First snow

par miku13

La jeune femme marchait dans la rue peuplée de monde qui était à la recherche de cadeaux pour les fêtes qui approchées. Elle était seule perdue dans ses pensées, elle se souvenait du passé et plus particulièrement d'une promesse faite à une personne qu'elle n'avait pas revu depuis quelques années, son premier amour. Elle soupira puis entra dans le café où elle travaillait depuis maintenant deux ans, elle aimait le contact avec les gens, connaître les histoires du passé que les clients lui conter à chaque visite. Elle abordait toujours un sourire sur ses lèvres, il cachait une grande tristesse, elle essayait chaque jour de refouler la douleur ancrée dans son cœur. Elle servit un jeune homme qui venait chaque jour, il regardait toujours par la fenêtre, il avait un regard mélancolique. La jeune femme déposa la tasse de chocolat chaud au caramel devant lui puis retourna au comptoir prendre de nouvelles commandes. À la nuit tombée, la jeune femme ferma le salon de café et s'apprêtait à partir mais une pression se fit sentir sur son bras. Son cœur avait prit une vitesse folle dans sa poitrine, elle était terrifiée. Paniquée, elle envoya son sac au visage de la personne qui lui tenait le bras, la personne lui lâcha le bras et se frotta le nez pour atténuer la douleur. La jeune femme écarquilla les yeux en reconnaissant la personne qui se tenait devant elle, le jeune homme mélancolique. Que faisait-il ici à cette heure de la soirée ?


-Je ne voulais pas te faire peur, dit-il.


C'était la première fois qu'elle entendait sa voix, il n'avait jamais prononcé un seul mot jusque là, elle était douce et belle à la fois. Il la regarda attendant une réaction de sa part mais elle était toujours surprise. Elle reprit ses esprits quand quelques gouttes de sang s'écoulèrent du nez du jeune homme.


-Oh mon dieu vous saignez. Je suis désolée, je ne voulais pas vous blesser..., dit-elle.

-Ce n'est rien, répondit-il alors que le sang s'amplifiait.

-Il faut arrêter le saignement.


Elle attrapa un mouchoir dans son sac et s'empressa de le mettre sur le nez du jeune homme afin d'atténuer le saignement. Le sang arrêta de couler une dizaines de minutes plus tard, la jeune femme regarda le t-shirt du jeune homme, le sang avait coulé dessus. Sans crier garde, elle attrapa la main du jeune homme et le tira jusqu'à chez elle, elle n'avait pas peur de lui, elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Le jeune homme fut surpris par l'initiative de la jeune femme. Elle inséra sa clé dans la serrure puis la tourna, la porte s'ouvrit. Elle l'invita à entrer et le fit attendre au salon le temps d'aller chercher un haut propre. Quand elle revint, il regardait le cadre photo posé sur la petite table à côté du canapé, la photo la montrait souriante dans les bras d'un jeune homme lui aussi souriant. C'était la seule photo qui lui restait de lui depuis son départ à l'étranger il y a trois ans. Elle s'avança vers lui, lui tendit le t-shirt puis lui indiqua la salle de bain pour qu'il puisse se changer. Le jeune homme s'enferma dans la salle de bain, il avait raison, elle avait bon cœur et était magnifique. Pourquoi avait-il fallu que ce malheur arrive ? Pourquoi priver une personne de son bonheur ? Le jeune homme essuya du revers de sa main la larme qui coulait le long de sa joue. Il changea son t-shirt puis sortit de la salle de bain et rejoignit la jeune femme qui était au salon, son regard était porté sur la photo et était rempli de tristesse, elle essayait de ravaler ses larmes qui menaçaient de couler. Elle sursauta en entendant le bruit des pas du jeune homme et comme à son habitude afficha un sourire faux sur ses lèvres. Elle offrit au jeune homme une tasse de chocolat chaud au caramel, le cœur de celui-ci se serra dans sa poitrine, il n'avait jamais aimé particulièrement cette boisson contrairement à cette personne qui adorait en boire tout en lui racontant des souvenirs de son passé avec cette femme. Il se mordit les lèvres pour retenir ses larmes, il ne fallait pas qu'il craque devant elle, il ne voulait pas que son cœur se brise une nouvelle fois. Il prit la tasse et but la boisson chaude tout en évitant le regard de la jeune femme, il reposa la tasse sur la table après avoir finis sa gorgée. Un petit rire se fit entendre dans la pièce puis des doigts fins et blancs glissèrent au-dessus des lèvres du jeune homme afin d'essuyer la mousse de la boisson, elle lui sourit puis porta sa tasse à ses lèvres. Le cœur du jeune homme prit une allure folle dans sa poitrine, non il devait les refouler, il n'avait pas le droit de la vouloir, son cœur appartenait déjà à cette personne dont elle attendait toujours le retour. Il se leva, il ne pouvait pas rester plus longtemps, il n'en avait pas la force. Il s'apprêtait à sortir mais elle le retint.


