Chapitre 5

par DidooLaFolle

CHAPITRE 5 ~

 

 

C'est alors que mon ventre se manifeste en faisant un affreux bruit de gargouillement, me mettant encore plus mal à l’aise – si cela est possible. ChanYeol éclate de rire et se redresse.

 

- La prochaine fois que tu me réveilles comme ça, je te tue, lâche-t-il sur un ton joueur. T’as de la chance, je suis aimable aujourd’hui, va manger avant que ton ventre ne pleure une nouvelle fois.

 

Je le regarde partir vers la cuisine, sans prendre vraiment en compte ce qu’il vient de me dire. Je suis juste contente de moi. La relation amicale entre ses deux-là a l’air d’être redevenue la même.

 

Le manager débarque dans l'appartement environ une demi-heure plus tard. Tout le monde est près, mais nous ne partons pas. Il veut nous parler de quelque chose.

 

-Bon voilà, hier vous avez vu le concept du nouvel album avec le chorégraphe. La semaine dernière vous avez écouté les musiques de l'album, je vous ai passé les paroles. Donc aujourd'hui, vous allez pouvoir commencer à enregistrer.

 

Ma bouche laisse échapper un juron que j’étouffe tant bien que mal en me mordant la lèvre. J'ai l'impression que tout recommence une nouvelle fois. Comme hier, lorsqu'il a fallu que je danse. Le stress refait surface et bientôt ma respiration se fait saccadée, brutale, j'ai envie de pleurer tant les évènements me prennent au dépourvu. Et le manager n'a pas fini son discours. Il se tourne vers D.O. et moi :

 

-Et vous, les gars, ajoute-t-il, j'espère que vous êtes près ! Vous vous souvenez que vous avez chacun une chanson solo à faire ? Les paroles sont prêtes, on vous les passera quand on sera à l'agence. Mais pour l'instant j'aimerais que vous vous concentriez sur la chanson phare de l'album, d'accord ?

-Oui, Monsieur, répond KyungSoo.

 

Mes paroles sont bloquées dans le fond de ma gorge. Je ne trouve rien à répondre, je n'arrive même pas à simplement dire « Oui » ou à hocher la tête. Je regarde le manager, effrayée. J'ai envie de m'enfuir, de prendre mes jambes à mon cou et de courir le plus loin possible de cet endroit ! Je veux retrouver mon corps. Comment pourrais-je chanter ? Je ne pense pas que le miracle d'hier avec la danse se reproduisent avec le chant.

 

Même si je ne pense pas chanter si mal que ça... imaginez un peu la chose : Moi, dans ce corps, qui chante et qui danse devant des milliers de fans. J'ai toujours été extrêmement timide. J’ai vraiment trop peur de tout faire foirer ; et si mon stress prenait le dessus et que je n'arrivais plus à chanter. Et si, au contraire, on se rendait compte en chantant que je n'avais plus « ce grain de voix » qui caractérise BaekHyun.

 

-...Hyun ! BaekHyun !

 

Une voix me sort de mes pensées. Je secoue un peu la tête et regarde qui m'appelle. C'est SeHun.

 

-Ça va ? Me demande-t-il l’air inquiet.

 

Je remarque alors que nous sommes au studio d'enregistrement de la SM Entertainment. Tous les membres d'EXO-K sont réunis autour d'une table immense, il y a aussi d'autres personnes, que je ne connais pas. A part le fait que je ne me souvienne plus du tout comment je suis arrivée jusque-là sans m’en rendre compte tout va bien…je rigole ironiquement dans ma barbe, prenant ma tête dans ma main.

 

« Il faut que je me reprenne, me dis-je. Cela ne fait même pas deux jours que je suis dans ce corps, il faut que je tienne le coup sinon certaines personnes malignes vont découvrir que quelque chose ne va pas. »

 

Je regarde le maknae et lui sourit.

