Chapitre 11/19

par plume-de-chine

- On est arrivés.


SungHee s'était garée à l'arrière de la salle de dédicace dans un petit parking entouré de clôtures opaques. Elle observa le chanteur et sa mine fatiguée. Pourtant depuis quelques mois il semblait plus heureux, comme si quelque chose avait éclairé sa vie.


-Jungkook... Il faut y aller.


Elle posa doucement sa main sur son épaule. Le jeune homme sursauta et reprit conscience de ce qui l'entourait. Il soupira et passa une main lasse dans sa nuque. Ses muscles lui faisaient mal, il dormait très mal depuis quelques jours. Il n'arrêtait pas de repenser à cette après-midi pluvieuse et revoyait sans cesse la tristesse dans le regard de TaeHyung, il avait tellement honte d'en être le responsable... Lorsqu'il le croisait à l'agence, TaeHyung faisait comme s'il n'existait pas. Il gardait une expression neutre, indéchiffrable alors que Jungkook se sentait tellement mal qu'il avait envie de hurler.


-Qu'est ce qu'il y a ? Depuis quelques jours t'as l'air épuisé... Et triste aussi.


-C'est...


-Et ne me dis pas que ce n'est rien ! Dis moi qu'il y a quelque chose mais que tu n'as pas envie de m'en parler, je préfère, gronda gentiment SungHee.


Jungkook sourit, ça n'était pas arrivé depuis un moment et rien que pour ça, il décida de lui parler simplement :


-J'ai fait du mal à quelqu'un que j'aime beaucoup.


-Tu l'as fait exprès ?


-Non, bien sûr que non !


-Alors ne sois pas trop dur avec toi même, on fait tous des erreurs.


-Mais j'ai été stupide...


Jungkook était à fleur de peau, comme si le moindre courant d'air pouvait le faire éclater en sanglot.


-Dis toi que tu es obligé de faire des erreurs pour apprendre et t'améliorer... Alors c'est vrai sur le moment c'est pas agréable mais il faut en passer par là, c'est obligé, ça veut juste dire que tu grandis. Tu sais ce qui serait pire ? C'est que tu ne t'en veuille pas, que tu n'éprouves pas de remord. Là tu expérimentes juste ce que ça fait d'être un être humain et c'est vrai des fois ça fait mal, très mal même. Et puis un jour tu te sentiras mieux. Ca sera pas aujourd'hui, sans doute pas demain mais un jour... Et puis dis toi tout le bonheur que tu vas apporter à tes fans aujourd'hui, ça te fera un peu de bien. Elles vont rentrer chez elles en se disant qu'elles ont passé une super journée, et ça sera grâce à toi.


Ok, il allait un peu mieux, juste un peu mais c'était assez pour se sentir prêt à affronter tous ces regards qui allaient bientôt le dévisager. Après tout, il pouvait bien faire semblant encore un peu.



--*--*--*--



Comment s’appelait-elle déjà... ? Il ne savait plus, c'était une habituée de ces événements pourtant. Jungkook avait la tête vide, il oubliait tout ce qu'on lui disait : les chansons préférées, les clips préférés. Il oubliait qui lui avait offert les oreilles de chat et la peluche Pikachu. Heureusement c'était une petite séance, il pensait finir dans deux heures au maximum. Après cela, il avait le reste de la journée de libre. Il rêvait d'une bonne douche et de finir la soirée à jouer aux jeux vidéos.


La file de fans avançait lentement. Cette fois-ci ils repartaient avec un accessoire de leur choix : porte-clé, stylo ou éventail. La pièce se vida jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une poignée de personnes. C'était bientôt fini et Jungkook redoubla d'effort pour se montrer aimable et souriant. Il ne restait plus que deux jeunes hommes dans la salle, le premier avait des lunettes rondes à la Harry Potter, le deuxième un masque et une casquette lui cachant presque entièrement le visage.


-Bonjour, dit le premier avec un accent.


