"YoungJae, tu es un idiot."

par Yuhimi-Chan

Zut. Double zut. Triple zut. Tous les zut que vous voulez en fait.
YoungJae ouvrit les yeux. Il venait de sceller volontairement ses lèvres à celles de DaeHyun. Mais pourquoi ? Question idiote, il connaissait pertinemment la raison : Retenir le châtain près de lui. C'était un souhait né du plus pur égoïsme, un vœu que son cœur avait formulé discrètement depuis le début. Le jour où il avait dit oui à EunAe, son inconscient le lui avait soufflé et il l'avait fait taire. Néanmoins sa cervelle ne put se résoudre à jeter le dossier et celui-ci avait été rangé dans un coin bien isolé de sa tête en attendant d'en avoir besoin, telle une bombe à retardement. Non, il ne le laisserait pas partir ! Parce que YoungJae voulait tout. Il voulait rester auprès du groupe et être libre, être connu et sortir tranquillement, avoir des fans et une copine, avoir une copine et DaeHyun...
C'était impossible et ça le serait toujours, sauf ce soir. Ce soir il était toujours en couple avec EunAe et avait tout de même le chanteur pour lui seul. Un chanteur qui le chevauchait d'ailleurs à moitié nu et même pire : Il portait seulement un caleçon ce qui ne fit que perturber l'être piégé en dessous de lui. Son hyung était réellement bien fait et en plus de ça il avait une bonne gueule. En comparaison il ne faisait vraiment pas le poids lui, avec ses bras maigrichons et ce petit bourrelet qui traînait toujours sur ses hanches.

« -Tu n'as plus besoin de réfléchir Jae, laisse moi faire. »

Cette intervention tira le plus jeune de sa réflexion. En effet, son aîné avait remarqué l'emprise tendue des doigts du brun sur le drap et avait donc décollé leurs bouches. Le second vocaliste relâcha donc difficilement ses membres en regardant toujours son vis-à-vis. Il voulait essayer de lui montrer qu'il pouvait être autre chose qu'un gosse insupportable et cette initiative plut au châtain. Il fit descendre ses doigts le long du T-Shirt de son dongsaeng qui voulut protester, dépassé par ses complexes :

« -M...Me l'enlève pas...
- Pourquoi ? Répondit le dominant taquin, sachant pertinemment la raison du mal-être de Youngjae.
-Crétin ! Tu sais très bien pourqu... Aaaah !! »

Le brun n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Des lèvres pulpeuses venaient de se resserrer autour de son téton droit, humidifiant sa peau par dessus le tissu. L'aîné n'avait pas besoin de le déshabiller car sa proie serait sensible au moindre effleurement, à la moindre parole. Ce serait lui qui le supplierait de le mettre nu. Jae ne put retenir un gémissement puis un petit cri lorsqu'à cette bouche divine s'ajouta une main douce qui lui caressa son autre bouton de chair. N'importe qui aurait trouvé cette scène malsaine, c'était si embarrassant ! Et d'autant plus qu'il n'était pas une fille ! Se faire caresser ainsi, c'était normalement ce que l'homme faisait à la femme non ? Or, il n'était PAS un femme. Mais il trouvait ça agréable, peut-être parce que c'était DaeHyun, enfin il ne savait plus trop.
Les coups de langue s'enchaînaient et le plus âgé s'amusait à faire languir le second vocaliste en stoppant de temps à autre tout mouvement pour voir un regard suppliant apparaître. Néanmoins celui-ci ne semblait pas vouloir pointer le bout de son nez malgré l'état du t-shirt, il se tenta même à une petite révolte :

« -DaeHyun, ar...arrête c...c'est ridicule, dit le dongsaeng en posant une main sur la tête de son hyung pour le faire reculer. »

