Une journée pleine de surprises

par kakashi.gk

 

 

_Bonjour Neville, salua Hermione en arrivant à la table des Griffondor. Celui ci lui répondit par un simple signe de tête, sa bouche étant trop remplie pour qu'il ne puisse articuler la moindre syllabe.
Je suis un peu en retard, j'ai du aider un premier année qui s'était perdu. J'espère que le professeur MacGonagal n'est pas encore passé récupérer nos demandes pour les cours.
_ Si justement, elle a récupéré les miennes tout en me demandant si j'avais une idée sur tes choix. Je lui ai alors citer ce que tu m'as dit hier soir. Avant de partir, elle m'a confié ceci pour toi, dit-il en lui tendant une petite enveloppe.

Hermione l'ouvrit puis lit:

Miss Granger, 
je vous attends dans mon bureau dès que possible. J'aurais une proposition à vous faire.
Bien à vous
Professeur MacGonagal

PS: Pensez que pour atteindre votre but, en première année, mon énigme fut, pour votre ami M Weasley, chose bien aisée.

_ Une proposition? Pourtant, sa matière ne fait pas parti de tes choix, demanda Neville à qui Hermione avait lu la lettre. 
Et la dernière phrase, tu as compris quelque chose?
_ Je pense que c'est le mot de passe pour accéder à son bureau puisque maintenant elle occupe le siège directorial. En revanche tu as raison, c'est bizarre qu'elle veuille me faire une proposition, je ne pensais pas poursuivre la métamorphose. Peut-être sait-elle déjà qu'une des matières va m'être refusée?
_ Oh oui c'est surement ça. C'est vrai qu'un simple Optimal aux buses, n'est pas suffisant pour garantir la poursuite d'études dans la matière en question. Rétorqua Neville avec un ton trop sérieux pour être honnête.
_ Ne vous inquiétez pas, il plaisante, affirma Hermione à un petit groupe de premier année, qui les regardaient, une lueur d'affolement dans les yeux.
Tu es content de toi Neville, tu fais peur aux nouveaux venus.
_ Ha ha ha, éclata ce dernier. Il se retourna vers les jeunes gens et leur dit: Ne faites pas attention à ce que je viens de dire. C'est juste une blague. Regardez moi, je suis encore là et pourtant je ne suis pas une lumière. Seulement cette fille que vous voyez là, bien qu'ayant eu un O à toutes ses examens, trouve encore le moyen de douter.
_ Euh, je n'ai pas eu un O dans toutes les matières, en défense contre les forces du mal par exemple... commença-t-elle gênée avant d'être coupé par son ami
_ C'est pareil.

