Chapitre 6

par Nanadu33890

Chapitre 6 :

Mariage et confusion.


HyunSik et ChangSub avaient passé tout le trajet à se disputer, l’Oméga ne voulait pas être obligé de demander l’autorisation pour pouvoir sortir et voir ses frères, alors que l’Alpha ne cherchait qu’à protéger le plus vieux des dangers omniprésents qu’il y avait dans le centre-ville. Le débat était stérile, aucun des deux n'écoutaient vraiment les arguments de l’autre et la maladresse de ChangSub fit alors des siennes, à cause de la fatigue et des émotions fortes.


« Je ne comprends vraiment pas ce que mon cerveau trouve d’attirant en toi ! Tu as beau être médecin, tu es complètement débile et ignorant ! Quoique ton ignorance vient sûrement de ton éducation Alpha ! »


Le dernier mot avait été volontairement prononcé avec une certaine ironie, puis l’Oméga tourna la tête vers la vitre et regarda le paysage en essayant de se calmer. Il remarqua alors qu’ils étaient arrivés dans le centre-ville et que la voiture se dirigeait vers les beaux quartiers de l’agglomération.


HyunSik essayait de rester concentrer sur la route, même s’il avait mal. Ce que lui avait dit ChangSub était en partie vrai. Son éducation avait été basée sur le fait qu’un Oméga n’est là que pour donner un héritier à l’Alpha qui l’avait choisi, et qu’il lui devrait une reconnaissance éternelle, car souvent les Omégas étaient trop pauvres pour vivre correctement. HyunSik venait d’une mère porteuse, il ne la connaissait pas mais savait par son père qu’elle était morte peu de temps après sa naissance. La femme de son père était une Bêta qui venait d’une des plus riches familles de Séoul, leurs parents avaient signé un contrat pour que leurs familles s’unissent. Cependant ses grands-parents n’avaient pas prévu que sa « mère » soit une Bêta et qu’elle inculque à son fils que les Omégas sont des objets que l’on peut prendre et jeter quand cela semble bon pour les Alphas.


Quand son premier Oméga mourut avec l’enfant, HyunSik n’avait rien ressentit. Pour lui son ancien mari n'était qu’un moyen de donner un héritier à sa famille. Seulement ce que sa mère avait dit, le jour de l’enterrement de son défunt époux, l’avait choqué.


« Il n’était pas fait pour donner un bon héritier à notre famille… Il va falloir que nous te prenions une Oméga HyunSik. »


Sa mère avait dit cela devant la famille du mort et sans la moindre émotion dans la voix. Le jeune Alpha serra légèrement ses poings sur le volant de sa voiture et remarqua qu’ils étaient arrivés dans la rue de sa maison. Il soupira et regarda discrètement ChangSub, qui lui montrait toujours son dos et observait les différentes villas qu’ils passaient. Pour lui, le plus vieux était un nouveau départ, il voulait prouver à sa mère que les Omégas pouvaient donner de bons héritiers tout en ayant une relation amoureuse avec l’Alpha qui l’avait enlevé à sa famille. HyunSik voulait réellement développer une relation saine avec ChangSub, mais il savait qu’au vu du caractère flamboyant de l’Oméga, les choses n’allaient pas être aussi simple.


L’Alpha sortit de ses pensées quand il remarqua qu’ils étaient à quelques mètres de chez lui. Il ralentit, puis mit son clignotant gauche, s’arrêta pour trouver ses clés et appuya sur le bouton gauche de la télécommande. Le portail s’ouvrit et le plus jeune gara la voiture devant le garage. Quelques secondes après son passage, les portiques se refermèrent et les passagers sortirent du véhicule dans le plus grand des silences. Les portières claquèrent et ChangSub se dirigea vers le coffre, il l’ouvrit et sortit ses bagages. Quand il se retourna, pour essayer de fuir à l’anglaise, il se retrouva nez à nez avec HyunSik. L’Alpha soupira et prit les affaires de l’Oméga, puis se dirigea vers chez lui en attrapant le poignet du plus vieux au passage.


