Début des Ennuis

par TishHalliwell

Tara s'ennuyait. Comme sa mère quand celle-ci était humaine, elle avait hérité de la capacité à être une véritable catastrophe quand il s'agissait danser et préférait regarder ses amies s'amuser. Une bouteille d'eau à la main (elle n'avait pas le droit de boire de l'alcool sinon son père se ferait un plaisir de l'envoyer six pieds sous terre), la jeune fille regardait la piste de danse d'un air morne. Pourquoi n'avait-elle pas leur grâce pour pouvoir s'amuser avec elles.
-Allez !Viens danser Tara !s'exclama Prudence en s'asseyant à coté d'elle.
-Désolée mais je ne sais pas danser. Je suis vraiment nulle pour ça.
-Allons, tu n'es pas aussi nulle que ça !Viens s'il te plaît !
Se laissant entraîner, Tara se mit bientôt à se déhancher au milieu de la piste, s'appliquant à bien danser, s'attirant les regards appréciateurs de plusieurs garçons. Plusieurs essayèrent de l'inviter à prendre un verre mais Prudence veillait et son regard noir leur promettant toutes les douleurs de l'enfer les fit fuir. Après plusieurs minutes, les cinq jeunes filles allèrent s'asseoir et Tara, qui commencait à avoir chaud, dit qu'elle sortait prendre l'air. La fraicheur de dehors fit du bien à la jeune fille qui soupira d'aise et décida au port où elle s'accouda sur la rambarde du ponton en bois. Fermant les yeux, elle se mit à penser à la seule chose la plus importante pour elle: Drew...Depuis qu'elle l'avait rencontré, elle avait l'impression que son monde tournait entièrement autour de lui et elle était persuadée que si elle devait le perdre, jamais elle ne pourrait continuer à vivre sans lui. C'était comme essayer de vivre sans respirer, c'était impossible. Une voix la sortit de ses pensées:
-Regarder les filles, l'odeur de cette humaine n'est-elle pas délicieuse ?
Tara se retourna brusquement pour voir un groupe de quatre filles se tenir devant elle.
-Qui êtes-vous ?demanda Tara d'une voix mal assurée. L'une des filles, rousse, laissa échapper un petit rire:
-Notre nourriture a-t-elle besoin de savoir qui nous sommes ?
-Attends Sue, son odeur me dit quelque chose.(Une autre fille brune s'approcha de la jeune Cullen)C'est bien ce que je pensait. Tu portes l'odeur des Cullen et des Baxter sur toi.
-Et alors ?
-Et alors ?répéta la fille en l'imitant. Je rêve depuis des siècles de les éliminer une bonne fois pour toute !Surtout les Baxter !
Tara cria quand elle la frappa et tomba par terre. Avant qu'elle ne ferme les yeux, elle vit les quatres femelles se rapprocher encore plus d'elle mais plusieurs grognements se firent entendre et quelqu'un l'enlaça. Tara se débattit mais ce n'était que Selena. Avec un gémissement de pure terreur, la jeune fille se mit à sangloter, enfouissant son visage dans ses mains tandis que son amie lui disait qu'elle ne craignait plus rien, qu'elle était en sécurité.
-Nous devrions la ramener chez elle, proposa Prudence. Avertir les autres que nous avons un problème.
Le trajet jusqu'à la villa fut rapide (Prudence ne respectant pas les limitations de vitesse) et de retour à la villa, tous les Cullen était dehors, l'air inquiet. Bella et Esmée furent les premières près de Tara qui était en pleurs.
-Que s'est-il passé ?interrogea Bella. Alice a vu quatres femelles sur le point de la tuer.
Eleanor s'appuya contre la voiture de sa soeur.
-Tara était allée prendre l'air et comme on en avait assez de danser, on est allées la chercher pour rentrer mais nous ne la trouvions pas. Quand on a réussi à la retrouver, elle allait se faire attaquer par les quatres femelles, expliqua t-elle. Sauf que...
-Sauf que ?
-Sauf qu'il s'agit de femelles qui cherchent à se venger, termina Selena. Il y a des siècles, elles et leurs compagnons nous ont attaqués. Mais Tish et Drew, qui étaient de nouveaux-nés à l'époque, ont massacré les mâles, laissant les femelles seules. Nous pensions que jamais nous n'aurions à les revoir mais apparemment, nous nous trompions...
-Tara !
Drew sortit du couvert des arbres, suivi de ses frères, et étreignit Tara qui se jeta dans ses bras.
-Que lui est-il arrivé !?interrogea t-il, fou de rage.
Sa soeur aînée lui résuma brièvement la situation et dès qu'elle eu terminé, il s'éloigna brusquement de Tara, serrant les poings de rage.
-Il faut les retrouver !Je ne veux pas qu'elle s'approche de Tara !Si jamais elles s'approchent d'elle, je les massacreraient jusqu'à la dernière !
La peur, l'inquiètude et l'incompréhension eurent raison de Tara qui s'évanouit et ne fut retenue que par son petit ami qui la rattrapa et la prit dans ses bras.
-Tara devrait se reposer,dit Carlisle. Les évènements de la soirée l'ont épuisée...Drew, tu devrais aller l'allonger sur son lit et rester avec elle pour la nuit. Elle aura besoin de toi dès son réveil.
-D'accord.
Le garçon monta dans la chambre de la jeune fille et l'allonga délicatement sur le lit avant de s'y allonger à son tour. Il resta de longues minutes à la contempler sans la réveiller, imaginant toutes les tortures possibles et inimaginables qu'il se ferait un plaisir d'infliger à ces femelles si l'envie d'encore s'approcher à moins de cent mètres de sa petite amie leur prenait. Absorbé par ses envies de massacre, il ne remarqua pas que Tara gémissait, visiblement en proie à un cauchemar.

