Chapitre 9 : un bout de passé.

par Sarahansug


Je m'appelle San Yamashita, j'ai 20 ans.

Je suis issue d'une mère française, Sacha Angel, qui a actuellement 43 ans, et d'un père japonais, Ryota Yamashita âgé de 44 ans. Cela fait 22 ans qu'ils sont ensemble et 18 qu'ils sont mariés. Ma mère est un médecin très réputé en France et mon père journaliste. Leur rencontre n'est pas dur à deviner, ils se sont rencontrés lors d'une interview que mon père avait demandée à ma mère de faire.


Je suis née le 4 Mai 1994 lorsque mes parents étaient partis au japon dans la famille de mon père, son frère allait se marier. J'ai donc la nationalité japonaise au plus grand bonheur de mon père.


J'ai vécu en France jusqu'à mes 14 ans, c'est à dire jusqu'à la fin de ma troisième année de collège, à la fin de ma quatrième. Mes parents ont décidé de venir vivre à Séoul pour la culture, pour changer d'air, pour fuir la France qui d'après eux est un pays sans vie. J'avais donc quitté ma petite vie, mes amis, mon collège pour découvrir la vie à Séoul. La France ne me manque pas, je préfère de loin la vie en Corée.


J'ai donc fait ma troisième à Séoul, et c'est là que j'ai rencontré Hoseok à cause des problèmes que certains élèves m'avaient affligés. J'ai ensuite continué l'école en rentrant dans le lycée et j'ai rencontré Jae.


C'est lorsque je suis rentré en première que tu as changé. J'avais 16 ans, les cours ne m'intéressaient pas et je ne savais pas encore ce que je voulais faire. J'ai commencé à fréquenter un bar, et c'est de là que j'ai fait la connaissance de Taemin. J'y allais pour voir les gens danser sur la piste. Et c'est de là que ma passion pour la danse à surgit. Je venais presque tous les soirs pour voir ces gens se déhanchaient et me joindre à eux.


Après avoir fini le lycée, mes parents ont insisté pour que j'aille à l'université afin de faire des études de droits pour être avocate. J'y suis donc allé pour leur faire plaisir. La même année, ils sont partis au Japon, mon père avait trouvé un meilleur endroit pour travailler qu'ici. J'ai donc emménagé avec Hoseok et j'ai trouvé un boulot de serveuse dans un café grâce à Jae. Puis il y a peu, un garçon est venu vivre avec moi chez Hoseok, il m'a pourrit la vie et me voilà maintenant dans le même appartement que lui, dans le même lit.


- Voilà, je t'ai dit l'essentiel, j'ai mené une vie assez banale. Parles-moi de toi maintenant.

- Si tu veux.. Alors..


Je m'appelle Min Yun Gi, j'ai 21 ans.


Je suis née le 9 Mars 1993 de deux parents coréen, à Daegu. J'ai également un frère aîné. Mon enfance s'est bien déroulée en soit, ma famille m'aimait tout comme je les aimais donc je suppose qu'on peut dire que j'ai eu une enfance heureuse.


J'ai fait toutes mes années d'école, jusqu'à la fin du lycée quoi. Je ne les ai pas toutes faîtes à Daegu vu qu'entre temps j'ai emménagé à Séoul. J'ai rencontré Hoseok au collège et en écoutant «Fly» des Epik High, ma passion pour le rap est née.


On a commencé à s'entraîner à rapper ensemble puis j'ai dû quitter la région pour retourner à Daegu. J'ai tout de même continué à rapper et j'ai même commencé à composer. Avant de revenir ici, je me suis fait connaître dans la rue sous le nom de «Gloss», j'étais ce qui s'appelle un rappeur underground. J'ai décidé de revenir à Séoul afin de me faire connaître ici aussi et voir même entrer dans une agence. Puis j'ai rencontré une danseuse de la rue et elle a accepté de jouer avec moi, car elle m'aime de trop vous voyez. Plus sérieusement, cette fille me plaît donc j'ai essayé de l'attirer. La voilà dos à moi, dans mon lit. Je ne dis pas que c'est une fille facile hein.


J'avais réagi à sa phrase «car elle m'aime de trop» et lui avait mis un coup de coude. Je m'étais ensuite retourné pour lui faire face.


- Je t'ai déjà entendu rapper.

- Ah oui ?

- Oui, toi et Jungkook. Vous vous débrouillez pas mal, enfin je n'ai pas entendu Jungkook très longtemps puisqu'il passait plus son temps à danser.

- Merci. Et quand est-ce que tu nous as entendus ?

- Vous étiez dans la salle de danse où je vais souvent. Je suis restée derrière la porte car si j'étais rentrée je t'aurai fracassé sur place.

- Tu n'oserais pas abîmer ce beau visage tout de même ?

