Un échange de portable... assez déroutant !

par Elsaoki

Marie marchait dans les rues de Séoul, un peu à l’écart de la circulation et du bruit. Son casque dans les oreilles et le sourire aux lèvres, elle s’avançait dans les quartiers de la capitale tout en chantonnant.

Les rues étaient presque désertes à cette heure-ci. Seulement quelques retraités et commerçants les faisaient vivre.



La jeune fille était franco-coréenne. Sa mère était coréenne. Etant peintre, elle était partie en France pour découvrir de nouveaux paysages ce qui l’avait amené à rencontrer le futur père de Marie, étant lui-même un photographe français.

Ils s’étaient mariés et eurent une petite fille qu’ils nommèrent Marie. Celle-ci vécut en France durant toute son enfance. A ses seize ans, ses parents décidèrent de partir vivre en Corée pour faire découvrir à leur fille le pays de sa mère. Marie avait appris la langue, qu’elle trouvait d’ailleurs très jolie.



Elle et ses parents étaient donc partis à l’autre bout du monde. La jeune fille avait pu revoir sa tante et ses grands-parents qu’elle n’avait eu l’occasion de voir qu’au dixième anniversaire de mariage de ses parents.

Ils habitaient à présent dans un grand appartement à Séoul, dans un quartier où résidaient pleins de personnes que Marie avaient pris l’habitude de croiser quand elle sortait. Elle avait rencontré sa voisine d’en face : Eun Sol, une jeune collégienne pleine d’énergie. Les deux jeunes filles s’étaient tout de suite très bien entendues étant donné qu’Eun Sol adorait la France.

Marie n’allait toujours pas à l’école. Normal. C’était la période des vacances d’été en ce moment.

Elle appréhendait beaucoup le moment où elle devrait se présenter devant ses nouveaux camarades… Que penseraient-ils d’elle ? Ils la traiteraient peut-être d’immigrée ou je ne sais quoi d’autre…

Mais bon, tout cela était encore assez loin, quoi que la rentrée se rapprochait à grand pas… Heureusement, elle était dans le même établissement qu’Eun Sol, même si elles n’étaient pas dans le même bâtiment (Eun sol étant encore au collège).



Marie sortait donc tous les jours pour se familiariser avec le quartier et le chemin qu’elle devrait prendre tous les jours pour se rendre au lycée.

Ce fut la troisième fois qu’elle sortait dehors. Elle avait déjà pris quelques repères : le grand building blanc étincelant assez imposant suivit d’un petit salon de coiffure ayant l’air d’avoir fait la guerre et ensuite la rue débouche sur un carrefour.

Marie décida de rentrer. Il allait être l’heure pour elle de regarder son drama hebdomadaire. Elle se dirigea vers chez elle quand elle se fit violemment bousculer ce qui la fit tomber sur ses fesses.

Elle jura dans sa langue paternelle puis elle releva la tête la raison du choc. Elle vit une personne elle aussi à terre masqué par des lunettes de soleil et d’une capuche. La mère de cette personne n’aurait même pas pu reconnaître son enfant tellement il était bien camouflé.



Le sac de Marie était à terre, une multitude d’affaires étaient éparpillés au sol, de même pour celles de la personne camouflée. Celle-ci s’excusa rapidement de sa voix assez grave pour reconnaître celle d’un jeune homme et reprit en vrac ses affaires et se remit à courir pour sa vie.

Marie resta là, bouche bée. Elle n’en croyait pas ses yeux et ses oreilles. Ce MEC l’avait violemment bousculé –elle aurait pu aller à l’hôpital !!!- et il n’avait que de plates excuses à faire ?! Quelle insolence, pensa-t-elle…

Elle ramassa à son tour ses affaires et rangea tout dans son sac et rentra chez elle, comme prévu.

Arrivée dans son appartement, elle salua sa mère qui s’en alla faire son footing et partit dans sa chambre. Elle regarda l’heure.



-Ha !! Il est 10 heures ! Sophie m’a dit que je pouvais l’appeler le mercredi à n’importe quelle heure puisque qu’elle travaille toute la nuit… Je vais voir si elle est joignable. Dit-elle en parlant d’une de ses amies françaises.



La jeune fille sortit son portable. Enfin… Ce qui aurait dut l’être… Ce qu’elle avait dans les mains n’était pas son téléphone… Il était noir et bien plus sophistiqué que le sien. Son portable, à elle, était bleu ciel avec des paillettes qui embellissait l’appareil.

Mais… A qui était donc ce téléphone qu’elle tenait entre ses mains ? Peut-être à ce jeune homme qui l’avait bousculé plus tôt ! Il devait avoir celui de Marie, alors.



