Chapitre 3

par vicky-young



Jimin se réveilla en sursaut et des gouttes de sueur perlaient sur son visage en panique. Il avait rêvé que son voisin l'avait kidnappé et abusé de lui juste après. C’était un cauchemar qui semblait pourtant si réel.

Il tenta d'ouvrir les yeux mais ne réussit pas, quelque chose couvraient ses paupières. La panique le saisit de nouveau et il essaya de bouger ses mains sauf qu’elles aussi étaient attachées.

_"Merde merde merde ..."lâcha-t-il, tout bas.

Il s'assit et remarqua qu'il portait une tenue qui couvrait à peine son corps. C’est à ce moment que la réalisation le frappa de plein fouet. Il n’avait pas rêvé. Il était bien et bel kidnappé. De plus, il était nu comme un ver. Un frisson lui parcourut l’échine.

Où était Taehyung d’ailleurs? Il ne l’entendait pas parler. Était-il parti le laissant ainsi ?

_"Taehyung ?" Appela-t-il d'une petite voix, incertain.



Taehyung était en train de sortir sa collection de pinceaux sur la table quand la faible voix de jimin derrière lui atteignit ses oreilles. Il se tourna une fraction de seconde vers l’argenté avant d’ajuster les crayons.

_"J'arrive Jiminnie...~"

Il déposa le matériel de son travail et approcha ensuite Jimin avec un sourire enjoué. Il saisit la corde qui était attaché autour de mains de Jimin et tira celle-ci vers le bas pour obliger à ce qu'elle tire les poignets de Jimin vers le haut l’obligeant à se relever. Jimin se sentit tirer par les bras et suivit le mouvement. Il se retrouva debout les bras attachés en l'air dans une position humiliante.


Après Taehyung attacha la corde et se rapprocha Jimin, étant désormais en face de ce dernier. Il fit un tour en observant chaque parcelle de son corps, comme par hypnotiser par autant de beauté. Sa proie était juste à couper le souffle ; ses petites mains délicates, sa silhouette féminine et musclée, ses cheveux argentés lui collant au front, ses lèvres pulpeuses qui dégageaient des soupirs,…Cette vue rendait fou Taehyung.
Il fit un pas vers lui et prit doucement son visage en coupe en caressant ses joues rougies avec ses pouces.

_"Je suis tellement content de t'avoir rencontré. Je regrette juste qu'on ne s'était pas croisé avant....je suis époustouflé par autant de beauté.”

Ses mains descendirent et touchaient la peau laiteuse en douceur alors qu'il l'admirait toujours.

_"On va commencer....Hmm je ne sais même pas si je devrais modifier quelque chose chez toi. T'as déjà un corps bien bâti" dit-il en analysant Jimin comme un objet d'expérience.

Jimin commença à avoir peur en s’attendant au pire. Qu'allait-il faire ? Jimin sentit ses mains trembler et il serra ses poings. Il ignora ses compliments et se concentra à penser à autre chose.

Le brun s’éloigna quelques secondes pour apporter le matériel. Le pinceau en main, il le trempa dans une couleur vive rouge. Après il repasse doucement sur les lèvres de Jimin en fixant ses dernières comme une œuvre d’art qu’il était en train de compléter.

_"On t'a déjà dit à quel point tu étais magnifique ? J'en ai même les frissons dans tout le corps"

L’argenté sentit quelque chose toucher ses lèvres. Un genre de liquide se posait par un pinceau ? Il avait du mal à identifier les objets et fit attention à ce que la substance ne rentre pas dans sa bouche. Qui sait si ce n'était du poison ?

_"Taehyung ? Qu'est-ce que tu vas me  faire ?" demanda l’aîné en rompant le silence.

Taehyung s'arrêta pour regarder son vis-à-vis un peu confus. Puis, il reprit doucement son occupation comme s’il n’avait jamais entendu sa question. Il rajouta un peu de rosé sur ses joues et créa des taches de rousseur.

