Chapitre 2

par misslunatik


La journée de cours s'était terminée. Jaehyo était presque satisfait, malgré l'incident de ce matin, rien – sans compter les insultes et les croches pattes – ne s'était produit. Jaehyo soupira, souriant seul. La journée était finie et il était enfin satisfait. Il quitta le collège, ignorant le regard de Tae Il sur lui. Avait-il été trop dur ? Non. Il était réaliste. Juste réaliste. Il s'engouffra à nouveau dans le métro, attendit les deux arrêts et arriva finalement à son studio. Il se stoppa. Devait-il vivre une vie aussi pathétique ? Il soupira, rentra poser son sac d'école et referma la porte. Jaehyo disparu de son studio.


Ce dernier marchait dans la rue, glissant à travers les gens. Etait-il aussi inexistant ici ? Il sortit sa cigarette et fuma, ignorant les gens qui eux aussi l'ignoraient. Il soupira, prenant le temps de marcher lentement. Il souriait seul, comme un idiot, de toute manière, on ne le remarquait pas. Il s'arrêta devant un pont, s'approcha de la balustrade et se pencha, regardant la rivière Han. Il sourit, regardant la nuit étoilée. Il se retourna entendant des rires et fronça ses yeux, remarquant une chevelure blonde. Ah. Wu Ji Ho était là, ce dernier riait à pleine voix, il semblait parfaitement réveillé, contrairement à son attitude en classe. Il avait une bouteille – certainement d'alcool – dans la main. Il retourna à sa contemplation d'étoiles et remarqua alors Tae Il – le groupe venait de passer – le fixer.



Tae Il le fixa, ignorant que le groupe s'était arrêté, l'attendant patiemment. Jaehyo le fixa à son tour, souriant. Pourquoi ne partait-il pas ?



Min Hyuk s'approcha de Tae Il qui fixait Jaehyo partir. Il attrapa délicatement son bras, tandis que Kyung et Yu Kwon les fixait calmement.



Tae Il leva ses yeux sur Ji Ho qui haussa les épaules. Faisait-il semblant de ne pas savoir ? Min Hyun attrapa les épaules du garçon, le poussant vers le groupe. Ji Ho s'arrêta, se retournant vers Jaehyo qui disparaissait dans la nuit et contre toute attente, s'avança vers lui, attrapant son bras. Jaehyo le regarda, surpris. Que lui voulait-il ?



Jaehyo fixa les autres et s'engouffra dans la nuit. Il marchait, soupirant. C'est vrai. C'était de sa faute à lui. Lors de sa première année, Ji Ho l'avait traité de fille, l'appelant de cette manière tous les jours, se moquant ouvertement de lui. Puis la tendance s'était répandue. Ji Ho avait cessé mais il avait été le déclencheur de tout ça. Il sourit. Si maintenant, il se mettait à lui parler, rien ne changerait, pire, tout cela serait pire. Il marchait et entra dans un bar, ignorant le fait qu'il soit seul, ignorant le fait qu'il soit mineur et sourit. Chang Seon était là. Lee Chang Seon était certainement son seul ami. Peut-être qu'on pouvait le considérer de cette manière.



Chang Seon savait que si on le voyait servir de l'alcool à un mineur, il serait viré. Cependant il ignorait et prit le whisky. Chang Seon était un étudiant à l'université, rêvant de danser sur les scènes du monde entier. Il travaillait ici pour payer ses études. Chang Seon était un ami que Jaehyo avait rencontré au début de son collège, au début de ses déboires. Lorsqu'il avait tenté de se suicider. Une fois, l'unique fois. Chang Seon lui avait alors crier de ne pas abandonner. C'était celui qui lui avait donné l'espoir. C'était aussi le garçon qui lui avait prit sa virginité. L'homme qu'il avait aimé et l'homme qu'il avait blessé. C'était son premier amour. Leur histoire n'avait duré que six mois mais lorsque Ahn Jaehyo avait été seul, plus que maintenant, plus fragile, Lee Chang Seon avait été capable de le bercer, de le serrer dans ses bras rassurants. Il était le premier à l'avoir fait pleurer, brisant son cœur. Mais ils étaient restés bons amis. Jaehyo avait gagné en maturité et deux ans s'était écoulé.