Ils arrivèrent sur le palier d’une grande maison avec un étage. La porte d’entrée était en bois clair avec des gravures fines et cycliques. Les murs extérieurs étaient en pierre blanche et des grandes baie vitrées se trouvait à différents endroits sur les façades de la maison. HyunSik ouvrit la porte et fit passer ChangSub devant lui, afin que l’Oméga ne retente pas une discrète fuite. Le plus vieux soupira et passa l’entrée. Il retira ses chaussures et regarda autour de lui. Tout transpirait le luxe et la richesse. Il observa le plus jeune qui retirait ses mocassins pour les ranger dans le meuble prévu à cet effet. HyunSik prit ensuite la vieille paire de tennis usée de ChangSub et la posa à droite de la porte d’entrée. L’Alpha attrapa le poignet de l’Oméga de sa main libre et remonta le petit couloir qui faisait face au vestibule.


Ils arrivèrent dans un grand salon aménagé. Un escalier était construit contre le mur à gauche et sur la droite se trouvait une cuisine américaine toute équipée. Le plus vieux n’eut pas le temps de continuer son observation car le plus jeune le tira vers les escaliers, qu’ils montèrent. Arrivés à l’étage, HyunSik prit la parole :


« Au bout du couloir à droite se trouve la salle de bain, en face il y a ma chambre et ta chambre est la porte qui se trouve à notre gauche. Je vais te laisser te reposer. Je te verrais demain à la première heure, pour que nous allions à la Mairie. Après je te ferais visiter la maison et le quartier. Tu as interdiction de sortir sans ma permission de cette maison et sans accompagnateur. L’Alpha fit une pause et se tourna vers ChangSub, qui le regardait scandalisé. Je te souhaite une bonne journée et ne te couche pas trop tard. »


Sur ces derniers mots, le plus jeune quitta sa place et alla vers sa chambre. Il remarqua que le plus vieux n’avait toujours pas bougé, il lui lança un regard insistant et enfin l’Oméga se défigea. Il ouvrit la porte de sa chambre avec violence et la claqua derrière lui montrant ainsi son mécontentement.


Dès que ChangSub rentra dans sa nouvelle chambre, il se jeta sur le lit et pleura toutes les larmes de son corps. Sa vie ne serait plus jamais la même, on lui avait pris sa liberté et on allait lui dicter sa conduite. À ce moment là, son meilleur ami lui manqua. Quand il était dans cet état entre colère noire et désespoir, Yoseob arrivait à le calmer en regardant la situation sous un autre angle et en lui trouvant une solution. Seulement il était seul maintenant, il n’allait peut-être jamais revoir ses frères et cela lui fit plus mal de le réaliser à nouveau. L’Oméga fit par s’endormir, étant épuisé mentalement et physiquement.


Quand il se réveilla, le soleil se couchait et son estomac criait famine. ChangSub se leva avec difficulté et sortit de la pièce avec la vitesse d’un escargot. Il descendit les escaliers et regarda autour de lui, mais il ne vit personne. Il alla donc dans la cuisine et fut soudain prit d’un vertige. L’Oméga se rattrapa au plan de travail et resta quelques minutes appuyé sur la plaque en bois, attendant que son mal être se calme. Le plus vieux sursauta en sentant une main se poser sur son épaule, il se retourna rapidement et frappa le visage du propriétaire de la main. Il écarquilla les yeux en voyant qu’il venait de mettre un crochet du droit à HyunSik, qui était assis sur le sol et le regardait avec surprise.


ChangSub se précipita vers lui et s’excusa. Il effleura la joue qu’il avait tapé avec tant de force, il se releva et alla ouvrir le frigo pour aller chercher une poche de glace. Il en trouva une et rejoignit HyunSik, qui s’était relevé et assit sur une chaise devant le bar, et la posa sans vraiment être délicat sur la joue qui rougissait et gonflait légèrement au fils du temps. L’Alpha fit une grimace de douleur et observa l’Oméga, qui semblait chercher quelque chose des yeux. Le plus jeune demanda alors au plus vieux ce qu’il cherchait avec autant d’intérêt.


« La poche en plastique que j’ai prise avec moi, dedans il y a des médicaments que je dois prendre au réveil. Répondit assez rapidement ChangSub.


-Pourquoi ? S’intéressa HyunSik.


-Je t’en pose des questions ? Non, donc occupe-toi de toi ! S’exclama vivement l’Oméga.


-Bien donc je ne te dirai pas où sont tes affaires. Affirma calmement l’Alpha.


