Kitty

par solinedu79

[PDV GiKWANG]



L’eau chaude est arrêtée, la baignoire est remplie et désormais une épaisse mousse blanche se forme à la surface de l’eau. Rien de mieux qu’un bon bain pour se décrasser et se détendre avant d’entamer une soirée qui risque d’être arrosée d’alcool fort. Soirée typique du samedi soir. Sunhwa, la bimbo de l’université fête son 21ième anniversaire et, blindée de thune comme elle est, elle s’est permis de privilégier sa maison pour organiser sa petite fête. Enfin façon de parler, l’équipe de football entière sera là ainsi qu’une dizaine d’élèves de chaque classe de deuxième, troisième et dernière année.

Propre et relaxé, je me sèche activement les cheveux d’une main tout en vérifiant les notifications sur mon téléphone. Je grommelle à l’attention de mon meilleur-ami qui me bombarde encore d’emojis et de messages ridicules.



_TXT_ Va chier. On se retrouve chez Sunhwa dans moins d’une heure. Tu me dois une conso, te défiles pas.



-J’envoies balader mon téléphone plus loin sur mon lit et finis de me préparer. Toujours distingué et élégant, seule ma coupe de cheveux contraste avec un petit effet décoiffé mais sans plus. Un bip significatif me fait alors détourner le regard de mon miroir. MYB, littéralement : Meet Your Boyfriend. Voilà quelques semaines maintenant que j’ai installé cette application en toute discrétion. Cachée dans un dossier secret de mon téléphone, il est presque impossible d’y accéder, puisque mon ultime secret est d’être gay. Pourtant adulé des files de l’université, ce n’est pas leur seins, ni même leurs visages plastifiés qui m’attirent, loin de là. Je préfère les fesses fermes, ni trop plates et ni trop rebondies, les pectoraux et les belles pommes d’Adam qui roulent sous la gorge.

Une notification de mise à jour seulement, je suis déçu. je dérive vite vers le seul contact présent dans ma liste « Kitty » ; et lui envoies un message court mais significatif de notre relation.



>Message<_ Hey Kitty. Occupé ce soir ?



Ajustant les manches de ma chemise, un fin sourire se dessine sur mes lippes.



[PDV Yoseob]



Il commençait déjà à faire noir, l’astre solaire avait déjà tiré sa révérence, laissant la nappe céleste sombrer dans l’obscurité la plus totale. La lumière se retirait et avec elle se dissipait toute envie de poursuivre mes révisions. J’avais en effet consumé mon temps libre le nez dans les bouquins et les feuilles en vrac qui composaient mes nombreuses leçons. J’étais quelqu’un qui faisait preuve d’énormément de retenue, qui se manifestait peu dans les relations sociales ou dans les affaires d’autrui. Les études étaient de loin mon unique priorité et mon penchant trop studieux était peut-être l’une des raisons de ma complète solitude.

Je n’avais guère d’amis et cela ne me dérangeait pas tant puisque ma famille m’entourait à merveille et me donnait toute l’affection dont j’avais besoin. Néanmoins, depuis quelques temps, je m’étais inscrit sur un site de rencontre privé et c’est ainsi que je m’étais lié d’amitié avec un parfait inconnu dont je ne savais pas grand-chose.

Ce soir, mes parents étaient allés célébrer leur vingtième anniversaire de mariage et je me retrouve alors avec Hyoyeon dans ces deux-cent mètres carrés. J’enviais énormément mes parents, leur histoire était tellement utopique et unique. Moi, je ne risquais malheureusement pas de vivre un phénomène similaire, je n’étais pas comme eux. Je n’étais pas comme la majorité de la population et cela me faisait sûrement défaut. L’homosexualité n’était pas encore une chose ordinaire, elle n’était pas acceptée partout. Au contraire, elle suscitait tellement de haine et de moqueries que je n’osais même pas l’avouer à ma sœur qui était mon unique confidente.

Perdu dans mes pensées et admirant le paysage vert à travers le double vitrage, je sursautais lorsque mon Smartphone se mit à gesticuler dans la poche de mon jean. Ni une ni deux, la curiosité me poussa à le déverrouiller pour balayer l’écran de mon pouce et ouvrir le message que je venais de recevoir. C’était mon inconnu et personne d’autre.



>Message< _ Salut toi. Ce soir ? Je n’ai absolument rien de prévu, mis à part sans doute me goinfrer de pop-corn devant un film et toi ?





[PDV GIKWANG]



C’est arrivé dans le parking souterrain de ma maison que je reçois ton message, qui d’ailleurs me fait agréablement sourire.



>Message< _ Soirée tranquille hm ? Prends soin de ta ligne Kitty. Moi, soirée bien arrosée, je vais sûrement me coucher tard.



Le téléphone est raccordé à ma voiture et mis en mode Navigateur alors que je passe le grand portail blanc de la propriété pour m’élancer sur la route principale. Un bon quart d’heure plus tard, me voilà à la fête, j’ai retrouvé mes amis et ça bat son plein. Certains sont déjà bien entamés, d’autres parfaitement sobres mais sûrement pas pour longtemps. Les cocktails et les mélanges plus qu’étranges font leur apparition, ainsi que d’autres substances illicites que l’on peut clairement identifiés à l’odeur.

Je me laisse aller à quelques verres d’alcool et deux trois baisers volés à quelques filles. Mais mon regard se tourne également vers plusieurs garçons au physique plutôt avantageux sans que je ne fasse quoi que ce soit d’autre pour autant, un secret est un secret et une réputation est une réputation. Il y a bien trop de tentations ici. Si seulement on pouvait se rencontrer, Kitty.



[PDV YOSEOB]



J’avais pour lors, appliquer le programme très soft de ma soirée et ainsi pris possession du salon pour m’étaler dans le canapé devant un bon vieux film de Brad Pitt. J’aimais beaucoup ses apparitions et les rôles qui lui étaient confiés. C’était véritablement un bon acteur et qui plus est, atrocement séduisant. Hyoyeon déambulait dans la pièce avec une flopée de pop-corn et de quoi se déshydrater pendant la diffusion de ce long-métrage. J’affectionnais particulièrement ce genre de passe-temps tout à fait relaxant et sans aucun superflu. C’était complètement moi. Je n’étais pas ce type à sortir courir dans la gueule du loup pour vivre maintes expériences et retrouver mon domicile en ayant oublié mon prénom.

Je profitais d’un moment calme et de ma sœur partie faire un brin de toilette pour prendre connaissance du message de mon parfait inconnu et ainsi songer à y répondre. Suivant son message je me doutais évidemment de son potentiel manque de disponibilité de soir. Au fil du temps et de nos échanges, je le découvrais et chaque jour je pouvais constater les nombreuses différences qui nous distinguaient, nous étions deux opposés.



>Message< _ Alors bonne soirée !