chapitre 1

par A.M

Taehyung appuya sur le bouton et les portes se fermèrent, les plogeant dans une première intimité dont ils n'auront conscience que par la suite. L'ascenseur avait des murs en fer et un tapis rouge au sol. Aucun des deux ne se parlèrent mais la proximité des deux corps exitait intérieurement Jimin au plus au point. Il trouvait le bel homme à son goût car c'était son style mais Taehyung lui n'avait aucunement l'envie de parler avec Jimin. Il n'avait tout simplement pas de raison de le faire.

Si seulement l'ascenseur pouvait se bloquer. Il pourrait faire plus ample connaissance avec ce charmant jeune qui occupait toutes ses pensées maintenant.
Jimin contempla juste ce belle homme qui se tenait sous ses yeux. Il avait des yeux, autant s'en servir correctement. De plus, le silence qui régnait en maître dans la petit boîte permettait à Jimin de mieux se concentrer pour s'imaginer.... comment dire.... certains bruits précis envahirent les lieux.

"Je me demande s'il est le dominant ou le dominé au lit se dit Jimin. Je suis sûr qu'il est le dominé. Je le vois bien recouvrir tout son corps, faire l'amour nu dans son bureau. Puis qu'il m'amène chez lui baiser. Qu'on le fasse sans couverture, dans la nuit; avec la lumière de la ville nous éclairant un peu, juste ce qu'il faut.
Il faut avouer qu'il est bandant avec son petit cul et sa façon de passer sa main dans ses cheveux.... mmh pensa t-il"

Le petit jouet de Jimin commenca à grossir dans son pantalon. Il revint cependant vite à la réalité. Il ne fallait pas que le PDG le voit comme ça. Il devait être le plus parfait possible. Il ne devait pas mettre sa vie en l'air pour un inconnu. Comment il avait pu s'emporter en moins de cinq secondes ? il avait définitivement besoin d'une conquête d'un soir. Surtout qu'il ne le voit que de dos et qu'il l'a vue brièvement de face. Son corps l'exitait tant que ça ? oui, Jimin aimait les hommes en costard cravate, viril, classe et beaux bien sûr. C'était son fantasme le plus intime qu'il avait.

Des pensées pas très chrétiennes commençaient à envahir son esprit. Il s'emportait pour tout et n'importe quoi. Il y a quelques jours un homme dans son magasin avait juste passe sa langue sur ses lèvres, bien doucement, ce qui vie un séjour de cinq minutes à Jimin dans les toilettes. Bien sûr la fille de son patron avait tout repporter. Mais bon, il chassa cette pensée. Il ne voulait plus entendre parler d'eux.
Jimin leva les yeux au plafond et fixa les ampoules fixées.

Peut-être que c'était la lumière qui donnait un côté chaud, caliente, torride, hot, Taehyung seeeexxxxyyyy.... stop !
Il devait se concentrer. Il avait un entretient après tout. Ca fait mauvais genre et c'est assez ambarassant comme situation si son futur patron venait à voir son érection naissante.

Taehyung pendant ce temps fixait le petit boitier qui affichait les étages que l'ascenseur traversait. ll avait beaucoup de travail, à commencer par recevoir ce Park Jimin pour son entretient. Il détourna le regard et vit le reflet de ce jeune homme, celui qu'il avait vue se diriger vers l'acceuil. Il pouvait très bien l'observer à travers le reflet, le mater lui et son jolie petit cul.

"Peut-être que je devrai l'exciter, se dit Taehyung. En plus en voyant bien il est pas mal. Mon cul est l'un des plus beaux de la planète."

Il aimait se faire désirer et puis sans se venter pleins de personnes le regardaient. Il sourit face à cette pensée mais reprit bien vite son sérieux. De toute façon il savait qu'il faisait toujours cette effet. Et même s'il était en ce moment d'humeur taquine, d'humeur joueuse, d'humeur I want to have sex with someone, il ne voulait pas le faire dans son travail.... sauf cas exeptionnel.
Il regarda les numéros défilés: 97,98,99.... l'ascenseur se bloqua soudainement. L'espace d'un instant, les deux jeunes hommes furent plongés dans le noir, ce qui leur vaut un crie de surprise.

