Chapitre 8/19

par plume-de-chine

C'était difficile de se concentrer, de rassembler des mots dans son grand cahier bleu nuit. Difficile d'avancer sur ses textes alors que toutes ses pensées étaient dirigées sur un certain chanteur à plus de mille kilomètres de là.


NamJoon était venu dans son studio pour discuter un peu avant de se mettre au travail. Yoongi avait hoché la tête, fait des « hum » mais n'avait rien écouté. Son ami avait dû s'en rendre compte car il était parti après un certain silence. Il avait l'habitude, Yoongi était assez distrait ces derniers jours. Il ne cherchait même plus à l'interroger, ils étaient amis depuis plusieurs années mais le garçon ne se confiait pas. Il ne lui avait même pas dit qu'il était en couple. Quelques semaines plus tôt, Yoongi avait sorti une chanson parlant d'une personne dont il semblait fou amoureux. « Je savais pas que tu sortais avec quelqu'un » avait osé NamJoon. « Maintenant tu le sais. » avait simplement répondu le rappeur sans détourner le regard de son travail. Le plus jeune n'avait même pas été vexé, cela avait toujours été comme ça avec Yoongi. Ils pouvaient philosopher des heures sur la vie, la société, le monde qui les entourait mais dés qu'il s'agissait d'un sujet personnel, il n'y avait plus rien à dire. NamJoon avait toujours mis cela sur le compte de la pudeur mais au fond il n'en savait rien. Si Yoongi pouvait s'exprimer de façon si romantique dans une chanson, pourquoi ne pouvait-il pas parler de cette relation ?


Eh oui, Yoongi n'arrivait pas à se concentrer ce jour-là. Jimin revenait à Séoul dans l'après-midi et il avait prévu une surprise pour lui : improviser un cinéma à l'appartement avec un grand drap blanc et un projecteur. S'il ne pouvait pas sortir au cinéma comme la majorité des couples, il allait l'amener à domicile. Durant ces deux semaines où Jimin était parti au Japon, Yoongi avait eu le temps de réfléchir à leur relation. Il était heureux avec Jimin et vivre leur idylle cachée lui allait très bien au début. Ils étaient sur la même longueur d'onde sur ce sujet ; ils ne pouvaient pas se permettre de parler de leur relation s'il voulait continuer à vivre sereinement. Deux ans plus tard, c'était dur de se taire alors que Jimin était devenu sa moitié.



Il l'avait vu pour la première fois dans une émission un peu déjantée qui passait tard le soir. Yoongi, ou plutôt Suga, avait accepté de participer parce qu'il aimait bien l'animateur et son petit grain de folie. Il y avait toujours des invités très différents ce qui ajoutait à l'excentricité du show.

Ce n'était pas un coup de foudre, les mains moites, le cœur qui tambourine dans la poitrine, ce n'était rien de tout ça mais pourtant, c'était bien quelque chose... Sinon pourquoi n'avait-il pas pu détacher son regard de lui ? Yoongi avait eu l'impression d'avoir en face de lui son opposé. Jimin était souriant, joyeux, aimable alors que le rappeur avait cette attitude désinvolte qu'il s’efforçait d'entretenir jour après jour. Qu'est-ce qu'ils pourraient bien se dire ? Ils n'avaient sans doute rien en commun...


-On s'échange nos numéros ? Avait demandé Jimin en se plantant face à lui dans les coulisses.


Sans doute rien en commun... Mais ça valait quand même la peine de vérifier.



Ils s'étaient vus souvent, avaient trainé chez l'un ou l'autre. Yoongi avait appris à mettre de côté ses idées reçues et lâcher prise. Il ne s'était pas posé beaucoup de questions, tout était facile avec Jimin. Ils se comprenaient et s'apportaient leur soutien quand l'autre doutait. Yoongi n'était plus ce rappeur qui n'était pas censé aimer les idoles, il était autre chose et Jimin lui permettait d'être la personne qu'il voulait devenir. L'attirance était venue rapidement, sans qu'il ne se demande vraiment pourquoi un garçon lui faisait tant d'effet. Il s'était toujours dit que si quelque chose le rendait heureux, alors ça ne pouvait pas être mauvais.



Pour leur premier baiser, c'était aussi Jimin qui avait fait le premier pas. Ils étaient chez Yoongi et ce dernier lui montrait sur youtube les rappeurs qu'il avait découvert les dernières semaines. Ils aimaient bien se faire écouter des chansons et discuter de leur travail.


-Dis moi... Avait commencé Jimin. Pourquoi est-ce que j’apparais dans tes recommandations ?


Yoongi n'avait pas fait attention aux vidéos apparaissant à droite de l'écran et certaines étaient des fanvidéos sur le garçon. L'une d'elle avait même pour titre « sexy Park Jimin ».


-Je sais pas... Avait mentit le rappeur. Youtube est bizarre en ce moment...


Personne n'avait été dupe et il l'avait très bien compris. Il ne s'était cependant pas senti prêt à voir le regard dégoûté de Jimin.


-Yoongi... Avait appelé doucement le chanteur tandis que le garçon s'était muré dans le silence.


Sentir les lèvres de Jimin frôler les siennes dans une lente promesse lui avait donné envie d'exploser de bonheur.



--*--*--*--*--



-J'ai regardé toutes les émissions que j'ai pu trouver, t'étais tellement beau...