-Bonjour, est ce que tu as quelque chose pour que je signe ?


-Je... Je ne parle pas coréen, je suis japonais. On est japonais, dit le garçon dans un bon anglais.


-Ah super ! J'ai beaucoup aimé le Japon, j'y suis allé il y a quelques mois. Vous venez d'où exactement ?


-Kyoto.


-Il paraît que c'est très beau. Comment tu t'appelles ?


-Takeo. Et lui c'est Hiro. Il ne parle pas très bien anglais... Mais toi tu parles très bien anglais !


-Toi aussi.


-Seulement parce que je suis étudiant en langue, toi tu l'as appris seul, c'est impressionnant.


-Merci.


Takeo échangea quelques mots dans sa langue natale avec son ami Hiro. Ce dernier ne semblait pas d'accord et fit un pas en arrière. Il paraissait très nerveux. Takeo attrapa le poignet de Hiro pour l'attirer vers la table de JungKook.


-Mon ami veut te montrer quelque chose, mais il est un peu timide.


-Ah, d'accord.


De nouveau il y eut un échange entre les deux japonais. Au bout d'un moment, Takeo finit par lui enlever de force sa casquette ainsi que son large masque, dévoilant totalement son visage. Jungkook écarquilla les yeux, il n'arrivait pas y croire... Après quelques interminables secondes de stupeur, il se leva brutalement et contourna la table pour enlacer le garçon de toute ses forces. Il en était sûr, il n'avait aucun doute, c'était son frère. Il pleura en le serrant contre lui. Il avait besoin de sentir que c'était réel. Hiro ne bougeait pas, il était pétrifié.


Les organisateurs de l'événement étaient dans l'attente d'une explication rationnelle. Cela n'avait aucun sens, ce garçon lui ressemblait comme deux gouttes d'eau et JungKook agissait comme s'il ne l'avait pas vu depuis des années. Ils n'avaient pas la même coiffure, pas la même façon de s'habiller mais la ressemblance était frappante. SungHee qui n'y comprenait rien non plus prit l'initiative d'attirer les trois garçons dans une loge vide des coulisses.


-Je sais pas ce qu'il se passe... Mais je te laisse un peu de temps avec eux.


-Merci...


La manageuse ferma la porte derrière elle et Jungkook resta silencieux un moment, les joues inondées de larmes mais un sourire radieux aux lèvres. Il s'essuya le visage avec la manche de son vêtement et tenta d'intercepter le regard de Hiro. Ce dernier restait en état de choc et ce fut Takeo qui débloqua la situation.


-Il est un peu sonné.


Jungkook ne connaissait pas ce mot.


-Sonné ? Répéta-t-il maladroitement.


-Choqué.


-Ah...


Jungkook leur proposa de s'asseoir sur le canapé de la pièce et prit une chaise pour s'installer en face d'eux. Il vit Hiro chercher quelque chose dans son sac à dos en tremblotant. Il lui tendit un objet sans croiser son regard. C'était une carte d'identité japonaise. Jungkook ne put y déchiffrer que la date de naissance, la même que la sienne. Même s'il n'avait aucun doute, même s'il sentait au plus profond de son être que ce garçon en face de lui était la personne qu'il cherchait depuis des années, cette vérification lui fit du bien.


Jungkook était tellement nerveux et excité qu'il ne savait pas par quoi commencer. Il avait tellement envie qu'il le regarde, qu'ils puissent partager la même émotion. C'était hypnotisant de le regarder, de reconnaître sa forme de visage, le même nez et les mêmes yeux... De façon presque instinctive, Jungkook posa ses mains sur les siennes. Par ce geste il lui demanda silencieusement de le regarder dans les yeux.


-Je veux plus jamais qu'on se lâche, murmura-t-il.