 

-Oui oui, je vais bien ! dis-je pour le rassurer. Désolé, j'étais perdu dans mes pensées. Qu'est-ce qu'il se passe ?

-On va s'entrainer pour Baby don't cry ! La chanson phare de l'album. Tiens voilà les paroles, il me tend une feuille que je prends. En surlignage bleu, c'est quand tu chantes.

 

Eh bah...il chante beaucoup le BaekHyun ! Sur la feuille, je vois en tout un paragraphe entièrement surlignés en bleu, des petits bouts par ci par là qu'il fait en cœur apparemment, et puis le refrain chanté avec tout le monde.

Je désespère totalement quand Kai arrive et s'assoit à côté de moi.

 

-Ouah, tu chantes beaucoup ! S'extasie-t-il en regardant ma feuille. C'est cool !

-Ouais, répondais-je faiblement.

-Hey bah Baek ! T'as perdu ta motivation ? Me demande-t-il tout à coup.

-Beuh...

-T'allais bien pourtant ce matin quand je t'ai vu dans le canap' avec ChanYeol. Eh ! s'exclame-t-il tout à coup. C'est pas pour critiquer, mais parfois je me demande...si y'a pas des couples gays chez nous. Regarde SeHun : t'as entendu sa remarque hier soir à propos de Lulu... ? Et puis, Chan et toi...

 

Il me regarde, l'air vraiment trop sérieux. J'éclate de rire.

 

-Tu veux que je confirme... commençais-je. Ou que je te rassure en te disant qu'il n'y a rien entre ChanYeol et moi ? Sérieusement JongIn, c'est quoi cette remarque débile ?

 

Le brun me sourit. C'est maintenant que je le remarque, en fait quand il sourit, Kai, on dirait qu'il y a pleins de sous-entendus derrière.

 

Puis le moment fatidique arrive. Je suis dans la salle d'enregistrement et…il faut que je chante.

J'ai les paroles sous les yeux, le casque sur les oreilles, ma jambe droite est prise d'un terrible tremblement, la musique se lance et c'est...parti !

 

J'essaye de mettre de la puissance et surtout de l'émotion dans ma voix en tentant tant bien que mal de chanter juste, mais alors que je fini juste la première phrase, on me coupe la musique. Merde !

Je lève la tête et affronte le miroir derrière lequel se trouve toute l'équipe d’enregistrement.

 

-C'est pas trop mal BaekHyun, commence le manager, mais le début était un peu juste c'est pour ça que je t'ai coupé. On la refait ?

-D'accord, répondais-je.

La deuxième passe un peu mieux mais le manager sens que je ne suis pas à l’aise. Il me demande de me concentrer, chose que je tente tant bien que mal de faire mais apparemment, l’équipe d’enregistrement ne semble pas satisfaite. Ils me demandent de sortir quelques minutes pour que j’aille prendre une boisson chaude et ainsi évacuer tout le stress qui se ressent vraiment en moi.

Soupirant, je sors donc de la pièce et me dirige vers un distributeur automatique qui sert du café et du chocolat chaud. JoonMyun arrive alors que je m’assois, ma tasse fumante de café dans les mains.

 

-T’aimes le café toi maintenant ? me demande-t-il sur un ton innocent mais qui a le don de me perturber encore plus.

 

Allons bon, BaekHyun ne bois pas de café ? Mais je suis maudite ou quoi ?

 

-Euh…c’est que, balbutiais-je en cherchant mille et une solutions dans le fin fond de mon cerveau. J’en ai vraiment besoin ce matin. ChanYeol a puisé dans toutes mes réserves avec ses chatouilles et je suis épuisé.

 

Mouais, c’est pas trop mal comme excuse. Le leader semble satisfait lui aussi de ma remarque.

 

-C’est vrai que quand je t’ai entendu chanter tout à l’heure, je me demandais ce que tu avais.