-DIS MOI OU ELLES SONT ! Le plus vieux avait dit cela en s’approchant rapidement du plus jeune.


-Je conçois à te le dire, si j’ai quelque chose en échange. Fit avec un sourire narquois celui qui dominait la conversation.


-Bien… Que veux-tu ? Demanda prudemment celui en difficulté.


-Que sont ces médicaments que tu dois impérativement prendre ? Interrogea le médecin.


-Je… Il y a ma pilule contre les chaleurs, un médicament contre le stress et un autre contre les migraines. Avoua de mauvaise foi ChangSub.


-Le sac est dans la salle de bain à l’étage. Informa HyunSik. »


À peine eut-il dit ses mots que l’Oméga courut jusqu’à la salle de bain et redescendit en posa fièrement son sac sur le plan de travail. Il ouvrit tous les placards de façon aléatoire, afin de trouver des verres. Quand il les eut trouvé, il se servit un grand verre d’eau et alla récupérer ses médicaments. Le plus jeune regarda le plus vieux prendre ses différentes pilules. Se sentant observé, ChangSub tourna son regard vers HyunSik, il y eut quelques secondes de flottement, avant que l’Oméga ne demande.


« Est-ce que je peux me faire à manger ?


-Évidement, pourquoi tu me poses une question aussi stupide ? Interrogea l’Alpha.


-On ne sait jamais, vu que tu m’as privé de toute ma liberté, je pensais qu’il fallait que j’ai aussi ton accord sur des choses naturelles comme me nourrir ou prendre une douche. Répondit avec un sourire ironique le plus vieux.


-ChangSub, je veux que tu te sentes chez toi ici. C’est là que tu passeras la plus part de tes journées, donc habitue-toi à ton nouvel environnement rapidement. Affirma le plus jeune. Je vais me coucher, je te vois demain matin. »


-Un mois plus tard.-


La matinée était à peine entamée, ChangSub se réveillait en douceur. Il s’assit sur son lit et bailla à s’en décrocher la mâchoire, avant de sortir de ses couvertures. Dès que ses pieds eurent touchés le sol frais de sa chambre, un vertige le pris. Il posa sa main gauche devant ses yeux et la retira quand le métal froid de sa bague entra en contact avec sa peau chaude. L’Oméga soupira en regardant son annulaire gauche, pour lui cette alliance ne rimait pas du tout avec amour mais plus avec obligation. HyunSik et lui avaient grandi sur deux planètes différentes et ne voyaient pas du tout les choses de la même façon. L’homme se défigea et alla dans la cuisine pour prendre son petit-déjeuner, une fois son premier repas de la journée engloutit avec ses pilules, il se retira dans la bibliothèque. Dès qu’il fut à l’intérieur, il alla prendre un livre au hasard et s’installa sur un des canapé posé dans la pièce.


HyunSik se leva après ChangSub, lui et l’Oméga ne partageait pas le même lit pour la bonne raison qu’ils n’avaient aucun sentiment l’un pour l’autre. C’était difficile à croire après un mois de vie commune, les deux hommes ne s’étaient pas rapprochés. Le jour de leur mariage, l’Alpha avait eu de l’espoir, en voyant les yeux de ChangSub s’illuminer quand il lui avait montré sa bibliothèque, mais il avait vite compris que le plus vieux avait fait de cette pièce son refuge. HyunSik soupira et sortit de son lit. Quand il arriva dans le couloir, il sentit une odeur inhabituelle. Celle-ci l’attirait comme un aimant, c’était la première fois qu’une odeur l’excitait à ce point, même pendant ses chaleurs son ancien Oméga n’avait pas réussit à lui faire ressentir une telle excitation rien qu’avec son odeur.


L’Alpha fut tiré de ses pensées par la sonnerie du téléphone fixe. Il se dirigea vers l’appareil, qui était à l’étage inférieur, et y répondit.


« Allô ?


-HyunSik ? C’est Minhyuk, est-ce qu’il serait possible que je vois ChangSub aujourd’hui ? Demanda la personne de l’autre côté de la ligne.


-Oh, Minhyuk. Désolé, mais ce ne sera pas possible, j’ai décidé d’amener ChangSub au restaurant. Répondit l’Alpha.