Si Hiro n'avait pas compris la signification des mots, il avait saisit l'intention de Jungkook de créer un lien avec lui, il avait compris sa bienveillance et il se calma un peu. Le chanteur était tellement heureux, en vingt ans il n'avait jamais ressenti un tel sentiment de bonheur et de soulagement. Il ne savait même pas qu'une telle émotion pouvait exister. Les deux amis se parlèrent un peu puis Takeo s'adressa à Jungkook :


-Hiro a fait beaucoup de recherches sur toi quand des gens dans la rue lui ont dit que tu lui ressemblais beaucoup. Il a trouvé que vous êtes nés le même jour et au même endroit. Alors... Comme il a été adopté il pense que tu es son frère jumeau. C'est pour ça qu'on est venus, il voulait te rencontrer et voir ta réaction.


-Je le pense aussi... J'ai déjà vu des gens sur internet qui me ressemblaenit mais c'était pas pareil, là je le sais...Je sais que c'est lui.


-Mais... Tu as réagi comme si tu savais qu'il existait.


-Je savais qu'il existait, je le cherche depuis sept ans.


Takeo ouvrit de grands yeux étonnés et fit la traduction à Hiro. Le jeune homme observa curieusement Jungkook. Il semblait perdu, il échangea encore quelques mots avec son ami.


-Il voudrait savoir si tes parents l'ont abandonné. Il n'a rien trouvé sur toi disant que tu as été adopté.


-Non pas du tout !


Jungkook prit le temps pour trouver les mots et raconter ce qu'il savait.


-L'orphelinat à Busan nous a séparé pour l'adoption. Ils pensaient qu'on aurait plus de chance d'être adopté. C'est une infirmière qui l'a dit à mes parents quand ils sont venus m'adopter, mais elle avait pas le droit de nous dire ça, alors mes parents n'ont rien fait et c'est seulement quand j'ai eu treize ans qu'ils m'ont dit que j'avais un frère jumeau... Et la seule raison pour laquelle j'ai voulu être chanteur c'était pour être connu et pour qu'il puisse me voir un jour et qu'on se rencontre...


-... Waouh, c'est incroyable ! Hiro ne sait rien de tout ça, je vais lui expliquer.


Takeo traduisit les paroles de Jungkook. Au fur et à mesure qu'il parlait, le visage d'Hiro changea d'expression. Il était bouleversé, ça se lisait sans peine dans son regard, il apprenait une partie très importante de sa vie et il n'était pas préparé à de telles révélations. Depuis quelques mois il hésitait à se rendre à Séoul. Il s'était imaginé mille scénarios plus ou moins agréables avant de réaliser qu'il devait obtenir des réponses.


La première fois qu'une personne l'avait confondu avec Jungkook, il n'y avait pas prêté attention. La deuxième fois non plus mais ce fut à la troisième fois en l'espace d'un mois qu'il commença à se demander qui pouvait bien être ce fameux Jeon JungKook. Une simple recherche sur internet lui avait fait comprendre que quelque chose était vraiment étrange. Il avait regardé plusieurs photos de lui, sous différentes lumières, différents angles et il avait été forcé de constater que leurs visages étaient exactement les mêmes. Ses amis, sa petite copine et ses parents, tous lui confirmèrent qu'ils se ressemblaient parfaitement. Ca l'avait vite obsédé et il avait fait davantage de recherche. Sa date et son lieu de naissance étaient aussi les mêmes.


Avec l'aide de Takeo, il avait sauté le pas et organisé un week-end à Seoul pour le rencontrer. Hiro ne savait pas du tout à quoi s'attendre, comment Jungkook allait réagir ? Allait-il l'ignorer ou être intrigué comme lui ? Sa réaction l'avait étonné et rendu très heureux. Une heure plus tôt, Hiro était un jeune homme sans histoire. A présent il découvrait qu'il avait un frère et que ce dernier avait tout mis en œuvre pour le retrouver.