Elle était sur le ponton. Seule. Les femelles étaient devant elle, prête à l'attaquer. Quand elles se jetèrent sur elle, elle ferma les yeux et commença à hurler quand elle les sentit la mordre. La douleur était insoutenable et lui tordait le corps. Ses hurlements étaient déchirants et quelqu'un devait bien l'entendre. Mais c'était un cauchemar donc elle n'avait aucun secours à attendre. Quand elle eu la force d'ouvrir les yeux, sentant la douleur la quitter, elle n'était plus sur le ponton mais dans une clairière. Sa famille entière était réunie, comme la famille de Drew. Mais lui n'y était pas. Des pleurs se faisant entendre, la jeune fille se retourna et resta figée. Les pleurs venaient d'elle-même qui tenait la main de Drew qui s'enflamma avant de disparaître, sous le regard victorieux des Volturi et des femelles. La scène disparut et tout devint noir.

Avec un cri, Tara se redressa brusquement et Drew la tint.
-Que t'arrive-t-il Tara !?
-J'ai...J'ai...J'ai fait un cauchemar...,balbutia la jeune fille avant de fondre en larmes. Terrorisée, elle se jeta dans les bras de son petit ami qui la serra contre lui.
-Tu veux me raconter ?
La jeune fille secoua la tête:
-On peut descendre en bas ?S'il...S'il te plaît...
-Bien sûr.
Les deux jeunes gens rejoignirent les autres (qui étaient inquiets après avoir entendu le cri de Tara) de et s'assirent sur le canapé. Protectrice, Rosalie prit la main de sa nièce qui la remercia du regard. Ainsi entourée par sa tante et son petit ami, Tara se sentait vraiment en sécurité. Sur la demande de Carlisle, elle raconta son cauchemar et dès qu'elle eu fini de raconter la scène de la forêt, se remit à pleurer dans les bras de son petit ami.
-Calme-toi ma belle...Tout va bien se passer...Jamais ces femelles ne s'approcheront de toi et jamais je ne les laisserez, elles ou les Volturi, me tuer...
-Drew a raison Tara.(Dean regarda la jeune fille d'un air sérieux)Nous serons deux familles pour te protéger et ne pas laisser ses femelles t'approcher. Pour ne pas vous approchez...
-Merci...
Rassurée, Tara posa sa tête sur l'épaule de son petit ami. Jasper et Emmett s'évertuèrent à lui faire oublier son cauchemar, ce qui fonctionna car elle se mit bientôt à rire, imitée par les autres qui étaient soulagés de la voir se sentir mieux. Les deux familles discutèrent pendant des heures jusqu'à ce que Tara laisse échapper un baîllement étouffé. Sans écouter ses protestations, Drew la prit dans ses bras et monta la coucher.
-Dors maintenant ma belle.
-Mais je ne veux pas dormir !protesta Tara. Comment veux-tu que je dorme !?J'ai failli me faire tuer au cas où tu l'aurais oublier !Et je risque de te perdre !
-Tara...,soupira Drew en s'asseyant sur le lit. Tu ne me perdras jamais. Je te le promet.
-Je l'espère...Je t'aime trop pour supporter de te perdre...
Doucement attirée contre le torse de pierre du garçon, Tara enfouit son visage dans son cou mais le garçon lui releva la tête et l'embrassa. La façon dont il l'embrassa fit perdre pieds à la jeune fille qui passa ses bras autour de son cou.
-Tara...Non...On ne peut pas...
-Pourquoi ?
-Je ne veux pas te blesser.
-Je ne voit pas comment tu pourrais me blesser, vu que je veux juste t'embrasser...Et puis, je suis plus solide que tu ne peux le croire...
De nouveau accrochée au cou de Drew, Tara l'embrassa encore et ne le lâcha pas jusqu'à ce qu'elle finisse par s'endormir, épuisée par les évènements.