Chapitre 6

par DidooLaFolle

~ CHAPITRE 6

 

 

Je mets quelques secondes à comprendre ce que cela veut dire.

 

« Le 20 Aout...mais j'ai eu mon accident le 14 Juillet ? Il y a un mois différence là !?! Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'est-ce qu'il s'est passé en Juillet ? Pourquoi je ne m'en rappelle pas ? »

 

J'ai mal à la tête tout à coup. Je passe ma main dans mes cheveux en les décoiffant au passage. Je regarde autour de moi, l'air complètement perdue. KyungSoo se demande ce que j'ai :

 

-BaekHyun ? Me demande-t-il. BaekHyun, ça va ?

 

Je suis tellement abasourdie et perdue ; je ne comprends plus rien et n'ai plus envie de comprendre quoi que ce soit. Je me laisse glisser contre le mur derrière moi et m'effondre par terre, la tête ballante. Mon regard est vague. D.O. s'inquiète de plus en plus. Il s'agenouille près de moi et tapote légèrement mes joues.

 

-Bon sang ! Tu nous fais un malaise ou quoi ?

 

Je reprends conscience peu à peu de tout ce qui m'entoure et regarde le chanteur brun. Il a l'air assez paniqué.

 

-KyungSoo... ? chuchotais-je.

-Oui ! Quoi ? me demande-t-il, l'air toujours aussi perdu.

 

C'est à ce moment que toute la pression des derniers jours retombe. Je regarde toujours le chanteur et sens une larme chaude rouler le long de ma joue.

Face à mon sort, je suis de plus en plus désarmée, je ne comprends pas vraiment ce que je fais là et n'ai personne à qui me confier. Je baisse la tête, honteuse de montrer un côté faible de la personnalité de BaekHyun.

Puis je sens des bras qui m'entourent. KyungSoo me fait basculer doucement dans ses bras et nous restons comme ça un moment.

 

-Cela fait quelques jours que je m'en suis rendu compte, commence alors le leader vocal. Je ne t'en ai pas parlé parce que je me suis dit que si tu avais un problème, tu en aurais parlé avec quelqu'un. Apparemment non.

 

Son ton est triste, je ressens beaucoup d'émotions dans les paroles du chanteur. J'ai envie de le rassurer, de lui dire que tout va bien, ou que ça va aller mieux dans quelques temps au moins. Mais je reste là, sans bouger et continue d'écouter sa voix paisible et douce.

 

-On dirait...que tu as un énorme poids sur les épaules. Comme si, tu avais une énorme responsabilité et que tu essayais de l'assumer tout seul. Je ne veux pas te forcer à m'en parler, mais je pense que tu devrais confier...ce que tu as sur le cœur à quelqu'un...

 

Le discours de KyungSoo me fait beaucoup réfléchir ce soir-là. Je me demande vraiment s'il ne faudrait pas que je confie mon secret à une personne. L'idéal serait que j’en parle à BaekHyun lui-même, mais je ne sais pas où il est. Enfin plutôt, je ne peux pas aller le voir, du coup je suis bien embêtée. Cette histoire de date m'embrouille aussi pas mal la tête, mais j'évite d'y penser pour ne pas devenir folle.

Et puis au bout d’une heure à tourner dans le lit, je conclue finalement que c'est complètement débile de me confier à quelqu'un. Parce qu'en fait, si cette personne ne me croit pas, je serais prise pour une folle ou autre et...ça va pas arranger les affaires de BaekHyun. J’ai beau y penser, je ne sais absolument pas quoi faire. Et cacher ça va me sembler de plus en plus dur au fil des jours…

 

***

 

La nuit suivante, le temps est orageux. Je hais l'orage.

Je réussis difficilement à m'endormir mais vers trois heures du matin, un grondement me réveille en sursaut. J'allume la lampe de ma table de chevet et regarde automatiquement vers le lit de ChanYeol. Il n'y a personne.

« Il a du se lever pour aller au petit coin, » pensais-je.

Je me lève au son d’un nouveau coup de tonnerre. Je n’ai vraiment pas envie de rester seule dans la chambre.

 

En sortant de la pièce je vois de la lumière qui émane de la cuisine, j’en déduis que ChanYeol n’est donc pas aux toilettes et m’approche en trainant des pieds.

Le rappeur est bien là, dans la cuisine. Il est assis devant un bol et regarde le dos d'un paquet de céréales ; une cuillère dans la bouche. Il semble en pleine réflexion, mais je trouve qu'il a l'air enfantin. En m'entendant arriver, il lève la tête et prend la cuillère dans sa main.

 

-Ah ! Salut Baek, chuchote-t-il. Je t'ai réveillé en me levant ?

-Non non, t'inquiètes ! C'est l'orage qui l'a fait...Tu fais quoi là ?

-Bah ça se voit, non ?

-Sérieusement ChanYeol, pourquoi tu manges des céréales à trois heures du mat' ?

-Pas'que j'ai faim ! Me répond-il en toute honnêteté. D'ailleurs...tu veux un bol ?

 

Je le regarde, affligée. Manger en pleine nuit, bah oui bien sûr...

