02

par Fishy~

CHAPITRE 2

« - Ils sont où les qilin ? »


Les deux jours passèrent extrêmement vite et les deux amis étaient de plus en plus anxieux. Le père de Jimin les avait accompagné jusqu’au premier pont, le plus près de chez le banyao. De l’autre côté du pont, deux panthères fixaient les garçons qui n’étaient pas très rassurés.


« - Ils vont rester comme ça ?

- Ils ne feront rien, ils gardent juste la porte. Surtout, rappelle toi ce que je t’ai dit, de l’autre côté de la porte vous allez vous trouver dans une grande forêt, vous longez le sentier, la porte est au bout donc vous ne faites qu’avancer et vous déboucherez sur un autre sentier, puis vous arriverez dans la ville. Vous irez à l’hôtel, je t’ai expliqué ce que c’était, tu as bien compris ? Et surtout ne dit qu’une seule personne pour la chambre. Ils ne peuvent pas voir Seokjin d’accord ?

- Oui j’ai compris, merci papa. On revient le samedi matin. »


Jin salua le père de Jimin et Jimin se baissa afin de lui poser un baiser sur le haut de la tête. Le père leva sa patte et lui posa sa main contre celle-ci en souriant. Son père allait lui manquer, mais il survivrait, ils se revoyaient dans une semaine. Il se redressa et ils se mirent tous les deux à traverser le pont. Les panthères les suivirent jusqu’à la porte. Les tigres grognèrent et la porte s’ouvrit. Les deux garçons se prirent la main et partirent sans se retourner. Leur sac sur les épaules, ils traversèrent le portail et se retrouvèrent sur un sentier boisé. Le soleil tapait, c’était l’été sur la Terre, au Ciel, les saisons n’existaient pas, le temps était toujours le même.


« - Nous y voilà. Nous sommes sur la Terre.

- J’y crois pas Jinnie hyung ! On y est ! »


Ledit Jinnie se mit à rire et tira son ami tout en lui rappelant qu’il n’était plus visible maintenant. Il parcoururent le sentier comme leur avait dit Jisung. Lorsqu’ils arrivèrent au bout, ils poussèrent les branchages et ils arrivèrent sur un autre sentier, plus grand.


« - Il a dit quoi là ?

- Rien…On a qu’à continuer par là. »


Jimin pointa la droite d’où sortait le plus de lumières. Seokjin le fit arrêter et fouilla dans le sac du plus jeune, il en sorti une casquette et la mit sur la tête du brun afin de cacher ses oreilles.


« - Ah oui, merci hyung, j’allai oublier..

- Allons-y maintenant ! »


Seokjin reprit la main qu’il avait lâché plus tôt et tira le banyao vers la lumière. Jimin sautillait tellement il était heureux. Il voulait aller partout, découvrir comment vivait les Hommes et surtout comment ils étaient. D’après le doyen il leur ressemblait mais il n’avait jamais vu un humain autre que sur la photo de sa mère et de son père qu’il avait sur la commode de sa chambre.


« - On doit trouver un hôtel.

- Et faire attention aux voitures.

- On ne sait même pas à quoi ça ressemble. »


L’aîné soupira et continua d’avancer, lorsqu’ils arrivèrent dans la « lumière » comme dirait Jimin, ils virent un monde totalement différent du leur. Même les pavés étaient différents. Des grands immeubles s’étendaient dans toute la ville, des choses roulantes partout et surtout énormément de gens.


« - Ils sont où les qilin ?

- Ils ont des qilin roulants…wow. »


Ils regardèrent avec attention les voitures émerveillées. Jimin amorça un premier pas vers la route, des lignes blanches étaient tracées et des humains attendaient pour passer. Il se mit à traverser alors qu’il y avait énormément de voitures qui roulaient. Le bonhomme n’était pas vert et les gens le regardaient sans bouger, un seul garçon se mit à le tirer par son sac. Il l’avait tiré si violemment que le garçon se retrouva propulser contre le grand homme devant lui.


« - Vous êtes fou !

