Chapitre 16/19

par plume-de-chine

Chapitre 16





De Jungkook :

« On peut se voir demain ? »


De TaeHyung :

« Je serai à l'agence en début d'aprèm si tu veux. »


De Jungkook :

« Ok »



Jungkook dormit mal cette nuit là, Il était rentré du Japon depuis deux jours et avait reprit ses activités. Des performances, des émissions, des interviews, il faisait tout en mode automatique, la seule chose qu'il voulait c'était voir TaeHyung et lui donner sa lettre. Il n'arrêtait pas d'hésiter, devait-il le faire ou allait-il tout gâcher encore une fois ? Comment le garçon allait-il réagir ? Jungkook n'était plus sûr de rien.


C'est avec la boule au ventre qu'il rejoignit l'agence en début d'après-midi. Avant de se rendre à sa répétition de danse, Il chercha TaeHyung. Il le trouva au téléphone dans un bureau, réglant visiblement les détails d'une émission pour Jimin. TaeHyung sourit en l'apercevant et lui fit signe de rentrer. Tandis que le manageur finissait sa conversation téléphonique, Jungkook l'observa. Il n'arrivait pas à détacher son regard et se demandait pourquoi il avait mit autant de temps à comprendre qu'il lui plaisait. Il rougit à cette pensée et pensa à la lettre qui reposait sagement au fond de son sac à dos. Quand TaeHyung raccrocha et porta son attention sur lui, Jungkook ne savait plus par quoi commencer.


-Ca va ? Demanda le plus âgé. C'était comment Kyoto ?


-Super, regarde.


Jungkook souleva le bas de son pantalon pour lui montrer son tatouage. L'expression du visage de TaeHyung fit rire le chanteur.


-Euh... C'est cool ! T'as fait ça quand ?!


-Y a trois jours, On s'est fait le même avec Hiro. Enfin pas exactement le même mais on a fait une tête de loup tous les deux. C'était comme ça, sur un coup de tête mais je regrette pas, je l'adore !


-C'est chouette. Ca a l'air de s'être bien passé.


-Oui... J'ai quelque chose pour toi.


Jungkook sortit d'abord le cadeau, TaeHyung sourit en arrachant le papier cadeau et découvrant la figurine.


-Merci !


Jungkook passait son regard de son visage à ses larges mains qui manipulaient la figurine. C'était le moment...


-J'ai autre chose pour toi...


-Ah.


Il sortit lentement l'enveloppe qu'il avait préparé la veille. Il avait simplement inscrit « TaeHyung » dessus.


-Je t'ai écris une lettre...


TaeHyung la prit délicatement, il avait un mauvais pressentiment, Jungkook n'avait vraiment pas l'air à l'aise.


-C'est tout... il faut que j'y aille, j'ai une répétition.


Il avait dit tout ça sans le regarder et TaeHyung imaginait déjà le pire. Qu'est ce que Jungkook avait à lui dire qu'il ne pouvait pas faire en face ?



--*--*--*--*--*--*--



La journée fut épuisante, TaeHyung s'étant demandé toute l'après-midi ce que pouvait bien contenir cette lettre. Il voulait être chez lui pour l'ouvrir, s'il devait pleurer il préférait que cela soit à l'abri des regards. Il détestait cette influence qu'avait Jungkook sur lui. Il s'était imaginé que le savoir loin de lui pour quelques jours l'aurait aidé à y voir plus clair mais il était encore plus perdu. Devait-il s'éloigner définitivement ou rester dans cette attente presque rassurante ? Le « tu me manques » que lui avait envoyé le chanteur ne l'aidait vraiment pas, ce n'était pas la première fois qu'il le lui disait mais TaeHyung n'était jamais sûr d'en saisir le sens exact. Il était trop nerveux pour se préparer à manger. A la place il s'installa sur son lit avec l'enveloppe. Il l'ouvrit et commença à lire.




