04

par Fishy~

CHAPITRE IV

« - Bienvenue dans la bande. »


Jimin fut le premier à se réveiller et se permit de se venger du réveil qu'il avait subit la veille mais il était bien plus radical que l'autre.Il savait que SeokJin avait le sommeil lourd, il testa tout de même et lui passa la main devant les yeux, lui appuya sur la joue avec son doigt, et il put constater qu'il dormait vraiment bien. Il porta son aîné sur son épaule et le mit dans la douche en appuyant sur le bouton d'eau froide. L'effet fut immédiat et le plus vieux sauta sur Jimin complètement mouillé.

« -HYUUUUUUUUUUNG !
-ça t'apprendra ! »

Il se mit à bouder et prépara son sac à dos pour retourner chez lui. Il prit soin de vérifier qu'il avait les papiers de l'appartement et fourra aussi son téléphone portable dedans, même s'il ne recevrait rien. Il mit aussi les affaires de Seokjin dans le sien et le tendit à celui-ci lorsqu'il finit de se préparer.

« -On revient demain matin ?
-Oui on ne peut pas partir ce soir, c'est trop dangereux pour toi.
-Je ne comprends pas, je ne peux pas mourir non ?
-Mourir non, mais être gravement blessé oui. Tu sais très bien qu'aucune espèce ne se frotte à eux. »

Ils se dépêchèrent de partir pour arriver avant midi et pour profiter pleinement de leur journée. Ils laissèrent beaucoup de leurs affaires à l'hôtel et ils partirent, rapidement ils arrivèrent à la lisière de la forêt, étant dans un hôtel proche de celle-ci.Ils traversèrent la forêt et passèrent le passage pour entrer.

« -Ils nous verront arriver ?
-Bien sûr, les tigres voient tout. »

Et en effet, comme Seokjin l'avait dit, les tigres leur ouvrirent la porte et les panthères les guidèrent jusqu'au pont, une de chaque côté des garçons. Jimin et son hyung traversèrent le cours d'eau et purent rejoindre la maison du plus jeune. Ils se doutaient que le yao serait là, dans le jardin de la maison en train de faire une sieste sous le soleil qui tapait. Ils constatèrent qu'ils avaient bien pensé, Chun était aussi présent, il sentit l'air et tourna sa tête vers les deux arrivants. Jimin, heureux se mit à courir vers sa monture et lui attrapa le cou pour l'enlacer.

« -Tu m'as manqué mon bébé ! »

Il joua quelques minutes avec le qilin, ayant abandonné son sac aux pieds de SeokJin qui s'était installé à côté de Jisung sans le réveiller.

« -Tu devrais dire à ton père qu'on est là Jimin, tu es ici pour lui il me semble.
-Attends, encore un peu. »

Le qilin s'était allongé sur le côté et Jimin lui grattait le ventre, étendu sur le corps de sa bête. Il lui parlait et lui racontait son séjour.

« -Tu sais, ils ont des qilin qui roulent là-bas ! Ils appellent ça des voitures. Mais tu es le plus beau, avec toutes tes couleurs, là-bas ils n'en ont pas autant que toi ! »

Seokjin regardait son petit protégé avec un sourire fier. Il avait tellement grandi depuis leur première rencontre. 
Le grand brun repensait alors au moment où il était arrivé au Ciel. Il était très jeune lorsqu'il s'est transformé en gui. En effet, naître gui n'était pas possible, les êtres humains le devenait après leur mort. Un gui était en réalité un fantôme selon le monde réel sauf que le processus différait. Lors de la mort d'un homme, le qi partait alors que l'âme partait en enfer pour recevoir le jugement céleste. C'était le rite funéraire qui déterminait si l'âme disparaissait au Ciel ou si il était condamné à rester coincé sur la Terre. 
Seokjin faisait partie des morts - nés, ces enfants qui ne voyait la lumière du jour que quelques minutes avant de décéder. Il avait été envoyé au Ciel et avait été adopté par un couple de gui ayant à peine passé la trentaine. C'est à ses sept ans qu'il a rencontré celui qui occupe la plus grande place dans son cœur: Park Jimin, celui qu'il considérait comme son frère. Il était en visite chez le doyen quand Jisung, le yao était lui-même allé chez le vieux sage pour présenter son fils de trois ans, un bébé qui gigotait partout, s'amusant à courir après sa queue qu'il ne parvenait jamais à toucher. Dès lors les deux enfants ne se lâchaient plus, Jimin suivait partout Seokjin et lui allait le chercher tous les jours pour aller jouer dans les grandes prairies.
Le plus grand regardait son ami grattouiller son animal sans arrêt, il avait totalement oublié les papiers qu'il devait faire signer ainsi que son père qu'il devait prévenir de leur arrivée.

