Chapitre 3

par DidooLaFolle

~ CHAPITRE 3 ~

 

 

En un réflexe purement féminin, je cache la partie supérieure de mon corps avant de me rendre compte de sa débilité. J'attrape donc une serviette et la passe autour de ma taille.

 

-K-Kai, mais qu'est-ce que tu fiches ici ? lui demandais-je totalement abasourdie.

 

Il ne semble pas avoir remarqué mon manège bizarre et me regarde, l'air très sérieux.

 

-BaekHyun, il faut que je te parle...

 

Je fixe le danseur avec des yeux ronds. Puis mon cœur cesse de battre pendant une fraction de seconde. Ce genre de paroles, la façon dont il les a dites, ne me dites pas que…Kai est gay !?! Et qu'en plus il serait amoureux de mon chanteur préféré.

 

-Euh...O-oui ?!? bafouillais-je. De quoi veux-tu me parler ?

-Eh bien, commença-t-il, tu sais l'autre jour...quand on était tu sais où...

 

« OULA ! Si ça commence comme ça, on va pas aller bien loin mon p'tit bonhomme. On a été où, l'autre jour ? »

Je hoche la tête machinalement, n'osant pas l'interrompre avec mes questions débiles. Il voulait me parler de quelque chose de sérieux, je n'allais pas le couper, surtout qu’il n’aurait pas compris que je ne comprenne pas de quoi il parle. Oh, je m’embrouille… Je le laissais donc continuer, espérant juste que la suite ne sois pas quelque chose comme : « Je t'ai trouvé si beau, mon Baekie... » et qu'après ça parte en eau de boudin, qu'il se jette sur moi en m'embrassant farouchement ou une connerie dans le genre. Bref je crois que je lis trop de fan-fictions :

 

-...je n'arrête pas de penser à elle...continue-t-il.

 

Un soupir a failli s’échapper de mes lèvres. Bon ça nous fait déjà une bonne nouvelle. Non même deux ! Kai n'aime pas BaekHyun et n'est pas gay.
Et il aime une fille ! Bon, ça je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle, mais vu dans l'état qu'il est, je dirais pas qu'on va fêter ça en ouvrant une bouteille de champomy.

 

-...j'aimerais tellement la revoir mais c'est impossible pour nous. ajoute-t-il.

 

C'est vrai que les idoles sont pratiquement obligées d'être célibataires. Parfois il arrive que l'on apprenne que l'une d'entre elles ait un ou une petit(e) ami(e) mais c'est rare et ils font toujours ça en secret. Je comprends tout à fait ce que peux ressentir Kai en ce moment. Enfin…pas vraiment vu que je ne suis jamais sortie avec une idole mais je comprends le contexte en tout cas.

 

-On a commencé à parler ensemble quand vous étiez...tu sais où et...je la trouve formidable. Elle est tellement belle en plus. Mais j'ai peur de ce qu'elle pense de moi, comme je lui ais dis...

-Qu'est-ce que tu racontes Kai ? le coupais-je, un sourire sur les lèvres. Comment ne pourrait-elle pas te trouver magnifique, tu es un garçon extraordinaire. Tu es beau, tu as un sourire à tomber, un charisme fou. Tu es le plus sociable de nous tous, tu mets tout de suite les gens à l'aise et en confiance. Je suis sure que cette fille est déjà raide dingue de toi.

-Merci, me souffle-t-il.

 

Il me regarde, les yeux remplis de gratitude. Tout ce que j'ai dit, je le pense. A force de suivre les faits et gestes des EXO, j'ai beaucoup appris sur leur personnalité, et tout ce que je viens de dire est sorti naturellement de ma bouche. Je suis contente d'avoir trouvé les mots justes.

 

-Je savais qu'à toi je pouvais te le dire, reprend Kai. Les autres se seraient moqués.

-Oh ! Pas JoonMyun tout de même ? m'étonnais-je.

-Oui mais...je n'arrive pas à lui dire ! C'est plus un problème personnel que professionnel donc j'ai peur qu'il ne réagisse pas pareil.

-Tu sais qu'on...Ah...ATCHOUM ! Oh pardon !

 

JongIn me regarde d'un air surprit ; j'avoue que moi-même je m'étais choquée en éternuant. Puis nous éclatons de rire, évacuant ainsi le stress de la journée.

 

-Bon, je vais te laisser t'habiller, reprit Kai en mettant fin à notre crise de fou rire.

-Merci, je te rejoins dans le salon, répondis-je en commençant à me sécher le corps avec une autre serviette. Je commence à avoir froid.