Pour toute réponse, l'interpellé lui rendit un sourire avant que ses dents ne se resserrent brusquement autour du téton durci. YoungJae faillit crier mais se mordit les lèvres juste à temps avant que le son aigu ne se défasse de leur emprise. Putain que ça faisait mal ! Les traits de son visage se raidirent alors qu'il plaçait le dos de ses mains sur son front. Il aurait peut-être pas dû faire le malin. Il avait essayé de se détendre cependant sa raison l'avait rattrapé et BAM, il se sentait tout à coup faiblir. Ces gestes, cette position, ces bruits de tissu mouillé frottant sa peau sensible... Ce n'était pas naturel pour lui. Assurément il n'en allait pas de même pour son hyung qui semblait fier de l'effet provoqué par sa petite farce.
En fait, l'aîné ne pouvait se retenir de rire. Au moins maintenant il aurait le calme, enfin c'était dans le cas ou l'autre ne jouerait pas encore les têtes de mule pour une raison x ou y. Il reprit son travail en abaissant cette fois sa bouche un peu plus bas, sur le ventre du brun pour y déposer quelques petits baisers. YoungJae retint de nouveau sa gêne qui tentait de faire mouvoir ses bras. Non, il ne devait pas l'arrêter encore ! Sûrement que le plus âgé le tuerait, et puis les lèvres pulpeuses ne le dérangeaient pas tant que ça au fond. Le problème était son corps à lui : Il ne se sentait pas à la hauteur face à la bombe sexuelle qu'était Jung DaeHyun, qui lui ne paraissait pas dérangé par autant d'imperfection.
Ayant clos ses yeux il n'aperçut d'ailleurs pas le jeune homme se redresser et saisir ses mains afin de les replacer le long de son corps. Le second vocaliste s'attendait encore à une remarque débile de son camarade comme une blague sur l'actuelle couleur de ses joues ou bien sur la mollesse de son ventre ou encore sur la manière dont tout son corps s'était raidi. Le silence perdurant malgré ses appréhensions, les paupières de YoungJae se dénouèrent lentement et il constata l'expression sérieuse qu'affichait désormais le spécialiste des high-notes. Tout s'était arrêté d'un coup, étrange... Et l'autre ne semblait pas perturbé : Il restait là, au dessus de lui, à le fixer telle une statue sans rien faire. Le temps avait-il pris le large ? Il les laisserait donc si facilement piégés dans cette position, comme des rats dans une cage trop étroite ?
Le sourcil gauche de DaeHyun s'arqua ce qui prouva au plus jeune que non, le temps n'avait pas appuyé sur le bouton pause. Le châtain avait l'air d'attendre quelque chose, une chose que son dongsaeng ne comprit pas. A la fois agacé de ce regard insistant et gêné de cet intermède statique, Jae entreprit, avec sa délicatesse habituelle, de faire avancer la situation :

« -T'as fini, c'est bon ? Tu peux descendre ? »

Le plus âgé esquissa un sourire en coin : Il adorait l'ironie de son colocataire, ça l'amusait. Si celui-ci voulait qu'il « descende », alors il allait lui obéir pour une fois. Ses doigts se glissèrent sous l'ourlet du haut blanc et titillèrent les côtes de l'être en dessous de lui. Son visage s'abaissa et son nez effleura la peau du ventre de YoungJae.

« -Hey, m...mais tu fais quoi là ? S'estomaqua le plus jeune.
-Bah, je descends ! Répliqua DaeHyun, moqueur. C'est ce que tu voulais Jae, non ?
-Pas dans ce sens là, je voulais dire descendre du lit.
- Y'a trois minutes tu voulais me galocher et là tu veux que je retourne tranquillement au lit ?
-Exactement, répondit froidement le brun. Les baisers ça suffit, tu n'as pas besoin d'en avoir plus.
-Et depuis quand c'est toi qui poses les limites ?
-Depuis qu'on se connaît. Tu es trop irresponsable. »

DaeHyun serra les poings, il commençait à perdre patience. Quelques instants auparavant, Youngjae était à deux doigts de lui sauter dessus et là il retrouvait son ton antipathique qui l'exaspérait.
Pour le faire taire, le plus âgé pinça fortement sa poitrine tout en kidnappant ses lèvres de manière brutale pour enfermer son cri. Il n'allait plus lui laisser le choix de rien et agirait comme il le souhaitait désormais.

