All Of The Stars

par Unknown L.

All Of The Stars

Assis sur le sol froid sur le perron de ma maison, une photo de toi à la main j’observe le ciel noir remplis d’étoiles. Est-ce que tu m’observes à travers ces petites lumières ? Vois-tu toutes les choses que je vois ? Entends-tu mes pensées ? Sens-tu mon cœur battre pour toi ? Mon amour à ton égard ne s’éteindra jamais, il brillera toujours aussi fortement comme toutes les étoiles dans le ciel. Le vent m’entoure et fait voler mes cheveux comme une caresse que tu voudrais m’offrir. Mon ange, je vais bien. Est-ce que tu vas bien aussi là-haut ? Ne souffres-tu plus ? As-tu laissé derrière toi, toutes ces blessures que le temps t’avait infligées ? As-tu retrouvé ton sourire ? Ton sourire qui était si beau, si magnifique…J’espère que de là où tu es, tu te sens bien et que le poids sur tes petites épaules s’est envolé. L’amour nous avait donné des ailes, je me souviens de tout comme si c’était hier, c’est fou comme tous nos souvenirs m’enivrent jusqu’à se propager dans tous les recoins de mon être. Je n’ai qu’à fermer les yeux pour te sentir encore contre moi, sentir ton corps frêle contre mon torse, tes cheveux chatouiller mon nez, ton odeur m’envouter. Mais…toutes les bonnes choses ont une fin, n’est-ce pas ? Ces mois ont défilé si vite et aujourd’hui je ne peux les rattraper, je ne peux remonter le passé mais sache qu’il restera pour toujours gravé dans un recoin de mon cœur. On dit que certaines personnes arrivent à changer nos vies, c’est ce que tu as réussis à faire, tu as changé ma vie. Du haut de tes seize ans tu as combattu contre la vie, tu n’as jamais flanché même si tout était contre toi. Quand je pense à tout cela, je ne peux qu’être admiratif de tout ce que tu as accompli. Tu es l’homme le plus courageux que je connaisse, tu as aussi la plus belle personnalité qui soit. L’autre jour, j’ai rencontré ta mère dans la rue. L’as-tu vu toi aussi ? As-tu vu son changement ? Elle est heureuse maintenant. Elle va bien, elle se bat pour toi et ton père. Et je ne peux que sourire en voyant ses yeux briller comme les tiens…

Lu Han si tu savais, oui si tu savais comme mon cœur s’est sentit vide lors de ton départ. Tu étais dans mes bras et ton corps était inerte…Mais comment puis-je t’en vouloir ? Je ne peux pas…je n’ai pas la force de réussir à le faire. Vivre te faisait souffrir. Chaque jour, la vie s’arrachait de ton être pour petit à petit s’évaporer ailleurs où je ne peux te toucher, ni te voir. Les yeux toujours clos, je sens une vague caresse sur ma joue ainsi qu’une larme couler lentement. Lorsque j’ouvre mes yeux, une étoile filante passe dans le ciel. Quel est mon vœu ? Il est simple. Je veux que tu sois heureux même loin de moi parce que de mon côté je le suis. Je suis heureux, je profite plus que jamais de la vie, je me contente de peu car la vie est parsemée d’embûches. Sur terre, il y aura toujours plus malheureux que sois et ça je l’ai vécu alors j’avance dans la vie avec le sourire. Je veux te prouver que la vie est si belle et qu’il y a tant de chose à vivre quand on est jeune. Je ne veux plus m’empêcher de vivre pour des futilités. Et je t’aimerai toujours, car tu es partout avec moi, sur chaque photos, sur chaque souvenirs, tu me hantes mais dans le bon sens. Je sais que tu prends part à mon bonheur. Merci, d’avoir rendu ma vie si magnifique, merci de m’avoir montré ce qu’est la joie. Je n’ai pas à être triste. Regarde ce sourire sur mon visage. Admire-le dans les moindres détails, il t’appartiendra toujours.

Lu Han dans la vie, il y a toujours des choses qu’on ne comprend pas. Et parfois c’est difficile… L’as-tu vu ? Le jour de nos aux revoir, ce garçon qui te maltraitait ? Ce garçon qui faisait de ta vie un enfer au lycée. Sur ses joues pleuvait une fontaine de larmes. Etait-il rempli de culpabilité ? Tu sais, moi-même je ne le sais pas mais, il n’a pas arrêté de pleurer pour toi. J’ai aussi pleuré, on l’a tous fait pour toi car il est toujours difficile de perdre quelqu’un qu’on aime, surtout la personne qu’on aimait de tout son cœur. Je me suis aussi senti vide sans toi et peut-être que je le suis toujours. Mais, je vais bien, oui je vais bien, j’observe ce ciel remplit d’étoiles et souris les larmes aux yeux. Je t’aime et je t’aimerai toujours. L’amour n’a pas de frontière mon ange.

Tout va bien. Tout ira toujours bien maintenant parce que je sais qu’à jamais tu te souviendras que je t’ai aimé. Nos cœurs battront toujours à l’unisson, mon souffle se mélangera au tiens, nos lèvres ne feront toujours qu’une et quand je te rejoindrai mon âme trouvera facilement la tienne. Je sais que tu m’attends, n’importe où, n’importe quand, dans mes vieux jours, quand j’aurais perdu tous mes sens, l’amour que j’ai pour toi, n’aura jamais disparu.

Lu Han je t’aime pour toujours et à jamais.

Tu es mon étoile qui brille haut dans le ciel rien que pour moi.



« We found love right where we are. »