TaeHyung


Je t'écris car comme tu as dut t'en rendre compte je ne suis pas très doué pour parler. Je suis dans l'appartement de Hiro, il fait la cuisine, il a acheté un dessert aussi. Aujourd'hui on a été au mont Fuji, c'était magnifique. Hiro me parlait de sa petite copine et moi je ne pensais qu'à toi. Tu me manques, je pense à toi, j'ai tout le temps envie de parler de toi, te voir, te parler, te regarder. Tu m'as reproché de ne pas savoir ce que je voulais, maintenant je sais, je veux être avec toi. Excuse moi de ne pas te le dire en face, j'ai pensé que comme ça ça sera plus clair, j'ai du mal à parler en vrai...


J'ai du mal à faire confiance aussi, je commence tout juste à faire confiance aux gens. Je suis très content de t'avoir rencontré, jimin aussi, yoongi, namjoon, Mingyu, SeokMin et Minghao. Hiro aussi bien sûr, ma vie a tellement changé depuis que je l'ai trouvé.


J'aimerai m'expliquer sur ce qu'il s'est passé quand on a été au Japon. Tu as cru que j'avais flirté avec toi comme ça, pour passer le temps et que je m'en foutais de toi mais c'est pas vrai. J'en avais envie, je me sentais bien avec toi, c'était pas juste comme ça, je ne fais pas ça d'habitude. Je me suis pas posé de question, j'avais pas réalisé ce que je ressentais à ce moment là.


Quand tu as arrêté de me parler j'étais vraiment triste mais je savais pas quoi faire pour me faire pardonner. Heureusement Jimin m'a aidé, il m'a donné confiance. Je suis très heureux depuis qu'on se reparle mais je me rend compte que tu n'as pas confiance en moi. J'ai peur que tu t'éloignes encore si je n'ai pas plus de courage. Alors je me lance... Kim TaeHyung, veux tu être mon petit ami ?


JungKook



TaeHyung tremblait, souriait, il se leva, tourna en rond dans sa chambre. Il relut la lettre, une fois, deux fois, trois fois... Rêvait-il ? Il voulait faire quelque chose, le voir, lui parler.


De TaeHyung :

« Tu es chez toi ? Je peux venir ? »


De Jungkook :

« Oui »





En longeant le couloir menant à l'appartement de Jungkook, TaeHyung sentit son cœur sur le point d'exploser. Qu'allait-il dire ? Qu'allait-il faire ? JungkooK lui ouvrit doucement la porte et le fit rentrer. Ses joues étaient rouges et sa tête basse, il était adorable.


-Merci pour ta lettre...


-Pas de quoi... Tu es venu pour me dire ça... ?


-Ok...


Jungkook leva un regard interrogateur.


-Je veux dire... Ta question, c'est d'accord... Sortons ensemble.


Ils avaient l'impression d'avoir seize ans, les mains moites et le sourire niais. Jungkook se nicha dans ses bras et laissa échapper un soupir de soulagement. Après un moment, Jungkook se détacha de l'étreinte et observa tendrement son désormais petit ami. Encore une fois, il ne savait pas comment s'exprimer mais ce n'était plus grave. TaeHyung l'embrassa doucement. Sentir Jungkook répondre au baiser et se presser contre lui pour l'enlacer était au delà de tout ce qu'il avait put imaginer.


Ils passèrent la soirée à se câliner sur le canapé. Ils riaient, s'embrassaient, se murmuraient des secrets et des bêtises. Jungkook n'avait jamais connu ce genre d'intimité, il n'avait jamais été amoureux, juste des béguins, des coups de cœur, rien à voir avec ce qu'il ressentait pour TaeHyung. Il ne voulait plus penser au passé, il ne voulait pas imaginer le futur, le présent lui suffisait.


--*--*--*--*--*--*--



Le lendemain, TaeHyung proposa à Jungkook un rendez vous à la tour Namsan pour admirer le coucher de soleil. Il était heureux, Jungkook était à côté de lui, les coudes appuyés sur le muret de sécurité au sommet de la tour. Leurs bras se touchaient presque et TaeHyung n'arrêtait pas de se demander s'il pouvait lui tenir la main. Il y avait pas mal de monde mais personne ne les regardait, personne ne prêtait attention à deux garçons observant le paysage.


-Je ne suis jamais venu ici, confia Jungkook.


Il regardait le paysage avec émerveillement, la vue depuis cette montagne était splendide et le soleil couchant rendait la scène magique.


-Merci, murmura le chanteur en déposant un baiser sur la joue du manageur.