« -Je vais te montrer à quel point je peux être têtu YoungJae, murmura-t-il à l'oreille de son interlocuteur. »

Les grandes mains douces glissèrent du torse vers le bassin du dongsaeng. Celui-ci était si tétanisé par le regard déterminé du chanteur qu'il ne protesta pas. Il aurait mieux fait de se la fermer car il était à sa merci maintenant... Son souffle se faisait plus fort tandis que le jogging qui lui servait de pyjama s'abaissait le long de ses jambes, le chatouillant légèrement. Le vêtement entre les doigts, DaeHyun le laissa tomber au sol puis se pencha sur la bosse qui s'était formée au niveau du caleçon du plus jeune.

« -C'est de te faire caresser les tétons qui t'a mis dans cet état là mon petit Jae ? Dit-il en rigolant.
-D...DaeHyun, lança l'autre avec gêne, son T-Shirt relevé au dessus de ses pectoraux.
-Mon prénom n'est pas la réponse à la question. Tu veux que je m'occupe de ça ?
-Tu parles trop, cracha YoungJae en détournant le regard. »

Le dominant soupira :

« -T'es vraiment bizarre Jae. Tu veux qu'on fasse l'amour oui ou non ? »

Le second vocaliste fit les yeux ronds avant de lancer son regard le plus noir vers son vis-à-vis. Cependant avec ses pupilles dilatées et ses membres engourdis par l'excitation, toute la haine qu'il y avait mise était difficilement discernable. Elle n'aurait de tout manière pas suffit à arrêter DaeHyun, qui prit le silence de son partenaire pour un oui officiel. Bien décidé à ne plus s'interrompre à cause de dialogues de sourds avec son « ami », le plus âgé tendit la main vers la bouche de son dongsaeng et lui fit avaler trois de ses doigts d'un coup sec. Cette légère brusquerie fit gémir le gros bébé qui était mal à l'aise de cette position : Étendu sur le lit, les jambes légèrement écartées pour laisser passer le corps de son hyung et surtout, presque entièrement dénudé. YoungJae tenta vainement de les mordre mais sa mâchoire semblait aussi inefficace que ses autres muscles. Il était donc contraint de s'occuper de cette tâche et de s'appliquer à humidifier les longs mais fins doigts de son hyung.
Pendant ce temps le chanteur principal utilisait sa main droite pour retirer avec délicatesse le caleçon de YoungJae en appliquant de petits baisers sur chaque parcelle de peau qui se libérait. Les frissons produits par ce corps si attirant le guidaient. De faire du bien au brun était une satisfaction telle qu'il ne pensait même plus à ce qu'il pourrait arriver si quelqu'un entrait dans la pièce. En fait ça lui était égal, et même plutôt bénéfique. En effet, si tout le monde se mettait à penser qu'il entretenait une relation avec son camarade de chambre celui-ci serait contraint de quitter sa petite amie ! Ou sinon de vivre avec un adultère sur le cœur. « Impossible pour Jae. », se disait-il à lui-même.

« -Mmmh ~ »

YoungJae venait de gémir et ce son sensuel excita davantage DaeHyun. En plus de cela, le sous-vêtement était tombé du lit, laissant à la vue du châtain le corps entièrement dénudé de son cadet. Cadet qui rougit lorsqu'il s'en rendit compte malgré le fait qu'il caressait toujours avec sa langue les doigts qui remuaient entre ses lèvres.

« -Jae, tu es magnifique, dit-il en fixant le bassin du brun. »

Le désigné retira violemment la main de sa bouche à la force de ses bras.


« -DaeHyun bordel, t'es sérieux ?! S'estomaqua-t-il face à la remarque douteuse du chanteur.
-Oui... Pourquoi, je n'ai pas le droit de penser que tu es beau ? Questionna l'accusé avec de grands yeux innocents.
-C'est pas ça le problème, mais si tu pouvais juste éviter de me complimenter en me fixant l'entrejambe, j'apprécierais.
-Quand je dis que ton corps est magnifique, je veux dire tout ton corps.
-Et d'où tires-tu les critères qui te permettent de juger la beauté de cette partie du corps ? Interrogea YoungJae, perplexe et étonné à la fois.
-De mon expérience personnelle bien sûr, répondit l'autre comme si c'était une évidence. »