 

Je lui sors un sourire crispé. Je fais de mon mieux quand même, arrêtez de me dire des choses comme ça…

 

-Tu devrais vraiment te détendre. continue-t-il. Je sais que les fans attendent notre comeback depuis longtemps et que nous avons beaucoup de charges sur les épaules mais…fais comme d’habitude et ils t’aimeront comme avant.

 

J’ai vraiment envie de lui dire que ses conseils ne me sont d’aucune aide mais je décide de me taire. Et puis je pense à son attention à mon égard – il veut juste me remonter le moral, faire en sorte que le groupe s’en sorte – et je me dis qu’il faut que je prenne mes responsabilités. Après tout, si je suis ici, autant que je serve à quelque chose. Je suis dans le corps de mon modèle tout de même. Faisons lui honneur.

 

De retour à la salle d’enregistrement, je ne tremble plus. Et au bout de quelques essais, l'équipe du son à l'air satisfaite de ma prestation. Ils me demandent de venir les voir pour écouter ce que j'ai fait. Quand j'entends ma - enfin la voix de BaekHyun, je suis émerveillée. La chanson est magnifique. Je ne sais pas comment un tel miracle a pu se produire mais la chanson est superbe et le timbre de voix de BaekHyun est aussi beau que dans le premier album. Les autres membres me félicitent. C'est à KyungSoo d'aller chanter maintenant. Lui aussi a une voix magnifique. Je m'extasie seule en me disant que je suis la première fan d'EXO à avoir le privilège d'entendre l'une des chansons de leur prochain album.

 

La journée passe à une vitesse folle. Nous finissons d'enregistrer « Baby don't cry » vers 16h. Ensuite, nous allons nous entrainer, pour la performance de demain soir au MC ! Countdown. Nous dansons jusqu'à deux heures du matin.

 

Attendre d'être de retour à la maison pour prendre une douche, fut plus dur que je l'imaginais.

A peine arrivés, je fonce sous la douche, me demandant combien de temps je vais tenir le rythme de l'emploi du temps de fou des EXO. Les journées sont vraiment longues et exténuantes. Ça me change du lycée.

 

Je n'ai pas beaucoup de temps aussi pendant la journée pour réfléchir à ma situation, les seuls moments où je pourrais sont : quand je suis seule, comme là...ou au toilettes. Ou alors juste avant que je m'endorme. Mais généralement je sombre très rapidement dans le sommeil, donc je n'ai pas vraiment le temps de trouver de solutions à mon problème.

 

D'ailleurs en parlant de problèmes, j'ai une hypothèse à propos du fait que je sache danser aussi bien que les autres membres du groupe. Elle est venue me titiller l'oreille peu après la performance de MAMA. C'est ChanYeol qui m'en a donné l'idée, en me parlant de la bouteille.

 

En fait, je me suis dit que...le corps d'une personne avait une mémoire. Quelle que soit la personne, un corps et son esprit sont dissociable l'un de l'autre, mais fonctionne ensemble. Et du coup, lorsque j'ai perdu tous mes moyens quand j'ai entendu que je devais danser sur MAMA, le corps de BaekHyun a pris le relais.

L'idée me semble un peu tirée par les cheveux, mais c'est la seule qui me vienne à l'esprit. Et ça expliquerait que je n'ai pas rattrapée la bouteille que D.O. m'avait envoyé : parce que mon esprit n'était plus stressé et tendu, donc j'étais redevenu moi-même...

 

***

 

Après le diner de ce soir, personne n'a pas l'air pressé d'aller se coucher, certains ont l'air excités, surtout ChanYeol et SeHun. Ils veulent faire un jeu...de mimes. Nous nous installons donc dans le salon, JongIn et JoonMyun dans le canapé, ChanYeol, SeHun et moi sommes par terre, adossé au canapé. KyungSoo, comme c'est lui qui commence il est debout en face de nous.

 

-Bon, vous vous moquez pas, hein ? demande-t-il avant de commencer.