Tentée par la curiosité, elle essaya de l’allumer et à sa plus grande surprise elle n’eut pas à faire de code… Une page d’accueil s’afficha et laissa afficher un fond d’écran avec un petit chiot maltais. Elle le trouva à croquer et poussa des petits « Trop mimi ! » à tout bout de champs.

Une petite inscription était notée en haut de la photo.

« Mangdoongie »

Ce doit être son nom, se dit marie. C’est mignon ! pensa-t-elle.

Elle se décida à appeler sur SON portable pour voir si le jeune homme « à la capuche » (avait-elle décidée de le nommer ainsi) allait répondre.



-Oui, allo ? dit hâtivement une voix enfantine mais qui était quand même assez grave.



-Oui, bonjour. Heu… Je suis le propriétaire du téléphone que vous avez dans les mains…Je… heu… balbutia-t-elle ne sachant quoi dire.



-Ouf ! Je suis content que vous appeliez, je crois que nous avons échangés nos téléphones sans faire attention ! J’allais moi-même appeler sur mon portable.



- Ha, ouais… heu… je ne sais pas si vous vous souvenez, ce matin vous m’aviez bousculé et je crois que c’est à ce moment-là que nous avons fait l’échange…



Elle fut interrompue par des « Bip » puis une voix féminine qui lui dit :

-Votre correspondant est indisponible pour le moment, veuillez réessayez plus tard…

Marie se ressaisit.

-C’est une blague ?!! S’exclama-t-elle. Il a raccroché ou quoi ?!! Attends… Il a mon portable là !! Si ça se trouve, c’est un voleur de téléphone professionnel et il a fait exprès de me pousser ce matin !! s’écria la jeune fille, s’imaginant les pires scénarios.

Elle fut sorti de ses pensées pas une sonnerie de téléphone. La musique qui retentit, elle la connaissait très bien. Elle ne faisait que passer en ce moment à la radio coréenne des jeunes : kpop radio.

La chanson « Something » était vraiment sympa, Marie l’aimait bien.

Elle se décida à décrocher en oubliant presque qu’il ne s’agissait pas de son téléphone. Elle entendit une voix masculine.



-Allo ? minnie ? C’est moi, Yun’. Tu es où ? On t’attend pour l’enregistrement.



La jeune franco-coréenne ne savait pas quoi répondre. Que devait-elle dire ?

Elle ne savait pas pourquoi mais la voix au téléphone lui rappelait quelqu’un. Elle ne fit pas attention et se reconcentra sur la voix en ligne. Celle-ci se fit plus intense.



-Minnie-ya ? Ça va ?

Marie émit un gloussement d’angoisse. Il allait la prendre pour une voleuse de portable. Elle avait envie de raccrocher mais elle tremblait et elle était presque paralysée. Elle n’aurait pas dut avoir peur. Elle aurait dut tout expliquer calmement mais elle avait l’impression que la personne au téléphone était supérieure. C’était bête…

-… Changmin ? Où es-tu ?...

-Heu… réussit-elle dire.

L’interlocuteur eut l’air de s’énerver puisqu’il haussa la voix tout en gardant son air calme et serein.



-Qui êtes-vous ? Pourquoi avez-vous le portable de mon ami ?

Elle raccrocha sous la pression. Tout ce qu’elle trouva à faire est d’appuyer sur ce fichu bouton rouge au lieu de s’expliquer. Quelle idiote !! Il fallait absolument qu’elle rappelle le propriétaire du téléphone.

Elle essaya de chercher quelqu’un dans ses contacts qui aurait peut-être pu l’aider. Elle lut la liste de personnes (il y en avait un bon nombre !) :

-Yunho

-Maison

-maman

-Papa

-Kyuhyun

-Minho

-SJ Maison

-SHINee Maison

Etc…



-C’est quoi ce délire ?!!! Réussit-elle à cracher.

Que des noms de stars, c’est … trop bizarre, pensa-t-elle..

Elle se remémora la voix au téléphone…

« Allo ? Minnie ? C’est Yun’ ! »

Yun’… Yunho ? U-Know Yunho ? Et Minnie…. Max Changmin ? Non… C’était impossible… Non, non… Comment pouvait-elle avoir dans ses mains le portable d’une… star ? C’était inimaginable…

Elle reprit le téléphone et continua sa lecture de contacts.

-Leeteuk

-Lee Soo Man

-Mr. le directeur

- Soo Yeon

-Ji Yeon

-Tae Yeon

-Onew

La sonnerie du portable retentit à nouveau. Marie sursauta et laissa tomber le téléphone à terre.

Le même numéro s’afficha. Celui de Yun’…. Celui de U-Know Yunho. Le leader du grand groupe TVXQ dont elle avait le portable du maknae entre les mains…