_Taehyung…

_"Jiminnie. Je t'ai déjà dit que j'hésitais encore. Mais comme tu es si beau...je pense te garder pour l'instant. Tu as un effet spécial sur moi.  Comme ma maman. Elle aussi, elle était magnifique....sauf que mon père ne le remarquait pas. Il était qu'un pauvre idiot"

_"Non, Taehyung je ne veux pas savoir si tu vas me laisser en vie ou pas ... Je veux savoir ce que tu es en train de faire sur mon visage. Je ne vois rien ..."répondit Jimin en élevant un peu la voix.

Ses mains s'activèrent sur la corde pour délier ses mains mais il remarqua qu'elles étaient attachées non seulement avec la corde mais aussi avec des menottes. Il ne pourrait vraiment pas s'enfuir ...

_"Je te pains. C'est tout ce qu'il y a de plus innocent. Tu as des traits assez féminins et je voulais les mettre en valeur Jiminnie" Il déposa ses pinceaux et se leva. ‘Oses encore me parler sur ce ton et je te coupe la langue’

_"Hmm"

Il allait chercher des bas et commença à les enfiler à Jimin en touchant ses jambes musclées d'une douceur qu'il ne se connaissait pas.

_"Qu'est-ce que tu fais ? Arrête ! Taehyung ! Qu'est que c'est ? " Paniqua Jimin.

Taehyung était en train de l'habiller avec un tissu. Des bas ?

S’il n'était pas dans cette situation, il aurait trouvé ça plutôt excitant mais Taehyung l'effrayait comme pas possible. Il ne voulait pas jouer à son petit jeu.

Taehyung leva les yeux au ciel face aux protestations enfantines de Jimin. C’était que des putains de bas, bon sang.

_"Jimin, arrête de gigoter ce n’est pas la mort de mettre un bas. Tu vas me dire que t'en mettais jamais au travail ?"

Il lui enfila puis recula pour admirer Jimin en entier. Il retira la corde mais garda ses mains menottées. Il le guida ensuite vers un matelas et poussa doucement Jimin dessus.

_"J'ai décidé de te laisser en vie. Je ne peux pas te tuer tout de suite"

Il alluma les lumières et prit un appareil photo pour faire photo shooting.

_"Non figure toi que je ne m'habillais pas avec des bas ! Les stripteaseurs ou les danseurs doivent pouvoir se déshabiller facilement... Les bas c'était pas moi mais les autres" ricana Jimin.
Il sentit Taehyung le détacher et le conduire sur un matelas.
"Et pourquoi tu ne me tues pas maintenant ? Et tu peux enlever ce bandeau ? S'il te plaît ? "demanda Jimin, qui perdait patience.

Taehyung lâcha un rire amusant, mais ne bougea pas.

_"Alors je suis le premier à voir tes belles jambes en bas ? Je me sens honoré"

Il alluma son appareil photo et regarda longtemps le corps de jimin.

_"Si je te détache tout de suite les yeux, tu vas gâcher tout le fun à me regarder comme un chien battu. Et moi je suis faible...pour les choses mignonnes" Et il commença à prendre les premiers clichés sous différents angles.

Jimin frissonna de froid. Le matelas était gelé. Ce n’était vraiment pas agréable. Il aurait voulu avoir des vêtements plus chauds sur lui. Soudain un son familier lui parvint. Un appareil photo ! Taehyung était en train de le prendre en photo ! Il se recroquevilla sur lui-même pour se cacher. C'était tellement humiliant. Il ne s’imaginait même pas à quoi il devait ressembler en ce moment...

Taehyung soupira bruyamment en posant son appareil sur la table et s'accroupit devant Jimin, le fixant longtemps.

_"Je t'ai que je n'allais rien te faire alors ne me fâche pas. Tu ne vas aimer du tout de me voir de mauvaise humeur. Juste fais ce que je te demande. Sois plus naturel et fais des jolies poses"

_"Je... Je ne sais pas faire de poses ..." mentit Jimin d’une voix à peine audible.

