué de son petit-ami.

"- Détend toi, Baek, je ne veux pas te faire de mal. Plus tu stressera, plus tu aura mal. "

Baekhyun hocha la tête, soufflant toute l'air qu'il retenait depuis tout à l'heure. Tout se passera bien, se répéta-t-il. Le membre de son petit ami buta une nouvelle fois contre son derrière mais Baekhyun ne se figea pas, attendant simplement. Une des mains de Chanyeol enroula sa taille pour le serrer contre lui, au même moment où il le pénétrait. Une grimace de douleur prit place sur le beau visage de Baekhyun mais ce dernier ne dit rien, préférant laisser son amant le pénétrer. Ce dernier continua son avançé et arrêta tout mouvement lorsqu'il fut complétement englouti.

"- Bébé ?

- Mmh ? Souffla Baekhyun.

- T'as mal ?

- U-un peu. Attend encore, s'il te plais.

- Le temps qu'il faudra, Baekhyun. "

Ce jour là, Baekhyun se promit d'aimer Chanyeol quoiqu'il arrive. Parce qu'il lui fit l'amour tendrement, ne donnant pas de coup de bassin trop sec, n'accélérant le mouvement que lorsque le plus petit lui demandait, ne tentant rien de trop osé pour Byun Baekhyun. Ce soir là, Park Chanyeol aima Byun Baekhyun comme la plus belle des choses: avec respect, tendresse et sincérité. Et lorsque l'orgasme arriva jusqu'à eux, une phrase s'échappa de l'un des deux amants:

"- Tu voudrais pas m'épouser ? "