"Mon Oppa"

par Pop's

Chapitre 6. « Mon Oppa »

*PDV GD*

Elle? ELLE? Que faisait-elle ici? Pendue au bras de TOP qui ne bronchaient pas ? Dans SON T-shirt ....

Elle me pointait du doigt les yeux exorbités.

J'avais envie de répondre non, j'avais envie de répondre oui

Toujours aussi belle, si envoutante, ses lèvres ...

Comment ? S'en étais trop pour moi, je me levai d'un bond et la rejoignit en deux enjambées. Je tirai sur son bras pour la dégager de TOP.

TOP affichait une mine déconfite, et fit un signe d'impuissance.

Je me tournais vers TOP qui fatigué de toute cette scène poussa un long soupir. Il arracha la main d'Eden de mon emprise :

Elle acquiesça et retourna dans la chambre de TOP. Pourquoi étais elle si docile avec lui alors qu'un mois plus tôt elle m’avait giflée me traitant de pervers ? Le déjeuner se déroula dans un silence morbide. Nous avions tous les yeux rivés sur TOP et son invitée qui bavardaient tranquillement m'ignorant totalement.

Ce dernier était d'un calme effrayant malgré nos regards réprobateurs. Quand il eut fini il se leva et se tourna vers Eden.

Elle le suivit comme un toutou et avant de partir il nous convia à faire la vaisselle en attendant qu'il revienne.

Mais TOP avait déjà claqué la porte.

*PDV Eden*

La boule au ventre je regardais la route devant moi. J'allais me faire sacrément engueuler par Emmy, il était 9h30 à cette heure-ci je devais être à l'école. Mon sauveur de la veille s'arrêta devant l'abri bus. Je le remerciais plusieurs fois et le salua avant de lui demander si on pouvait se revoir.

J'avais trop de questions en tête.... Comment connaissait-il G-D? Qui était-il ? Pourquoi était-il si gentil ? Mais devant son regard je me tue et lui dit adieu. J'étais très triste de le quitter. Je l'aimais beaucoup et je voulais le remercier de ce qu'il avait fait pour moi. Devant mon regard déconfit il ajouta :

Pourquoi je parlais-il de ce groupe? Je ne veux plus jamais revoir cette tête d'idiot de GD. Je ne comprenais rien de ce qu'il me racontait. Il disparut comme il était apparu... Amère, je montais dans le bus en direction de chez moi.

Une semaine plus tard.

Je n'arrêtais pas de penser à lui. Il avait occupé toute la place. Je ne pensais même plus à Jessy, toujours invisible et inexistant. Bien sûr j'avais appelé simultanément Claire, Andrew et Angele qui m'avaient tous dit qu'il se portait à Merveille. Eux même ne comprenaient pas pourquoi il ne me parlait plus. Je repensais à notre dernière conversation le soir ou j'ai rencontré GD :

"C'est trop fatiguant pour moi" "Mieux vaut que cela reste ainsi jusqu'à ton retour." "Désolé mais c'est dur à gérer..." .... ces phrases résonnaient dans ma tête. Mon cœur souffrait et je lui en voulais énormément mais je ne l'admettais pas. Je lui donnais toujours raison, lui qui était si mature, si juste, je me disais qu'il avait ses raisons. Jusqu'à aujourd'hui. Jusqu'à ce moment ou mon téléphone sonna. Jusqu'à ce que je décrochais .....

Je regardais l'écran de mon portable. En effet un fichier était en train de charger.

Biïp bip …..  Alors que mon amie m’avait raccrochée au nez je restais figée. De quoi parlais-t-elle ? Le vibreur se déclencha. Vous avez un nouveau message de Claire J'ouvris ma boite de réception et cliqua sur la petite enveloppe.

Seul un mot accompagnait cette horrible photo : Désolé.

