Chapitre N°3

par KimMinHye

Point de vue de HyunSik



« La maman tortue et le papa tortue et les enfants tortues..

- ChangSeob, deux minutes s'il te plaît, juste deux minutes de silence, sinon je t'étrangle ! » lança MinHyuk en se massant la tempe »


ChangSeob allait répliquer lorsqu'on entendu des cris … stridents ?! Oui c'est ça strident ! SungJae qui arrivait en courant s'étala, non j’exagère un peu, tomba à genoux devant nous.


« Qu'est ce qui ce passe ? Demandais-je paniqué.

- Elles essaient de me bouffer ! »


En effet une bande de... qu'est ce que je dis moi ! Un troupeau d'hystérique nous fonçait tout droit dessus. ChangSeob eut la magnifique idée, oui je vous assure ça lui arrive aussi de penser, pas souvent cela dit, mais ça arrive. Bref il eut la magnifique idée de se cacher dans le placard à balais à coté de lui, en attrapant le bras de celui qui était à coté de lui, c'est à dire : Peniel. Non mais oh ! Traître ! Moule à gaufre ! Ectoplasme !


« Euh les gars... Si nous courrions pour sauver nos vies ? Déclara SungJae en commençant à courir »


Je m'élançais comme lui lorsqu'une voix rauque se fit entendre. Hein ? C'est quoi ce bordel encore ?


« Qu'est ce qui se passe ici ? Demanda le pion de ce matin »


Oh merci monsieur ! Vous venez de nous sauvez la vie là ! Si je pouvais je vous embrasserais les pieds, ne me demandez pas pourquoi. Bref, les groupies s'étaient retournées vers le pion et bavaient ; comme les filles ce matin, sur lui. Eh c'est moi ou EunKwang a de la concurrence. Je commençais à être pris d'une crise de fou rire en pensant à ça et en voyant sa tête déconfite en voyant ses groupies suivre le pion qui partait. J'explosais de rire.


« Qu'est ce que tu as encore toi ? Souffla-t-il

- Tu viens de te faire trôler vitesse grand V. La gueule c'est pathétique !

- C'est toi qui est pathétique ! Je suis plus beau et plus musclé que vous tous ! Dit-il en montrant son torse pour accompagner la parole et l'image.

- Et c'est reparti ! Souffla MinHyuk »


Eh oui MinHyuk ! C'est reparti pour un tour ! Lui et sa vanité, il me tuera un jour. On leva tous notre tee shirt pour qu'il puisse comparer. Le pire c'est que je l’explose sur ce domaine mais moi je me vante pas !


« Moi je dit ça, je dis rien mais c'est HyunSik le plus musclé ! déclara MinJi »


Putain mais elle sort d’où elle ?


« Non mais ça va ! Cria EunKwang en me forçant à baisser mon tee shirt »

Il est mignon il veut pas que sa sœur voit.


« Non mais c'est bon EunKwang ! C'est pas le premier torse que je vois non plus ! Souffla-t-elle

- Pardon ? Déclara-t-il choqué »


Ça promet d’être drôle.


« Euh...

- On va y aller hein, tu viens ! Déclara JiHye en attrapant la main de MinJi »


Oh tu es pas drôle JiHye, je voulais voir le combat moi ! Cette fois elle y a échappé belle quand même, on entendit des coups de poings et de pieds donnés dans la porte du placard. Merde ! ChangSeob ! Peniel !


« Je veux sortir ! Cria ChangSeob en tapant toujours contre la porte.

- Oh Peniel ça va ? Demandais-je.

- I want Key ! »


Oh ! Je crois qu'il est énervé, pour qu'il parle anglais ça ne peut être que ça.


« Qui ? C'est qui ça ? Désolé connais pas.

- No ! Key !

- A Key des SHINee ? Moi aussi j'aime bien ce groupe mais c'est pas possible que...

- Espèce d'abruti ! Key ça veut dire clé en anglais, déclara ChangSeob, on est enfermé, c'est JiHye qui l'a »


Tous les garçons se retournèrent vers moi.


« Quoi ? J'ai un truc sur la tronche ou quoi...

- On va récupérer la clé ! Je m'occupe de ma sœur déclara EunKwang en s'élançant vers la sortie du bâtiment.

- OK, moi je prends...

- DaNa !

- Putain IlHoon tu fais chier ! Déclara MinHyuk, bah moi je prends...

- WonYi ! Le coupa SungJae.

- Bon bah JiHye.

- Non mais vous êtes pas sérieux là, vous allez pas me laisser avec MiRan ? »


Il rirent à ma question et s’élancèrent à leurs tours vers la sortie.



***



« I'm a beautiful boy ! dit MinHyuk en passant une main dans ses cheveux.

- Oh c'est bon hein ! Arrête un peu ! C'est pas parce que tu as récupéré la clé que...

- Tu es jaloux EunKwang ! Parce que c'est moi qui ai récupéré la clé et pas toi !

- Au fait ! EunKwang ! Elle était bonne l'herbe ? Lui dis-je pour me moquer de lui »


Il ragea encore plus et piqua la clé à MinHyuk pour aller leur ouvrir. En effet, même si MinHyuk avait vite récupéré la clé, MinJi avait eu le temps de faire tomber son frère par terre et d'arracher des mottes d'herbe fraîche pour lui faire bouffer. Résultat : EunKwang était en colère ! Très en colère !


« Thanks guys !

- Peniel ! Arrêtes l'anglais ! Tu peux pas parler coréen ?

- Sorry ! Euh …. désolé mais j'ai un peu de mal à le parler encore.

