Episode 1 (part 3)

par onepiecelove

Chapitre 3



Le lendemain, au Jardin, alors que les voitures de luxe conduites par des chauffeurs, déposent les enfants pourris gâtés, une petite camionnette grise dépose les deux frères. Ces derniers descendent. L’un heureux, l’autre, nettement moins.

En claquant fortement la porte, montrant son mécontentement, Baekhyun actionne le haut-parleur de la camionnette.

Puis, sous les regards des chauffeurs et des abrutis d’héritiers, Baekhyun prend la main de son frère pour se diriger vers l’entrée du Jardin laissant leur père galérer à éteindre ce haut-parleur. Il ne fait pas attentions aux rires moqueurs des autres, vu qu’il en a rien à foutre et son frère fait de même.

Et pendant ce temps, un hélicoptère avec le logo SHINWA se pose tranquillement sur la pelouse verte du Jardin. Un jeune homme en sort, habillé avec des vêtements de luxe et un air plus qu’hautain sur le visage.

Son nom ? Park Chanyeol.

Il regarde son empire – enfin, ce qu’il a sous les yeux – sans sourire, mais fier que cela lui appartient. Puis, se met en route vers le bâtiment principal du Jardin là où un tas de jeunes s’y rendent en se battant gentiment pour les garçons et en parlant dernière mode sur tout pour les filles.

Ils ne s’occupent pas de Baekhyun et son frère qui essaient encore et toujours de se repérer avec le plan. Après avoir sauvé Ryeowook, Baekhyun avait préféré partir et Taemin ne l’a pas contredis. Ils n’y sont pas retourné depuis deux jours et c’est avec une immense joie, que Baekhyun essaie de savoir où est la cuisine.

Il avance au ralenti, tentant de se concentrer mais avec toutes les personnes – filles ou garçons – qui sortent des «  ses boucles d’oreilles sont belles, hein ? » «  Tu as vu les dernières Nike ?... Non ?... Bah elles sont à mes pieds », Baekhyun a plus des envies de meurtres qu’autre chose.

Lui et son frère finissent par entrer dans le bâtiment principal et se mette sur le côté pour pouvoir lire le plan « tranquillement ». Un groupe de trois garçons se posent à côtés d’eux sans leur prêter attention et Baekhyun est obligé d’écouter leur conversation car l’un des trois se vante un peu trop fortement :

«  Ne pas les tuer, surtout, ne pas les tuer ! » Pense Baekhyun.

Voyant son frère à la limite du meurtre, Taemin propose à son frère de trouver le terrain de tennis avant la cuisine. Peut-être y aurait-il moins de monde ? Baekhyun accepte de suite. Toute cette bourgeoisie… Ce que l’on ne ferait pas pour son petit frère !

Les voilà donc au début du « Jardin » à proprement parlé et là, ils ne sont plus que tous les deux, mis à part trois ou quatre personnes qui trainent par-ci par-là. La sérénité qui commencer à s’insinuer en Baekyun disparait quand il remarque que le terrain de tennis est encore plus chiant qu’à trouver que la cuisine. Il tourne le plan dans tous les sens sous les rires de Taemin qu’il tente de dissimuler. Au bout de cinq minutes…

Taemin ricane quand Baekhyun pense avoir une piste. Les deux frères s’enfoncent dans le Jardin et ne trouve plus âmes qui vivent. Ils marchent deux minutes, Taemin appréciant l’air ambiant et le paysage, Baekhyun qui tente de déchiffrer ce plan de malheur plus calmement.

Soudain, ils entendent de la musique. Belle, douce, très mélodieuse mais triste. Les deux frères se regardent avant de poursuivre – sans pour autant courir – l’origine de cette magnifique musique. Il la trouve en un garçon qui joue du violon près d’un banc dont l’étui de l’instrument repose dessus. Le musicien est de taille moyenne, les cheveux noirs et une belle peau mate.

Taemin, au vu de son jeune âge, avoue que la musique est très jolie, mais s’en lasse vite. Mais pas Baekhyun. Celui-ci est comme transporté. Mais est-ce seulement à cause de la musique ?

Puis, le musicien finit sa partition et remarque les deux frères. Le plus petit sourit mais le plus grand se sent gêné de s’être fait prendre. Il se reprend très rapidement, n’oubliant pas qu’il sagit de l’un de ses satanés bourgeois et lui demande où se trouve le terrain de tennis avec une voix froide. Le musicien le regarde deux seconde avant de montrer avec son archet la direction à prendre.

Il reprend la route alors que son frère dit au musicien :

Baekhyun grimace pour ne pas dire du mal de sa mère. Oubliant complétement le musicien, Baekhyun tire l’oreille de Taemin pour le faire avancer. Celui à la peau mate n’en a que faire et remet son menton sur son violon alors que Baekhyun ne peut empêcher un sourire de sortir.