DE rage mon téléphone atterrit contre le mur et l'écran devint noir

.... Quesque ca signifiait..... Pourquoi ?! Pourquoi MON petit ami était en train d'embrasser Angele ... Ma meilleur ami et Mon copain ..... La photo étais floue et prise derrière une fenêtre mais le message était clair : Pendant ton séjour en Corée, ton mec depuis maintenant 2 ans, se tape ta meilleure amie ....

..... J'avais décidé d'oublier les Etats unis, ma vie, mes amis .... J'avais acheté un nouveau téléphone, un nouveau numéro.... Clôturé mon compte Facebook et Skype pour en créer de nouveaux ....Je parlais seulement à Claire et Andrew ... Au début je lui en voulais, mais après réflexion j'admis que j'aurais fait la même chose pour elle. Je me forçais à oublier ma vie d'avant pour le moment et me faire de nouveaux amis en plus de Song Hee, qui était heureuse de retrouver ma bonne humeur. J'avais une idée bien en tête. Le retrouver. Pour ça il me fallait l'aide de Song-Song.

Une après-midi ce fut à mon tour de la trainer à travers Seoul à la recherche de mon Oppa. Je lui décrivis l'immeuble, et ce dont je me rappelais pour y aller. Un parc, un magasin, une statue, un hôtel. Nous arrivâmes enfin devant l'abri bus auquel il m’avait déposé. Song Hee prétexta avoir un rendez-vous important (Menteuse, avoue que t'en a marre et que je t'ai épuisée) et resta sur place pour attendre le bus du retour. Pour ma part je continuais mes recherches. J'avais envie de le revoir. Il avait l'air si gentil et rassurant ... Je le voulais. Pas au sens sexuel évidement mais quelque chose m'attirais inéluctablement dans son regard.

Il fallait que je le voie. J'oublierais tout avec lui.



*PDV TOP*

Il était 21h quand je rentrai enfin chez moi. A tâtons je cherchais la lumière du couloir lorsque mes pieds s’entravèrent sur un corps couché par terre. Un grognement s'en échappa.

Comment se fait-il qu'ils laissent rentrer des clochards dans l'immeuble ? Mais ...?? Pourquoi elle????

Elle s'était relevée et me criait dessus pendue à mon bras.

Encore une fois impuissant, j'ouvris ma porte d'entrée et elle se précipita à L'intérieur. Elle envoya valser ses affaires dans un coin de la pièce avant de se jeter sur le canapé.

Un pervers ? Mais que s’est-il donc passé ? Je n'y comprenais rien. Je lui fis signe de la tête pour lui montrer ce qu'elle cherchait. En soupirant je me dirigeai vers la salle de bain. Beaucoup de question se bousculaient. Je ne voulais pas qu'elle sache qui j'étais. Je l'aimais bien, ce petit côté innocent, mais je n'avais pas envie qu'elle change en sachant que j'étais une star. Mais savait-elle pour GD ? Perdu dans mes pensées je sorti de la salle de bain et tombais nez à nez avec ma petite poupée.

Elle s'arrêta en fixant mon torse les yeux écarquillé.

Alors qu'elle avançait sa main je fis demi-tour en vitesse. Plus gênant tu meurs. Malheureusement Dieu ayant décidé de me pourrir la vie, Je glissai sur le carrelage trempé de la salle de bain. J'essayai de me rattraper à la première chose qui tomba sous ma main ..... Son bras. Le problème c'est qu'étant beaucoup plus lourd qu'elle je l’entrainai dans ma chute. L'esprit embrouillé j'ouvris les yeux difficilement et croisa le visage d'Eden à quelque centimètre du mien.

*PDV Eden*

Il m'avait entrainé dans sa chute mais j'avais gardé les yeux rivé sur son torse durant tout ce temps. Mon regard remonta et je découvrais le reste de son corps. J'étais à plat ventre contre lui et je sentais sa chaleur entre mes vêtements. Je détaillais son visage parfait. Il était sublime !! De magiques lèvres. Un regard profond. Une mâchoire ... et ...et ... Bordel c'est vrai qu'il est beau !!! Mon Dieu ne me dites pas que..... Nos regards se croisèrent et l'espace d'un instant nous nous fixâmes... Mais non je ne rêve pas il est réellement en train de .... Bander ???????