- Pourquoi tu ne prends de cours ?

- J'ai pas encore eu le temps de m'en occuper.

- Demande à MinJi ! Dit SungJae avec une illumination dans le visage »


Qu'est ce qu'il a encore comme idée dans la tête celui là ! Et EunKwang dans tout ça, tu l'oublies ?


« Non mais ça va oui ! Déclara justement ce dernier

- Roh mais c'est bon EunKwang ! Et pi comme ça MinJi améliorera son anglais.

- Au pire, se moqua IlHoon, occupe toi d'abord de ton devoir avec JiHye au lieu de t'occuper de ta sœur.

- AISH ! Merde ! J'avais oublier ça ! Je reviens !

- Tu vas où ?

- Voir avec elle quand on commences !

- Tu la frappes, je te tues Seo EunKwang ! Cria à présent IlHoon »


Alala, et après c'est moi qui est atteins franchement, je me prends pas la tête avec des filles comme ça moi ! Enfin …


« Je fais quoi alors ? Demanda Peniel perdu.

- Demande lui ! Tu n'as rien à perdre ! »


Il acquiesça. J'espère seulement qu'elle sera de bonne humeur parce que la connaissant un peu si elle est de mauvaise humeur, Penielou, oui, c'est son nouveau surnom ! C'est joli hein ? Bon OK ma gueule ! Il va se heurter à un mur. Une image de Peniel se prenant un mur me vint à l'esprit et je rigolais. Bon, en fait, j'ai rien dis, je suis peut-être atteins !


« Au fait SungJae !

- Hum ?

- Tu voulais quoi à MiRan ? »


Il rougit. HEIN ! C'est quoi ce bordel ! Non ! SungJae ! Non ne meurs pas ! … Excusez-moi un coup de folie.


« Oh bah je … Rien de très important.

- Allez !

- Je lui ai demandé si...

- Si...

- Si on pouvait être ami tout les deux »


HyunSik est en ce moment dans l'incapacité mentale à vous répondre, veuillez laisser un message après l'explosion de son corps. BIIIPP !


« Pardon ? Je crois que j'ai pas très bien compris et si jamais j'ai bien compris bah j'aime pas trop beaucoup ça.

- Bah ça dépend de ce que tu as compris mais de toute façon elle m'a pas répondu alors on en parle plus hein !

- C'est moi ou tu évites la conversation ?

- Mais non, c'est toi ! »


Il partit précipitamment et ChangSeob me regarda avec un sourire grand jusqu'aux oreilles. OK, ChangSeob et HyunSik « mission SungJae ! », on s'élança pour le rattraper lorsque notre magnifique, toujours dans l'ironie bien sûr, magnifique professeur d'anglais nous appela pour que l'on retourne en cours.


« Au fait HyunSik, ChangSeob, vu que vous êtes certainement les élèves les plus médiocres qui m'aient jamais été donné d'avoir, j'ai décidé de vous donner des exercices d’entraînement »


Elle posa sur notre table, deux livres d’exercices. Elle rigole là.


« Vous avez trois semaines pour les faire !

- Mais euh comment ça, enfin je veux dire trois semaines avec combien de retard, parce que moi en trois semaines j'aurais peut-être eu le temps d'écrire sur la page de couverture mais sinon...

Silence ! Vous avez trois mois jour pour jour ! Top Kronos ! »


Non mais elle c'est cru où elle ? On est pas dans Asterix et Obelix mission Cléopâtre là ! Et pi de toute façon vu son physique, elle pourra jamais jouer Cléopâtre, à la limite les crocos et encore...


« LIM HYUNSIK !!!!!!!!!! DEHORS !!!! »


Pourquoi ça ? Et pourquoi il est mort de rire ChangSeob là ? Alors là je comprends pas !


« CELA VOUS FAIT RIRE LEE CHANGSEOB !! DEHORS AUSSI !!! VOUS ALLEZ VOIR SI JE RESSEMBLE A UN CROCODILE !!! »


Oh merde ! J'ai dit ça tout haut ?




Point de vue de ChangSeob :


Ouh ouh ouh ! C'est trop drôle ! Hihi ! Ah ah ! Je vais jamais réussir à m'en remettre ! HyunSik, tu es un génie ! De la connerie, certes, mais un génie quand même ! Comparer la prof à un croco ! Il m'aura tout fait, en attendant avec sa connerie, je me suis pris une heure de colle... Enfin, au moins je loupe une heure d'anglais, merci mon frère ! C'est toujours pliés de rire, que l'on se pointa à la vie scolaire, où se trouvaient le nouveau pion, « Monsieur je détrône EunKwang le Magnifique en moins de deux secondes » , ainsi qu'une pionne très sympa nommée MinYeon, qui étaient en train de parler joyeusement. En nous voyant arriver morts de rire, MinYeon releva la tête et nous regarda désespérée.


« C'est pourquoi cette fois ?

- A...Attends, je t'explique ! Dis-je en essayant de me reprendre.

- Vas-y, on t'écoute, me répondit le nouveau pion.

- Alors... Non mais c'est trop bon ! Oui, oui j'explique ! Dis-je en voyant leur regard insistants. En fait c'est la prof d'anglais, elle a voulu nous donner un livre entier d'exercices à faire en trois semaines et … Ce boulet, bouhahah ! Non mais il est trop con !

- En gros je croyais parler dans ma tête, sauf que je pensais tout haut...

- Et t'as dis quoi pour qu'elle vous vire de cours ? Demanda MinYeon.

- Il l'a comparé à un croco ! Explosai-je de rire, non mais le cas !