Le plus jeune n'eut pas le temps de répliquer, DaeHyun venait de saisir son membre entre ses doigts et commençait à y appliquer de lents va-et-vient, n'épargnant aucune zone. Son autre main, dont les doigts reluisaient grâce à la salive du dongsaeng, glissa sur le ventre du brun et effleura ses testicules.
YoungJae mordait son avant-bras pour ne pas gémir trop fort. Son hyung n'avait pas menti, il se débrouillait divinement bien. Le pire dans l'histoire c'est qu'il souriait de manière idiote, il avait l'air heureux de faire ça et on aurait dit qu'il attendait ce moment depuis longtemps. Cette vision perturba davantage le brun lorsqu'il sentit quelques chose appuyer entre ses fesses. Il se redressa doucement pour vérifier que ce n'était pas ce à quoi il pensait, car dans ce cas là ça signifiait qu'il avait loupé une étape ! Mais heureusement il n'en fut rien, enfin si on peut appeler un doigt qui titille votre intimité un « rien ». YoungJae prit conscience que depuis le début c'était son aîné qui s'occupait de tout, et au fond de lui ça ne le dérangeait pas plus que ça. Se laisser aller lui faisait du bien, il n'était pas du genre actif et ce petit surplus de gras qu'on lui vantait adorable en était la preuve. En plus, cela faisait si longtemps qu'il ne s'était pas senti si bien, si désiré. La main de DaeHyun allait plus rapidement sur son sexe, lui arrachant de petits soupirs. Ça en plus de tout ce que son corps avait subi avant lui fit vite comprendre qu'il n'allait plus tenir longtemps : Il se sentait venir. Ses tremblements et les spasmes qui l'envahissaient avertirent son vis-à-vis de cette issue et la banane qui étirait ses lèvres se fit encore plus marquante. Sa voix à peine étouffée était saccadée et il entendait aussi des soupirs de la part de son hyung. Celui-ci semblait toujours aussi heureux mais ses yeux brillaient d'excitation. Pourtant personne ne le touchait, comment pouvait-il être aussi bien ? YoungJae avait du mal à imaginer que c'était lui qui lui faisait cet effet. Son corps n'était pas non plus si exceptionnel, il était même plutôt banal.

« -C'est mieux Jae, détends-toi maintenant... lui susurra-t-il en se penchant vers son oreille gauche. »

Attendez, se détendre pour quoi ?

« -Aah ! »

Pour ça : Un doigt venait de le pénétrer. Et cet imbécile ne l'avait même pas prévenu. Il continuait à sourire en plus ce qui donnait envie au brun de lever le poing pour lui scotcher direct dans la face. Ce truc lui déchirait les entrailles, on lui avait pas dit que ça faisait aussi mal ! Fort heureusement l'autre main de DaeHyun n'avait pas quitté son membre et continuait d'y appliquer des caresses pour le détendre au maximum.
Après quelques dizaines de secondes, le dongsaeng retrouvait une sensation de bien-être. Ce qui se mouvait en lui ne lui procurait désormais que du plaisir, et il entendait même le bruit embarrassant qu'émettait ce doigt au contact de l'intérieur de son corps. Considérant qu'il était assez prêt et ne voulant pas l'achever de suite, le plus âgé en introduisit un deuxième et fit quelques mouvements de ciseaux. Le troisième ne tarda pas à entrer également et il sentait que YoungJae se détendait. Des petits gémissements s'élevaient toujours dans la pièce et il devenait de plus en plus difficile pour le châtain de ne pas sauter sur le vocaliste. Son membre était aussi bien réveillé sous son caleçon, il ne tarderait pas à craquer. Ce fut alors qu'il se releva sur les genoux afin de baisser légèrement son sous-vêtement devant un jeune homme qui appréhendait ce qui allait se passer.

« -T'inquiète pas, chuchota-t-il à l'attention du plus jeune. Tu es prêt Jae. »