Ce dernier rougit en baissant la tête.


-si tu pouvais être n'importe où dans le monde, tu voudrais être où ? Demanda-t-il doucement.


Jungkook rit, il se souvenait de ces mots prononcés dans une chambre d’hôtel de Tokyo.


-Ici, juste ici, répondit-il en plongeant son regard dans celui de TaeHyung.


Le manageur rougit encore une fois et Jungkook se retient de l'embrasser. Il n'avait pas beaucoup d'expérience en la matière mais avec TaeHyung il ne se sentait pas maladroit. Il le remerciait intérieurement d'avoir fait le premier pas, lui même n'aurait pas osé.


Après avoir admiré les dernières lueurs du soleil, les garçons retournèrent sur la terre ferme. Au pied de la tour se trouvait un bâtiment contenant des boutiques et restaurants. Ils jouèrent dans une salle d'arcade pendant plus d'une heure. Ils s'essayèrent à la plupart des jeux, ils avaient l'impression d'être des enfants, loin de tous problèmes et responsabilités. Ils quittèrent la montagne en reprenant le funiculaire. TaeHyung l'emmena chez lui, Jungkook n'y était jamais allé. Le garçon vivait au deuxième étage d'un appartement. Ce n'était pas grand, en désordre mais Jungkook s'y sentait bien, c'était l'univers de TaeHyung et il avait encore beaucoup de choses à apprendre sur lui.



Jungkook était fatigué, la journée avait été chargée, il avait l'impression de ne pas avoir dormi depuis trente heures. Il se sentait également incroyablement relaxé et s'endormait sur le canapé.


-Eh, tu dors ? Il fallait le dire si t'étais fatigué, je t'aurai ramené chez toi.


-Hum... Fatigué...


-Je te ramène... ?


-Non, suis bien là... J'veux pas rentrer...


-... Tu veux dormir ici ?


Jungkook ouvrit de petits yeux et regarda TaeHyung. Ce dernier se demanda s'il était allé trop loin, il avait dit ça sans réfléchir, est ce que le chanteur allait le prendre pour un pervers ? Il avait un lit assez grand pour les accueillir tous les deux, de plus, ce n'était pas la première fois qu'ils dormaient ensemble. Bien sûr la situation était différente mais TaeHyung n'allait pas lui sauter dessus.


-Je peux ?


-Bien sûr. Allez viens.


TaeHyung se leva tandis que Jungkook leva mollement le bras pour lui faire signe de l'aider à se redresser. Le manageur le mit sur pied en riant et le guida jusqu'à la chambre par les épaules. TaeHyung lui prêta un pyjama puis il prit une douche et se lava les dents. En revenant dans la chambre, il découvrit Jungkook étalé sur le lit, visiblement endormi. Il était adorable dans son pyjama.


-Met toi dans le lit, tu seras mieux, lui dit le manageur en le secouant légèrement pour le réveiller.


Ils se couchèrent et Jungkook soupira d'aise, il se sentait tellement bien ici.


-Tu m'as trop manqué... Murmura-t-il en cherchant la main de TaeHyung pour l'entrelacer à la sienne.


De son autre main, il fit lentement courir ses doigts le long de son bras.


-Quand ça ?


-Au Japon... En Corée... Tout le temps. Quand t'es pas avec moi il manque un truc...


-C'est mignon...


De sa main libre, Taehyung tâtonna pour trouver le visage de Jungkook et posa doucement ses lèvres sur les siennes. Il avait l'impression de rêver, pendant des mois TaeHyung avait tout fait pour oublier Jungkook. Le garçon représentait quelque chose de beau et d’inaccessible, qu'il pouvait désirer sans jamais obtenir, frôler sans jamais toucher. Mais cette nuit là, Jungkook était dans son lit. Il était beau, serein, il lui murmurait des paroles qui le faisait rougir. Il le caressait comme s'il était une chose fragile et importante. Le monde autour d'eux n'existait plus.


-Dors, t'es fatigué, murmura TaeHyung.


-Tu peux me toucher les cheveux ?


-Bien sûr.


Jungkook s'endormit rapidement sous la caresse et TaeHyung ne tarda pas non plus à trouver le sommeil, bien au chaud contre le garçon.