Il remarqua alors que Tae Il était là, le groupe de ses amis aussi. Ce dernier le fixait, intrigué certainement par sa relation avec Chang Seon. C'est vrai qu'il était rare de voir Ahn Jaehyo parlé et encore moins rire. Il haussa les épaules et fut surpris de voir Ji Ho à ses côtés.



Chang Seon lui lança un sourire, glissant sa main dans les cheveux longs de Jaehyo avant de retourner à son bar, préparant la commande. Ji Ho fixa Jaehyo qui buvait tranquillement son deuxième verre de whisky.



Ji Ho haussa les épaules et se retourna, fixant Jaehyo avant de retourner à la table de ses amis. Jaehyo soupira, buvant son verre et regarda Chang Seon enlever son tablier.




Ce que Jaehyo avait oublié de préciser c'est que le bar était moitié discothèque-moitié bar. Il sourit acquiesça, finissant son verre cul sec. Il remarqua alors que Min Hyuk et Yu Kwon était déjà sur la piste de danse, montrant leur talent aux autres. Il était admiratif, ils dansaient vraiment bien. Chang Seon attrapa sa main, l'entrainant dans la foule, bougeant ses hanches comme un professionnel. Lee Chang Seon n'avait rien à envier aux deux garçons, au contraire. Ses mains se posèrent sur la taille d'un Jaehyo éclatant de rire.



L'alcool aidant, Jaehyo bougea d'avantage, ses mouvements étaient lascifs, sensuels, il détacha ses cheveux, secouant sa tête et se laissant aller, bercer par le rire de Chang Seon. Il ignora les regards des gens sur ses déhanchements, ni sur sa proximité avec son ami, son ex-petit ami devrait-on dire. Soudainement, il se fit tiré, une main inconnue, il remarqua alors que Ji Ho était là, essoufflé, fixant le garçon avec un regard inconnu.


Jaehyo se fit plaqué sur le mur, ignorant la respiration irrégulière qu'il avait, il se contentait de fixer Ji Ho. Ce dernier se cambra, glissant son corps contre celui de Jaehyo qui fut surpris. L'alcool était là mais il était encore conscient de ses gestes et actions.



Il ne laissa pas le tomber à Jaehyo de réfléchir et posa ses lèvres sur celles de Jaehyo, entamant un baiser fougueux, collant d'avantage sur son corps contre celui du garçon aux cheveux longs.


Jaehyo sentit la langue du blond s'introduire et il le repoussa fougueusement, le frappant par la même occasion, s'essuyant la bouche.



Ji Ho ne répondit rien, laissant Jaehyo se dégager et partir du coin ou il avait été trainé de force. Chang Seon était encore sur la piste de danse et Jaehyo lui indiqua qu'il partait, fatigué. Chang Seon n'eut le temps de dire quoi que ce soit, que Ahn Jaehyo avait disparu. Il soupira et reprit sa danse.

Ahn Jaehyo était chez lui, perturbé. Pourquoi ? Pourquoi ce type qui l'avait ignoré jusque là, l'embrassait maintenant ? Il s'allongea sur le matelas qui le servait de lit et soupira, fermant ses yeux. Il ne voulait plus y penser.


Lorsque Ahn Jaehyo se réveilla, il était déjà sept heures. Le garçon grogna, enfilant son uniforme, attrapa son sac avec les devoirs à moitié et se dépêcha de s'engouffrer jusqu'à l'école. Il reçut les mêmes insultes, les mêmes regards moqueurs, les mêmes croches-pattes, les mêmes bousculades. Jaehyo arriva enfin jusqu'à sa place. Ji Ho – pour son plus grand soulagement – n'était pas encore là. Il arriva quelques minutes après. Les premières heures de cours se firent tranquillement, Jaehyo sentait que l'autre l'observait mais il n'en tenait pas compte. La pause sonna et Jaehyo s'apprêtait à se lever alors que Ji Ho leva sa voix.