- Mais je pensais que c'était dans ma tête .

- T'es vraiment pas doué, lui dit le pion, et toi, pourquoi t'es là ? Me demanda-t-il.

- Bah je rigolais comme un fou, alors elle m'a viré...

- Elle a surtout du avoir peur de ta tronche de malade, se foutait de ma gueule mon meilleur ami.

- T'as vu la tienne, tronche de cactus ! Ripostai-je.

- Bon les gars, vous allez vous mettre à genoux dans le couloir pour le restant de l'heure, vous retournez en cours à la fin de l'heure, soit, dans quarante minute, nous dit le « magnifique » pion.

- Qu... Quoi ?! M'écriai-je. Non mais c'est la méthode d'il y a vingt ans ça !

- Bah ça te feras peut-être réfléchir à ta prochaine connerie ! Me répondit-il.

- On va mourir ! Se plaignit HyunSik en s'appuyant sur moi.

- Personne n'en est mort, ne vous inquiétez pas !

- MinYeon, tu peux pas le laisser faire ça ! Dis-je outré.

- Bah si c'est drôle, me répondit-elle en me tirant la langue.

- Vous êtes ignobles et sadiques ! M'exclamai-je en chœur avec mon acolyte.

- Fallait réfléchir avant d'agir ! Aller hop, dans le couloir, exécution ! Nous ordonna le pion »


Et on fit ce qu'il nous dit, on alla dans le couloir et on s'agenouilla, pendant qu'il était assis sur une chaise en train de nous surveiller, tout en pianotant sur son téléphone portable. On resta ainsi pendant une bonne vingtaine de minutes, jusqu'à ce qu'un bruit qui provenait de notre salle de classe, oui elle est juste à côté de la vie scolaire, très pratique, puis on entendit le cri de la prof et du remue-ménage. Question : il se passe quoi dans la classe ?! Je vis MinHyuk sortir en courant et rentrer dans l'infirmerie au bout du couloir, pas très loin de nous. Il en ressortit même pas une minute plus tard avec l'infirmière qui paraissait... Affolée. Mais merde il se passe quoi ?! Après une attente d'une ou deux minutes, qui me parurent durer bien plus longtemps ; je vis l'infirmière qui courait un téléphone à la main qui appelait les pompiers apparemment, suivit de EunKwang qui aidait JiHye à marcher, cette dernière se tenait la tête avec sa main de libre et IlHoon les suivait en s'excusant maintes et maintes fois. Mais on va nous expliquer ce qu'il se passe ou je vais me faire foutre ?


Je me levais, rien à foutre que le pion me dise quelque chose, on a beau ne pas être proche, je m'inquiète quand même ! Je retins IlHoon et lui demandais ce qu'il venait de se passer, il bégayait et n'arrivait pas à aligner trois mots... Bon je crois il est trop choqué pour. Je rentrais dans l'infirmerie et y trouvais EunKwang, JiHye et l'infirmière en train de regarder ce qu'avait JiHye. Elle avait du sang partout autour de l'arcade sourcilière gauche, ça pissait le sang. Je pus voir que quelques larmes avaient coulé le long de ses joues, en même temps ça doit faire mal et l'alcool que lui met l'infirmière doit pas beaucoup aider. D'après les dires de cette dernière, il fallait recoudre, à peine avait-elle dit ça que je la vis se raidir, je crois que ça lui plais pas.


« On est vraiment obligé ? Demanda-t-elle avec une toute petite voix que je ne lui connaissais pas.

- Oui c'est un peu profond, tu n'auras que trois ou quatre, c'est pas très grave.

- Nan mais aussi je peux vivre comme ça, j'aurais juste une vieille cicatrice hein ! Proposa-t-elle.

- Si on laisse ça comme ça, ça va s'infecter !

- Pas grave, je mourrais de la gangrène et puis voilà ! Insista-t-elle.

- Mais pourquoi vous ne voulez pas aller à l'hôpital ?

- Parce que... Parce que... Commença-t-elle.

- Parce qu'elle a une peur bleue des piqûres ! Termina MinJi qui venait d'entrer.

- Ya ! S'écria JiHye, Ouille ma tête, t'étais pas obligé de le dire devant tout le monde ! Bougonna-t- elle.

- Arrête de gesticuler dans tous les sens, tu vas aggraver ton état ! Lui dit EunKwang.

- Oh toi chut c'est pas le moment ! Lui répliqua JiHye. Et puis d'abord je m'en fous j'irais pas ! Je vais me faire piquer et charcuter avec du fil et ça va piquer et ça va faire mal et...

- Et tu vas la fermer et tu vas y aller parce que je vais moi-même t'accompagner et m'assurer que tu vas pas filer à l'anglaise ! T'es inconsciente ou quoi ?! La coupa MinJi.

- Mais j'aime pas ça !

- M'en fous on vas t'y emmener te faire recoudre !

- Nan ! Je resterais là, vous me forcerez pas à partir ! J'ai mes droits !!

- Abattez-là qu'on en finisse ! S'exaspéra MinJi.



* * *



Au final, les pompiers sont arrivés et JiHye les a suivi bien gentiment, la cause, un très beau jeune homme, qui faisait parti de l'équipe de secours qui avait réussi à la « convaincre ». Genre ! MinJi, EunKwang, L'infirmière et moi, on a essayé de la raisonner plusieurs fois sans grand succès, et lui, il se pointe comme une fleur et elle le suit sans broncher. Enfin, MinJi y est allée aussi... Je suis sûr que c'est pour matter les ambulanciers, les infirmiers et les chirurgiens. Moi aussi je veux matter les donzelles ! Une fois que tout redevint plus ou moins calme, on retourna dans la salle de cours... Et c'est en m'asseyant, que je me rendis compte que je ne savais toujours pas ce qui s'était passé... Je demandais alors à EunKwang.