Finalement, l’heure des cours de cuisine approchent et donc, après avoir aperçu le terrain de tennis pour bien le situer, Taemin tire la main de Baekhyun pour que celui-ci se dépêche de retourner dans le bâtiment principal et de trouver la cuisine. Apaisé, Baekhyun redevient grognon face à tous ces allers-retours et ces bourgeois… Toujours ces bourgeois !

Ils finissent par y entrer et monter les escaliers pour aller au premier étage quand tout à coup une fille se met à hurler :

Au milieu des marches, Baekhyun tire vers lui son petit frère pour que ce dernier ne se fasse pas écraser par la horde de… Pétasse qui hurle comme des adolescents pré pubères. C’est avec un grand étonnement que Baekhyun remarque que tous les résidents du Jardins – garçons et filles – se ruent au rez-de-chaussée pour se presser entre eux vers l’entrée, formant ainsi un chemin pour les quatre nouveaux arrivants.

Le soleil éclatant les éblouissant par derrière les rend encore plus beau, mystérieux et charismatique. Ce qui fait bien rire Baekhyun c’est qu’ils ont beau être quatre, il y en que trois qui marchent à la même hauteur alors qu’il y en a un qui marche devant eux, trop prétentieux pour que Baekhyun ne grimace pas. En plus d’avoir les oreilles cassées à cause des hurlements des filles près de lui.

Celui de devant est trop grand pour Baekhyun. Ces cheveux sont trop roux, son air trop hautain, son regard trop prétentieux, son trop… Trop.

«  Putain, il me soûle déjà… Qui c’est cet abruti ?! » Se demande Baekhyun.

Vient ensuite les trois autres. Un qui n’est pas aussi grand que le roux mais une bonne taille quand même. Blond, un visage d’ange, Baekhyun doit l’avouer mais son air «  j’en ai rien à foutre de tout » casse tout. Un autre tout aussi grand, blond aussi mais qui promet, à son visage dur, de bonnes baffes si on le fait trop chier. Puis...

De suite, Baekhyun se sent intéresser et regarde effectivement le garçon à la peau mate s’avancer avec les autres, ignorant leur fans.

Puis le roux de tout devant casse tout le mythe quand il s’arrête devant un garçon. Baekhyun reconnait ce dernier comme étant celui qui se vantait un peu plus tôt d’avoir la même chemise que… Qui déjà ?

Le roux fixe le garçon qui se sent très mal à l’aise. La foule est silencieuse. Puis le garçon prend son courage à deux mains et relève la tête vers le roux et lui demande gentiment – soumis – s’il y a un problème.

Un peu comme Baekhyun qui fronce les sourcils. Il n’aime pas cette soudaine ambiance et serre un peu plus son frère.

Celui à la peau mate, en regardant ce pauvre garçon aperçoit Baekhyun et il détourne de suite les yeux bien que Baekhyun n’ait pas remarqué que l’on regardait. Soudain, le roux attrape sa victime par le col et ce dernier ferme les yeux de grande appréhension mélangée à de la peur.

Baekhyun voit le grand blond au visage dur donner sa bouteille de jus de fruit, couleur rouge au roux. Puis ce dernier renverse ce qui reste sur la chemise de sa victime, le reste du jus. Baekhyun ne peut s’empêcher de ricaner de rage en regardant en l’air. La foule, bien qu’habituée, reste choquée alors que la victime s’empêche de pleurer. Les trois autres qui accompagnent le roux restent de marbre mais ne regardent pas la scène. Délicatement, le roux place la bouteille, maintenant vide, dans la main de sa victime et reprend comme si de rien n’était sa route, suivi de ses trois amis.

Pris en pitié par la foule, la victime tente toujours de ne pas pleurer alors que ses amis lui demandent s’il va bien. La foule commence à se disperser et Baekhyun ne peut s’empêcher de regarder les quatre abrutis sortir de son champ de vision.

Il se force à rire pour ne pas exploser de rage et s’attirer des ennuis. Sauf que, rien qu’avec ce mot, il va s’en attirer, des ennuis. Un groupe de trois filles, l’ayant entendu, s’arrêtent à son niveau alors qu’elles montaient les escaliers avec un air choqué sur le visage mais Baekhyun ne les voit toujours pas, occupé à regarder là où le F4 a disparu derrière un couloir. Mais Taemin les voit et veut attirer l’attention de son frère en donnant des coups légers sur son bras.