- Tu vas voir si je ne vais pas l'abîmer ton visage.


J'avançais mon bras pour lui tirer les joues, choses que je fis d'ailleurs. Il avait laissé s'échapper un grognement. Blanche Neige n'aime pas qu'on lui tire les joues, c'est mignon. Il s'était ensuite rapproché de moi, afin d'être collé à mon corps. Je pouvais sentir sa respiration sur mon visage. Je fermais les yeux, épuisée par cette journée. Yungi avait calé ma tête dans son cou et m'avait d'abord embrassé le front. J'avais sombrée dans les bras de Morphée.


Le lendemain, je m'étais réveillée dans la même position qu'hier, dans les bras de Yungi. Ce garçon prenait vraiment trop de liberté hein. Je m'étais donc levée et m'étais dirigée vers la cuisine afin de déjeuner. En passant par le salon, je regardais les meubles. Une question me vint à l'esprit. Comment il avait pu acheter tous ces meubles, enfin avec quel argent ? Au final, je m'étais retrouvée avec pleins de questions en tête. J'allais avoir l'occasion d'avoir, je l'espère, mes réponses vu que Yungi venait de se réveiller.


- Salut chérie, avait-il dit en se frottant les yeux.

-Bonjour.

- Tant de froideur dès le matin.


Il s'était dirigé vers la machine à café et avait déposé un baiser sur mon épaule en passant.


- On dirait un couple, avais-je lancé.

- Ça ne me gêne pas personnellement.

- Ce n'est pas toi qui disais ne pas vouloir être en couple ?

- Comment tu sais ?

- Hoseok me l'a dit.

- Ah l'enfoiré. Je sais que nous ne sommes pas ensemble alors je m'en fou de l'image que nous renvoyons.

- D'ailleurs j'ai une question à te poser, enfin plusieurs.

- Je t'écoute.

- Pourquoi tu as dit à Jungkook que nous étions ensemble ?

- Tu préfères que je lui dise que nous jouons à nous attirer, à nous venger et tout peut être ?

-Non ça ira. Suivante, d'où tu as eu tout l'argent pour acheter ces meubles, et ta voiture d'ailleurs ?

- Ce que j'ai oublié de te dire hier c'est que ma mère est quelqu'un de très riche, elle m'envoie donc très fréquemment une grosse somme d'argent.


Yungi était donc quelqu'un qui avait de l'argent. Attendez...


- Si tu reçois beaucoup d'argent, pourquoi tu n'as pas tout de suite prit un appartement en arrivant à Séoul ?

- Au début, quand je suis venu manger chez vous, j'avais prévu d'aller chercher un appartement le lendemain mais Hoseok m'a invité à rester chez vous. Puis il y avait toi, notre petit jeu qui avait déjà commencé.

- Tu sais que tu pourrais passer pour un psychopathe ?

- C’n’est pas bien grave va.


J'étais ensuite partie prendre ma douche, faisait bien attention à verrouiller la porte. Je m'étais ensuite habillé et étais revenu dans le salon où se trouvait Yungi. Nous avions parlé du loyer, de comment on allait le partager. Nous avions convenu qu'il payer les ¾ du loyer et moi le reste. J'aiderai dans les courses et les tâches ménagère. Comme je faisais avec Hoppie quoi. Nous avions passé la matinée à parler de ça, quand soudain il me proposa quelque chose.


- Et si on organisé une petite fête avec tout le monde ?

- Une sorte de crémaillère ?

- Ouais, appelle ça comme tu veux hein. On invitera Hoseok, Jungkook et des amis à nous, enfin les miens et les tiens.

- Si tu veux.

- Je m'occupe de tout, contentes-toi juste de prévenir tes potes. On fait ça pour la fin de la semaine.

- Ça marche.


J'avais décidé d'inviter Taemin, Jimin et la petite bande, Jae, Dae et Hana. Il n'avait pas précisé le nombre de personne qu'on pouvait inviter. D'ailleurs, pourquoi ne pas aller les voir pour les prévenir ? Concernant Jimin, je voulais qu'on se voit à la salle de danse mais avec sa cheville, je n'allais pas le faire déplacer. Je l'avais donc appelé et lui avait demandé s'il pouvait faire passer le message à Taehyung, Jin et NamJun. Une demi-heure plus tard, il m'avait répondu que tout le monde était partant. J'étais ensuite passé voir Hoseok et en avait profité pour passer du temps avec lui. J'étais heureuse de pouvoir lui reparler. Il devait être 17h, je venais de quitter l'appartement d'Hoseok et avais décidé de passer voir Taemin au bar. Sur le chemin, j'appelais Jae.


- Unni !

- Jae-Hwa, arrêtez de crier dans le téléphone lorsque je vous appel.

- C'est tellement rare aussi...