Pourtant le dit Jae ne se sentait pas prêt. Et voir le sexe de son hyung ne fit que le conforter dans cette idée... Il lui semblait immense. Comment trois doigts pouvaient-ils préparer à ça ? Son regard se détourna rapidement et DaeHyun émit un léger rire. Le voir réagir de la sorte le rendait adorable et encore plus mignon.
Le second vocaliste frémit lorsque le bassin de son amant se rapprocha du sien et que son intimité entra en contact avec sa virilité éveillée. Il allait le faire. Enfin non, ils allaient le faire... tous les deux. Car le dongsaeng comprit au fond de lui qu'il aurait pu stopper son camarade bien avant s'il l'avait réellement voulu. Maintenant il était trop tard, il avait pris du plaisir de toute façon. La culpabilité l'envahirait le lendemain et il envisagerait peut-être de se cacher sous un pont ou mieux, de dormir sur des rails en attendant qu'un train lui serve de couverture.
DaeHyun aperçut la moue hésitante et prit le menton de son vis-à-vis entre ses doigts pour le ramener vers lui. Il lia leurs lèvres tout en continuant de masturber son partenaire pour qu'il reste détendu. Il se pencha encore, appuya leurs deux bassins et...

« -BANG YONGGUK, ARRETE DE ME CASSER LES COUILLES ET VA T'EXCUSER !!! »

La voix d'HimChan transperça tous les murs de la maison. Même les voisins n'avaient pas dû y échapper. Cet ouragan vocal interrompit les deux chanteurs dans leur activité nocturne cependant DaeHyun ne se déplaça pas instantanément, préférant attendre de voir si la situation était réellement critique...

« -Kim HimChan arrête de soûler et laisse moi faire ce que je veux, MERDE ! S'écria le leader.
-Tu vas me parler autrement, on a le même âge bordel ! Répliqua le visuel avec virulence.
-Je te parle comme je veux. C'est toi qui a commencé à me les briser, je vais pas aller m'excuser un point c'est tout.
-Je vais te baffer, tu sais que je vais te baffer !
-Qu... Hey mais lâche-moi !! »

… La situation était critique oui. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, le plus âgé des deux chanteurs se releva le regard tourné vers le couloir. Des bruits de bataille se faisaient entendre ce qui ne le rassura pas. Il lança un bref regard à son cadet toujours sur les draps avant de lui dégainer un « Désolé. » et de se redresser. Il remit correctement son caleçon, embrassa Jae sur la joue et enfila en trombe un jogging et un T-Shirt assez long pour cacher son bassin. Il fallait qu'il intervienne pour empêcher les hyungs de s’entre-tuer.
De ce fait, il laissa YoungJae pantelant, toujours nu et étendu sur le lit, les jambes écartées et les bras ballants. Avant qu'il ne traite toutes les informations qui surgissaient dans son cerveau, la porte s'était déjà refermée derrière le châtain. La réaction du lapin jaune fut immédiate :

« -Connard, cracha-t-il en tentant de se relever à son tour. »

Cependant une douleur lancinante au niveau de son postérieur le freina dans son entrain. Ce salaud venait de l'abandonner dans la chambre, sans même une petite explication. Quelqu'un d'autre aurait pu s'occuper des deux gorilles merde ! C'était ses fesses qui nécessitaient le plus l'attention de son hyung à ce moment-là. Et puis il y avait autre chose qui lui faisait mal... Son bas-ventre n'avait pas été satisfait non plus s'il pouvait le dire comme ça. En gros, c'était comme une sensation de frustration intense mêlée à une douleur profonde. Ras le bol, il le lui paierait.
Difficilement, il se dirigea vers la porte en titubant tout en utilisant le drap blanc pour se fabriquer une sorte de toge improvisée. Lorsqu'il parvint enfin l'embouchure, il put discerner quelques bribes de voix, néanmoins le plus gros du combat était passé.

« -Calmez-vous les gars. »

DaeHyun.

« -Oui, vous n'êtes pas obligés de jouer les Mohamed Ali... »

JongUp.

« -Et vous avez fait encore plus peur à JunHong en plus. »

Re-JongUp.

YoungJae entrouvrit très subtilement la porte et put miraculeusement apercevoir le visage de son dongseang. Le makanae était assis contre le mur au fond du couloir la tête dans ses genoux, le bruit de ses sanglots envahissant la pièce.

