Bonus - Réunion familiale chez les Jeon.

par LofyKpop

Il y a un gros blanc.

Comme mon sperme.

Nan, je déconne.

C'est juste qu'y'a personne qui parle.

Les mains de Luhan sont crispées sur ses cuisses et il a les yeux baissés sur sa tasse de chocolat à laquelle il n'a pas encore touché. Mutsumi, elle, elle boit son chocolat chaud en mangeant des marshmallow. Étrangement, elle est calme et aucun mot ne sort de sa bouche.

Pis t'a moi qui attends des réponses qui ne viennent pas.

Je me pose plein de questions.. Qu'est-ce que Luhan voulait dire par "C'est à cause de moi que vous avez déménagé" ? En quoi un garçon au visage angélique aurait pu changer quelque chose au fait que l'on déménage ou pas ? D'après Mutsumi, c'est notre cousin. Pourtant, j'ai jamais vu cette blondasse pendant les réunions de famille.

Oui, je l'appelle Blondasse. C'est son nouveau surnom. Il est pas mal hein ? C'est moi qui l'ai trouvé ! Je n'aurais pas trouvé mieux.

Honnêtement ?

Ce gars a une gueule de meuf et il est blond platine. Certes, il n'est pas aussi blond que Rap Monster, il ne faut pas abuser non plus ! Mais Nam Joon fait viril, lui. Pas Luhan.

Pis, j'ai vu tous mes cousins sans exception et la blondasse n'en fait pas partie. Ma mère n'a que deux sœurs qui ont chacun deux fils. Mon père, lui, est fils unique. Je n'ai pas de cousins à part les quatre autres tarés du côté de ma mère.

Je ne comprends rien à ce qui se passe. Personne n'a l'air d'avoir envie de m'aider à comprendre, d'ailleurs. Mutsumi ne semble pas décidé à parler, trop occupé à retarder le moment en mâchant lentement, très lentement ses marshmallow.

La blondasse au visage angélique, lui, on dirait qu'il est à moitié en train de pisser dessus tellement il est crispé. Ça ne m'étonnerait pas de le voir chialer dans la seconde qui suit. Il est trop bizarre, sérieux.

- Dites.. Vous attendez quoi pour m'expliquer la situation ? Demandais-je finalement après de longues minutes.

Mutsumi s'étouffa avec son chocolat et Luhan lui tapota maladroitement le dos en évitant mon regard. Ils sont VRAIMENT bizarres. Cependant, Mutsumi se reprit très vite en voyant mon regard noir. Elle se racla la gorge.

- Et bien pour commencer.. Bah... On va attendre les parents.

Elle me fit un sourire forcé.

- Tu rigoles là ? M'exclamais-je en me levant de la table soudainement.

Elle partit dans un rire nerveux tout en passant une main dans ses cheveux.

- Bah.... C'est-à-dire que... J'aimerais bien pour une fois.

Un bruit de porte qu'on claque nous vit tourner la tête. Mes parents, plusieurs sacs en main, firent leurs entrées dans la cuisine. Ils venaient visiblement de sortir des courses. J'espère qu'ils vont m'expliquer la situation, eux ! Et j'espère aussi qu'ils ont pris des Oréos. Mais ça, c'est une autre histoire.. Une histoire de bouffe.

- Ho les enfants, vous êtes là ! s'exclama ma mère.

Nos parents posèrent les sacs et se tournèrent vers nous avant de remarquer Luhan. Aussitôt que leurs yeux se posèrent sur lui, leurs yeux deviennent aussi gros que des billes. Mon père se précipita vers LuHan et sur le coup, j'ai cru qu'il allait le frapper. Sauf que non. Il l'a "juste" pris dans ses bras. What the.. Fuck ?

Le blondinet lui rendit son étreinte timidement, le rouge aux joues et les larmes aux yeux. Ma mère est aussi à moitié en larmes et Mutsumi ne fait que regarder la scène, une moue triste sur le visage. Faut vraiment qu'on m'explique là, parce que je suis paumé.

- Luhan ! Comment tu vas, fiston ? S'exclama mon père en levant des yeux émus vers le blond.

Si ça continue, tout le monde va se mettre à chialer avant la fin de la journée.

Super, l'ambiance ! Je me répète, je sais mais je comprends rien, ma sœur ne dit pas une seule connerie alors que d'habitude elle a toujours un truc à dire, un gars qui est soit disant mon cousin est chez moi, mon père a l'air hyper heureux de le voir alors que même à ma naissance, je suis sur et certain de ne pas avoir eu une telle attention.. Ouais, je ne m'entends pas très bien avec mon père, c'est un fait.

- Vous pouvez m'expliquer ce qui se passe ici, putain !? M'exprimais-je froidement.

Ha enfin, ils me remarquent ! Et ils ont l'air de m'avoir carrément oubliés d'après leurs mines choquées.

- Ne cachez pas votre joie surtout, rajoutais-je légèrement blessé. Il se passe quoi ici ?

Personne ne me répondit.

Fait chier.

Je suis vexé si vous n'avez pas compris.

- Alors ? Insistais-je en les regardants tours à tour.
- Le prends pas mal mais.. Je t'ai menti, répondit Mutsumi en riant nerveusement.

J'arquai un sourcil.

- LuHan n'est pas notre cousin, avoua-t-elle soudainement.

Je la jugeai du regard.

- Et alors ? Ça te servait à quoi de dire que c'était notre cousin ?
- JungKook, ce que je veux dire... C'est que Luhan n'est pas notre cousin, mais notre demi-frère..