-Si vous sortez comme ça vous risquez d'attraper froid, dit-elle.


Elle lui mit une écharpe autour du cou et sourit.


-Vous aurez plus chaud avec ça. A demain au café.


Elle lui sourit à nouveau mais contrairement à ses sourires habituels, ceux qu'elle lui faisait étaient sincères et non faux. Le jeune homme quitta l'appartement de la jeune femme, son cœur le faisait souffrir. Pourquoi la vie lui faisait-il tant de souffrir ? Si seulement il l'avait rencontré avant lui, il aurait le droit de l'aimer. Le lendemain, la jeune femme se leva aux premières lueurs du jour, elle devait faire l'ouverture aujourd'hui. Elle prit une douche et un rapide petit déjeuner avant de partir sur son lieu de travail. Elle avait espéré voir le jeune homme mais il n'était pas venu de la journée, elle fut déçue, elle aurait voulu en savoir plus sur lui, il l'intriguait. Son service se finit en fin d'après-midi, elle sortit du café et regarda le ciel, cette année non plus elle ne le verrait pas. Elle reporta son regard en face d'elle et croisa celui du jeune homme, il se tenait en face d'elle. Il avait réfléchis toute la nuit et avait décidé de profiter du peu de temps qu'il pouvait avoir pour la voir.


-Je suis venu te rendre ton écharpe, dit-il.

-Oh ce n'était pas urgent, répondit-elle.


Il lui sourit puis il attrapa sa main et l'emmena dans un endroit qui la ferait sourire, la patinoire, la jeune femme fut quelque peu déboussolée. Elle adorait venir dans cet endroit, elle aimait la sensation de voler sur la glace. Elle enfila ses patins et se laissa glisser sur la glace, ses yeux étaient fermés, un sourire dessiné sur ses lèvres, elle glissait avec grâce. Le jeune homme quant à lui n'avait jamais patiné, c'était la première fois, il posa ses pieds sur la glace mais il glissa sur les fesses après avoir fais à peine deux pas. Un rire doux aux oreilles se fit entendre derrière lui, il tourna la tête et croisa le regard de la jeune femme, elle s'était abaissée à son niveau.


-Vous n'en avez jamais fais ?

-Non, c'est la première fois, répondit-il gêné.

-Je vais vous apprendre, dit-elle en souriant.


Elle l'aida à se remettre sur ses deux pieds et se mit face à lui, tenant ses mains pour ne pas qu'il tombe à nouveau. Elle lui apprenait à avoir un bon équilibre et à glisser doucement sur la glace, elle allait lui lâcher les mains mais il resserra sa prise, il ne voulait pas la lâcher, il savait que c'était égoïste de sa part mais il voulait pouvoir tenir encore sa main ne serait-ce que quelques instants de plus, sentir sa chaleur et sa douceur. La jeune femme sourit à nouveau devant la bouille d'enfant qu'affichait le jeune homme sur son visage. Après la patinoire, il l'invita dans un petit restaurant où ils firent un peu plus connaissance.