- Je… »


Jimin était impressionné par la personne devant lui. Seokjin lui avait le « coeur » qui battait à cent à l’heure. Il n’était conscient du danger que lorsque l’humain avait tiré son ami. Il voulait remercier le garçon mais se rappela que celui-ci ne pouvait pas l’entendre ni le voir. Il soupira simplement.


« - Tu n’as jamais traversé de ta vie ou quoi ?! Tu allais te faire écraser par une voiture !

- Une voiture ?

- On dirait un perdu ! »


Le garçon mit sa main sur son visage, complètement blasé par le comportement de Jimin, qui lui ne comprenait pas ce qu’il avait fait de mal. Il regardait partout et voyait les gens le fixer.


« - Je…j’ai fait une bêtise…?

- Bien sûr ! Aish, il vient d’où celui-là !

- De là. »


Jimin lui pointa la forêt et le grand se mit à rire. Seokjin les regardait et essaya de faire comprendre à Jimin de ne rien dire, Jisung avait dit que les humains ne savaient pas qu’ils existaient.


« - Bon, tu vas où là ?

- Hôtel.

- Lequel ?

- Je ne sais pas… 

- Bon je vais t’emmener au plus proche, tu n’as pas l’air d’être de Séoul. »


Le bonhomme passa au vert et la foule se mit à traverser, Le garçon tira Jimin et Seokjin suivit le mouvement, se dépêchant afin de ne pas les perdre.


« - Tu t’appelles comment ?

- Park Jimin.

- Moi c’est Kim Namjoon, étudiant à l’université.

- C’est quoi ?

- Tu blagues là ?

-….Non…

- Il vient de Mars, c’est pas possible autrement. Tu connais l’école? C’est l’école mais des grands.

- Ah… »


Il ne connaissait pas plus l’école, mais Seokjin lui avait pincé la main et lui avait soufflé de ne pas demander. Ils ne devaient pas se faire repérer mais c’était mal parti avec les bêtises du plus jeune. Ils continuaient de parler en marchant et ils finirent par arriver dans un hôtel plutôt sympa, le hall était grand et c’était lumineux. Jimin n’en finissait pas d’être éblouit. Namjoon rigola quand il vit la tête que Jimin faisait.


« - Tu es vraiment un spectacle à toi tout seul. Viens. »


Il le guida vers un bureau où une femme très jolie et surtout très maquillée remplissait des papiers. Elle releva la tête lorsque Namjoon se mit à taper sur le bureau pour attirer son attention. Elle fit un sourire séducteur et les regarda tous les deux.


« - Bonjour, puis-je faire quelque chose pour vous ?

- J’aimerais une chambre pour une personne s’il vous plait.

- Bien sûr, c’est à quel nom ?

- Park, Park Jimin. 

- Chambre 239, septième étage pour vous monsieur Park. »


Elle tendit une carte à Namjoon qui la tendit à Jimin.


« - Merci Namjoon.

- Allez p’tit nain, monte.

- Tu…peux venir avec moi ? »


Namjoon pressa l’épaule de Jimin en souriant et le laissa passer. Il l’emmena jusqu’à l’ascenseur et appuya sur le bouton. Ils attendaient dans le silence, ce qui rendait Jimin anxieux. Seokjin aussi l’était mais pour d’autres raisons. L’apparence des gui apparaissaient dans les miroirs et le Doyen avait dit que dans les ascenseurs il y en avait.


« - Jimin je ne peux pas aller là-dedans, il y a des miroirs.

- Ah…

- A qui tu parles ?

- Ah euh, personne. »


Namjoon haussa un sourcil mais ne dit rien de plus. Ce gamin était bizarre de toute façon.


« - Tu restes à l’hôtel combien de temps ?

- Je dois trouver un appartement pour y vivre. On ne peut pas y aller à pied en haut ?

- Sept étages ? Tu es fou !

- C‘est pas grand-chose. »


Il avança vers les escaliers et Seokjin le remercia. Namjoon courait derrière pour le rattraper et Jimin se mit à courir à son tour dans les escaliers, se tenant à la rampe pour aller plus vite, il riait aux éclats quand il vit Namjoon fatiguer au troisième étage.