- On se voit presque tous les jours Jae...

- C’n’est pas faux. Que me vaut l'honneur de ton appel ?


Merde, merde merde. J'avais oublié de dire à Jae que j'avais emménagé avec Yungi. J'allais devoir lui mentir à elle aussi..



- Yungi et moi, on s'est installés ensemble et on organise une petite fête, une crémaillère à la fin de la semaine.

- Oh j'avais donc raison vous êtes ensemble.

- Ouais..

- Je suis trop forte Unni, je savais que vous alliez finir ensemble. J'ai un don de devin.

- Si tu veux Jae, si tu veux. Bon c'est d'accord ou pas ?

- C'est d'accord, je viendrais, tu m'enverras l'adresse par sms. Tu invites Dae et Hana ?

- Bien sûr, tu peux les prévenir d'ailleurs ? Je n'ai plus le numéro de Hana donc je peux pas..

- No problem Unni. Je te laisse, à plus.


A la fin de mon appel, j'avais pris le bus pour rejoindre le bar. Dix minutes plus tard, j'étais arrivé. J'entrais donc et me dirigeais directement au comptoir.


- Shin !

- Bonjour Minnie, tu vas bien ?

-Je vais bien et toi ? Ça va avec l'autre, il t'a rien fait ?

- Je vais bien. Si tu savais toutes les cochonneries qu'on a fait cette nuit.

- QUOI ?


J'avais explosé de rire, sa réaction était tellement drôle. J'en pleurais de rire.


- Je plaisante Minnie, je plaisante.

- San Yamashita, ne me refaites plus jamais ça.

- Oui oui.

- Bon, tu ne viens jamais sans raison ici depuis un moment alors que veux-tu ?

- Je veux que tu viennes chez nous à la fin de la semaine pour la fête qu'on organise.

- Venir chez vous ? Voir celui qui a fait des choses pas très net à ma petite Shin ?

- Yah, arrête avec ça Minnie.

- D'accord d'accord. Je viendrais alors.

- Super !


Soudain, la musique s'était mise en route, et quelqu'un était sur la piste.


- Yah, Kim Jong In, tu ne devrais pas venir ici !

- Jong In ?


Je m'étais retournée vers la personne qui m'avait d'ailleurs directement sauté dessus.


- Saaaaaaaaaaan !

- Jongiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !


Lui, c'est Jong In, le frère de Taemin. Vous savez, celui qui a emménagé avec Taemin lorsque j'ai moi-même emménagé avec Hoseok. Si Taemin a dit que son frère ne devait pas être là c'est car Jong In est plutôt connu sous le nom de Kai. Oui, Kai des Exo. Taemin ne voulait pas que toutes les groupies viennent dans le bar.


- Ça faisait longtemps San.

- C'est vrai, en même temps, tu dois être assez occupé.

- C'est vrai, je suis tellement populaire maintenant.

- Tss.

- Dis San, maintenant que nous sommes là, qu'il y a de la musique et une piste de danse, tu voudrais bien danser avec moi comme avant ?

- Avec plaisir.


Avant que Kai ne devienne connu, nous passions la plus grande partie de notre temps à danser ici. Kai se débrouille aussi bien que Taemin, vraiment. Alors quand vous les voyez danser ensemble, c'est un pur régal pour nos yeux.

Nous nous étions donc mis sur la piste de danse et Taemin avait lancé la musique, celle où Kai et moi avions l'habitude de danser. Hurricane des B.A.P. Nous avions dansé en parfait accord, sans nous venter. C'était toujours un plaisir de danser avec ce garçon. Une heure s'était écoulée, les musiques avait défilées. Malheureusement, Kai devait retourner avec son groupe, ne pouvant pas s'absenter très longtemps. Je l'avais invité à la fête, on ne sait jamais il pourrait peut-être venir. Je m'étais ensuite décidé à rentrer à l'appartement.


La fin de la semaine était vite arrivée. Yungi s'était vraiment bien débrouillé pour la fête. La soirée débutait à 19h, il était dans les environs de 18h30 j'étais donc partie me préparer. J'avais décidé de laisser mes cheveux noirs détachés, et de me maquiller légèrement. J'avais opté pour un jean noir avec des trous dessus. Mon haut était simple, il avait de la dentelle sur les manches et était blanc. J'avais mis des talons noirs, histoire de ne pas être trop petite vous voyez.