« -Arrête de chialer Jun ou je crois que je vais devenir moins sympa, lança froidement YongGuk à l'attention du gosse terrifié. »

Cette remarque glaciale ne fit que relancer vivement les pleurs de plus jeune qui ne retenait maintenant plus aucune de ses larmes. HimChan réagit au quart de tour :

« -Mais t'es con ou quoi ?! Cria-t-il avec colère. Tu veux le tuer putain, il a peur là. Franchement Guk', on te dit aimant avec les gamins mais parfois tu te comportes vraiment comme le pire des salauds.
-Et toi t'es une vraie mère poule intrusive et envahissante, répondit le leader. Ses couilles vont tomber toutes seules si tu continues à le materner comme un morpion !
-C'est toujours mieux que de le dégoûter à jamais des hommes.
-J'appuie mon autorité c'est tout.
-C'est ç...
-C'EST BON FERMEZ-LA MAINTENANT. »

Tout le monde se retourna vers celui qui venait de prendre la parole. Stupéfaction, JongUp affichait un visage dur, les sourcils froncés et les biceps tendus. Le danseur se retenait de bastonner le plus âgé du groupe tellement il trouvait ses remarques déplacées. Cependant il jugea plus important de s'occuper de Zelo, toujours recroquevillé dans un coin. La Maknae Line disparut donc vite du couloir étroit , laissant seuls les deux plus âgés et le chanteur principal. DaeHyun prit la parole et s'exprima d'un ton à la fois assuré et autoritaire :

« -Ok. Voilà comment ça va se passer : HimChan hyung tu vas aller dormir avec YoungJae dans sa chambre et je vais aller dormir avec YongGuk hyung pour que tout le monde puisse trouver le sommeil dans le calme. Demain je vais demander à JongUp de réveiller JunHong un peu plus tôt pour qu'on apaise les tensions avant d'aller au studio d'enregistrement... Putain, vous êtes vraiment agaçants de vous engueuler juste avant une séance en studio ! Je vous rappelle qu'un Zelo terrifié est un Zelo qui ne rappe pas. Et puis indépendamment de l'aspect professionnel, ce genre d'incidents ne sont vraiment pas nécessaires. On est des adultes non ? Et des amis en plus, il ne faut pas se battre ! Allez, au lit. »

Son speech terminé, le châtain fit claquer ses doigts pour intimer à ses aînés de suivre ses instructions. Dans le silence ils obéirent tandis que lui se dirigeait vers la chambre des deux membres restants pour faire un topo avec Uppie.
YoungJae entendit des pas se rapprocher, sûrement ceux du visuel. Il retourna donc dans son lit en trombe et se faufila sous sa couette. Son corps ne s'était toujours pas calmé et il ne voulait pas que son hyung ait de doutes. Il eut juste le temps de se cacher que le noiraud entra dans la pièce sans un mots. Après dix secondes de silence, ce fut YoungJae qui brisa le silence :

« -Channie ? Interrogea-t-il.
-Oui ?
-Tu dors là ce soir ?
-DaeHyun me l'a demandé, répondit-il à contrecœur car blessé dans son ego par le chanteur. Ça ne te dérange pas ?
-Non, pas du tout. Enfin... tu ronfles ? »

La tentative de blague fit un flop. L'Ulzzang lâcha un rapide « Non. » avant de se déshabiller et de s'enfouir sans gêne dans le lit du châtain.

« -Bonne nuit YoungJae, dit-il. Et désolé si je t'ai réveillé avec mes cris.
-Pas grave, bonne nuit hyung. »

Cependant alors qu'il s'apprêtait à éteindre la lumière, il aperçut les vêtements du vocaliste étalés sur le sol ce qui l'intrigua :

« -Tu dors nu maintenant toi ? »

La question du plus âgé fit virer le brun au rouge pivoine. Sortie de son contexte, elle était déjà étrange, mais dans le cas présent il avait quelque chose à se reprocher, donc ce fut plus hardi de mentir.

« -Euh... c'est juste ce soir, j'avais chaud, dit le dongsaeng avec un soupçon d'hésitation. »

La réponse suffit à son colocataire d'un soir qui ne répliqua pas. La lumière s'éteignit et marqua la fin de la discussion, en même temps que celle de cette longue journée. Le lendemain tous les membres devaient se retrouver en studio d'enregistrement. L'ambiance promettait d'être électrique... Et avec son érection qui refusait de se calmer, la nuit n'allait pas être des plus reposantes. Il regrettait déjà d'avoir cédé au corps parfait de son homologue chanteur. YoungJae, tu es un idiot.