« - Allez, plus que quatre !

- Tu as de l’endurance petit ! »


Il rit à nouveau et s’arrêta afin de l’attendre. Il arriva à la traine derrière et continua sans attendre Jimin qui lui se remit à courir aussitôt.


« - Tu ne te fatigues jamais gamin ?

- Non, je suis fort ! »


Ils arrivèrent au septième après dix minutes de souffrance pour Namjoon et dix minutes d’amusement pour Jimin. Seokjin était arrivé en même temps que Jimin et cherchait le numéro de la chambre.


« - C’est ici Jiminnie. »


Jimin hocha la tête et rejoignit Seokjin. Namjoon lui montra comment ouvrir la porte et ils rentrèrent tous dedans. Namjoon sans se soucier de rien se jeta sur le lit.


« - Tu m’as épuisé ! Je vais y aller maintenant que tu sais où est ta chambre. Je ne peux pas te laisser te débrouiller tout seul j’ai l’impression. Demain soit près à midi, je viens te chercher pour regarder les appartements.

- D’accord.. Merci ! 

- Allez, à demain ! »


Il se leva du lit et posa sa main sur la casquette de Jimin, qui se tendit en même temps que Seokjin, ils ne pouvaient pas se faire attraper maintenant. Heureusement Jimin avait le contact facile et il attrapa la main qui était sur sa tête en souriant. Namjoon se retourna une dernière fois et Jimin le salua de la main. Une fois parti, les deux garçons se laissèrent tomber sur le lit à leur tour.


« - Ils sont gentils les humains !

- Jiminnie, fais attention.

- Tu restes avec moi de toute façon !

- Oui mais tu n’es pas assez vigilant. Il aurait pu découvrir tes oreilles et on aurait été dans un merdier pas possible, fais attention.

- Oui hyung, pardon. »


Seokjin fouilla dans son sac et sortit la liste que Jimin avait écrit suivant ce que son père lui disait. Il la relisait à voix haute pour Jimin et pour lui.


« - On doit acheter des télé..phones, des meubles, de la nourriture, et c’est tout ?

- Non mon père a dit que je devais m’inscrire à l’école.

- D’abord tu dois apprendre les bases, et moi aussi. On doit acheter des livres pour apprendre. On doit trouver un travail aussi, ton père a marqué une adresse.

- Peut-être que c’est là-bas qu’il travaillait pendant qu’il était en Corée.

- Hum, peut-être. »


Les deux garçons ne sortirent pas de la journée, ils préféraient parler et regarder les livres qu’il y avait dans la chambre, ils se renseignaient sur l’endroit où ils allaient vivre pendant un certain temps.


« - Range l’argent dans ton sac Jimin, c’est dangereux de le laisser à pleine vue.

- Oui tu as raison. Hyung ?

- Oui ?

- Merci d’être venu avec moi ! »


Seokjin sourit et passa son bras autour des épaules de Jimin.


« - Namjoon a dit qu’il venait à midi, tu crois qu’il pourra nous aider pour les téléphones aussi ?

- On verra, tu lui demanderas, mais achète le tien d’abord, moi je n’en ai pas besoin pour le moment, je te suis seulement. »


Jimin lui répondit par un sourire et alla explorer la douche. Il appuya sur les boutons et l’eau sortit, Seokjin le rejoignit et le regarda s’amuser avec l’eau.


« - Je crois que c’est ce que disait papa ! Tu sais pour se laver.

- Oui, ça doit être ça.

- On se lave ? »


Ils se déshabillèrent tous les deux et y allèrent ensemble. C’était leur meilleure découverte pour le moment et ils en profitaient, ils se chamaillaient sous l’eau et sortirent une trentaine de minutes. La journée était passée vite et le coucher fut tout aussi bruyant bien qu’ils se couchèrent tôt pour se lever tôt aussi. Ils n’avaient pas encore découvert le réveil et les joies de la musique assourdissante le matin.