J'avais dû mettre un moment à me préparer puisque tout le monde était déjà là, enfin presque. J'avais été heureuse de voir que Kai avait pu venir, mais il m'avait prévenu qu'il ne restera pas longtemps, pareil pour Jimin à cause de sa cheville. En regardant les invités, je vis pas mal de filles que je ne connaissais pas. Certaines faisaient concurrence aux oranges avec leur maquillage, d'autres étaient vraiment très belles. Je n'étais pas vraiment encore dans l'ambiance, je passais juste dans le salon pour aller dans la cuisine et cela je l'avais fait pendant environ une heure. Pendant ce temps-là, j'avais vu Jae parler avec Jungkook, ils avaient l'air assez proche tout de même. Jimin était en charmante compagnie tandis que Taehyung envoyait bouler les filles, les trouvant trop lourdes et collantes. Fighting Hyung. Dae et Hana parlaient avec NamJun, qui avait l'air mal à l'aise. Jin regardait très mal les filles qui lui parlaient.. Non attendez..


- Jin, viens avec moi s'il te plaît.

- Euh, d'accord.


Je l'avais amené sur le balcon, afin d'être plus au calme.


- Pourquoi tu regardes Dae et Hana avec ce regard meurtrier ?

- C'est qui celles-là ?

- C'est celles qui parlent à NamJun.

-Ah..

- Tu es amoureux de Nam ?

- Quoi ? Euh non non... pas du tout.


Crédibilité, zéro. Vraiment.


- Ne te fous pas de moi, ça se voit comme un nez au milieu de la figure.

- Vraiment ?

- Oui. Pourquoi tu ne lui dis pas ?

- C’n’est pas simple d'avouer ces sentiments, surtout que je ne pense pas qu'il soit gay. Enfin, en 16 ans d'amitié, il n'a jamais montré un signe montrant qu'il l’était.

- Il faut tout de même tenter tu ne crois pas ? Ce serait dommage s'il était gay et que quelqu'un d'autre prenne les devants et le rende heureux à ta place.

- Tu n’as pas tort, j'essaierai de lui en parler, mais pas aujourd'hui, je ne veux pas gâcher ma soirée s'il me met un râteau.

- Je te comprends, tu me tiens au courant hein ?

- Bien évidemment.


Nous étions ensuite rentrés, Jin avait arrêté de regarder Dae et Hana, sûrement afin de ne pas les étripés. La personne qui gérait le son mit un slow. Oh non, je déteste ça. J'avais tenté de me réfugier dans la salle de bain quand un corps stoppa ma route.


- Aïe !

- Tu n’essayais tout de même pas d'échapper au slow ?


Je relevais la tête afin de voir qui me parler.


- Blanche Neige, dégage de là.

- Non, viens danser avec moi.


J'allais le dégager quand quelqu'un pris les devants.


- Yungi d'amour, viens danser avec moi.


C'était l'une des filles qui faisaient concurrence aux oranges. Elle n'avait pas attendu sa réponse et l'avait emmené avec elle rejoindre les autres duos qui dansaient.


Quant à moi, j'avais rejoint Hoseok dans la cuisine qui parlait avec Taemin.


- Hoppie, Minnie.

- Shin !

- Que ce qu'il y a ?

- Rien, je m'ennuyais juste. Venez danser avec moi dans le salon.

- Pourquoi pas.


Ils m'avaient donc accompagnés dans le salon et nous avions attendu que le slow se termine. Nous avions joué les commères en regardant les couples dansaient. Jae et Jungkook dansaient ensemble, j'avais alors parié avec Hoppie et Minnie qu'ils finiraient ensemble. Jin avait apparemment réussi à prendre place aux côtés de Nam, enfin mes amies n'étaient plus avec lui. Jimin draguait les autres filles, celles qui sont mignonnes, pas les mannequins qui test tous les produits de Sephora. Taehyung s'était éclipsé dans la cuisine et parlait avec Dae. Quant à Hana, elle était sur le balcon à fumer sa clope avec des amis à Yungi. J'étais heureuse de voir que tout le monde appréciait la fête, que tout le monde se parle. Après cela, nous avions mis «Whatcha doin today» des 4minute. C'est amusant de les voir danser sur une musique de fille. Kai, Jungkook, Jae et Taehyung nous avaient rejoints. Nous avions eût un gros fou rire pendant que nous dansions. Hoseok faisait n'importe quoi et avait vite entraîné Taemin avec lui. Cela me faisait chaud au cœur de les voir bien s'entendre, ça n'avait pas toujours était le cas. A la fin de la chorégraphie, j'étais partie boire un coup et m'étais ensuite dirigé vers la chambre afin de changer de haut, le fait de danser m'avait légèrement fait transpiré, j'étais en manche longue en plus de ça donc un débardeur aurait mieux fait l'affaire.


En ouvrant la porte, j'avais changé de couleur. J'étais devenue verte de dégoût et rouge de colère. Mes yeux étaient limite sortis de leurs orbite tellement la scène m'avait choquée.

Je pense que ce qui se tenait devant moi arrivait souvent dans ce genre de fête. Vous voyez de quoi je parle non ? Si, je suis sûr que vous savez.


- Dégagez de là.