Après avoir fini leur petit déjeuner, ils se séparèrent, Hermione prenant la direction du bureau directorial. Une fois devant la statue d'entrée, elle relit la lettre: « mon énigme fut, pour votre ami M Weasley, chose bien aisée ». Après quelques secondes de réflexion elle se retourna vers la statue et annonça: 
_ Echec
C'est alors que la statue se mit en mouvement, lui permettant d'accéder aux escaliers menant au bureau de la directrice.
_ Ah, Miss Granger, je vous attendais.
_ Bonjour professeur, je suis désolé pour ce matin.
_ Ca ne fait rien voyons. M Londubat m'a indiqué que vous souhaitiez poursuivre avec la botanique, les potions , les sortilèges et l'étude des runes. Le professeur MacGonagal marqua une pause attendant la confirmation de son élève qui s'empressa d'acquiescer. 
Bien, j'ai donc déjà pris toutes les dispositions et chaque professeur vous attendra cet après-midi dans leurs bureaux respectifs pour vous faire part de sa décision. Vous pourrez d'ailleurs transmettre ce message à M Londubat.
_ Bien professeur, et où se trouve le bureau du professeur de potion?
_ Eh bien dans les cachots, quelle question! répondit la directrice. Si je vous ais fais venir ce n'est pas tellement aux sujet de ces banales formalités administratives, mais plutôt pour une requête.
_ Dans vote lettre, vous avez mentionné une proposition...
_ C'est exact. Comme vous devez le savoir, plusieurs professeurs ont manqué à l'appel cette année. Or s'il n'a jamais été facile de trouver des enseignants pour cette école, c'est d'autant plus vrai cette année aux vues des récents événements qui ont secoué le château. Poudlard fait encore peur qui plus est depuis que le professeur Dumbledore a succombé. J'ai parfois du guerroyer pendant l'été, avec des parents qui refusaient de confier leurs enfants à ce château. C'est ainsi que je me retrouve cette année, à devoir assumer les postes de professeur de métamorphose,directrice des griffondors et directrice de l'école. Comme vous pouvez vous en douter Miss, c'est là une tâche bien trop importante pour quiconque. 
_ J'imagine que oui, mais en quoi cela me concerne-t-il? Interrogea Hermione.
_ Vous êtes la meilleure élève de cette école et j'ai une totale confiance en vous. C'est pourquoi je vous demande si, en marge de vos études, vous accepteriez de me délester de certaines obligations?
_ Oh, c'est un grand honneur que vous me faites. Mais je ne pense pas être à la hauteur de vos espérances.
_ Pas de fausse modestie Miss Granger, c'est une vile forme de suffisance. 
_ Bon, si vous insistez, j'accepte, mais qu'elles seront mes nouvelles attributions? Voulut savoir Hermione, de plus en plus mal à l'aise.
_ Je pensais vous confier les cours de métamorphose des 1ères, 2èmes et 3èmes années, ainsi que la direction des petites affaires de la maison griffondor, une sorte de vice présidence.
Hermione était blême, jamais elle n'aurais du donner son accord avant de savoir ce qui l'attendais. Se reprenant, elle répondit.
_ Puisque je vous ais donné ma parole, je tâcherai d' essayer d'être digne de votre confiance, qui en passant me paraît tout de même un peu démesurée.
La directrice sourit à cette remarque.
_ Un griffondor ne recule jamais face à l'adversité. 
Il l'affronte en toute fierté. 
Hardi et vaillant il défait les dangers. 
Noble et honnête il défend les opprimés. 
Coeur courageux il porte haut ses couleurs. 
Homme d'honneur, il ne connait pas la peur., déclama MacGonagal.
Tels sont les préceptes que vous devrez transmette aux nouvelles générations, Je ne tolèrerai aucun écart à cette philosophie millénaire. La maison griffondor restera fidèle à elle même.
Si jamais vous avez la moindre difficulté Miss Granger, venez me voir, le mot de passe ne changera pas.
_ Bien professeur
_ Voici votre nouvel emploi du temps. Des questions?
_ Non professeurs
_ Dans ce cas bonne journée miss et bon courage.

Hermione quitta donc le bureau de la directrice. Elle se dirigea vers la volière. Elle envoya un premier hiboux à Neville pour l'informer de ses rendez vous de l'après-midi. Puis elle s'installa confortablement dans un coin encore épargné par les volatiles, pour y écrire une lettre à l'intention de ses meilleurs amis.

Mes chers Harry et Ron,
ça y est l'année a repris à Poudlard. A l'heure où je vous parle, des dizaines d'élèves troquent leurs accessoires de vacance pour une plume et de l'encre. 
J'espère que tout se passe bien chez vous. Moi, de mon côté, eh bien c'est comme avant, à la différence près que vous n'êtes pas là pour m'accompagner. Le château est comme neuf. On a du mal à imaginer tout ce qui a pu s'y passer il y a quelques mois. 
Nous ne sommes plus que 2 griffondors de notre année: Neville et moi. Il y a beaucoup de nouvelles têtes, même chez les professeurs. Mais ça ne va pas tellement me concerné, mis à part pour les potions. C'est étrange d'ailleurs, car le nouveau maître des potions de Poudlard n'a pas participé à la cérémonie de la répartition. De plus MacGonagal ne l'a pas annoncé. Je sais juste qu'il va conserver son bureau dans les cachots; drôle d'idée n'est ce pas...
Tiens pendant qu'on parle de professeurs et de MacGonagal, je vais vous en raconter une bonne: elle m'a nommé directrice de griffondor et professeur de métamorphose! Enfin pas exactement...mais c'est tout comme. En fait, je vais enseigner la métamorphose aux 1ères, 2èmes et 3èmes années; et je serai en charges des obligations les plus banales de la directrice de maison: petites sanction, information,... Ca vous paraît dingue, hein. Imaginez moi, quand elle me l'a proposé (en y réfléchissant, je crois qu'imposer conviendrai mieux).
C'est tout ce que j'ai à vous dire pour le moment. Si vous êtes encore au Terrier, embrassez tout le monde de ma part. Sinon portez vous bien.
Amicalement
Hermione.