Accordez-moi deux secondes, rien que deux secondes, pour comprendre le sens de cette phrase.

Le gars au visage angélique là, Luhan... C'est mon demi-frère ? Genre ?

Donnez-moi une corde, un pistolet ou même un couteau, N'IMPORTE QUOI TANT QUE JE CREVES.

Ce mec est mon demi-frère.

Je le fixai avec insistance dans l'espoir vague d'avoir une réponse à mes questions, mais il baissa directement la tête en reniflant. Je compris aussitôt qu'il n'allait pas m'aider. Soudainement attentif, je me mis à scruter son visage dans les moindres détails. Et c'est vrai que maintenant que je le regarde vraiment, je ne sais pas mais j'ai un sentiment de déjà-vu..

Il a des traits magnifiques, c'est vrai. Ses lèvres sont mignonnes, son nez est mignon lui aussi. Y'a tout qui est mignon chez cette blonde platine ou quoi ? Même sa bite doit être mignonne, je parie.

Ah... Mutsumi avait raison.

Effectivement, il a le même nez et les mêmes yeux que mon père.

- C'est ton fils ?! M'exclamais-je en dirigeant mon regard, à la fois horrifié et dégouté, vers mon père.
- C'est seulement maintenant que tu le remarques.. ? Demanda Mutsumi dans une vaine tentative d'humour qui ne fit rire personne, bien entendu.

La lumière se fit d'un coup dans mon esprit. Le déménagement qui est décidé du jour au lendemain, le soudain mutisme de mes parents par rapport à ça, la gêne de Mutsumi quand je lui posais des questions à propos de ce soudain changement de vie... Ils me mentent depuis le début. On a déménagé pour rien. J'ai quitté mes potes pour un putain de blondinet qui chiale toutes les cinq minutes.

- JungKook.. Fit ma mère en me touchant l'épaule dans une étreinte réconfortante.

Je repoussai sa main d'un geste brusque.

- Ne me touche pas ! Mais merde, dites-moi que c'est une blague !
- Je.. Fit Mutsumi.
- Toi, ta gueule. T'es ma sœur, t'aurais du me le dire ! Merde, Mutsumi, on n'avait dit pas de secrets entre nous ! Vous allez me dire qu'on a déménagé pour... Ça ? Fis-je en regardant dégouté le blond. JUSTE pour ça ? Vous vous foutez vraiment de ma gueule !

Des larmes avaient commencé à perler de mes yeux. Merveilleux. Manque plus que je passe pour un fragile ! Je les essuyais rapidement, ne voulant pas paraitre faible. Pourtant, j'étais bien parti pour me taper l'affiche.

- Vous avez conscience que j'avais mes amis là-haut ?! Criais-je. Suho et toute la bande.. C'est déjà dur de déménager mais en plus de ça, vous..

Je m'arrêtai soudainement avant de reprendre de plus belle.

- Juste pour un petit merdeux on a déménagé. Vous n'êtes pas logiques, j'avoue que je ne comprends pas. Il avait qu'à venir à Busan s'il voulait voir notre père ! Mais moi, je n'étais pas obligé de venir habiter ici. Je voulais rester avec Suho, moi. J'étais bien avec lui et les gars !

Cette fois-ci, ce fut ma sœur qui s'approcha de moi pour me "réconforter".

- JungKook, tu connais pas toute l'histoire..
- J'en ai rien à foutre, j'ne veux pas savoir !

Mon père leva le ton d'un coup, faisant sursauter le Luhan.

- JungKook, tu te calmes, j'ne suis pas ton copain !

Je ricanais nerveusement.

- Ah la fameuse phrase que tous les parents sortent à leurs gosses au moins une fois dans leurs vies ! Faudrais que tu penses à changer de registre, sérieux. Plus tu vieillis, plus tu deviens con. Tu sait déjà pas t'occuper de tes gosses et là, tu te ramènes avec un petit con, la bouche en cœur ! Je me casse, je vais dans ma chambre donc ne venez pas me faire chier, surtout toi la blondasse.

Je partis en courant dans ma chambre, prenant soin de claquer la porte et de la fermer à clé, une fois dedans. Je risque de prendre très cher avec ce que j'ai dit à mon père, mais rien à foutre, il a pas à coucher avec une autre femme que ma mère.

Ma mère... Qu'est-ce qu'elle pense de tout ça ? De mon père ? De Luhan ? De moi.. ? Je l'ai surement déçu. Mais elle aussi m'a déçu. Je me jetai dans mon lit, poussant un cri dans mon oreiller dans l'espoir vain de m'étouffer avec.

- Fuck. Putain. Fait chier. J'suis dans la merde.

Je me postai devant mon armoire, réfléchissant intensément. J'ai envie de bouger. Rectification : j'ai besoin de bouger. Et ce n'est pas dans cette chambre que je vais bouger... Je n'aime pas cette salle, elle est trop vide, elle ne me correspond pas.

Est-ce que je devrais vraiment fuguer ? Je ne connais pas cette ville après tout. Et je dormirais où ? À moins que je sors seulement quelques heures et que je revienne juste après.. J'ai entendu dire qu'il y avait un coin ou je pourrais me poser pas loin de chez moi, devrais-je m'y rendre ?

- Oh et pis merde, j'ai rien à perdre.

Je pris mon téléphone posé sur ma table de chevet ainsi que plusieurs autres objets avant de tout balancer dans un de mes sacs.