En plus ChanYeol, il mange déjà pratiquement tout le temps la journée. J'allais répondre négativement et retourner dans la chambre quand un éclair zébra le ciel et un grondement tonitruant me fit sursauter.

 

-Bah, finalement pourquoi pas ! répondais-je en m’asseyant près du rappeur qui rigole en me voyant paniquer.

 

Il va chercher un bol et une petite cuillère et revient s'assoir à côté de moi.

 

-Miel pops ou Frosties ? Me demande-t-il.

-Euh...comme tu veux !

-Bon, bah les deux alors !

 

« Soyons fous », pensais-je, en levant les yeux au ciel.

Et voilà, à 3h26 du matin, deux enfants à moitié endormis, croustillant dans la cuisine. L'orage gronde toujours dehors, mais près de ChanYeol j'ai moins peur.

 

-Dis-moi BaekHyun, commence le rappeur en se tournant vers moi, je peux te parler sérieusement ?

 

Mon cœur s'accélère. Que va-t-il me dire ?

Je vais commencer à détester les réunions en tête à tête avec les membres du groupe moi, si ça continue. Essayant de ne pas montrer mes émotions, je prends une décision simple : Il faut que j'essaye de répondre au mieux, comme le vrai BaekHyun l'aurait fait. Partant de ce principe, je dis à ChanYeol :

 

-Oui, bien sûr. Tu sais que tu peux tout me dire.

 

Moi par contre, je ne suis pas prête de tout te dire à mon sujet, quel paradoxe. Je reprends une bouchée de céréales, me disant que finalement, c'est sympa de grignoter la nuit.

 

-Eh bien, reprend ChanYeol en cherchant ses mots. Je ne veux pas que tu le prennes mal mais voilà...en ce moment, je trouve que...tu es de plus en plus efféminé.

 

J'arrête de manger et le regarde, les yeux ronds. Puis je rigole un peu...mais aussi nerveusement. Mince, je suis grillée. Que faire ?

 

-Mais qu'est-ce que tu racontes ? demandais-je à ChanYeol, un sourire forcé sur les lèvres.

-Ben, j'ai remarqué que parfois, tu passes ta main dans tes cheveux, mais pas comme d'habitude, là ça fait plus...fille. Pareil quand t'es assis, tu croises les jambes...

 

Il me regarde comme s'il cherchait au fond de moi une réponse à sa question. Je suis de plus en plus gênée. Son visage est à deux centimètres du mien quand il ajoute :

 

-T'es pas gay quand même ?

 

Et là, c'est le fou rire. Je n'arrive pas à me retenir tellement la remarque me soulage. Je fais attention tout de même à ne pas rire trop fort pour ne pas réveiller tout le monde.

 

-Mais qu'est-ce que vous avez tous avec les gays ? repris-je en me souvenant de la remarque de JongIn à propos de LuHan et de SeHun.

 

Je lui en fais part et le rappeur me dit :

 

-Ah non mais c'est SeHun c'est même pas une supposition, c'est carrément...

-BaekHyun ? ChanYeol ?

 

Nous nous retournons vers la personne qui vient de nous appeler. Le loup en personne.

 

-Vous faites quoi ? Demande le maknae du groupe en s'approchant.

 

Il se frotte les yeux et baille d'une façon tellement mignonne que je m'attendris en le voyant ainsi. Puis je secoue la tête. Il faut que j’arrête de fangirliser n’importe quand.

 

-On grignote en parlant, répond ChanYeol. Tu viens ?

-Ouais, pourquoi pas, j'ai la dalle. dit SeHun avec une petite moue gourmande.

 

« A croire que les mecs ont toujours faim », me dis-je. Il va chercher un bol et une cuillère et revient s'assoir en face de nous.

 

-Pourquoi t'es réveillé, au fait SeHun ? l’interrogeais-je.

-Je... commence-t-il avant de s’interrompre.

 

Il jette un rapide coup d'œil à ChanYeol et baisse immédiatement les yeux. Nous nous regardons, le rappeur et moi, intrigués. Pourquoi réagit-il comme ça ?

 

-SeHun ? Qu'est-ce qu'il se passe ? essayais-je.

-Nan mais c'est...commence-t-il. J'veux pas en parler.

-Pourquoi ? demandons-nous en cœur.

-Parce que... bougonne le plus jeune sans lever les yeux vers nous. L'autre jour, ChanYeol...il s'est moqué.

 

Le rappeur se gratte nerveusement la tête, fixant son bol de céréales. Je le fusille immédiatement du regard, c'est vrai qu'il a été plutôt méchant avec le maknae la dernière fois. Ce dernier voulait se confier, et l'autre l'avait coupé d'un seul coup. SeHun n'avait plus dit un mot depuis. Mais apparemment, il n'arrive même plus à dormir à cause de ça ; il faut absolument qu'il en parle. ChanYeol me regarde, l'air désolé. Une discussion silencieuse commence alors entre nous. Après quelques grimaces équivoques j’arrive à faire comprendre à ChanYeol qu’il devrait s’excuser auprès de SeHun.

