Chapitre 15/19

par plume-de-chine

Chapitre 15



Un week-end de mai, Jungkook arriva à l'aéroport de Kyoto dans la matinée du vendredi. Hiro l'accueillit avec une étreinte et un grand sourire. Au début ils furent intimidés et eurent du mal à parler. Ils avaient l'habitude de s'écrire et se revoir était étrange. Ils prirent le train pour rejoindre la capitale. Les gens les observaient curieusement et Jungkook était heureux. Pour une fois on ne le regardait pour sa célébrité mais parce qu'ils étaient jumeaux. Ils se rendirent chez les parents d'Hiro pour manger le midi. Ces derniers ne parlaient pas anglais mais avaient fait l'effort d'apprendre quelques phrases de politesse.


-Toi très beau garçon à la télévision, avait dit mme Kei.


Le couple le mit à l'aise par leur gentillesse. Le repas avait été préparé avec soin, ils avaient sortis une belle nappe pour l'occasion. C'était intéressant de connaître l'histoire de l'adoption d'Hiro, Jungkook se sentait encore plus proche de lui de cette façon. Il parla à son tour de son enfance et de ses parents. Hiro prit son temps pour traduire, se servant plusieurs fois de son dictionnaire. La rencontre fut riche en émotion et les frères partirent en milieu d'après-midi pour rejoindre l'appartement de Hiro. Avant de se séparer, le couple offrit des cadeaux, Jungkook reçut une boite d'assortiment de bonbons typique du pays et pour ses parents une grande boite de thé.




Hiro résidait dans un quartier avec beaucoup de commerces. C'était un immeuble très différent de celui de Jungkook qui avait parfois l'impression d'être le seul habitant tant il était au calme. Dans le couloir d'entrée, il ôta ses chaussures et suivit son frère dans le salon. Dans un coin se trouvait la partie cuisine, un peu de vaisselle séchait à côté de l'évier. De l'autre côté il y avait un canapé, une télévision et deux consoles de jeux. Ils avaient ça en commun ; les jeux vidéos. Hiro lui montra sa collection de jeux et mit de côté ceux que Jungkook voulait tester avec lui. Il lui montra la salle de bain et enfin la chambre. En face du lit se trouvait une étagère avec des mangas, des figurines et d'autres petits objets. Hiro lui montra ses livres pour apprendre l'anglais, il semblait très assidu, écrivant dans les marges. Jungkook découvrit l'univers d'Hiro avec curiosité. Sur le mur il y avait des posters et des photos de ses amis et famille. Alors que son propre appartement était vide de souvenirs, ici tout était chaleureux.


Hiro lui fit visiter les endroits les plus touristiques de la ville et Jungkook prit beaucoup de photo. Il demanda à des passants de les photographier devant des temples, il voulait avoir le plus de souvenirs possibles de ces trois jours. Après quelques heures de visites, les deux frères commençaient à être fatigués. Parler anglais leur donnait mal à la tête aussi, ils retournèrent à l'appartement de Hiro pour se détendre avec des jeux vidéos. Le soir ils allèrent manger dans un petit restaurant avant de rejoindre des amis dans un karaoké. Hiro lui présenta Akemi, sa petite amie, ainsi que Daisuki, Chinatsu et Junko. Takeo était là également. Les amis de Hiro étaient curieux et, aidés de Takeo, ils lui posèrent des questions sur sa vie à Séoul. Jungkook resta évasif, il n'avait pas envie de devoir expliquer qu'il n'aimait pas son métier. Malgré tout il se sentait bien dans ce petit groupe et chanta même quelques chansons en coréen. Il apprenait des choses sur Hiro et pouvait rire avec lui. Ils prirent plusieurs photos et Jungkook se trouva très heureux dessus. Vers 2h du matin, les frères rentrèrent dormir. Hiro lui avait préparé un petit lit sur un matelas en lui disant que s'il ronflait ils pouvait dormir dans le salon. Ils étaient tellement fatigués de la journée qu'ils s'endormirent en quelques minutes.