-Ah…. Bon bah je vous laisse. Fit le grand frère de son mari. »


Le plus jeune raccrocha et se dirigea vers la bibliothèque, là où l’odeur était plus forte. Il ouvrit la porte et fut surpris de voir ChangSub recroquevillé sur le sol, transpirant à grosses gouttes et poussant des petits gémissements plaintifs. Le médecin se précipita vers lui et le prit dans ses bras, il traversa sa maison à la vitesse de l’éclair. Quand il arriva dans sa chambre, il posa l’Oméga dans son lit et entreprit de lui retirer ses vêtements, sauf son boxer. Une fois le plus vieux en sous vêtement, il posa sa main sur son cou, afin de prendre son pouls, mais son bras fut agrippé par le plus vieux. L’Alpha leva son regard vers le visage du « malade », il tomba sur un regard brillant de désir et cela brisa quelque chose en lui.

HyunSik sentit une vague de chaleur le parcourir, suivit de près par l’envie de proclamer définitivement ChangSub comme étant sien. Les éléments se superposèrent et il demanda, en se retenant de sauter sur l’Oméga gémissant sous lui.


« M***e, tu n’as plus tes suppresseurs de chaleurs depuis combien de temps ?


-De-Deux semaines… Ah… J-J’ai trop chaud…. Ai-Aide-moi ! Supplia entre deux souffles le plus vieux.


-Tu aurais dû me le dire ! B****l ! Ce sont tes premières ? Interrogea avec un peu plus de mal le plus jeune.


-Ou-Oui… Fit dans un soupire l’interrogé.


-Pourquoi tu ne me l’as pas dit ?! Tu te rends compte que là, tu viens certes de me prouver qu’on est des « âme-sœur », mais aussi tes chaleurs m’ont mis en rut ! Tu es conscient de ce que ça signifie ? Questionna le médecin, qui avait de plus en plus de mal à se contrôler.


-Ou-Oui… Donc bouge-toi ! Répliqua violemment ChangSub, qui en avait assez d’être questionner sur des choses qu’on lui avait appris à l’école.


-Tu es sûr que tu ne vas pas regretter cette semaine ? Demanda HyunSik.


-P****n de b****l de m***e ! Si tu n’es pas entrain de me baiser dans les dix prochaines minutes, je me barre de cet baraque pour trouver un Alpha, qui voudra bien me sauter ! COMPRIS ?! Cria l’Oméga en perdant le peu de patience qui lui restait. »


Ces mots eurent l’effet escompté, les dernières résistances de l’Alpha cédèrent et quelques secondes plus tard les deux hommes s’embrassaient comme si leurs vies en dépendaient. Le baiser était violent, passionné, ce n’était pas le premier baiser que HyunSik avait voulu donner à ChangSub, mais les circonstances les empêchaient de réaliser qu’ils allaient faire l’amour sans aucuns sentiments acceptés et dévoilés l’un pour l’autre.


Le baiser se rompit aussi soudainement qu’il eut commencé, l’Alpha alla dans le cou de l’Oméga pour y apposer des suçons et des légères marques de morsure. Il continua son chemin en traçant avec sa langue les clavicules et le haut du buste du plus vieux, qui gémissait doucement sous ses attentions. Quand il arriva aux tétons, il s’amusa à les stimuler, tout en glissant une de ses mains dans le seul vêtement qui restait sur le corps brûlant sous lui. Le plus jeune eut un petit sourire en sentant l’intérieur du boxer mouillé, il dirigea ses doigts vers l’arrière. Ses phalanges effleurèrent l’anus humide et dilaté de ChangSub, qui se mit à le supplier. Le sourire de HyunSik s’agrandit et il retira la dernière pièce de tissue, ainsi que ses vêtements. Quand il s’allongea sur l’Oméga, il lui murmura à l’oreille.


« Cette semaine marque le début de notre relation. »


Le plus vieux frissonna sous la voix grave qu’avait pris l’Alpha, et il se dit que si cette relation était amoureuse alors il serait l’homme le plus heureux du monde. Ses pensées furent coupées quand le plus jeune rentra en lui. Ses hormones avaient préparé le terrain, donc il ne ressentait que du plaisir et un sentiment d’être complet, qu’il ne pouvait expliquer.


La pièce fût, pendant une semaine, fermée et laissait échapper cris et hurlements de plaisir.