 

La dance-machine du groupe sort de la pièce. Préférant me préparer maintenant pour la nuit, je remets le tee-shirt que j'avais ce matin en me réveillant et -non ! Je ne remets pas le caleçon que j'ai porté toute la journée ainsi que toute la nuit dernière, faut pas exagérer- je prends un slip propre sur lequel j’ajoute un pantalon de jogging pour être à l'aise. Je mets mes affaires sales dans un bac à linges et sors de la salle de bain.

 

JongIn est dans le salon, assis sur le sofa à regarder la télé. Je le rejoins et m’installe près de lui. Je jette un coup d’œil vers son visage et remarque qu’il a l'air d'aller mieux. Il semble paisible même si toujours un peu tracassé.

Mon esprit s’égare à ce moment-là dans de lointains souvenirs. Parfois, ma meilleure amie passait son bras autour de mes épaules pour me réconforter quand je n'allais pas bien. Pensant que cela pourrait aider le danseur d'avoir un bras réconfortant sur ses épaules en ce moment, je passe le mien derrière sa tête.

C'est une situation tout à fait banale entre deux amis quand on y pense, seulement voilà, à l'intérieur de l'un de ces corps...il y a une jeune fille pure et innocente ! Et lorsque Kai pose son regard reconnaissant sur le mien, je ne peux m'empêcher de rougir. Nos visages sont vraiment proches et mon cœur bat trop fort dans ma poitrine, j'ai l'impression qu'il va exploser. Je déglutis difficilement et détourne mon regard du sien pour le poser sur la télé. Il n'y a rien d'intéressant mais c'est tout de même mieux que d'avoir son regard si près d'un garçon.

Au bout de quelques minutes, SeHun arrive dans le salon et s'assoit par terre en face de nous. Il semble déprimé lui aussi. Allons bon !

 

-Qu'est-ce que tu as SeHun ? Lui demandais-je en m’autoproclamant maman des EXO.

-Pff...souffle-t-il en me regardant.

-Tu veux pas me dire ?

 

ChanYeol débarque alors en trombe dans le salon et s'assoit à côté de son cadet, une pomme dans la main. Il croque dedans et demande à SeHun, sur un ton totalement altruiste :

 

-Bah alors Hunnie, quechqui t'arrives ?

-C'est LuHan...il me manque. avoue le maknae.

-Comment ça ?

 

Je me mord la lèvre ; ma question est sortie toute seule. Il faut vraiment que j'arrête d'agir sans réfléchir. Néanmoins, personne ne semble trouver ma question étrange et tous se tourne vers SeHun en attendant sa réponse. Mais c'est ChanYeol qui reprit la parole.

 

-Hunnie nous fait sa crise d'ado ? Dit-il sur un ton moqueur. Tu veux qu’on aille le chercher en Chine juste pour toi ?

-ChanYeol ! gronde Kai.

-Quoi ? Il a qu’à l’appeler si il lui manque tant que ça !

 

La remarque du rappeur jette un froid. Le plus jeune baisse la tête, n’osant rien répondre. Je l’appelle pour qu'il vienne sur le canapé avec nous. Il ne se fait pas prier et vient directement se blottir contre moi. Je fais comme pour Kai et passe mon bras par-dessus ses épaules. Son contact toutefois n’est pas le même qu’avec le danseur mais je suis plutôt gênée par la situation, il faut l'avouer.

Pensant que mon cœur ne pouvait supporter plus, les deux garçons choisirent se moment pour poser leur tête sur mon épaule. Si j'étais cardiaque, je pense que je serais morte à l'instant.

KyungSoo me sauva en arrivant dans le salon, un plateau remplit de nourriture dans les mains.

 

-Aller, tout le monde à table ! annonce-t-il.

 

SeHun se jette tout de suite sur les victuailles qui occupent la table mais JongIn reste encore un instant, la tête sur mon épaule. Je l’entends me murmurer à l’oreille :

 

-Merci !

 

Sentant mon épaule se faire légère, je tourne mon visage vers lui et lui offre un sourire sincère. Nous nous joignons au reste du groupe pour manger mais mon esprit reste à l’écart des conversations. Je n'ai été qu'une oreille attentive pour lui, je ne lui pas vraiment donné de conseils mais cela n'a pas eu l'air de le gêner. Il voulait surement que quelqu'un l'écoute, le rassure et sache ce qu'il avait sur le cœur. A cette pensée, je pense à ma situation, le corps dans lequel je suis et me demande ce que je pourrais faire. A la différence de JongIn, je ne pense pas que me confier à quelqu’un m’aiderait beaucoup. Je soupire et tente d’oublier ça le temps d’une soirée pour profiter un peu de ce que j’ai autour de moi : les EXO.

 

Fin du chapitre 3