Prologue

par Kaorie

Prologue




Des heures durant, je suis resté allongé sur mon lit, les yeux fixés sur le plafond blanc de ma chambre. Jusqu'au moment où je me suis dit que le suicide serait la solution à tous mes problèmes.

Je suis resté trop longtemps affalé sur ce matelas, à revivre dans chacun de mes rêves les événements de ces derniers mois. Je ne sors plus, je m'alimente mal, et par-dessus tout, je pue le renfermer : je ne vais plus à la fac, et mon téléphone est resté éteins depuis des semaines. Mais soyons réaliste un instant, qui voudrais rester en contact avec un type de mon genre ?

A force de me demander si ma vie valait vraiment la peine d'être vécue, j'ai trouvé plus de points contre que de point pour.

Cela a dû être l'élément déclencheur de mon appel : la Suicide hotline, allais peut-être pouvoir faire quelque chose pour moi.