« C'est juste trop con, la prof lui a demandé d'aller au tableau, elle s'est levée et s'est pris les pieds dans les sacs d'IlHoon et elle s'est cognée dans ma table, après tu sais ce qui sais ce qui s'est passé...

- C'est ce que l'on appelle avoir une vie de merde ! Dis-je. N'empêche c'est la première fois que je la

voyais pleurer, elle a du avoir vraiment mal.

- Oui et tout ça c'est de ma faute ! Sanglota IlHoon.

- C'est bon elle est pas morte non plus... Voulut le consoler EunKwang.

- C'est censé le réconforter ? Lui demanda MinHyuk. Et puis je ne veux pas dire, mais t'étais tout blanc quand c'est arrivé !

- J'aime pas le sang ! Et y en avait partout ! Se défendit-il.

- Si tu veux IlHoon, tu pourras venir avec nous la voir à l'hôpital, on y va juste après les cours, lui proposa MiRan.

- Vraiment ?! Demanda-t-il les yeux brillants.

- Oui qui veut venir ? Ajouta DaNa.

- Moi ! Dit SungJae. Bah quoi ? Même si j'aime bien la faire chier, je l'aime bien moi !

- Je viens aussi ! Dis-je, je m'inquiète un peu quand même...

- En gros on vient tous ! Termina MinHyuk.

- HyunSik, Peniel et moi on a rien dit ! S'exclama EunKwang.

- Arrête ton char un peu, ça se voit que tu es inquiet ! Lui dis-je. Et si tu t'en foutais tu l'aurais laissé crever par terre !

- Mais personne n'est aussi cruel !

- Bon après les cours on y va, c'est l'heure d'aller manger, dit WonYi.

- Vous voulez manger avec nous ? Demanda DaNa.

- Pourquoi pas, accepta HyunSik »


On sortit de la salle, avant de prendre la direction du réfectoire, où l'on trouva une table assez grande pour nous dix. Bien qu'on avait essayé tout plein de choses, IlHoon continuait de broyer du noir... Bon en même temps, bon en même temps c'est sa meilleure amie et ils sont super proches depuis la maternelle et d'après ce qu'il nous a raconté, ils ont plus une relation frère et sœur qu'autre chose et ils font pratiquement tout ensemble. Donc le fait que ce soit sa « faute » qu'elle soit dans cet état, lui en foutait un sacré coup. En espérant que les deux prochaines heures se passent vite ! A tous les coups, JiHye va l'engueuler pour le fait qu'il se soit autant inquiété pour pas grand chose. WonYi essaya de lui changer les idées et proposa à tout le monde de parler de nous pour que l'on puisse en savoir plus sur les autres. L'heure de mathématiques passa assez vite, au contraire du coréen, qui me parut durer le double. Lorsqu'enfin la cloche sonna, on put enfin aller à l'hôpital pour aller voir l'état de JiHye. Elle a vraiment pas de chance, le deuxième jour de cours il lui arrive un truc, l'année promet d'être longue ! On prit le bus pour y aller, le trajet ne dura qu'une quinzaine de minutes et c'est limite en courant qu'on entra à l'intérieur du grand bâtiment blanc. La secrétaire nous regarda avec de grand yeux, lorsque l'on se présenta à son guichet, en même temps, ça doit être rare de voir débarquer une dizaine de lycéens. MiRan demanda le numéro de la chambre et on monta par les escalier au second étage, pour nous rendre à la chambre numérotée 207. Du couloir, on pouvait entendre des éclats de rire, bon au moins elle allait bien, c'était le principal. On ouvris la porte et on les découvris toutes les deux mortes de rire sur le lit, JiHye dans ses couvertures et MinJi assise en tailleur au bout... Et dire qu'on s'inquiétait, je suis sûr elles ont passé l'après-midi à faire les bécasses ! IlHoon se dirigea vers JiHye tout penaud, ouh il est trop choupinet ! Il lui prit la main et s'excusa maintes et maintes fois, pour le faire taire, elle le prit dans ses bras et l'embrassa sur la joue, ils sont vraiment trop chou ! Si je ne els connaissais pas, je croirais qu'ils sont en couple ! Jamais on ne les avait vu comme ça, au lycée, ils se contentent juste quelques petites marques d'affection, mais sans plus. Bon l'image du couple parfait se brisa instantanément, lorsque JiHye le frappa sur le haut du crâne.


« Ya ! J'ai eu trop mal à cause des tes putins de sacs ! En plus j'ia du me faire recoudre, et ça pique ! »


C'est bon, on a retrouvé JiHye ! Il s'excusa encore une fois, et elle en resta là. MinHyuk lui demanda ce qu'elle avait exactement après les analyses des médecins. Les yeux de JiHye se voilèrent et on put les voir briller, ce fut MinJi qui prit la parole d'un ton grave.


« Elle a un traumatisme crânien, son cerveau a été touché, il lui reste six mois à vivre, c'est inopérable... »


Tout le monde présent était sur le cul. Comment elle pouvait dire ça sans pleurer ou truc du genre, en plus JiHye elle riait tout à l'heure, comment peut-on rire après avoir appris qu'il ne nous rester plus que quelques mois à vivre ! Je vis SungJae et MinHyuk qui pleuraient, HyunSik les regardaient les yeux rond, Peniel s'était assis, EunKwang avait la bouche grande ouverte, les filles ét aient effondrées devant l'annonce, mais le pire, c'était IlHoon, il était en train de chialer par terre toutes les larmes de son corps... Je me surpris moi-même à pleurait à grosse larmes, j'allais pour les essuyer, lorsqu'un flash m'éblouit.