--*--*--*--*--*--



Le samedi après-midi, les garçons partirent en train pour une excursion au mont fuji. Le temps était magnifique et Jungkook était très excité à l'idée de découvrir le lieu. Ils prirent un petit train pour atteindre un point touristique. Ils s'assirent sur un banc où ils pouvaient admirer la vue et se firent écouter leurs chansons préférés. Hiro lui demanda de chanter « eternal », une ballade de son premier album qu'il aimait beaucoup. Jungkook chanta doucement, il était tellement heureux d'être avec son frère. Il se dit qu'il aimerait bien chanter seulement pour les gens qu'il aimait à l'avenir.


Leur moment de quiétude fut troublé par l'arrivée d'une fille d'une quinzaine d'année dans leur champs de vision.


-Jungkook oppa ? Bredouilla-t-elle, passant un regard étonné de l'un à l'autre.


Par quelle coïncidence y avait-t-il une coréenne à cet endroit précis et de surcroît le connaissant ? Le chanteur soupira intérieurement et sourit par réflexe.


-Bonjour.


-C'est... Ton frère ?


-Oui, répondit simplement Jungkook.


Hiro observa la scène en silence, il ne comprenait pas ce qu'ils disaient mais il avait compris que la fille avait reconnu Jungkook. Lui non plus n'avait pas envie qu'elle soit là, il voulait avoir son frère pour lui tout seul.


-Je peux prendre une photo avec vous ? Demanda timidement la fan.


-Avec moi oui, lui non.


Jungkook était catégorique, Hiro ne serait pas mêlé à sa vie d'idole. Pour couper court il donna à son frère le téléphone de la jeune femme et prit la pose avec cette dernière. Il offrit son sourire le plus radieux, ses copines allaient être verte de jalousie. Heureusement pour eux, les parents de la fan l’appelèrent et elle fut forcé de les rejoindre.


-Désolé pour ça...


-Pourquoi ? C'est pas ta faute.


-Je veux pas te mêler à ça.


Hiro ne comprit pas la phrase et Jungkook reformula dans des termes plus simples.


-Est ce que ça arrive beaucoup de fois à Séoul ?


-Des gens qui me reconnaissent ? Pas trop, je met souvent mon masque.


-Des moments des gens croient je suis toi. Je sais pas quoi dire. Je dis c'est pas vrai. Ils croient pas.


-Désolé...


-Non, je suis content. Je te trouve.


Les fautes de Hiro était mignonnes. Jungkook ne le reprenait jamais, ils se comprenaient et c'était tout ce qui comptait. Ils commencèrent à marcher, Hiro leur avait trouvé un circuit de cinq kilomètres, cela leur suffisait amplement pour la journée. Ils parlèrent de jeux vidéos, de films, des amis. C'était tellement mieux en vrai. Hiro lui parla son envie de connaître davantage la Corée.


-Quand je venu en Corée, je voulais pas connaître le pays, je me sentais mal, je suis née en Corée mais c'est pas mon pays, ma vie c'est le japon. Je suis seulement venu pour voir toi mais... connaître le pays c'est aussi apprendre à connaître toi alors maintenant je veux connaître. Je veux aller à Busan un jour aussi.


-J'aimerai beaucoup te faire connaître Busan.


-Ca va être un peu bizarre je crois. Je crois que je vais être un peu mal.


Jungkook n'était pas sûr de pouvoir se mettre à la place de son frère. Pour lui Busan c'était son foyer, lorsqu'il y allait il ne pensait pas à leur abandon.


-Pense que tu y seras avec moi, c'est un peu comme si on avait gagné. On a été abandonné mais on a gagné quand même, c'est une victoire.


Jungkook ne savait pas vraiment ce qu'il disait, il se sentit très ému de voir son frère avec les larmes aux yeux. C'était un mélange d'émotions qui les dépassaient et il ne chercha pas à comprendre. Il frotta doucement le dos d'Hiro et l’entraîna pour poursuivre la marche d'un bon pas.


Ils avancèrent un moment en silence, appréciant le calme de la montagne. Ils croisaient des groupes de marcheurs ou se faisait dépasser mais ils les voyaient à peine, c'était comme s'ils étaient dans une petite bulle. Hiro lui parla également de Akemi, sa petite amie depuis plus d'un an. Il fit plusieurs pauses pour chercher dans son dictionnaire de poche les mots qu'il voulait exprimer. Il était très amoureux, c'était évident.