-Tu es étudiant ? Demanda-t-elle

-Oui, j'étudie les langues.

-Oh c'est super. Tu veux devenir interprète ?

-J'aimerai bien.

-Tu y arriveras, dit-elle en souriant.


Pourquoi était-elle comme ça avec lui ? Comment pouvait-il lui résister si elle agissait de cette manière avec lui ? Il la raccompagna jusqu'en bas de chez elle, et lui dit au revoir. Il ne voulait pas la quitter mais il n'avait pas le choix. Il rentra chez lui et se laissa tomber sur son lit, il fixa la photo qu'il avait mis dans son portefeuille. Pourquoi la vie avait-elle décidé de lui arracher cet être si précieux pour deux personnes ? Il laissa ses larmes couler le long de ses joues et cria de rage, laissant sortir toute la douleur qu'il avait enfouis dans son cœur depuis ce terrible drame. Il ferma les yeux et repensa à la première fois qu'il avait entendu parler de la jeune femme.


Flash-back


Ce jour-là, il pleuvait à cordes dehors, la partie de foot des jeunes hommes avait été annulée en raison du temps. Ils étaient tous les deux dans la chambre du plus vieux, l'un lisait tandis que l'autre lancer une petite balle rebondissante contre le mur.


-Hyung ?

-Hum ?

-Tu as déjà aimé une personne ?

-Oui et je l'aime toujours.

-Comment est-elle ?

-Elle est douce et a un bon cœur. Elle aide toujours les gens qui l'entourent sans rien demander en échange. Son sourire est magnifique tout comme elle. C'est un vrai petit démon quand elle s'énerve, dit-il en riant. Tu veux la voir ?

-Oui.


Le plus âgé sortit une photo de son portefeuille et le tendit au plus jeune, il avait raison, elle était magnifique. Il contemplait le visage de la jeune femme, son cœur commençait à battre plus vite dans sa poitrine. Que lui arrivait-il ? Depuis ce jour, l'aîné lui contait des souvenirs vécus avec la jeune femme qu'il aimait.


Fin du flash-back


Il s'était demandé la raison du départ de son Hyung, pourquoi il l'avait laissé seule ? Il lui avait répondu qu'il n'avait pas eu le choix mais qu'il lui avait fais la promesse de revenir. Revenir ? C'était impossible maintenant, il ne pourrait pas honorer sa promesse. Il venait voir la jeune femme tous les jours depuis une semaine, Noël approchait grandement et les gens venaient de plus en plus nombreux au café. La jeune femme profitait de ses pauses pour parler avec le jeune homme. Mais il savait que ces moments ne dureraient pas, qu'ils prendraient bientôt fin. Il avait eu la chance de pouvoir passer ces quelques instants merveilleux avec elle mais le triste présent viendrait bientôt reprendre son cours et remettre les choses en place, briser un cœur en mille morceaux. Après le service de la jeune femme, ils se promenaient dans les rues encore bondées par la foule, le jeune homme avait entrelacé ses doigts aux siens pour ne pas la perdre dans cette foule. Il se sentait tellement bien à cet instant, il voulait que ça dure mais toute chose a une fin, il lâcha sa main arrivé devant son immeuble. Il lui dit au revoir tel des adieux, c'était la dernière fois qui la verrait, il devait mettre fin à son égoïsme. Il embrassa son front et la laissa sur le seuil de la porte de l'immeuble. Il allait enfouir les sentiments qu'il avait pour elle, les enfermer dans une boîte qu'il n'ouvrirait plus jamais. Il disparut dans les rues ne laissant apparaître ne serait-ce son ombre. Quelques jours plus tard, il se leva difficilement de son lit, la nuit était tombée il y a peu. Depuis qu'il lui avait fais ses adieux il ne cessait de penser à elle, son cœur lui faisait atrocement souffrir. Il regarda par la fenêtre, il neigeait beaucoup. Était-elle à cet endroit ? L'attendait-elle ? Sans réfléchir il attrapa son manteau et sortit de son studio, il courut à en perdre haleine jusqu'à l'endroit que lui avait parlé un jour son Hyung, l'endroit où il devait la retrouver pour honorer sa promesse. Il s'arrêta essoufflé, elle était bien là, sous cet arbre où elle avait rencontré son premier amour pour la première fois, il s'avança vers elle.