« Vous verriez vos têtes, sérieux c'est trop énorme ! Dit JiHye en explosant de rire »





Point de vue de SungJae :



Nan mais elle est sérieuse là ? Et moi en plus je chiale comme une madeleine ! Enfin ça ne peut pas être pire qu'IlHoon qui était affalé par terre, totalement désespéré. J'essuyais mes larmes et dit :


« Non mais vous êtes pas bien !? C'est pas drôle, on s'est inquiété comme des fous durant trois heures, et là vous nous annoncez ça, mais vous imaginez un peu le choc émotionnel ?!

Non mais c'était trop tentant aussi, je suis sûre tu l'aurais fais à ma place ! Et puis je ne vous ai jamais demandé de venir, ni de vous inquiéter.

Et bah la prochaine fois on te laissera agoniser dans ton coin ! Lui dit EunKwang.

Parfait, comme ça, je ne te devrais rien !

Arrêter de crier merde ! On est dans un hôpital à la fin ! S'écria Peniel »


On le regarda tous étonné, bah c'est Peniel quoi, si on s'y attendait à celle là ! Au moins il nous a fait taire, enfin peut-être un peu trop quand même, plus personne osait prendre la parole.


« Vous avez le droit de parler, mais criez pas quoi... Ajouta-t-il.

Non mais JiHye a raison, que IlHoon vienne, c'est compréhensible, MinHyuk passe encore et Peniel aussi... Mais les autres je ne comprends pas... Décréta MinJi.

Ah bah voilà, on est d'accord, approuva JiHye.

Excusez-nous de nous inquiéter pour elle, dit HyunSik.

Bah avouez que c'est bizarre quand même, dit MinJi.

Parce que tu y es pas bizarre toi ? Lança son frère.

Pas beaucoup plus que toi, lui dit MiRan.

Non mais en vrai t'as quoi ? Demandai-je.

Je sais pas, dit l'intéressée, on attend les résultats des analyse depuis deux heures...

On va attendre avec toi alors ! Dis-je.

Vous... Vous croyez que je vais vraiment mourir à cause de la chute ?

Je t'interdis d'y penser d'accord ! Lui dit IlHoon.

Oui mais... Du coup je me suis foutue la frousse toute seule !

C'est de qu'on appelle l'arroseur arrosé ! Lui dit SungJae. T'en fais pas, tu vas les garder une semaine voir deux tes fils, t'aura des anti-douleurs et des médocs et après ce sera fini !

J'espère ! »


On ne put rien y redire, puisque le médecin qui se chargeait d'elle entra dans la chambre.


« Shin JiHye, je vois que vous êtes bien entourée. Bonjour jeunes gens.

Bonjour ! Dis-je en choeur avec mes amis.

Alors je viens de recevoir les résultats, vous préférez que je vous les disent en privé ou non ?

Vous pouvez les annoncer devant eux, acquiesça-t-elle.

D'accord, donc on a pas relevé de dommages au niveau du cerveau, mais vous risquez d'être prise de violent maux de têtes pendant les prochaines semaines à venir, tenez, voici l'ordonnance des médicaments à prendre. Si l'un des maux de têtes est vraiment trop insupportable, vous revenez on vous refera des examens, je ne veux pas vous faire peur mais on est à l'abri de rien.

D'accord.

Vous allez aussi être exempté de sport pour les deux semaines à venir.

Ah ça c'est bien ! S'exclama-t-elle.

Bon et bien jeune fille, je vous souhaite un bon rétablissement, au revoir ! »


Il repartit comme il était venu et la conversation reprit.


« T'es au courant que tu as trop de chance... Lui dit WonYi.

- Ouais je sais !

- Pas de torture pendant deux semaines... IlHoon, vas-y aide-moi à me fracasser le crâne ! Lui dit MiRan.

- Je peux t'aider si tu veux, lui dit HyunSik.

- Tu me touches je te refais le portrait, c'est bien clair.

- Tss, même pas peur !

- C'est ce qu'on verra au prochain cours !

- Ouais ouais !

- Je parie sur MiRan, s'exclama ChangSeob.

- Pareil, dit SungJae.

- Traîtres !! S'exclama notre ami.

- Bah on veut pas perdre, et vu comment t'es doué en sport.

- Nia nia nia ! »


On explosa tous de rire. Oui HyunSik est très susceptible quand on parle de sport. On fut de nouveau coupé par la porte qui s'ouvrit sur une femme qui devait avoir dans la quarantaine et qui paraissait dans tous ses états.


« Oh JiHye, mon bébé, mon poussin ! S'exclama-t-elle »


Bon apparemment c'est ça maman, c'est trop chou, enfin je trouve pas qu'elle a des allures de bébé moi...


« Umma ! S'exclama-t-elle. Y a du monde...

On s'en fiche, ce n'est que... JiHye, depuis quand tu traînes avec autant de garçons ?

Euuuh... Théoriquement je ne traîne pas avec eux, ils se sont incrustés dans ma chambre ! Nuance...

Mouais, enfin s'ils sont là, c'est que ça doit être pour quelque chose ! Y a ton copain, c'est ça, t'as un copain et tu me l'as même pas dit !

Maman ! J'ai pas de...