-Arrête je vais rougir !


-T'es trop mignon quand tu rougis.


Jimin gloussa et se blottit davantage contre Yoongi. Ils flirtaient comme des adolescents trop heureux de se retrouver. Ils étaient sur le canapé alors qu'un film défilait sans qu'ils n'y prêtent grande attention. Jimin lui avait ramené une casquette noire, Yoongi en portait tout le temps. Celle-ci était simple avec de fines inscriptions en japonais.

Jimin lui raconta les escapades à Tokyo, les découvertes culinaires et les excentricités des habitants. Yoongi lui parla de son week-end chez ses parents, de son travail et d'une soirée poker avec des amis de l'agence.


-C'est bien le poker ? J'ai jamais joué.


-Ouais c'est sympa, bon je pense que c'est mieux de jouer avec des jetons si on veut pas se brouiller à mort avec ses potes !


-Tu m'apprendras ?


-Bien sûr.


-Dis... Ca te dirait que j'invite Jungkook un soir ? Genre tu pourrais nous apprendre le poker à quatre avec TaeHyung.


-Ouais ça serait sympa, et puis je rencontrerai enfin le grand Jungkook ! TaeHyung m'en a tellement parlé !


-Tu les aurais vus... Tout le temps collés ensemble !


-Alors, il est toujours aussi mystérieux ?


-Oh oui ! Mais il est chouette, je l'aime bien.



--*--*--*--*--*--



SungHee vint chercher les garçons à l'aéroport, Jungkook lui avait ramené un éventail représentant des cerisiers en fleurs. Elle déposa d'abord TaeHyung et Jimin avant de ramener Jungkook chez lui, dans son appartement vide de photo, de souvenirs. Il n'avait jamais pris la peine d'investir les lieux, pas dans cette vie entre parenthèse. Il repensait aux nombreuses photos prises au Japon avec TaeHyung et Jimin. Il se dit qu'elles iraient bien sur les murs.


Ils lui manquaient déjà, c'était un peu difficile à admettre et Jungkook mit cela sur le compte de la fatigue. Le séjour avait été intense et il appréciait d'avoir la journée du lendemain de libre pour pouvoir recharger les batteries. Il allait sans doute rester en pyjama toute la journée, grignoter quand il le voulait et jouer aux jeux vidéos. Une journée sans voir personne, c'était parfait pour lui.


Il avait allumé son ordinateur sans grand enthousiasme, il avait pris pas mal de retard, ses comptes instagram et twitter regorgeaient de notifications, comme des petites fourmis qui grouillaient dans la terre. Il n'en avait pas envie mais il devait les regarder une par une avec attention, il ne voulait louper aucun détail. Après une bonne heure, il vint à bout de toutes les notifications, il n'avait une nouvelle fois pas trouvé ce qu'il cherchait mais un message d'une fan avait tout de même attiré son attention.


« Bonjour Jungkook Oppa, je m’appelle ChoHee, J'ai 18 ans. Je ne sais pas si tu liras ce message mais j'avais quand même envie de t'écrire pour te remercier. Je suis fan de toi depuis tes débuts, je suis tout ce que tu fais. Écouter tes chansons et te regarder dans les émissions, ça me donne toujours beaucoup de bonheur. J'ai été abandonné quand j'avais 5 ans et placée en famille d'accueil c'est un peu difficile à expliquer mais pour moi tu es un peu comme un membre de ma famille. Je voulais te dire que tu es très important pour moi et pour tes fans, alors merci beaucoup.

Au revoir Jungkook oppa, fais attention à toi.


ChoHee. »


Il avait envie de répondre à cette fan mais pour dire quoi ? Tout ce qu'il imaginait sonnait faux. Dans une autre situation, il lui aurait écrit quelque chose comme « Moi aussi j'ai été abandonné, je te comprends, la vraie famille c'est celle que l'on a dans le cœur ». Mais ce n'était pas possible.


Junkook avait été abandonné à la naissance, il avait passé deux ans dans un orphelinat de Busan avant d'être adopté. Ses parents avaient prit le temps de lui expliquer son histoire mais ce n'est que vers ses treize ans, quand ils avaient senti qu'il était assez mature, qu'ils lui avaient révélé un secret le concernant : Il avait un frère jumeau dont ils ne savaient rien. L'orphelinat de Busan avait choisit de les séparer pour qu'ils aient plus de chance d'être adopté. Son frère avait été adopté en premier et lorsque JungKook l'avait été quelques mois plus tard, une infirmière leur avait révélé ce secret qu'elle n'était pas censée divulguer. Les parents de Jungkook n'avait pas su comment réagir et n'avaient pas tenté de démarches pour les réunir.


Le seul objectif de Jungkook était d'être le plus connu possible pour espérer attirer l'attention de son frère... Il ne savait pas s'il pouvait y penser avec ce terme mais il avait décidé qu'il ne pouvait pas vivre ou juste exister sans avoir tout fait pour le trouver. C'était devenu une obsession et sa seule motivation d'être monté à Séoul. Alors il scrutait toutes les notifications à la recherche d'un indice et répondait lorsqu'il pensait que c'était judicieux, juste assez pour être présent sur les réseaux sociaux afin que ses fans n'hésitent pas à le contacter. S'il arrêtait tout, il n'était pas sûr d'y survivre.