À vrai dire dans cette tenue, avec les yeux bandés et les poignets attachés, il ne savait pas vraiment quoi faire. En plus de ça, il commençait à voir extrêmement froid et il tremblait très légèrement. Ses mains étaient gelées. Dans des conditions normales, il aurait fait une pose mignonne mais là ...
Jimin était étonné que Taehyung ne se soit pas mis en colère où lui fasse une chose bizarre.

La voix de ce dernier n'était pas loin de lui. Elle était même très proche. Il tendit les mains et toucha une jambe. Sous le coup de la surprise, il recula par réflexe ses mains mais les reposa aussitôt sur la jambe de son vis-à-vis. Il s'assit pour continuer son exploration du corps de Taehyung. Il glissa ses mains sous le jogging de Taehyung pour toucher sa peau brûlante. Il aurait aimé pouvoir réchauffer ses mains suffisamment pour ne pas avoir à trembler de froid.
Jimin savait pertinemment que ce qu'il faisait était dangereux. Il jouait avec le feu. Mais il se demandait quelle expression affichait Taehyung en ce moment. Était-il énervé ? Excité ? Ennuyé ?

Taehyung n'avait rien dit sur les petites mains baladeuses de jimin. Il prit un autre cliché avant de reposer l'appareil parterre. Il coucha Jimin sur le matelas avant de se mettre à califourchon sur son bassin. Décidément, la douceur des mains de Jimin ne l’avait pas laissé indifférent.

_"Jimin, tu n'es pas très sage. Qu'est-ce que je vais faire de toi ? Je ne te demande qu’à rester tranquille une petite heure et toi tu me désobéis. Ma patiente a des limites"

Il fit un trou dans le bas au niveau de l'entrejambe de jimin et commença à malaxer les bourses de l’argenté.

_"Je vais te chauffer mais pas trop. Je n’ai pas envie  que la peinture s'étale"

Il commença à masturber Jimin tout en lui caressant tendrement les cheveux puis il accéléra ses mouvements.

_"J'ai froid Taehyung ..." Réussit-il à dire à travers ses gémissements.

_"Tu es déjà tout rouge. C'est un bon signe"

Il bougea ses hanches dans les mains de Taehyung.

_"Je suis désolé Taehyung “dit-il ensuite. ‘J-Je serai sage…’

Il répéta la phrase en boucle pour amadouer Taehyung mais aussi le plaisir que lui procurait Taehyung était tel qu'il ne savait pas quoi dire d'autre. Il voulait que Taehyung lui fasse confiance et au moment de faiblesse, il tenterait de se libérer.

Taehyung remarqua la pâleur du corps de jimin et soupira doucement. Il arrêta ses mouvements délaissant le membre dur de jimin et alla chercher un peignoir qui trainait dans le coin. Il l'enfila à Jimin.

_"Juste pendant dix minutes. Après on continue. Je dois faire encore faire quelques clichés."

Il quitta Jimin dans le même état et alla s'asseoir à son bureau pour se calmer un peu. Pourquoi l’énervait-il autant?  Taehyung était un sensible pour les choses mignonnes. Puis, les gémissements de Jimin l’avaient rendu dur.

Jimin haletait. Il avait envie de se toucher, de venir. Mais il savait qu'il n'avait pas le droit alors il en profita juste pour se réchauffer. Il aurait pu enlever le bandeau sur ses yeux mais il ne le fit pas non plus. Il était vraiment tombé amoureux ou alors il était simplement fou.

Jimin voulait que Taehyung revienne pour le toucher mais en même temps il ne voulait pas. Son esprit était vraiment confus, contradictoire. Des larmes mouillèrent le tissu, il gémit de nouveau le prénom de Taehyung, le suppliant de revenir.

Taehyung écoutait les gémissements de jimin avec un sourire mystérieux et lointain comme s'il se remémorait un souvenir qui lui tenait à cœur. Il se releva et jeta un regard à Jimin et son sourire disparut.

-"Jiminnie. Tu viens juste de gâcher toute la peinture !! Mais putain!! Tu sais ce qu'elle me coûte bordel !!" Commença à s'énerver Taehyung alors qu'il jeta la chaise contre un mur dans un fracas en la cassant. Il s'approcha de jimin et le saisir par le peignoir pour le mettre debout.