-Deux mois plus tard-


La lumière du soleil réveilla les deux occupants de la chambre. HyunSik serra un peu plus ChangSub contre lui, et l’Oméga se blottit un peu plus contre l’Alpha en soupirant d’aise. Mais le calme fut de courte durée, car une envie de vomir prit le plus vieux, qui sauta hors du lit et se précipita dans la salle de bain, où il vomit dans les toilettes son repas de la veille au soir. Depuis un bon mois, il vomissait les matins et dès qu’une odeur l’indisposait, mais il n’en avait parlé à personne. Il n’avait surtout pas dit à ses frères ce que HyunSik et lui avait fait deux mois plus tôt.


Premièrement parce que le médecin lui avait racheté des suppresseurs de chaleur, deuxièmement car ils n’avaient pas vraiment eu une conversation pour savoir comment vraiment définir leur relation, et troisièmement à cause du fait qu’il était totalement perdu dans ses sentiments. Une partie de lui, minime, mais présente, continuait d’en vouloir à HyunSik pour lui avoir pris sa liberté et ne pas avoir le courage de parler ouvertement de la semaine de chaleur/rut qu’ils avaient eu il y a deux mois. Alors que la majorité de son âme aimait réellement l’Alpha, elle voulait qu’ils soient un vrai couple et que le plus jeune ne puisse plus désirer une autre personne que lui.


ChangSub savait qu’il fantasmait, mais il était conscient que HyunSik et lui avaient une relation bien différente de celle avant les chaleurs. Le plus vieux sursauta en sentant une paire de bras l’entourer, il tourna le visage et vit que l’Alpha le regardait avec un air inquisiteur.


« Tu n’aurais pas quelque chose à me dire ? Demanda-t-il doucement.


-Euh… Ils ont prévu de la pluie aujourd’hui. Répondit fièrement l’Oméga.


-Je ne te parle pas du temps qu’il va faire, mais du fait que tu vomis régulièrement ces derniers temps. Expliqua avec un sourire tendre le plus jeune.


-Qui a cafté ? Interrogea le plus vieux.


-Je ne veux pas vendre mes informateurs. Trancha HyunSik avec un sourire taquin. Tu as fait un test de grossesse ?


-PARDON ?! Non, mais ça va pas bien dans ta tête ! Moi ? Enceint ? C’est pas parce que monsieur a trempé son biscuit, il y a DEUX mois, que ça y est ! Je vais avoir ton gosse, qui grossi dans mon bide ! S’exclama vivement ChangSub.


-Calme-toi Subbie. On va aller acheter trois tests de grossesse à la pharmacie, puis s’ils sont négatifs alors je t’amènerai à l’hôpital pour savoir ce que tu as. D’accord ? Expliqua simplement le plus jeune.


-Très bien... »


Ils se levèrent et ChangSub alla se laver les dents, puis décida de rejoindre HyunSik, qui était retourné se préparer dans leur chambre. Ils s'habillèrent rapidement et quittèrent la maison, pour se rendre à pied à la pharmacie en bas de la rue. Quand ils revinrent, l’Alpha obligea l’Oméga à boire beaucoup d’eau, pour qu’il puisse passer les tests rapidement. Après une dizaine de verre, le plus vieux craqua. Il prit le sac qui contenait les trois tests et alla s’enfermer dans la salle de bain.


HyunSik le vit revenir au bout de vingt minutes avec les tests en main. Il alla à sa rencontre et prit les objets dans ses mains pour lire le résultat. Il fut choqué de voir que les trois étaient positifs, cela arrivait rarement et dans ces cas là, cela signifiait que la personne était à plus d’un mois de grossesse. Le médecin savait que ChangSub n’avait pas pu prendre la pilule du lendemain, car ils avaient fait l’amour pendant une semaine et qu’il avait fait un nœud pour maximiser les chances de grossesse. Seulement il n’avait pas prévu que ça marcherait aussi bien, son ancien d’Oméga et lui avait du avoir des rapports sexuels réguliers pendant des mois avant qu’il n’y ait une grossesse.


L’Alpha regarda son mari s’asseoir sur le canapé, il prit son courage à deux mains et se lança.