Une fois sa lettre terminée, elle choisit un magnifique hiboux grand duc et l'envoya porter ses nouvelles. Elle rejoignit alors le château pour manger un morceau tout en feuilletant le livre qu'elle avait acheté la veille: Rudiments de médecine magique.
A 14h alors que les tables de la grande salle se vidaient des différents mets qui avaient été concoctés pour le repas de midi, elle rassembla ses affaires et partit à la rencontre de ses professeurs. Etude des runes, sortilèges, botanique, tous lui firent à peu près la même réponse: « ravi de vous compter parmi nos élèves cette année... pourquoi nous avoir choisit?...les cours auront lieu le... »
Il ne restait plus que les potions. Elle ne savait pas très bien pourquoi, mais elle redoutait cette entrevue. Pourtant ses notes ont toujours été honorables, malgré l'injustice de leur ancien professeur. Elle avait peur de cet inconnu si crucial pour elle et ses projets d'avenir. Arrivé devant la porte dudit bureau, elle hésita puis toqua faiblement.
_ Entrez, entendit-elle à travers la porte.
Elle s'exécuta et pénétra le lieu. Une fois à l'intérieur, elle s'étonna tout d'abord de la décoration: c'est étrange, rien n'avait changé. Hermione focalisa alors son attention sur la personne qui occupait le bureau en face d'elle.
_ Bonjour Miss, la salua assez froidement le professeur.
Hermione fut pétrifiée de surprise. Elle crut d'abord à une mauvaise blague, mais le ton froid et doucereux employé ne laissait aucun doute quand à l'identité de l'auteur de ces paroles. Severus Rogue se tenait devant elle, bien vivant. Voilà pourquoi la décoration n'avait pas changée, voilà pourquoi le bureau n'avait pas été transféré, voilà pourquoi MacGonagal n'avait pas annoncé le nouveau professeur de potion: tout bêtement car il n'y a jamais eu de nouveau professeur de potion.
_ Généralement, quand quelqu'un vous salue, il est d'usage de répondre à ses politesse miss Granger. Si on ne vous l'a pas déjà dit, vous avez déjà du l'apprendre par l'intermédiaire d'un de vos livres, comme à votre habitude, déclara-t-il dans un sarcasme, tirant ainsi par la même occasion, Hermione de ses pensées. Un humour lourd et acide: il s'agissait définitivement bien de Rogue.
_ Désolé professeur mais...
_ Je pense que vous êtes venu me voir pour me demander si vous pouviez suivre une 7ème année de potion. Vous êtes la seule à vouloir poursuivre cet enseignement. Sachez que je ne dispense jamais ma matière en cours particuliers.
Hermione était déconfite, elle savait bien que quelque chose n'irait pas. Mais là c'était au dessus de tout ce qu'elle aurait pu imaginer.
_ Mais professeur, je...
_ Néanmoins, exceptionnellement, je consens à faire une croix sur mes principes. Vous aurez donc cours de potion avec moi le vendredi après-midi de 14h à 17h. En ce qui concerne livre et ingrédients, je vous donnerai de plus amples informations vendredi. Sur ce vous pouvez disposer.
Ceci dit, il se dirigea, dans un tourbillon de cape, vers sa réserve d'ingrédients personnelle. 
Hermione quitta alors cette pièce en vrai pantin, encore bête de ce qui venait de se passer.