Jungkook rentra tard chez lui. Il n'avait pas sommeil, il tournait en rond, incapable de laisser son corps et son esprit se détendre. Il avait passé toute la soirée avec Hiro et Takeo. Ils s'étaient baladés dans la capitale et racontés mille chose. Jungkook avait appris comment vivait son frère au Japon, qui étaient les gens qu'il aimait, quelles étaient ses passions. Il fut heureux de savoir qu'il était fan des mêmes jeux vidéos que lui. Le chanteur s'était livré aussi, lui racontant sa vie, son quotidien et à quel point il n'avait jamais voulu de ça. Ils avaient prévu de se rejoindre le lendemain. Jungkook avait une interview dans la matinée, l'après-midi il était censé rejoindre NamJoon pour travailler.


Alors oui, il tournait en rond, pensant à mille choses en même temps. Il avait envie de le dire à quelqu'un, il fallait qu'il exprime sa joie. Il attrapa son téléphone et consulta sa liste de contact. Les noms défilèrent, il n'y en avait pas beaucoup, il s'arrêta rapidement sur la seule personne à laquelle il pensait. Il s'apprêtait à appuyer sur la touche « appeler » avant de se souvenir... TaeHyung ne voulait plus entendre parler de lui. Sa bulle de bonheur sembla éclater. Il finit par appeler ses parents. Même s'il les réveilla, la nouvelle fut accueilli avec beaucoup d'enthousiasme. Une bonne heure plus tard, Jungkook s'endormit enfin, apaisé.



--*--*--*--*--*--



La veille, Jungkook et Hiro s'étaient mis d'accord pour faire un test ADN. En début d'après-midi, Sunghee les amena dans une clinique privée où elle avait pris rendez-vous pour eux. Cela ne dura que quelques minutes, ils devaient juste faire une prise de sang. Le résultat allait leur être annoncé dans la journée. Sunghee les déposa dans un quartier calme près de l'agence de Namjoon. Un peu plus tôt, Jungkook l'avait appelé pour lui demander s'il pouvait amener son frère, le rappeur avait accepté sans problème. C'était Sunghee qui avait suggéré au chanteur de montrer aux deux japonais comment il travaillait et effectivement, Hiro et Takeo étaient très excités à l'idée de découvrir un studio de musique.


Ils achetèrent à manger dans une supérette avant de rejoindre Namjoon. Jungkook leur fit découvrir des spécialités du pays, ils riaient dans les rayons en essayant de deviner les produits. Hiro se sentait beaucoup plus serein. En rentrant à l’hôtel la veille au soir, il avait longuement discuté avec Takeo. Il avait eu besoin de refaire le fil de la journée et de réaliser ce qu'il venait de se passer. Tout lui paraissait incroyable et en se réveillant ce matin là, il avait eut peur que ce ne soit qu'un rêve. Mais non, Jungkook était toujours là. Il était venu le chercher à son hôtel muni d'un masque noir et lui avait fait un timide câlin. Il leur fallut un peu de temps pour retrouver leur début de complicité mais il se sentait bien avec lui, comme si les pièces d'un puzzle s'assemblaient.




-Eh NamJoon, c'est nous, annonça Jungkook après avoir frappé à la porte du studio.


-Salut...


Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une copie parfaite du chanteur rentrer timidement dans la pièce, suivi d'un autre garçon.


-Euh... C'est... Eh ben ! Je m'attendais pas à ça !


Jungkook fut fier de lui présenter Hiro. Il raconta un peu leur histoire à un Namjoon abasourdi.


-C'est incroyable !


Le rappeur était très curieux et posa beaucoup de questions. Hiro se sentit progressivement à l'aise et commença même à parler un peu anglais. Namjoon et Jungkook expliquèrent leur travail et leur firent écouter les premiers essais de leur chanson. Lorsque Sunghee appela Jungkook pour lui annoncer que le test ADN était positif, Jungkook s'empressa de partager la nouvelle. Cette fois c'était réel ; Jungkook et Hiro étaient frères jumeaux. Ils n'en doutaient même plus mais ils furent heureux d'en avoir la confirmation. Pour fêter l'événement, NamJoon alla chercher des canettes au distributeur.