Oh si c'est bon j'ai trouvé c'est lui ton copain ! S'exclama sa mère en pointant du doigt... ChangSeob ?! »


JiHye explosa de rire tellement la connerie était grosse. Et sa mère la regarda surprise, tu m'étonne !


« Bon apparemment c'était pas le bon...Alors... Commença-t-elle en nous regardant tous.

Maman, je ne suis pas en couple, et aucun de ces énergumènes de services n'est mon copain, faut pas abuser non plus !

Bah moi je les trouve mignons...

Cool, ma mère est une cougar ! Dit JiHye en faisant mine d'être désespérée.

Que neni ! Toi, dit-elle à EunKwang, tu serais pas le jumeau de MinJi ?

Euh... Bah oui pourquoi ? Demanda-t-il.

Bah c'était pour savoir... Les filles, vous avez raison, il ressemble à une fouine !

Que... Quoi !? S'exclamat-il.

Bon JiHye, c'est pas tout, mais on va rentrer, je dois encore préparer à manger et j'ai ton petit frère à aller récupérer à la garderie et y a ton mère qui a appelé et...

Je veux pas savoir ce qu'il a dit, on y va ? Dit-elle en sortant de son lit et récupérant ses affaires.

Tu vas bien devoir lui parler un jour... Bref oui on y va ! MinJi, IlHoon je peux vous ramener si vous voulez ! Et toi aussi euh mince comment il s'appelle déjà ?

EunKwang... Mais tu peux dire la fouine ça lui convient mieux ! Lui répondit JiHye. Il reste encore une place dans la voiture, SungJae t'habite pas loin de chez nous IlHoon non ?

Ouais.

Bah on te ramène alors, désolé les autres, j'ai plus de places... Au pire je peux appeler ChanYeol...

Non c'est bon madame, on va se débrouiller, dis ChangSeob.

Vous êtes sûrs ?

Oui oui, assura HyunSik.

Bon d'accord. La prochaine fois je vous emmènerais tous au Mac Donald, pour vous remercier. Bon aller les enfants on y va ! »


Et sur ce, on alla au secrétariat d'étage pour signaler la sortie de JiHye et régler la prise en charge ; puis on rejoignit le parking où l'on grimpa dans la voiture familiale ; JiHye s'assit devant avec sa mère, MinJi, IlHoon et moi derrière et EunKwang au troisième rang. Sa mère nous demanda si on se côtoyait souvent ou truc du genre, alors que JiHye arrêtait pas de lui dire de se taire gênée qu'elle pose autant de question sur sa fille. Le pire pour elle se fut quand elle nous demanda de faire attention à tous les garçons qui l'approcherait, ce à quoi avait répondu EunKwang de manière affirmative, tout en affichant un sourire mauvais à l'adresse de JiHye. Je sens qu'on va bien se marrer cette année ! Elle lui mima un couteau qu'elle passait sous sa gorge et se retourna, pendant que nous rions tous les quatre à l'arrière de la voiture. On s'arrêta à l'école primaire du frère de JiHye, qui sauta dans les bras de sa sœur quand il la vit en criant un « Noona ! » ; en voyant son arcade il s'inquiéta et lui demanda ce qui lui était arrivé.


« Ne t'inquiète pas HyeonWoo, je vais bien, je suis juste tombé, rien de grave.

- T'as du avoir mal...

- Mais non, ça piquait juste un peu !

- Bien sûr elle chouinait comme une gamine quand on lui a présenter l'aiguille... Chuchota MinJi »


Encore un fois, on rit sous cape, mais l'on fut bientôt reprit par le petit HyeonWoo.


« Dis Noona, pourquoi ils sont là eux ? Je les connais pas, dit-il en me montrant moi et EunKwang.

- C'est le frère de MinJi, tu sais la sale fouine et SungJae un ami.

- Oh je vois, ah ouais cette sale fouine qui arrête pas de t'embêter ! Toi t'es un méchant je t'aime pas ! Dit-il à l'adresse de EunKwang en lui donnant un coup de pied dans le tibias.

- Ya mais il est malade ! JiHye tiens ton frère en laisse, il est dangereux !

- Tais-toi sale fouine ! Et donne pas d'ordre à Noona !

- Aish sale gosse !

- HyeonWoo, arrête d'embêter les amis de ta sœur ! Le gronda sa mère.

- Et si c'est pas mon ami ?

- Bah c'est la même chose ! »


Fier de lui, EunKwang tira la langue au petit frère de JiHye, très mature me direz-vous... En tout cas, HyeonWoo avait étonnement de la répartie pour son âge ce qui était très amusant ; surtout quand il se chamaillait avec EunKwang, étant tous les deux à l'arrière, on avait les oreilles aussi grosses que celles des éléphants avec tout le bruit qu'ils faisaient. Arrivé chez JiHye, qui s'avéra être à seulement une rue de chez IlHoon et trois de chez les jumeaux, la mère de JiHye se retourna vers nous et nous proposa de manger chez eux le soir même, précisant que ça ne la dérangerait pas et que ça ferait un peu d'ambiance, ce à quoi lui répondit JiHye.


« Dit qu'avec HyeonWoo, ChanYeol et moi tu te fais chier...

- Mais pas du tout, c'est juste que pour une fois, tu pourrais inviter tes amis ! Et puis ton frère est pas là ce soir, il est chez sa copine...

- Il peut pas la lâcher cinq minutes... Dit, je peux inviter les autres à manger aussi ?

- Pas problèmes, comme ça au lieu d emanger Mac Donald, ils mangeront un truc plus sain, mais oui, oh j'ai de trop bonnes idées, s'exclama sa mère.

- Umma c'était mon idée !