-Et toi ? Interrogea-t-il. Est ce que tu as cette personne spéciale ?


Jungkook sourit, il n'avait qu'une personne dans la tête, ça avait toujours été comme ça et à présent qu'il était loin de la Corée, loin du tout, il en prenait vraiment conscience.


-Il s'appelle TaeHyung. Il est génial. C'est un peu bizarre, on ne s'est plus parlé pendant longtemps et maintenant qu'on se reparle je suis très heureux.


Jungkook n'avait pas peur de parler d'un garçon à son frère, ils s'étaient déjà parlé d'amis en couple avec d'autres garçons, même si le chanteur n'avait jamais précisé qu'il s'agissait de son côté de Jimin et Yoongi.


-Je l'ai vu ? Je crois pas.


-Non, quand tu es venu à Séoul on ne se parlait pas. C'est le manageur de Jimin.


Hiro ne comprenait pas le mot manageur et Jungkook le lui trouva dans le dictionnaire.


-Manageur ?! Quel âge avoir ?!


-Juste vingt trois ans !


-Ah ok... Tu sors avec lui ?


-Non... Mais je crois que j'aimerai bien... C'est bizarre j'ai jamais imaginé sortir avec un garçon, j'aime les filles mais lui c'est juste lui.. Je me pose même pas la question, je veux juste être avec lui...


-lui il veut être avec toi ?


-Oui lui il veut.


-Alors, c'est simple ? Non ? Tu veux être avec lui et il veut être avec toi.


Jungkook prit le temps de réfléchir. C'était vrai que cela n'avait pas l'air compliqué. Pour une fois il arrivait à mettre des mots sur ce qu'il ressentait pour TaeHyung. Pour une fois c'était simple. Était ce la présence bienveillante de son frère qui le mettait en confiance ? TaeHyung lui manquait tout simplement. Il voulait toujours savoir comment il allait, il voulait le voir, le regarder, le toucher. Avec lui tout était mieux, tout prenait du sens.


-Tu l'aimes ?


-... Oui.


Il l'aimait, il ne pouvait plus le nier. Jungkook se trouvait dans le plus bel endroit qu'il connaissait, avec la personne qu'il avait recherché si longtemps et encore là, la tête dans les nuages, le manageur occupait toutes ses pensées.




Il rentrèrent tard à Kyoto, ils étaient fatigués mais détendus. Tandis que Hiro cuisinait, Jungkook lui demanda des feuilles et un stylo pour écrire, assis au bout de la table de la cuisine. Il écrivait pour TaeHyung, il ne se mettait plus de barrière et se livrait simplement.


Hiro prépara des nouilles aux champignons noirs qu'ils mangèrent devant la télévision. Jungkook lui montra des photos de TaeHyung, Hiro trouva qu'il avait l'air gentil. Un peu plus tard, ils allèrent se coucher. Avant de mettre son téléphone en silencieux, Jungkook envoya le message « tu me manques » à TaeHyung. Il n'attendit pas de réponse, il était trop fatigué et s'endormit rapidement.



--*--*--*--*--*--*--



C'était leur dernière journée ensemble, Jungkook prenait l'avion dans la soirée. Il était triste et heureux à la fois, il ne comprenait pas très bien ses émotions, tout était encore nouveau et déroutant. Même si Jungkook était très heureux de passer du temps avec son frère et de voir leur complicité grandir, c'était aussi fatiguant. Il était sûr que Hiro pensait la même chose, parler anglais lui demandait beaucoup d'effort et d'énergie. Il s'étaient levé tard et avaient traînés dans l'appartement jusqu'en début d'après-midi. Hiro l'emmena dans un quartier animé car Jungkook voulait acheter des cadeaux.


