Chapitre 2

par percymalfoyriddle

Vers midi, le jeune Harry était terriblement fatigué et encore plus déshydraté que la veille au soir, tellement qu'il avait l'impression qu'il allait s'évanouir. En rentrant dans sa chambre il aperçut les deux lettres en parchemin ancien, qui reposaient sur son matelas miteux qui lui servait de lit et n'attendaient qu'à être lu.







Le jeune garçon, surpris et même choqué que quelqu'un lui ait écrit, prît la première enveloppe qui lui venait. Cette dernière était légèrement épaisse et sur le devant était inscrit son nom et son adresse exacte, jusqu'à nommer son placard, alors que sur le dernière, tenant la lettre fermée, il y avait un cachet de cire rouge, assez étrange. Il représentait apparemment un blason, coupé en quatre parties. Un lion, un serpent, un aigle et un blaireau occupaient ces parties, alors qu'au milieu était écrit "Poudlard".



"COLLÈGE DE POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE



Directeur : Albus Dumbledore,



Commandeur du Grand-Ordre de Merlin, Docteur ès Sorcellerie, Enchanteur-en-chef, Manitou suprême de la Confédération internationale des Mages et Sorciers.



Cher Mr Potter,



Nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficiez d'ores et déjà d'une inscription au collège Poudlard. Vous trouverez ci-joint la liste des ouvrages et équipements nécessaires au bon déroulement de votre scolarité.

La rentrée étant fixée au 1er septembre, nous attendrons votre hibou le 31 juillet au plus tard.

Veuillez croire, cher Mr Potter, en l'expression de nos sentiments distingués.

Minerva McGonagall,

Directrice-adjointe."



"COLLÈGE DE POUDLARD - ÉCOLE DE SORCELLERIE.



Uniforme :

Liste des vêtements dont les élèves de première année devront obligatoirement être équipés :



1) Trois robes de travail (noires), modèle normal.

2) Un chapeau pointu (noir).

3) Une paire de gants protecteurs (en cuir de dragon ou autre matière semblable).

4) Une cape d'hiver (noire avec attaches d'argent).



Chaque vêtement devra porter une étiquette indiquant le nom de l'élève.



Livres et manuels :

Chaque élève devra se procurer un exemplaire des ouvrages suivants :



Le Livre des sorts et enchantements (niveau 1), de Miranda Fauconnette.

Histoire de la magie, de Bathilda Tourdesac.

Magie théorique, de Adalbert Lasornette.

Manuel de métamorphose à l'usage des débutants, de Emeric G. Changé.

Mille herbes et champignons magiques, de Phyllida Augirolle.

Potions magiques, de Arsenius Beaulitron.

Vie et habitat des animaux fantastiques, de Norbert Dragonneau.

Forces obscures : comment s'en protéger, de Quentin Jentremble.



Fournitures :

1 baguette magique.

1 chaudron (modèle standard en étain, taille 2).

1 boîte de fioles en verre ou cristal.

1 télescope.

1 balance en cuivre.



Les élèves peuvent également emporter un hibou OU un chat OU un crapaud.



IL EST RAPPELÉ AUX PARENTS QUE LES ÉLÈVES DE PREMIÈRE ANNÉE NE SONT PAS AUTORISÉS À POSSÉDER LEUR PROPRE BALAI.



(Source : Harry Potter à l'école des sorciers.)



Harry regarda les mots devant lui, les yeux écarquillés. Une école de Magie ? Réellement ? Les images des différents accidents, qui lui avaient values des heures et des heures de coups, remontèrent dans la mémoire du garçon. Des accidents qui semblaient... Magiques.



Il reposa la lettre, décidant d'y réfléchir plus tard, après avoir lu l'autre lettre, étant beaucoup trop fatigué pour y penser plus.



"Harry,



Si tu lis cette lettre cela signifie que tu as onze ans et que le Sort à fonctionner.



Je suis toi, ou moi, mais dans le futur. Pour te prouver mes dires, je vais écrire des choses que je n'ai jamais répétés à personne. Je sais que les Dursley t'enferme dans un placard, qui est censé te servir de chambre, et qu'ils te frappent presque tous les jours et te font faire toutes les corvés.



Aujourd'hui, j'ai seize ans et j'ai fait des découvertes plus que surprenantes. J'ai aussi décidé de remédier à certaines choses comme le fait de t'envoyer cette lettre, afin que tu saches que tu ne dois pas faire confiance au directeur de Poudlard, à Hermione Granger, Ronald, aussi appelé Ron, Weasley ainsi qu'à sa petite sœur Ginerva Weasley, dite Ginny.



Normalement le professeur Snape professeur de potions et chef de la maison des Serpentard à Poudlard, qui est aussi ton père, ou plutôt ta mère, enfin tu comprendras quand il t'expliquera ton histoire, devrait venir, ce-jour, pour te récupérer et te faire visiter le monde sorcier et faire ton test d'Héritage.



Je dois aussi te donner une information importante. Dans notre monde tu es célèbre car tu as vaincu un sorciers maléfique, ce mage noir se fait appelé, ou pas, Voldemort, mais plus fréquemment, Tu-Sais-Qui ou Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom.



Pour toi ce sera sûrement Père ou papa, car il n'est pas réellement mort, il est devenu une sorte de spectre, lorsque le Sort de la mort s'est retourné contre lui.



Tu en seras beaucoup plus avec ta famille lorsque tu rencontreras ta mère-père.



Harry Potter alias Arion Snape Riddle."



- Garçon, prépare immédiatement tes affaires et sors de ce placard. Beugla une voix d'homme d'un ton grave, le faisant sursauter et l'empêchant de réfléchir à ce qu'il venait de lire.



- Bien oncle Vernon. Souffla le plus jeune.



Le petit brun s'exécuta, se demandant s'il ne pouvait pas tous les transformer en insecte et les écraser, s'il était réellement un sorcier. Idée intéressante, à réfléchir et à tester en cas de possibilité.



•••



Pendant ce temps à la porte d'entrée :



Le professeur Snape, habillé de ses habituels robes noirs, sonna à la porte et ce fût Pétunia Dursley, une horrible femme au visage chevalin, qui lui ouvrît.



-Bonjour Pétunia, je viens chercher mon fils.



- Ton fils ?! Grinça la femme. Qu'est-ce que le fils d'une personne comme toi ferait chez moi ? Ici seul habite mon fils adoré, mon mari et moi… Et le garçon



- Harry Potter, je viens le chercher. Je te promets que plus jamais il ne franchira le seuil de ta ... Maison ? S'il pouvait appeler cette habitation comme cela vu que tout dans ce quartier se ressemblait des maisons jusqu'à la pelouse. C'était vraiment inimaginable et effrayant pour des sorciers et surtout c'était à vomir.



- Plus jamais ?



L'homme acquiesça et Pétunia demanda, ou ordonna, selon les points de vu, à son mari de dire au 'garçon' de préparer ses affaires, car ce-dernier partait pour toujours.



Le mari obéi à l'ordre de sa femme, plus que heureux de se débarrasser de ce monstre, de cette monstruosité, de cet être inhumain, alors que Severus toisait la sœur de sa défunte meilleure amie avec dégoût. Aussi ce dernier avait une légère appréhension de comment allait être les retrouvailles avec son fils et comment leur relation évoluerait.