- Oui mais je l'ai perfectionnée !

- N'importe quoi !

- Si ! Bon bande de trouffion, rentrez dans la maison, je vais appeler tout le monde pour les faire venir, aller plus vite que ça !! »





Point de vue de Peniel



« Mum, I'm back ! »


Je passai la porte d'entrée, attendant bien sagement que ma mère me tombe dessus pour me poser un tas de questions, ma mère est le genre de femme très curieuse et qui s’inquiète très vite, lorsqu'il s'agit de de son fils unique, même quand celui ci est bientôt majeur.


« Oh ! Come ! DongGeun I'm in the kitchen. I cook for you ! »


Je soufflais, au moins elle s'occupait de moi, peut-être un peu trop même des fois mais bon, on ne va pas s'en plaindre.


« Tu m'as fait quoi ? Demandais-je curieux.

- J'ai fais un gâteau, pour toi et ta petite amie »


Pardon ? C'est encore parti pour un tour !


« Maman ! Combien de fois faudra-t-il que je le répète ! Je n'ai pas de petite amie.

- Et la fille avec qui tu étais à l’hôpital alors ?

- C'est une amie ! Et je n'étais pas tout seul avec elle, il y avait les autres.

- Les autres ? Qui sont les autres ? »


Hum alors comment lui expliquer que je suis ami avec la chèvre HyunSik, l'oie qui arrête pas de piailler SungJae, le renard EunKwang, l'écureuil MinHyuk, le raton laveur IlHoon et le paresseux ChangSeob sans l'effrayer ? … Sans compter les filles ! Parce que sinon nous avons le hamster DaNa, le panda JiHye, la mangouste JiHye, le chat MiRan et le lapin WonYi.


« DongGeun ?

- Oui pardon... Des amis.

- Oh je vois. Appelle ton père, nous allons bientôt man... »


Mon téléphone sonna au même moment, coupant ma mère au milieu de sa phrase. ChangSeob ? Qu'est-ce qu'il me veux ?


« Qu'est ce qu'il se passe ?

- C'est ChangSeob. Je reviens et je vais chercher Papa »


Je parti dans la jardin pour répondre à ChangSeob et prévenir mon père.


« Hum, oui ?

- Peniel ? C'est ChangSeob !

- Merci c'était marqué sur mon écran, je sais lire.

- Eh eh Sorry !

- Tu voulais quoi ?

- …

- Oh ChangSeob ?

- Désolé mais c'est plus fort que moi ! … hum Sorry Sorry Sorry Sorry naega naega naega.... donc bref je disais que... La maman de JiHye nous as invités pour nous remercier mais ce serait ce soir, ça te gènes ?

- Hum, non mais je sais pas si...

- Allez te plaît !

- Ma mère va sûrement dire non...

- Roh allez va demander. Il y aura MinJi en plus. »


Pourquoi il faut si chaud ici ? Pourquoi il me dit ça d'ailleurs ?


« Hum... o-oui e-et alors ?

- Et alors ? Tu crois que j'ai rien vu. Me prendrais-tu pour un babo ?

- Hum non mais...

- Il n'y a pas de mais qui tienne ! Allez va demander, je te rappelles dans cinq minutes. »


Il raccrocha et je soufflai. Il est marrant lui, une ombre derrière moi me fit sursauter.


« Un problème DongGeun ?

- Ah ! Papa, tu m'as fait peur !

- Tu veux y aller ?

- Hein ?

- Chez ton amie,tu veux y aller ?

- Mais Papa, tu as tout entendu ?

- Juste ce qu'il faut.. alors ?

- Hum... oui... j'aimerais bien.

- Très bien, alors file ! Je m'occupe de ta mère.

- Mais...

- Une objection ?

- Non, merci Papa. »


****************

********




« Alors surtout ChangSeob, tu surveilleras DongGeun, il est allergique aux carottes, surveille sa consommation de café, s'il en boit trop, frappe le ! Et surtout pousse le vers les autres ! C'est qu'il est timide mon DongGeun ! Déclara ma mère sur le seuil de la porte d'entrée. ChangSeob se retenait de rigoler comme il pouvait. Non mais la honte ! LA HON-TE !


« Pas de problème madame Shin ! Déclara-t-il en rigolant.

- Amusez vous bien ! »


On commença à partir non sans les moqueries de ChangSeob et sous les hurlements de ma mère qui se voulait comme des revendications.


« Fait attention à toi !

- Oui maman.

- Et ne parles pas aux étrangers.

- Je sais maman.

- N'oublies pas de ne pas manger et de boire trop...

- MAMAN ! Je suis plus un enfant tu sais !

-N'oublies pas de te …. »


On entendait plus ce qu'elle disait. Si je l'écoutes pas, elle va me tuer.


« QUOI ?

- N'oublies pas de te …

- QUOI ?

- N'oublies pas de te...

- Au revoir maman ! »


On commença à marcher pendant que certaines questions qui me trottaient dans la tête depuis un petit bout de temps , me trituraient l'esprit. ChangSeob du s'en apercevoir puisqu'il me questionna.


« Qu'est-ce qu'il y a ? Tu as oublié de demander à ta mère à quelle heure tu dois rentrer ? T'inquiète pas Cendrillon, je te ramène avant minuit promis.

- Très drôle ! Dis-je en le frappant sur la tête.

- Aie ! Mais ça fait mal.

- Bien fait pour toi.

- Alors qu'est ce qu'il ne va pas.

- Je suis pas sûr... Que cela me concerne.

- Et bien vas-y dit.