Ils ne remarquaient même plus les regards posés sur eux, même Hiro qui n'avait pas l'habitude s'y était fait. Ils allèrent manger une glace sur une terrasse de café, ils essayaient de deviner le parfum préféré de l'autre. Il faisait beau et tout semblait parfait. Dans les boutiques ils regardèrent les vêtements, les accessoires et les objets traditionnels. Jungkook acheta une tirelire en forme de chat porte bonheur pour EunJung. Pour ses parents il prit deux belles tasses avec des motifs de cerisiers en fleurs. Pour Yoongi et Jimin plusieurs paquets de kit kat avec des goûts différents. Pour TaeHyung il hésita longtemps. Il choisit finalement une figurine de Pikachu. Le personnage surfait et avec des lunettes de soleil. C'était très mignon, il était sûr que cela ferait sourire TaeHyung.




En fin d'après-midi, ils flânèrent dans des rues plus calmes. Ils tombèrent sur un salon de tatouage qui exposait leurs œuvres sur la vitrine.


-Tu as un tatouage ? Interrogea Hiro.


-Non, et toi ?


-Non, mais j'aimerai bien un jour.


Coincé entre deux dragons se trouvait des dessins de petites têtes d'animaux.


-J'adore le loup, il est super beau, commenta Hiro.


-C'est mon animal préféré.


-C'est vrai ? Moi aussi ! Je veux en voir en vrai.


-J'en ai déjà vu dans un zoo, ils étaient tellement beaux, je voulais passer toute la journée à les regarder !


Les frères continuèrent leur chemin, se promenant dans les rues. Une idée ne voulait plus quitter les pensées de Jungkook. Une idée sans doute stupide, du moins peu conventionnelle mais plus il y pensait et plus il se sentait excité.


-Tu voudrais te faire un tatouage... Avec moi ?


Quand Hiro compris sa phrase, un sourire enthousiaste se dessina sur ses lèvres.


-Tu veux ?


-Ouais, c'est un peu dingue mais... Ca pourrait être cool ! Enfin je dis ça comme ça...


-... J'adore ton idée ! Viens, on voit !


Ils retournèrent devant le salon de tatouage et poussèrent timidement la porte. Une femme d'une quarantaine d'année, avec des piercings et des tatouages plein le corps les accueillit. Ils s'installèrent pour discuter de leurs idées. Ils se mirent rapidement d'accord sur le fait qu'ils voulaient une tête de loup sur une partie du corps non visible. La femme fit plusieurs croquis, Hiro aimait les motifs géométriques et Jungkook les traits plus souples. Au bout d'une bonne heure, ils se mirent d'accord sur les dessins qui leur plaisaient et choisirent de se faire tatouer l'intérieur de la cheville.


Hiro commença et Jungkook prit des photos. Il se sentait tellement heureux à cet instant, il voulait se souvenir toute sa vie de ce moment de complicité. Hiro souffrait et Jungkook le taquina. Ce fut à son tour et il dut reconnaître que c'était plutôt douloureux. Hiro lui prit la main pour le rassurer. Quand ce fut finit, la tatoueuse les prit en photo montrant leur chevilles côte à côte.


-J'arrive pas à croire qu'on a fait ça ! S'exclama Jungkook en sortant du salon.


-J'adore c'est super !


Ils rentrèrent à l'appartement et Jungkook fit sa valise. Il plaça précautionneusement les cadeaux entre des vêtements. Sur le chemin de les menant à l'aéroport ils restèrent silencieux, pensant au quelques jours passés ensemble. Jungkook n'avait pas vraiment hâte de retrouver sa vie d'idole mais il avait très heureux de retrouver ses amis, surtout TaeHyung. Le garçon n'avait pas répondu à son message de la veille. Il n'y était pas obligé bien sûr, Jungkook aurait juste aimé avoir un mot de sa part.


Au moment de se dire au revoir Jungkook avait envie de pleurer, Hiro n'était pas mieux. Ils n'étaient pas assez forts pour affronter cette nouvelle séparation de façon sereine, les émotions étaient encore trop vives. Ils se firent un dernier câlin.


-Fais attention à toi, murmura Jungkook.


-Toi aussi. Bon courage avec TaeHyung. Dis lui j'ai hâte voir lui.


-On est que des amis pour le moment...


-Ca ira.


Hiro lui donna un dernier sourire réconfortant avant de laisser partir son frère. Jungkook s'éloigna vers les portes d'embarquement et lui adressa un dernier signe de la main. Il attendit d'être hors de son champs de vision pour laisser couler quelques larmes.