« C’est une bonne nouvelle. Je vais pouvoir te présenter à mes parents, sans que ma mère puisse faire quoique ce soit, et nous allons avoir un en-


-La ferme ! Le coupa brutalement l’Oméga. Tu te rends compte que cet enfant n’a pas été créé dans un environnement sain !!! Nous avons juste baiser à cause de mes p****n de chaleurs ! Sinon jamais tu ne m’aurais touché ! C’était du sexe sans sentiments ! Mais tu n’as pas les c******s de l’assumer car cela reviendrait à remettre en cause ta virilité ! VOILA ! Ce n’était pas si compliquer de mettre un mot sur les rapports que nous avons eu il y a DEUX mois ! Tu ne m’aimes pas et ta famille ne m’acceptera jamais car je n’ai pas le prestige pour parader aux côtés de l’héritier de la famille Im, donc voilà ce qu’on va faire : Je reste avec toi jusqu’à la fin de ma grossesse, mais nous refaisons chambre à part et je viendrai te voir quand j’aurai certaines envies. Ensuite tu vois avec ta famille si tu vas reconnaître l’enfant, si ce n’est pas le cas je le garderai. Enfin tu me rends ma liberté pour que je puisse guérir mon cœur et oublier toute cette histoire. Tu acceptes ? Les derniers mots avaient été dit avec plus de calme et de tristesse, comme si ChangSub réalisait soudainement tout ce qui allait se passer dans les prochains mois.


-C’est hors de question. Cette phrase fait relever la tête au plus vieux. Jamais je n’accepterai le fait que ce que nous avons vécu il y a deux mois soit juste du sexe. Je ne sais pas si tu te souviens de tout, mais entre deux rounds, nous avons discuté légèrement et nous nous sommes avoué certaines choses…. Il prit une légère inspiration pour se donner du courage. Je… Je t’aime ChangSub, tu es l’Oméga qui me correspond. Ce qui nous arrive est une chance. Peu d’Alpha et d’Oméga trouvent leurs âmes-sœurs, c’est ce qui permet aux Alphas de changer de partenaire sans aucun remords. Mais pour moi c’est fini. J’ai trouvé la personne à laquelle je suis destiné et ça, même ma mère ne pourra pas me l’arracher. »


Au fil de son monologue, HyunSik s’approchait de ChangSub, il avait abandonné les tests sur la table basse et tenait dans ses mains le visage confus et rougissant de l’Oméga. Il lui fit son plus beau sourire, celui qui montrait son eye-smile et embrassa doucement le plus vieux. Celui-ci ne savait pas trop comment réagir, il était aux anges, mais cette grossesse le terrifiait. Il ne savait pas déjà pas prendre soin de lui, alors prendre soin d’un bébé, c’était comme confier à un pyromane un briquet, dans les deux cas une catastrophe allait arriver. Finalement les deux hommes discutèrent toute la journée et se mirent d’accord sur plusieurs choses.


-Le lendemain-


Deux femmes rentrèrent dans la maison des futurs parents, l’une d’entre elle avait un visage qui portait les marques d’un début de vieillesse alors que l’une était encore dans la fleur de l’âge. Elles montèrent directement à l’étage, et la plus vieille entra dans la chambre sans frapper, cependant ce qu’elle vit dans le lit de son fils lui retira le sourire suffisant qu’elle avait sur le visage. Elle rentra dans une colère noire et attrapa violemment la cheville de l’Oméga mâle endormi contre son fils. Elle fit usage du fait qu’elle soit plus forte que lui pour l’envoyer valser contre le mur.


Quand le dos de ChangSub entra en collision avec le mur, un hurlement de douleur s’échappa de ses lèvres et réveilla automatiquement HyunSik. L’Alpha écarquilla les yeux en envoyant son mari aux pieds de sa mère inconscient et avec du sang au coin des lèvres. Une rage, comme il n’en avait jamais connu, s’embarra de son être et pour la première fois de sa vie, il osa s’en prendre directement à sa mère. Il l’attrapa par le col de sa chemise et la plaqua contre le mur, qui avait réceptionné son Oméga quelques secondes plus tôt, pour lui dire dangereusement.


« Qui t’as autorisé à rentrer ici ? Comment oses-tu t’introduire chez moi avec cette femme ? Hein ? Pour qui te prends-tu ? Tu n’es pas le maître du monde…. Puis il jeta un regard glacial à la femme qui était venue avec sa mère. Qui êtes-vous ? Si c’est pour vous marier avec moi, sachez qu’il est déjà trop tard.