_"Tu viens juste de dépasser les limites. Je t'ai dit de te tenir tranquillement!!"
Il lui retira le peignoir et le bandeau.

_"Regarde ce qui arrive aux mauvais garçons qui n'écoutent pas" Il l'attacha encore avec la corde pour le garder debout et saisit un fin couteau. "De toute façon, même après quelques arrangements tu resteras beau" Un large sourire de psychopathe étira ses lèvres tandis que Jimin le regarda, les larmes encore aux yeux.

_"Comment tu veux que je gâche ta putain de peinture si j'ai un bandeau qui retient les larmes ? Je n’ai pas bavé non plus à ce que je sache ! J'ai fait exactement ce que tu m'as dit ! Ne dis pas que j’ai pas été sage !"

Il avait bien vu le couteau. Et il savait pertinemment qu'il allait souffrir mais il s'était déjà coupé volontairement et appréciait la douleur.

_"Et si tu ne veux pas dépenser d'argent pour ta peinture ne l'utilise pas ! "

Il savait qu'il allait dépasser les bornes si il continuait sur la même voie c’est pourquoi il arrêta parler aussitôt qu’il se rendit compte qu’il devait de lui crier dessus. Il soutint le regard de Taehyung bien qu’il avait la trouille de sa vie. Jimin n'avait pas peur mais le sourire de Taehyung l'effrayait à un point imaginable. Il avait vécu plus pire qu'un simple couteau….Il devrait pas stresser autant…

Taehyung retraça les traits de son visage avec la lame sans pour autant le blesser.

_"Jimin. Non seulement tu me gâche ma bonne humeur et ma peinture, mais tu oses me crier dessus comme si j'étais ton putain de chien. Je ne peux tolérer un tel comportement. Tu me dois le respect." Il lui coupa légèrement la peau au niveau de l'épaule et regarda chacune de ses réactions avec une attention perturbante.

Cependant, Jimin sourit aux coupures que lui infligeait le couteau de Taehyung. Ça faisait vraiment longtemps qu’il ne s'était pas coupé. Les cicatrices avaient légèrement disparu à ses poignets, ses hanches et ses cuisses. La douleur était toujours autant agréable. Il ferma les yeux, sentant une goutte de sang couler.

_"Je te criais pas dessus ... je disais la vérité. " rétorqua-t-il. "Je ne pourrais pas te crier dessus. Et actuellement je crois que c'est plutôt l'inverse nan ? Je suis ton chien." affirma Jimin.

Il s’attendait à ce que Taehyung le coupe de nouveau. Il voulait que Taehyung le coupe de nouveau. Sauf que Taehyung ne se contrôlant plus, gifla Jimin et le saisit par les cheveux.

_"Tu n'as vraiment pas peur pour ta vie c'est ça? "

N’obtenant aucune réponse, il l'embrassa soudainement avec passion pressant sauvagement ses lèvres contre celles de Jimin.

_ "J'aime ça. Tu m'excite grave"

Il commença à laisser quelques coupures d'une main alors que de l'autre, il empoigna le membre de jimin. L’argenté ne se débattait même pas et en redemandait même plus.

Jimin ne répondit pas trop occupé à essayer de comprendre si Taehyung était bipolaire.
Jimin observa le jeune homme un instant. Il était vraiment magnifique avec son sourire de psychopathe. L'instant d'après, il bougeait son bassin dans la main de Taehyung. La douleur des coupures était vraiment agréable. Et il se demanda si Taehyung allait le couper jusqu'au moment où il perde connaissance.

Taehyung analysait les moindres réactions de jimin et il ne savait pas quoi en penser. Pour la première fois il n'était non seulement excité mais aussi troublé par le comportement de quelqu’un. Était-il tombé sur un… ?

Il perdit son sourire et s'éloigna subitement de l’argenté comme s'il venait de se brûler. Il lâcha son couteau et sortit du sous-sol sans rien dire.

_"Mais sur quoi je suis tombé, bordel"