-Ce jeu est fait exprès pour ça, alors si, bien sûr qu'on va se moquer ! Même qu'on va bien se fendre la poire, ricane ChanYeol. Aller commence !

 

Le chanteur réfléchit quelques secondes. Je me demande si le jeu n'est pas un peu trop débile et quand je vois KyungSoo commencer son mime, je confirme mentalement que ce jeu est totalement ringard.

Le brun a placé ses mains sous ses aisselles et a commencé à les agiter d'avant en arrière. Puis il a écarté les jambes et a commencé à marcher comme ça, toujours avec les bras qui s'agitaient.

 

-C'EST UN CANARD ! hurle Kai en se levant carrément du canapé les bras en l'air, fier d'avoir trouvé avant tout le monde.

 

Je regarde le « mime » les sourcils froncés. C'était pas ça quand même ?

 

-Ouaip, confirme KyungSoo, le pouce levé. A ton tour !

 

Okay ! Eh bah on va dire que le niveau intellectuel du groupe est tombé bien bas. Voilà à quoi s'amusent les EXO quand ils ont du temps libre ? Ils redescendent de mon estime. Et en même temps, je les trouve encore plus attachant qu'avant – quand je ne faisais que les admirer – car plus accessible, moins «starifié*».

 

Kai échange sa place avec le « canard » et se place devant nous.

 

-Ah ! Je sais ce que je vais faire ! lâche-t-il tout à coup.

 

Il s'en va un moment dans la cuisine et revient avec un balai. Puis il se couche par terre, met le bâton - allongé – près de sa tête et le pousse, loin de lui, d'un seul coup, avec la paume de sa main.

 

-C'EST TAO !!! m'exclamais-je triomphante et fière de moi.

 

Kai se relève et s'incline comme un artiste qui vient de finir son spectacle.

 

-Eh oui, c'est bien notre ninja préféré, Mister Tao ! confirme-t-il. Dis donc Baek, je savais pas que t'étais un fan secret de Tao.

 

Il se tourne vers les autres :

 

-C'est vrai quoi, vous avez vu sa réaction ? demande-t-il en riant aux éclats. Il a réagi au quart de tour.

 

Je me fais toute petite. C'est vrai que j'aurais pu me retenir de réagir comme ça. En plus c'est mon tour de faire deviner quelque chose aux autres. Génial ! Je mets un petit moment à trouver quoi faire ; j'ai toujours été nulle à ce genre de jeux. Bon aller, quand faut y aller, faut y aller.

Je m'accroupis et place mes mains qui sont serrées en petits points devant mon visage. Puis je fais semblant de lécher une de mes mains et passe cette dernière sur ma tête en la frottant doucement. C'est KyungSoo qui devine le premier :

 

-Oh, il est trop mimi ton chat !

 

ChanYeol s'exclame :

 

-Ah mais oui ! Trop mignon.

 

Puis il se lève et viens s'agenouiller près de moi en me grattant le menton. Je me prends à son jeu et commence à « ronronner », un sourire béat sur les lèvres.

 

-Ah piti piti piti ! Hein ? Gouzi gouzi, s'amuse le rappeur.

-C'est bon les deux guignols, vous avez fini ? nous coupe JoonMyun.

 

Je regarde ChanYeol et fais semblant de bouder. Il me tapote gentiment le haut de la tête et me dit de venir s'assoir sur ses genoux. Je ne réagis pas tout de suite à sa demande, mon cerveau ayant un léger bug. Je me reprends vite et accepte en bégayant. Ok, contrôle de soi : à revoir ! Alors que je suis assise sur les jambes de ChanYeol, je sens celui-ci passer ses bras autour de ma taille et sa tête se poser sur mon épaule. Mon corps se raidit complètement. Comment voulez-vous que je garde mon sang-froid alors que je côtoie CE genre de personnes ? J’essaie de me calmer en redirigeant mon attention sur le jeu.