Baekhyun sursaute et remarque enfin les trois filles maquillées comme des voitures volées en sortant un «  qu’est-ce que c’est que ces trucs ?! » . En sentant son cadet mal à l’aise, Baekhyun resserre encore – si c’est possible – ses bras autour de lui.

Taemin cache son sourire. Celle du milieu ouvre grand la bouche, encore plus choquée.

Celle de droite fait de même en se présentant sous le nom de Sulli et celle de gauche, sous le nom de Luna.

Krystal prend son air dominatrice ridicule et dit :

Le surnom fait encore plus ricaner Baekhyun qui le préfère largement à superman.

Les voir lever les yeux au ciel avec leur air supérieur amuse comme énerve le jeune garçon.

«  N’explose pas de rire Baekhyun ! N’explose pas de rire ! » Pense ce dernier. Mais comment faire à ces têtes de guenons complétement choquées. Même Taemin ne peut s’empêcher de rigoler.

De suite, Lun place sa main devant son nez, encore plus choquée. Krystal finit par s’avancer vers eux. Baekhyun la laisse faire mais ne la lâche pas du regard sans cligner des yeux. Elle finit par épousseter de la poussière inexistante sur la veste de Baekhyun.

Le garçon finit par lui choper le poignet et le virer brutalement.

En les voyant rigoler, Baekhyun lâche un «  c’est bien ce que je pensais… »

Les filles, comme Baekhyun, restent surprise face à cette attaque.

Elle veut lui ébouriffer les cheveux mais Baekhyun lui attrape une deuxième fois le poignet.

Baekhyun n’aime pas trop comment cette fille le regarde. Comme un objet non identifié, vitré dans un musée.

Baekhyun finit par faire le même sourire idiot que devant les journalistes.

Cette remarque ne plait pas tellement aux trois filles et Krystal reprend :

Elles ont du mal à accepter le mot « grosse » et Baekhyun le voit bien mais il s’en fout.

Krystal vient de lâcher son expression «  Cent pour cent pétasse ! Eh ouai, qu’est-ce que tu vas faire ? »

Là, Krystal est vexée.

Puis elles s’en vont en dandinant des fesses. Baekhyun place ses mains sur les yeux de Taemin qui rigole.

***

Trois heures ! Ça fait trois heures que Baekhyun écoute Taemin détailler son cours de cuisine avec un grand chef à sa mère. L’ainé n’en peut plus mais il doit avouer que ça fait plaisir de voir Taemin comme cela et le grand chef de renom est plutôt cool et sympa. Il a fait un cours à Taemin sans le dégrader et plutôt content et fier qu’un gamin de son âge s’intéresse à la cuisine.

En effet, sur le chemin du retour, Baekhyun n’a pas arrêté de râler contre ce jardin et en particulier, contre ces trois filles en répétant « pétasses ! »

Puis, Taemin, heureux comme jamais, raconte aussi ce qu’il s’est passé avec le grand roux.

Il ne l’a pas remarqué, mais sa voix commence à s’élever.

Baekhyun fronce les sourcils. Qui ? L’héritier de qui, de quoi ?

A ce nom, Baekhyun se redresse sur sa chaise. Oh putain ! Celui dont Ryeowook lui a dit qu’il l’avait vu le sauver par une caméra ? Celui qui contrôlera bientôt l’économie de la Corée ? – comme le dise les journalistes – L’homme qui deviendra le puissant de l’Asie ?

Taemin rigole. Sa mère ne le réprimande pas sur le gros mot et demande à Taemin de faire un cours pour son frère. Le cadet attrape la main de son ainé et l’emmène dans la chambre de ce dernier. Il met l’ordinateur portable de Baekhyun sur ses genoux et commence à taper sur Google, le nom de Wu Kris. Autant y aller doucement.

Baekhyun l’écoute attentivement et regarde les photos de Kris que son frère fait défiler. Kris était l’un des trois qui marchait derrière et est impressionné par tout ce dont il va hériter.

«  Le visage d’ange » Se dit Baekhyun pour se repérer.

Taemin sourit avant de passer au troisième. Il ne dit pas le nom mais Baekhyun voit une photo de famille avant une photo d’un homme d’un certain âge faire la lecture à un petit garçon, souriant.

Baekhyun se penche sur l’ordinateur et lis l’article de journal sur lequel son frère a cliqué.

«  La famille du petit Kim Jongin a péri dans un accident de voiture fatal. Le seul survivant n’est autre que le petit Kim Jongin, cinq ans. »

Il tape ensuite le dernier prénom.

Une photo de couverture d’un magazine avec le grand roux attaque les rétines de Baekhyun.

Baekhyun grogne mais son frère commence son monologue :

Baekhyun arrête les rires de son frère en le tapant sur le bras. Taemin finit de rigoler avant de dire sérieusement :