FIN Partie 1/2

par Melten


FIN partie 2/2



J’ouvre les yeux, les muscles un peu endoloris par la position dans laquelle je suis. Il avait enroulé une de ses jambes autour de moi pour ne pas tomber de ce petit lit qui était destiné normalement à une seule personne.

Il dort paisiblement, ses longs cils faisaient de l’ombre sur ses joues, sa respiration clame sortant de ses lèvres me rassurais, malgré les égratignures qu’il avait sur le visage, il était beau, sa peau était toujours aussi lisse et douce au toucher de ma main. Il a un bandage qui enroule le tour de sa tête, que je n’avais pas vraiment remarqué hier soir dans l’obscurité. Il est endormi, complètement endormi.

Je tente de séparer doucement mon corps du sien, sans le réveiller.



Une fois dans le couloir, je referme la porte derrière moi, et entends quelqu’un crier mon nom, je me retourne et aperçois ma mère qui me tend les bras.



Elle me prend dans ses bras, ce qui me fait grimacer en sentant la douleur sur mon bras



Elle regarde mon bras, ce n’est rien de grave c’était juste une égratignure de la lame de couteau que j’avais reçu, mais c’était tout de même une sensation dérangeante.

Elle était habillée avec son uniforme de travail, c’est donc sans surprise que j’aperçois certains de ses collègues arriver.


Je leur explique que Taehyung dort encore, et qu’il ne veut surement pas parler maintenant de ce qu’il s’est passé.



Je me suis assis et ils m’ont posé toute sorte de question, si je connaissais oui ou non un prénommé Baekhyun, me demandant de leur décrire ce que j’avais vu. Pendant que je répondais à leurs questions une infirmière vient désinfecter la plaie sur mon bras.

Je leur explique calmement que c’était de la légitime défense, qu’il c’était introduit chez mon ami et avait essayé de m’agresser et que Baekhyun n’a fait que me protéger.




* * *


Ma mère est au travail, j’attends Jimin, il a dit qu’il viendrait me voir aujourd’hui.


Plusieurs jours sont passés depuis. Taehyung a enfin pu sortir de l’hôpital, il n’a pas eu de réelles séquelles de l’accident même s’il avait failli mourir.

D’après ce que m’a mère m’a dit, l’enquête a été résolu ou du moins classée, car de toute façon ils ne sauront jamais la véritable raison de ce qu’il s’est passé, cela irait à l’encontre de ce que tout le monde pense, et même si j’essayais d’expliquer les histoires d’âme et de possession de corps, ils ne me croiraient pas.

Apparemment l’homme Phoenix, à qui d’ailleurs je ne connaitrais jamais son véritable nom, se camouflait avec de faux uniformes de travail pour passer plus inaperçu et suivre ses victimes, c’était le meurtrier en série que ma mère et ses collègues traquaient depuis des mois. Il changeait régulièrement de corps, normal qu’ils n’arrivaient pas à l’arrêter.

Elle a également utilisé de sa position dans la police pour faire relâcher Baekhyun plu tôt que prévu, il a finalement été innocenté, même si certain agent garde un œil sur lui.



La sonnette d’entrée me fait sortir de mes pensées, je vais ouvrir la porte, et c’est sans surprise que je vois mon ami Jimin. Il me saute dans les bras, laissant la porte d’entrée ouverte.



Il me touche un peu partout pour s’assurer que je suis toujours en un seul morceau.

Un toussement nous interrompt, on se retourne tous les deux vers la porte d’entrée, mon sourire s’élargit voyant qu’il s’agit de Taehyung, adossé sur la porte, attendant d’être invité à entrer.


Jimin fait la moue et dit d’un ton sarcastique.



Taehyung rigole et s’avance vers nous


Jimin ne semble plus aussi jaloux qu’avant, il semble plutôt amusé par la situation.



Il m’ébouriffe les cheveux et passe le seuil de la porte en lançant un dernier regard à Taehyung qui disait « fait attention, je te surveille ».

Taehyun de peu s’empêcher de rigoler, tant dis que moi je ne sais pas vraiment quoi dire, comment peut-il dire des choses comme ça, même si c’était sur le ton de la plaisanterie ça a le don de me mettre mal à l’aise, pourtant je devrais avoir l’habitude depuis le temps qu’on se connaît.


Jimin referme la porte derrière lui, nous laissant seul Taehyung et moi.



Il se rapproche un peu plus de moi, ne sachant quoi faire, je continue la conversation



Son grand et beau sourire rectangulaire s’affiche sur son visage. Je ne peux m’empêcher de sourire à mon tour, il a l’air heureux.



Il pose une ses mains sur mon épaule et la fait glisser jusqu’à ma joue.



Il approche son visage du mien et dépose un petit baiser sur mes lèvres, avant de laisser apparaitre un léger sourire, nos visages sont toujours aussi proches.



C'est alors qu'il reposa sa main sur ma joue, l'autre contre ma taille. Je sens le rouge me monter aux joues, je n’ose pas parler par peur de bégayer.

Sans me rendre compte je me retrouve contre le mur, son corps contre le mien, mes yeux ancrés dans les siens, je n’arrive pas à détourner le regard


Ses lèvres douces et un peu tremblante sont collées contre les miennes. Sa langue caresse ma lèvre supérieure pour approfondir le baiser alors que je ne pouvais m’empêcher de mordiller ma lèvre l'inférieure. Je laisse finalement entrouvrir ma bouche tandis que sa langue vient jouer avec la mienne. Une fois le baisé accentué, et de nos lèvres déjà humides, il stoppa le baiser pour recommencer de plus belle dans mon cou, passant d’abord sa langue sous mon oreille, la mordillant quelque peu. Je sentais son souffle chaud contre ma peau, mes mains vinrent se poser dans son dos tant dis que sa langue continuait son chemin en glissant sur mon cou jusqu’à mes clavicules qu’il se mit à mordiller également. Il faisait chaud soudainement. Mes mains glissent jusqu’au creux de ses hanches.


Je pense qu’en réalité on a toujours été attiré l’un en vers l’autre, mais qu’on n’a jamais osé ce le dire. Je suis heureux de l’avoir rencontré, ma vie a complétement changé et j’ai également changé la sienne.


Je lui relève la tête, tenant son visage entre mes mains en face du mien, son merveilleux sourire qu’il me montrait me faisait sourire également. Ses mains autour de mon corps se serrent un peu plus pour me rapprocher de lui.





Je le regarde attentivement, en scrutant les moindres détails de son visage et l’embrasse par moi-même pour la toute première fois…