Un peu plus tard, alors que les quatre jeunes hommes discutaient tranquillement en grignotant et buvant, on frappa à la porte du studio. Jimin et Yoongi rentrèrent dans la pièce après y avoir été invité.


-Eh ! Rentrez ! On fête les jumeaux ! S'exclama NamJoon, ce qui fit rire Jungkook.


Le chanteur commençait à s'habituer aux visages de stupéfaction quand on le voyait avec son frère, c'était même drôle. Une nouvelle fois, il raconta aux garçons qui était Hiro et présenta tout le monde.


-Donc... Tu as un frère... Jumeau... Et japonais... C'est fou !


Jimin et Yoongi n'en revenaient pas. Ils s'assirent par terre et trinquèrent avec le groupe. Jungkook était heureux que son frère rencontre ses amis. Il ne manquait plus que TaeHyung et cette pensée lui fit un léger pincement au cœur.


-Vous faites quoi après ? Interrogea Yoongi en fin d'après-midi.


-Je sais pas... Qu'est ce que voulez faire après ? Demanda Jungkook à Takeo. Vous voulez visiter quelque chose ?


Takeo se concerta avec Hiro.


-On aimerait visiter des palais.


-Ok pas de problème !


NamJoon et Yoongi restèrent au studio mais Jimin accepta de les accompagner. Les idoles ainsi que Hiro mirent leurs masques en quittant l'agence, il ne souhaitait pas attirer l'attention sur eux. Ils arrivèrent au plus grand palais de Séoul, le palais Gyeongbokgung. Takeo et Hiro étaient impressionnés et prenaient beaucoup de photos. En se baladant dans le parc du palais, Takeo et Hiro les interrogèrent sur leurs vies de chanteurs et la façon dont ils gardaient leur vie privée. C'est alors que Jimin apprit que Jungkook n'aimait pas sa vie d'idole.


-... Tu veux dire que tu n'aimes pas les mauvais côtés ?


-Non... Je veux dire que je n'aime pas ça. J'aime chanter mais c'est pas ma passion. Je sais que je serai plus heureux si je faisais autre chose.


-... Alors pourquoi tu fais ça ?


-Pour lui... Pour qu'il me trouve.


Jimin comprit, il comprit tous les sacrifices de Jungkook pour retrouver son frère. Toutes ces heures de travail, d'épuisement et de stress alors qu'il n'aspirait qu'à une vie tranquille.


-Il doit être très fier de toi.


-J'espère...


-Je vous prends en photo ?


-Ok !


Avec ce magnifique paysage, Jungkook et Hiro prirent la pose et capturèrent ce moment qui allait rester à jamais gravé dans leurs mémoires. Celui de la rencontre entre deux frères.




Le séjour de Takeo et Hiro avait semblé bien court, Jungkook les avait raccompagnés à l'aéroport le lendemain matin. Ils se prirent dans les bras une dernière fois et s'échangèrent leurs numéros de téléphone et adresses mail. Ils voulaient encore apprendre tant de chose l'un de l'autre, Jungkook pensait déjà à un moment où il pourrait lui rendre visite à Kyoto.


-Je vais apprendre l'anglais, avait dit Hiro d'une voix hésitante.


-Super !


-Et je l'aiderai, dit Takeo. Ne t'inquiète pas.


Après les avoir quitté, Jungkook prit le métro. Il s'arrêta à une station au hasard et marcha dans la rue. Il voulait juste se détendre un peu avant de retourner à l'agence. Les trois derniers jours avaient été très intenses, son rêve s'était enfin réalisé, le laissant plein d'espoir. Il n'avait plus à se donner à fond dans son métier, plus de pression, le minimum allait suffire. Et puis il pouvait envisager une vie qui lui plaisait à présent. Dans quelques années son contrat prendrait fin et rien ne l'empêcherait de changer de métier. Jungkook marchait lentement, il avait plusieurs kilomètres à faire pour rejoindre l'agence mais il s'en fichait, il avait le temps maintenant.