Je n’y crois pas!! Moi qui le pensais différent. Mais dans ma tête c'était la pagaille. J'étais moi-même rendue à un moment d'excitation extrême... J'avais la vue brouillée... Mon corps entier était en extase à deux doigts de l'orgasme .... Que se passe-t-il??

Il venait de se lever.... "Pardon, pardon' S'excusa-t-il en courant se réfugier dans sa chambre. Je restais ainsi, pétrifiée, Le cœur en feu....

On toqua à la porte. J'appelais à plusieurs reprises TOP mais comme il ne répondait pas je me décidais à aller ouvrir. C'était évidemment ses amis de la dernière fois.

Je fus assaillit de question et j'essayais d'y répondre tan bien que mal.

GD entra dans la pièce. Il posa un regard sur moi et sans un mot me bouscula pour rentrer. TOP sorti de sa chambre pour venir les saluer. Ils passèrent pratiquement 30 minutes à discuter d'un clip je ne comprenais rien

Ce dernier me regarda gêné. Interview? Quesqu’ils racontent ... ?

Il se rapprochât de moi. J'étais assise un peu plus à l'écart et il m'invita à se joindre à eux. Il me sourit et me pris la main. Je rougissais un peu.

Je foudroyais G-D du regard. Non mais de quoi je me mêle?

Je n'en avais pas la moindre foutu idée ... Pourquoi il me parle tout à coup?

GD se dirigea vers le frigo..... vide ...

Ils me pressèrent de cuisiner mais sans ingrédients ce fut compliqué.

Top me regardais très bizarrement.

Il prit son bonnet et une paire de lunette de soleil.

Mais de quoi ils parlent?? Je n’y comprends rien. Ces mecs sont vraiment Bisard. A peine sorti de l'appart' un malaise, suivit d'un long silence, s'installa entre nous.... Ce ne fut qu'une fois dans la rue qu'il se tourna vers moi.

Je ne relevais pas, il n'avait pas tort. Nous rentrâmes dans la première superette ouverte. Je pris ce dont j'avais besoin et rejoignit GD pour aller payer. La caissière le regardait avec insistance... Ah oui c'est vrai il fait partie d'un groupe.... D'ailleurs c'est quoi leur nom déjà ? Je me rappelais la musique qu'il m’avait fait écouter... Merde je l'ai dans la tête maintenant...... Mais attend une seconde c'est vrai que les amis de TOP ressemblent tous aux acteurs du clip ...... Et ....

Je n’eus même pas le temps de continuer à réfléchir qu'un groupe de filles se jetèrent à la vitrine du magasin

Il se retourna vers moi

Il me prit par le bras et sorti en se frayant un chemin....

Une fois arrivés à hauteur de ses groupies, on fut assaillit de tout cotes... Elles criaient, hurlaient, se bousculaient .... Et moi dans tout ça : me levais les yeux au ciel .....

Quoi? Hein ? Ah oui... Bordel pourquoi je dois courir à chaque fois que je sors avec un ami.... C'est lassant.... Et oui au fait .... TOP ... il.....

Je m'arrêtais brusquement. Ou étais passé GD ?

Je me retournai et vis une masse de jeunes files foncer droit sur moi. Une main m'attrapa par l'épaule et m'entraina dans une ruelle. Je regardais toujours derrière moi, elles n’abandonnaient pas facilement les garces.....

Lorsqu’elles tournèrent dans la ruelle, nous répriment notre course folle. Cela dura encore 10 bonnes minutes et finalement le calme revint. GD se mis à rire, je me mis à rire.... Nous restâmes ainsi, essoufflés et hilares un long moment.....

Puis la question que je me posai quelques secondes plus tôt me revint en tête.



Il redevint beaucoup plus sérieux ...

Mon sang ne fit qu'un tour .... Donc ok en fait …. Mes nouveaux amis sont des stars !????