« - Jimin, je sais qu'il t'a manqué mais tu dois dire à ton père qu'on est là.
Oui hyung, je vais le réveiller ! »

Jimin s'approchait de son géniteur et se mit à lui caresser la tête, entre ses deux oreilles pointues. Celui-ci commençait à avoir quelques réactions et finissait par se réveiller. Il se redressait en position assise puis il mit sa patte avant sur la cuisse de son fils qui était accroupi face à lui.

« - Tu es revenu mon fils.
Eh oui, je te l'avais promis ! »

Jimin lui expliquait comment il s'était fait un ami qui l'avait aidé à trouver un appartement, ainsi que les autres objets dont il n'avait pas retenu le nom. Il donnait à son père un stylo qu'il avait pris à l'hôtel et Jisung signa difficilement le papier qui allait faire de son fils un propriétaire.

« - Merci Papa.
Tu es sûr de ne pas vouloir rentrer à la maison ? 
J'en suis certain même, j'adore vivre avec Seokie ! »

Seokjin regardait Jimin avec un petit sourire, se levant par la suite pour le rejoindre face à son père. Il lui caressa les cheveux doucement avant de lui dire qu'il allait rentrer chez ses parents jusqu'à demain matin.

« - On se rejoint au pont demain matin d'accord ?
Oui bien sûr, j'y serai !
Parfait, à demain. »

Seokjin partit, laissant la famille Park tranquille afin de rejoindre la sienne. Les deux yao mangèrent dans le jardin pendant que Jimin racontait son petit voyage sur Terre avec de grands gestes, heureux de pouvoir faire partager à son père ses premières impressions et l'admiration qu'il avait pour Seoul, la ville qui était derrière le portail. 
L'après-midi le banyao s'amusait à lancer une balle à son père qui lui ramenait et ce, jusqu'au soir. Les jiangshi commençaient déjà à errer lorsque Jimin rentra son qilin dans le bâtiment. Il se dépêchait par la suite de retourner chez lui pour ne pas traîner une seconde de plus à l'extérieur. 
Le brun allait se coucher assez tôt pour ne pas être en retard le lendemain, suivi rapidement de son père qui s'allongeait sur sa couche qu'il mettait dans le salon.

« - Mon fils, réveille toi. »

Jisung essayait de lever celui qu'il considérait toujours comme son bébé mais celui-ci était encore bien endormi. 
C'est au bout de dix bonnes minutes qu'enfin il ouvrait les yeux. Il mit à peine une demi - heure a se préparer pour rejoindre Seokjin au pont comme c'était prévu. 
Il salua son père qui l'avait accompagné puis tous deux reprirent le chemin du portail, escorté par les panthères. Les lions ouvrirent la porte et les garçons traversèrent la forêt pour rejoindre Seoul.