- J'aurais aimé savoir... Pourquoi vos relations sont si tendues avec les filles ? »


Il sembla s’arrêter un moment, interdit, réfléchissant peut-être à la manière dont il allait me renvoyer boulet.


« Tu sais je comprends, si ça ne me regardes pas, on passe à autre chose et pi c'est...

- Non, non ! C'est normal que tu veuilles savoir, tu te retrouves au milieu de tout ça sans vraiment savoir ce qu'il s'est passé. C'est la moindre des choses que je puisse faire pour toi seulement...

- Seulement ?

- Seulement je ne pensais pas que ça serait à moi de te raconter.

- Ah...

- J'aurais plus vu quelqu'un comme EunKwang et HyunSik, ce sont un peu eux deux les plus concernés.

- Si tu préfères je peux leur demander...

- Non, non ne t'inquiètes pas... Alors par où commencer, et bien comme dans chaque histoire qui se complique de toute façon il y a une fille, ça cela ne t'étonneras pas.

- Non en effet.

- Alors tout a commencé en seconde pour les deux histoires. HyunSik et MiRan étaient meilleurs amis sauf que HyunSik est tombé amoureux d'une fille que MiRan ne voyaient pas comme quelqu'un de très fréquentable, ils se sont fâchés très fortement, MiRan lui a demandé de faire un choix, il a choisi la fille ce qui n'a pas du tout plus à MiRan.

- Je veux bien la comprendre.

- Le pire c'est qu'elle avait raison puisque une semaine après HyunSik n'était plus avec cette fille.

- Oh pas facile à accepter.

- Ouais, ça touche l'orgueil comme on dit. Dans le coup depuis le temps, ils ne font que de s'insulter et sont constamment en colère l'un contre l'autre.

- Hum, OK, et pour les jumeaux ?

- Alors là, comme chez les deux autres, c'est encore le mec qui a fait une bourde. Là c'est purement la faute d'EunKwang, quand on est arrivé en seconde, il a eu une popularité croissante surtout du côté des filles et il a un peu prit la grosse tête, il a commencé à sortir avec plein de filles et sa sœur ne supportait pas trop ça. Bon jusque là, pas trop grave.

-Il a fait pire ?

- Un jour, il a dit qu'il ne traînerait plus avec sa sœur parce qu'elle n'avait pas assez de popularité et qu'on ne mélangeait pas « les classes» ça à beaucoup fait de mal à MinJi, dire qu'avant ils avaient une vraie complicité et qu'il a tout gâché.

- Mais quel connard ! Criais-je »


ChangSeob me regarda les yeux légèrement écarquillés avant de rire, alors que moi j'étais plus que rouge.


« Oups ! Pardon ! C'est pas ce que je voulais dire...

- Menteur ! Non mais je te comprends, c'est complètement débile ce qu'il a fait surtout qu'il continue de sur-protéger sa sœur, regarde déjà il était contre l'idée qu'elle te donne des cours.

- Oui bah attends elle n'a pas encore dit oui.

- Pff je parie qu'elle va dire oui, Finger in the noze ! »


Je rigolais, j'ai beau vraiment beaucoup apprécier ChangSeob son accent anglais est vraiment.... merdique il faut le dire.


« Qu'est ce qu'il y a ? pourquoi tu rigoles ?

- Hum rien d'important. On est bientôt arrivé ?

- Ouais c'est juste là »


Il sonna au portillon et la mère de JiHye vint nous ouvrir, tous les autres étaient déjà arrivés. En nous voyant les garçons étaient tellement heureux que ce n'était pas limite si il se mettaient à nos genoux.


« Euh... Il se passe quoi là ?

- Non mais vous imaginez même pas l'horreur qu'on a vécu les gars là ! Commença HyunSik.

- Non mais cinq contre cinq ! Même en étant en nombre égal j'en pouvais plus ! J'ai cru que j'allais en prendre une pour taper sur l'autre ! Continua EunKwang.

- Bah essaye pour voir ! Cria MinJi, et je t'assures que je ferais en sorte que tu ne puisses plus jamais avoir de copines ou de plan cul pour le reste de ta vie »


SungJae lui ne disait rien, ce qui était bizarre, mais en plus il semblait réfléchir, là c'était carrément flippant.


« SungJae tu penses à quoi ?

- J'ai une question pour ChangSeob. Depuis quand tu portes des lunettes ?

- Ah... hum... ça … c'est pour lire !

- Pour lire ? tu sais lire toi ? »


Un grand blanc s'installa dans la pièce bien vite comblé par le rire pas très discret de WonYi. Il faut dire que la tête de SungJae était vraiment trop marrante, il avait prit un air faussement supérieur mais de manière tout à fait naturel et puis ChangSeob bah... la tête de ChangSeob quoi qu'il fasse c'est drôle.


« Non mais dit le si tu as des problèmes de vue ? Dit IlHoon.

- Non, mes yeux vont très bien, bon on va sur la terrasse j'ai faim moi... je n'ai pas besoin de lunettes autre que pour lire.

- ChangSeob attention la baie... commençais-je.


Trop tard ! Un énorme Bam se fit entendre.


« Vitrée, terminais-je sous le rire moqueur des autres »


Pauvre ChangSeob, il marmonna des paroles meurtrières avant de s'installer sur la terrasse et d'attraper tout ce qu'il pouvait. Tout le monde le regardaient choqués.


« QUOI ! Je mange quand je suis contrarié ! »


Sa réplique redoubla les fou rire de chacun et lui s'enfonça encore plus dans sa chaise en marmonnant. Je sens que cette petite soirée va être longue et riche en émotions. Oh oui !