 

-Je suis désolé, annonce enfin le rappeur en se tournant vers son cadet. Je n’aurais pas dû te dire ça SeHun. On est une équipe, une famille même, alors...si t'as un problème, il faut que tu en parles à quelqu'un, d'accord ?

 

Le maknae regarde son ainé qui lui sourit alors. Puis il me regarde, et dis :

 

-Vous avez raison...je vais vous le dire mais s’il vous plait, gardez ça pour vous d’accord.

-Mais bien sûr SeHun. On ne le dira à personne. lâche le rappeur.

-Oui, ne t’inquiète pas. Cela te fera du bien de te confier, le rassurais-je en lui offrant un sourire doux.

-Eh bien voilà…ça s’est passé deux jours avant que les EXO-M ne repartent en Chine. C'était le soir, quand on est sorti tous ensemble pour profiter un maximum de nos derniers jours ensemble, vous vous rappelez...

 

Non, mais vaudrait mieux pas que je lâche un truc comme ça maintenant ! Continue, continue petit maknae...qui est plus vieux que moi en fait ! Je viens de m'en rendre compte. Bref.

 

-...là y'a LuHan qui a demandé à me parler. Du coup, on est allé s'assoir sur un banc à l'extérieur. Il a commencé à me dire des trucs...

 

Je regarde ChanYeol. Mon Dieu, faites qu'il ne sorte pas une grosse connerie sur ses histoires de gays !

 

-...et là j'ai pas compris, Il s'est penché vers moi et m'a embrassé.

 

PARDON ? Je cligne des yeux plusieurs fois et me pince la jambe discrètement pour vérifier que je ne rêve pas.

 

-C’est vrai SeHun ? demande ChanYeol un peu moins surpris que moi. Et après ?

-Ben...j'ai pas réagi ! J'étais figé. Du coup, il est parti. Je suis resté longtemps sur le banc, à réfléchir. Ensuite, WuFan est arrivé et m'a demandé ce que je faisais là, mais je lui ai rien dit. Et le lendemain...j'ai remarqué que LuHan m'évitait. Mais j'ai pas cherché à aller lui parler. Je m'en veux tellement...

 

Il baisse la tête soudain mal à l’aise. Un instinct maternel surgit tout à coup en moi ; je ne peux rester insensible devant la tristesse du maknae. Je me lève et vais m'assoir à côté de lui en passant un bras par-dessus son épaule. Je caresse ses cheveux en essayant de le calmer.

 

-C'est vrai, se souvient ChanYeol. Je me rappelle que les derniers jours, vous vous êtes pas dit au revoir ! On vous a charrié à cause de ça et LuHan avait l'air en colère.

-SeHun ? demandais-je. Est-ce que...je te poser une question ?

 

Il hoche doucement la tête, n’osant pas la relever.

 

-Est-ce que tu aimes LuHan ?

 

Le maknae se mord la lèvre inférieure puis affronte mon regard :

 

-J'y pense depuis qu'il m'a embrassé. Je n’arrête pas d'y réfléchir. Tout le temps. Est-ce que je l'aime ? Ce n'est que depuis la semaine dernière que j'ai réalisé...qu'il me manque vraiment. J'ai envie de le voir et de m'excuser, mais je crois que...oui, j'ai des sentiments pour lui.

 

Me yeux vont se poser inconsciemment sur ChanYeol qui a l'air touché par les paroles du maknae. Lui aussi tourne son regard vers le mien, et sans comprendre, je rougis. Je mets fin à notre contact visuel, gênée pour une raison inconnue.

 

-J'ai voulu l'appeler plusieurs fois depuis que je m'en suis rendu compte, continue SeHun. Mais il décroche jamais. Je crois qu'il me déteste.

-Mais non ! C'est impossible qu'il te déteste, le rassure ChanYeol. Il est juste triste et il a peur de ce que tu vas lui dire. Ils vont bientôt revenir de toute façon, et là, tu pourras lui parler. Tout ce finira bien, tu verras.

 

ChanYeol, conseiller matrimonial, bonjour ! Je souris en entendant les conseils qu'il donne au maknae, à croire qu'il fait ça tous les jours.

Peu après, SeHun nous remercie, il me fait un petit bisou sur la joue et repart se coucher.

 

-On devrait faire pareil, dis-je à ChanYeol.

-T'as raison...tu m'attends ? Je finis mon bol.

 

Je hoche la tête et le regarde manger. Je suis vraiment fatiguée maintenant, un bâillement sort de ma bouche. Le rappeur sourit, l’air attendri.

 

-Oh, t'as pas fini ton bol...commence-t-il en me regardant comme le « chat Potté » dans Shrek.

-Tu peux manger le reste, gros gourmand ! cédais-je en riant.

-N'empêche...reprend-il, j'avais raison ! Y'a des gays dans le groupe.

-Ah non, tu vas pas recommencer !

-Mais c'est vrai ! se défend le rappeur.

 

Je soupire.

 

-Ouais ! T'avais raison ! Mais que pour SeHun ! insistais-je. Je suis pas gay, okay ?

-Ça, c'est à vérifier... Souffle-t-il en me regardant mystérieusement.

 

 

Fin du chapitre 6