« - Oh, je crois que Namjoon ou Yoongi hyung m'ont envoyé quelque chose. 
- Lis le. 
- Euh.... hé gamin, mercredi prochain vient passer l'après-midi à la maison. 
- Oh il t'invite, ça veut dire qu'il t'aime bien non? 
- Je ne sais pas...tu crois ? »

Seokjin hocha la tête puis poussa Jimin pour qu'il aille un peu plus vite. Le plus petit alla poster l'enveloppe avec les papiers signés comme lui avait demandé le propriétaire et Namjoon lui avait expliqué comment faire. 
Ils allèrent finalement à l'hôtel et se posèrent sur le lit. 
Leur journée n'était pas des plus remplie mais ça faisait du bien de se poser l'espace d'un instant afin de respirer.  Ils avaient rangé leurs sacs et avaient commencé à étudier avec les livres que Jimin et Seokjin avaient acheté la semaine d'avant.

« - Tu crois qu'on pourra entrer dans l'école de Namjoon hyung à la rentrée prochaine ?
- Si tu continues de parler au lieu de travailler, c'est certain que non. 
- Tu pourras venir avec moi ? 
- On ne me voit pas Minnie, je viendrai mais personne ne saura que je suis là. 
- C'est dur de faire comme si tu n'étais pas là...»

L'aîné souriait tristement à son petit brun, lui tapotant la tête pour le réconforter et qu'il se concentre à nouveau sur ses exercices. 
Les deux premiers jours de la semaine, les garçons sortaient visiter la journée et le soir, ils travaillaient sur des cahiers pour enfants, si bien que le mercredi arrivaient rapidement et c'est sans SeokJin que Jimin se rendait chez Namjoon, le gui  voulait que le banyao sache se débrouiller tout seul. 
Il marchait dans les rues de Séoul, suivant le GPS de son téléphone à la lettre pour aller chez son ami.

« - Si je prends à droite maintenant et que je vais jusqu'au bout...
- Yo gamin.  »

Jimin se retournait dans un sursaut pour voir à qui appartenait la main sur son épaule. Il constatait avec soulagement que c'était Yoongi. Il devait sûrement se rendre chez Namjoon aussi.

« - Yoongi hyung.
- Suis - moi petit. »

Le brun se mit à râler pour la forme mais suivait tout de même l'homme aux cheveux de couleur superficielle. Ils arrivèrent alors tous les deux devant la petite maison citadine de l'hôte qui s'était empressé d'ouvrir la porte pour saluer ses amis.

« - Salut les gars, content de vous voir 
- Bonjour hyung, merci de m'avoir invité.
- Ca me fait plaisir, allez - y, entrez, Jungkook est déjà à l'intérieur.  »

Jungkook ? Jimin ne se souvenait pas du tout avoir entendu ce prénom, mais il était plutôt sociable alors il était heureux de pouvoir faire connaissance avec lui. 
Namjoon se poussait de devant la porte afin de laisser Yoongi et Jimin passer. Les deux se rendirent dans le salon, posant leur veste sur le canapé. 



« - Namjoon ! Il n'y a plus de coca !
- Jungkook, on dit bonjour quand on est poli. Les gosses de nos jours, aish, sérieusement.
- Bonjour hyung, ça va ? Tant mieux, je veux du coca maintenant.  »

Jimin se mit à rire en entendant celui qui semblait être le plus jeune de la bande, le plus grognon. Il n'avait pas l'air d'avoir remarqué la présence du nouveau.

« - Ah, eum....Bonjour ?  »

Ledit Jungkook se tourna alors vers celui qui venait de parler, le saluant alors en s'excusant de ne pas l'avoir remarqué.

« - Il y en a au sous - sol Jungkook,  va en chercher, mais avant je te présente Jimin, tu sais, le gars dont je te parlais.
- Oui je sais. Bienvenue dans la bande.
- On se la fait cette partie de jeux vidéos les enfants ?  »

Le plus jeune se dépêchait d'aller chercher sa boisson en bas avant de revenir avant même que les garçons aient pu commencé à mettre le jeu en marche. Tous avaient une manette en main, deux assis sur les canapés et les deux autres par terre. 
C'était le début d'une grande amitié entre ces lycéens et la légende qu'était Jimin: un 
banyao, créature qui n'existe que dans les livres.