 

C'est donc au tour de D.O. qui a déjà une idée en tête. Il se fige tout à coup face à nous, fait ressortir ses yeux - encore plus que d'habitude, ce qui lui donne un air assez effrayant – et là, il se penche vers SeHun, la bouche grande ouverte, en faisant un étrange bruit d'aspiration !

C'est vraiment flippant pour le coup. Les réactions des autres sont partagées.

SeHun s'est reculé de KyungSoo et le regarde comme s'il était fou.

 

-C'est quoi ton truc ? Ça fous les jetons !

 

Je mets mes doigts en forme de croix et dis à l'imitateur fou :

 

-Vade retro satanas !

 

SuHo, lui à l'air blasé.

 

-Ce jeu est vraiment débile...

 

Kai...n'a plus l'air de suivre le jeu :

 

-Qui veut des chips ? demande-t-il en se levant.

 

Et ChanYeol ? Je ne comprends pas pourquoi, mais il m’a viré de ses genoux et s'est levé pour tourner autour de la table du salon en criant :

 

-Il est possédé ! Il est possédé ! Il est possédé !

-C'est quoi ton truc en fait ? demandais-je à KyungSoo.

-Bah...c'est un détraqueur d'Harry Potter.

-AH MAIS OUAIS !!! S'exclame ChanYeol. Tu l'as trop bien fait en fait.

-Graaaaave ! Affirme SeHun en hochant la tête.

 

Nous continuons le jeu et à la fin c'est à KyungSoo que l'on décerne la palme d'or du meilleur imitateur. Après ça, nous nous préparons pour aller dormir, car il est vraiment très tard et tout le monde a l'air exténué.

 

Je regarde l'emploi du temps de la semaine des EXO-K (j'en ai marre des surprises) et demain je vois que l'on a entrainement, émission de radio et un photo shoot pour conclure la journée. Ça promet en rebondissements.

Je regarde aussi de manière plus large ce que nous allons faire à l'avenir et surtout pour trouver un trou - dans cet emploi du temps de dingue – qui me permette de retourner chez moi voir le vrai BaekHyun.

Apparemment, les EXO se sont mis à faire des activités caritatives, et vont une fois par semaine dans un hôpital pour s'occuper d'enfants malades. Ils vont aussi aller aux États-Unis pour faire un SMTown. Je me demande si je serais toujours dans ce corps d'ici là, cela pourrait être intéressant… Je secoue la tête en me disant que je ne suis qu’une sale profiteuse.

Je suis tellement absorbée par le tableau que je n'entends pas KyungSoo arriver près de moi. Ce n'est que quand je sens quelque chose se poser sur mon épaule que je sors de mes pensées en sursautant légèrement. Le chanteur regarde lui aussi le tableau.

 

-C'est bien rempli ! observe-t-il.

-Oui, c'est ce que je voyais, dis-je en riant doucement.

-Y'a des jours où j'aimerais bien pouvoir aller voir ma famille et mes amis.

-Oui moi aussi.

 

Au moment même où cette phrase sort de ma bouche, je ne peux m'empêcher de me trouver extrêmement égoïste. KyungSoo n'a pas dû voir sa famille depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois et moi je me plains. Alors que cela ne fait que cinq jours que je ne les ai pas vus.

 

D'ailleurs, c'était l'anniversaire de ma mère la semaine dernière...le 12 Juillet. Nous avons fêté ça le week-end et j'ai eu mon accident deux jours après.

C'est à cet instant précis que je remarque enfin ce qui cloche. Ce petit détail qui me manque depuis que je me suis réveillée dans le corps de BaekHyun...je viens de le trouver. Sur le calendrier.

La dernière date qui est entourée, celle qui marque le jour que nous sommes aujourd’hui...c'est celle du 20 Aout. Nous sommes le 20 Aout !

 

 

Fin du chapitre 5

 

 

* Mot inventé par moi, j'étais HS...mais bon, vous avez compris le sens hein ? XD