-Il ne viendra pas c'est ça ? Dit-elle connaissant déjà la réponse. Il reste fidèle à lui-même, il est toujours en retard. Il ne tient jamais sa parole... Quel idiot.


Les larmes coulaient le long de ses joues rosies par le froid, son cœur lui faisait mal.


-Quand a-t-il quitté ce monde ? Demanda-t-elle.

-Comment... ?

-Comment je l'ai su ? La mélancolie qui se lit dans tes yeux me l'a dis Tae Hyung.

-Comment tu connais...

-Myung Soo m'a parlé de toi dans une lettre, de son petit frère adoré.

-Alors tu savais qui j'étais depuis le début ?

-Oui. Je ne pensais pas te rencontrer dans ces circonstances...

-Je ne voulais pas te l'apprendre de cette manière... Il est mort il y a quelques mois dans un accident de voiture...

-Il a toujours aimé la vitesse... Quel idiot, on ne verra jamais les premières neiges de l'année ensemble...


Ses larmes s'amplifièrent, elle aurait tant voulu le voir une dernière fois, lui faire ses adieux avant qu'il ne soit arraché à elle. Tae Hyung la prit dans ses bras, à cet instant il détestait son frère d'être parti trop tôt et de la faire tant souffrir.


-Ça aurait dû être moi à sa place, dit-il.

-Je t'interdis de dire ça ! Personne ne mérite de mourir si jeune.

-Tu ne souffrirais pas tant s'il n'était pas parti, si ça avait était moi...

-Tu te trompes Tae Hyung. Tu es devenu important pour moi tout comme lui. Alors ne dis plus jamais que tu aurais dû mourir à sa place !


Les deux jeunes gens restèrent un moment sous la neige, ils consolaient leur peine d'avoir perdu un être si cher.

Un an s'était écoulé depuis ce jour, il faisait très froid mais ce jour était particulier pour deux personnes. Ils se rendaient dans un endroit où ils pourraient lui parler, ils s'arrêtèrent devant sa tombe où une photo de lui reposait, il était souriant. La jeune femme s'approcha de la tombe, un sourire triste aux lèvres.


-Ça fait déjà un peu plus d'un an que tu nous as quitté... Tu me manques énormément, on avait prévu de faire tellement de choses ensemble... Ça été dur pour moi de sourire de nouveau, d'ouvrir mon cœur à un autre homme que toi mais je me souviens de tes paroles lorsqu'on avait parlé de la mort. «Je veux que tu souris de nouveau et aime un autre homme que moi. Je ne veux pas te voir te renfermer et cesser de vivre. Tu mérites de connaître le bonheur même si je ne suis plus à tes côtés.» Je te promets d'être heureuse et d'avancer vers ce bonheur que tu désirais tant que j'ai. Je ne t'oublierai jamais Myung Soo, dit-elle, une larme coulant le long de sa joue.


Une personne s'approcha d'elle et essuya la larme puis tourna la tête vers la tombe du défunt.


-Je prendrai soin d'elle, je protégerai Min Ji. Je te le promets Hyung, dit Tae Hyung.


Les deux jeunes sourirent, Tae Hyung entrelaça les doigts de la femme qu'il aimait. Un ange veillait sur eux depuis les cieux, il ne voulait que leur bonheur. Des flocons de neige commencèrent à tomber signifiant les premières neiges de l'année et la promesse éternelle de se retrouver.