-QUOI ?! Espèce d’insolent tu oses parler de cette façon à ta mère ?! De plus ne parle pas à Hani de cette façon, c’est ta future femme ! La vieille femme avait dit ça avec un sourire satisfait.


-Comme je l’ai dit à Hani, il est trop tard. Je suis déjà marié à quelqu’un et cette personne est enceinte, donc je vais vous laisse trente secondes pour que vous partiez. Vous avez fait une grave erreur en vous introduisant chez moi sans mon autorisation et en jetant mon mari contre ce mur. Je te préviens vieille chouette, si ChangSub ou le bébé ne survivent pas, je ferai tout pour te pourrir la vie. »


Sur ces derniers mots il la relâcha et alla rejoindre son époux. Il soupira de soulagement le sentant un pouls et appela rapidement les urgents de son hôpital, pour qu’ils lui envoient rapidement les pompiers. L’ambulance arriva et les hommes administrèrent les premiers soins à l’Oméga enceint pour vite le transférer aux urgences. Une fois là-bas, HyunSik alla voir son père.


« Mon fils que fais-tu ici ? Ce n’est pas ta semaine de vacances ?


-Si papa, mais mère est rentrée par « effraction » chez moi et a blessé mon mari. Répondit tristement le plus jeune.


-ELLE A FAIT QUOI ?! Pour quoi elle se prend ! Je vais avertir mon avocat et lui dire de lui envoyer les papiers de divorce ! S’exclama le vieil homme.


-Oh, tu vas enfin te débarrasser d’elle. Fit avec surprise le jeune Alpha.


-HyunSik ne soit pas désagréable, elle t’a comme même élevé. Essaya de lui rappeler le vieil Alpha, même s’il savait que sa femme avait toujours essayer de monter encore plus haut dans l’échelle sociale grâce à leur fils.


-Mouais, mais après ce qu’elle a fait à ChangSub, elle ne mérite plus mon respect.


-Alors comme ça mon gendre s’appelle ChangSub ? Et ne t’inquiète pas je vais demander à mon avocat de voir ce que l’on peut faire contre elle, par rapport à ce qu’il s’est passé il y a quelques heures.


-Merci papa. »


Puis les deux hommes continuèrent à discuter, jusqu’à ce qu’un médecin vienne les interrompre pour leur dire que les résultats de ChangSub étaient arrivés, mais que celui-ci était toujours inconscient. HyunSik et son père suivirent le docteur et ils arrivèrent dans une des chambres individuelles de l’hôpital. L’Alpha sentit son cœur se serrer en voyant son mari relié à des machines et avec le teint vraiment pâle. Le médecin en charge de son amant ouvrit l’enveloppe et leur fit le résumé de ce qu’il y avait d’écrit sur toutes les feuilles.


« Votre mari n’est pas en danger, de même que le bébé. Cependant votre compagnon va devoir vivre avec un corset pendant quelques mois voir années car deux de ses vertèbres se sont déplacées après qu’il se soit fait jeter sur le mur.


-C’est plutôt une bonne nouvelle mon fils. Fit le plus vieux.


-Cependant, l’impact a été si fort, que nous ne savons pas quand il va se réveiller. Termina le docteur.


-Tu veux dire qu’il est dans le coma ? Demanda HyunSik.


-Plus ou moins, écoute mec je te dis ça car je suis ton collègue, poursuit en justice cette vieille chouette. Nous avons toutes les preuves pour l’envoyer en prison ou la faire se tenir à l’écart de toute ta famille. Donc traîne la devant un tribunal pour ta sécurité et celle de ta famille. Conseilla le médecin.


-Merci JunHyun, je vais y réfléchir sérieusement. Vous pouvez me laisser seul, s’il vous plaît ?


-Pas de problème mec, juste bipe moi quand ta Juliette se réveillera et ne te suicide pas car tu sais très bien qu’elle n’est pas morte. Dit en rigolant et en quittant la pièce le collègue de HyunSik.


-Préviens moi aussi et te devras m’expliquer pourquoi je n’ai pas été mis au courant du fait que je vais être grand-père. »


Quand il se retrouva seul, l’Alpha se laissa tomber sur le fauteuil part du lit de ChangSub et pris sa main dans la sienne.


À suivre...