Une lumière rouge s'alluma automatiquement, leur diminuant la vue. Les deux jeunes hommes virent que le compteur restait bloqué sur le numéro 99. Ils comprirent alors que l'ascenseur était coincé.
Jimin réagit au quart de tour. Il tembourina comme un malade à la porte:

"-Nooon mais ce n'est pas possible ! la journée avait très bien commençait ! mais comment je vais faire ! au secours ! à l'aide ! ouvrez-nous ! on est coincé ! pitié ! maman !

-Arrêtez cela ne sert à rien de paniquer dit Taehyung d'une voix calme"

"Mais quand je disais que je souhaitais que l'ascenseur s'arrête c'était à prendre au second degré pensa Jimin. Pourquoi à chaque fois que "j'implorai le ciel" pour me donner SERIEUSEMENT de la chance, on ne m'en donné jamais. Et qu'à chaque fois que "j'implorais le ciel" pour des choses à prendre à la rigolade, pour des paroles au seconde degré, ces choses finissait par se réaliser. Je pense que dieu m'en veut personnellement.... Mais qu'est-ce que je raconte.... mais n'importe quoi. Et comment il fait l'autre pour être calme ! il a vraiment rien à faire dans sa vie le bouffon ? continua à penser Jimin."

Pendant que Jimin se perdait de plus en plus dans ses pensées, Taehyung avait eu l'idée la plus logique à faire en cas de panne d'ascenseur. Il voulait sortir comme lui donc il fallait agir vite. Il appuya sur la sonnette d'alarme et une voix répondit peut après:

"-Oui ?

-Bonjour, nous sommes coincés dans l'ascenseur numéro 4, il faudrait que vous appeler un dépaneur pour nous sortir de là le plus vite possible. C'est extrêmement urgent et dîtes que je suis le PDG de l'entreprise Kim Taehyung

-Bien sûr monsieur, je fais ça tout de suite. En attendant patienter calmement, hydratez-vous et ne paniquait pas"

Taehyung soupira et passa sa main dans ses cheveux. Il n'y avait pas de quoi paniquer et il était déjà calme. Il s'appuya contre le mur et regarda Jimin. Celui-ci ne tenait pas en place et stresser comme pas possible. Il le voyait presque s'arracher les cheveux, bouger dans tous les sens, le visage rouge. Jimin semblait complètement avoir oublier l'attirance qu'il avait eu pour Taejyung. C'est fou comme l'être humain est. Il suffit d'une petite chose pour rendre une personne complètement différente. Il finit par exploser une nouvelle fois:

"-Mais ce n'est pas possible ! pourquoi ça arrive qu'à moi ! Qu'est-ce que je vais faire ! j'avais des choses importantes à faire ! ma vie était en jeux ! si jétais venu que quelque minutes après je ne serai pas là entrain d'attendre comme un con !

-Monsieur calmez-vous dit Taehyung en soufflant

-Et que va devenir Bouffe-Tout mon chat !

-Vous devriez vraiment vous calmer dit Taehyung désespéré. On ne va pas rester éternellement ici"

Jimin, paniqué, oublia sa première impression de Taehyung et l'attrapa par le colle de sa chemise et le secoua comme un sac de patates:

"-Mais comment vous pouvez me dire de me calmer ? comment vous, un petit informaticien pouvez me dire de me calmer. Vous n'avez pas un entretien vous ! moi ça fait des mois que je cherche un travail et aujourd'hui j'avais la chance de ma vie ! mais tout est fichu ! cria Jimin

- Un petit informaticien ? vous vous moquez de moi ou quoi ? je suis beaucoup plus haut placé que vous ne pouvez l'imaginer dit Taehyung outré. Et ma situation est bien plus délicate que vous

-Ah oui et vous êtes qui ? le pape ? Arrêtez d'accord. Vous vous prenez pour qui. Vous croyez qu'avec votre air de beaugossejesuislemeilleur et vos chaussures à deux balles vous pouvez comprendre les gens ! arrêtez de faire style je suis calme. Ca bout à l'intérieur de vous et vous aller finir par péter un cable, c'est moi qui vous le dit. Vous n'avez même pas conscience de la situation ou quoi ? vous avez de la merdre dans les yeux ?"

Taehyung n'en revenait pas. Comment il pouvait lui parler comme cela. Il n'avait aucun droit. Certe la situation était tendu mais cela ne lui permettait pas de lui manquer de respect. Il fallait qu'il le calme une bonne fois pour toute où il allait vraiment finir par perdre son self contrôle lui aussi:

"-Vous m'exaspérez au plus au point. Je suis juste réaliste face à la situation. On est bloqué dans un ascenseur. Hurler comme une fillette de dix ans ne résoudra pas les choses. Alors même si c'est chiant il faut attendre ! parce qu'on ne peut rien faire ! Vous m'avez compris ou vous voulez que je recommence ? et vous aussi vous ne me connaissez pas. Je ne suis pas un petit informaticien comme vous le dîtes mais le PDG de cette entreprise, Kim Taehyung dit t-il en le repoussant"

Jimin se retrouva à son tour coincé entre Taehyung et le mur. Cette proximité calma automatiquement Jimin qui revint petit à petit à la réalité. Il se remémora les paroles que Taehyung venait de dire. Il se rendit compte de tout ce qu'il venait de dire et mit sa main devant sa bouche.

"-Et ce n'est pas en paniquant que la situation va s'améliorer alors calmez vous une bonne fois pour toute"

Jimin n'en revenait pas. C'était Taehyung le PDG qu'il devait rencontrer pour son entretient. Et il l'avait traiter de tout les noms. Il lui avait manquer de respect. Il était dans de beaux draps maintenant. Il aurait dû faire attention. Mais encore une fois il avait perdu tous ses moyens.
Qu'est-ce qu'il va penser de moi maintenant ? Non non ! il ne faut as se poser de question. On va essayer de reste calme se dit Jimin. Sérieusement, sur des milliers de salariés, le seul sur qu'il ne fallait pas tomber c'était le PDG.

Le choc émotionnel et la situation tourna alors la tête à Jimin. Il commenca à transpirer et son visage devint encore plus pale. Il n'en pouvait plus, il avait besoin de s'asseoir, de se verser un verre d'eau glacé sur le visage. Taehyung, voyant qu'il commençait à respirer fort lui demanda s'il allait bien. Mais Jimin ne l'entendit pas, sa tête tournait de plus en plus. Il mit sa main sur le mur. Rien de tel ne lui était arriver. Il metta sa main sur son front et ses jambes commencèrent à trembler. Avant que Taehyung ait réussi à avoir le réflexe de l'attraper, Jimin s'écrasa au sol comme du pâté.
Taehyung leva les yeux au ciel....enfin au plafond.
Je sens que le temps va être long ces prochaines heures se dit-il. Il se pencha et redressa Jimin. Il le posa contre le mur et s'assit avec lui.

Vraiment long.

Et sérieusement, qui voudrait appeler son chat Bouf Tout ?

Il le détailla. Jimin était en train de dormir. Il était pas mal quand même. Il avait le visage rond, était fin, musclé avec les cheveux noires et des lèvres pulpeuses.
Il était bien foutu malgré son caractère.
Le PDG finit par s'appuyait sur le mur en face et attendit. C'était un peu génant de mater quelqu'un alors qu'il était tombé dans les pommes. Mais il faut l'avouer que Jimin avait un corps attirant et même le plus grand se le disait.